background preloader

Aide à la Prise en charge de l'OstéopoROSE en soins primaires

Aide à la Prise en charge de l'OstéopoROSE en soins primaires

Nouveautés dans la prise en charge des fractures vertébrales ostéoporotiques : place de la vertébroplastie et de la kyphoplastie Retour au sommaire Rev Med Suisse 2012;8:1417-1421 Résumé La fracture vertébrale ostéoporotique (FVO) est un enjeu majeur de santé publique. Abstract Introduction La FVO (fracture vertébrale ostéoporotique) symptomatique est un enjeu de santé publique. Etat des lieux La fracture ostéoporotique touche une femme suisse sur deux et un homme suisse sur cinq après 50 ans. Les traitements de la FVO proposés à ce jour comportent les antalgiques simples selon les paliers de l’OMS, les traitements spécifiques de l’ostéoporose, qui ont tous montré un effet en faveur d’une diminution du risque fracturaire subséquent vertébral (tableau 1), et les gestes chirurgicaux ou radio-guidés intracorporels. Traitements Fracture vertébrale Poraux (Fosamax, Actonel, Bonviva) -50%18-20 Acide zolédronique (Aclasta) -70% 21 Dénosumab (Prolia) -70% 22 Tériparatide (Forstéo) -65% 23 Bazédoxifène (Conbriza), raloxifène (Evista) -30/50% 24,25 Attention : les résultats sont tirés des études pivots. Vertébroplastie N.

Chirurgie de la Main - Clinique de la Main Les kinés sont-ils...: Les kinés pourraient-ils être meilleurs que l'imagerie médicale ? Médor Commençons par une image : Médor, en plus d'avoir un nom complètement has been, même pour un labrador, apparait sur une photo d'un environnement qui paraît bien désordonné. Médor est LE coupable tout désigné de tout ce bazar ! Mais peut-être pas. Médor peut avoir été placé là par son maître pour faire la photo. Mme Durand L'imagerie, pour les affections musculo-squelettiques non traumatiques, c'est un peu pareil. Mme Durand, a, en plus d'avoir un nom complètement commun, 45 ans et un labrador nommé Médor, mal au dos et son gentil médecin lui a prescrit une radio et des séances de kiné. L'imagerie est une photo à l'instant T. Si on poursuit le parallèle avec la photo de Médor, on peut voir sur la radio/IRM/scanner les situations suivantes : Médor met le boxon dans le garageMédor dans le garage, en boxonle garage, en boxon, sans MédorMédor dans le garage, impeccablement rangé Jarvik & al Les lésions retrouvaient étaient peut-être (certainement) présentes avant l'épisode douloureux.

EXAMEN DU GENOU P. Neyret, G. Le Blay, T. Ait Si Selmi Sommaire de l'article 1 - Premier registre : l’histoire de la maladie 1.1 - Quand ? 1.2 - Comment ? 1.3 - Et après ? 2 - Deuxième registre : les signes fonctionnels ou symptômes 2.1 - La douleur (D, Di, De) 2.2 - Les instabilités (I) 2.3 - Le blocage du genou (B) 2.4 - Les épanchements (H) 2.5 - Les autres symptômes 3 - Troisième registre : le niveau d’activité 1 - DEBOUT, on apprécie : 2 - A LA MARCHE, on apprécie successivement : 3.1 - Aspect général 3.2 - L’appareil extenseur 3.3 - Les ménisques 3.4 - Les tests de laxité Centre Livet, Service de Chirurgie Orthopédique - 69300 Caluire Ces connaissances, elles nous ont été transmises par Henri Dejour. Après avoir écouté la plainte du patient, ou motif de consultation, le médecin interroge le patient sur trois registres différents : l’histoire de la maladie, la symptomatologie, et le mode de vie. En règle, trois questions permettent de la préciser. Il existe 4 maîtres-symptômes : Tableau 1 Le morphotype. L’amyotrophie.

Les méfaits de l'"ostéopathie" expliqués Le certificat médical d'aptitude au sport , les contre indications médicales à la pratique sportive Il est démontré que la pratique régulière de l’exercice physique : contribue à la prévention de nombreuse maladies chroniques (maladies cardiovasculaires ; cancer du sein et du côlon ; maladies ostéoarticulaires et dégénératives ; obésité) et au traitement (comme adjuvant) de certaines pathologies (maladies neurologiques (sclérose en plaques, hémiplégie, Alzheimer...) ; dépression ; maladies rhumatismales (maladies inflammatoires, arthrose…) ; hypertension artérielle ; diabète ; obésité). est un traitement à part entière de certaines affections chroniques invalidantes (l’insuffisance respiratoire chronique par la broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) ; les maladies cardiovasculaires ischémiques ; les pathologies métaboliques comme le diabète de type 2) En outre, l’exercice physique est un déterminant essentiel de la dépense énergétique et est donc fondamental pour l’équilibre énergétique et le contrôle du poids.

Examens rapides et ciblés de l'épaule, du genou, de la colonne cervicale et de la colonne lombaire - Vidéos de formation Un bon questionnaire et un examen rapide et ciblé vous guideront vers un bon diagnostic : Examen rapide et ciblé de l'épaule | Examen rapide et ciblé du genou | Colonne cervicale | Colonne lombaire Note : Les capsules vidéo pour l'épaule et le genou ne sont pas disponibles sur YouTube. Si vous travaillez avec la plateforme MacOS : Les capsules vidéos sont en format WMV. Haut de la page Examen rapide et ciblé de l'épaule Cliquez sur l'image pour télécharger la fiche d'évaluation clinique de l'épaule (PDF) : Examen complet de l'épaule Test d'instabilité antérieure Laxité : manoeuvre du Sulcus Vérification de l'abduction Rotation externe Rotation interne Articulation acromio-claviculaire Palpation Test du foulard Lésion du labrum : test de O'Brien Longue portion du biceps Palpation « Palm test » Manoeuvre de Yergason Manoeuvres d'accrochage L'arc douloureux Manoeuvre de Hawkins Manoeuvre de Neer Renforcement coiffe rotateurs : exercice Intégrité de la coiffe des rotateurs Sous capsulaire : « Bear hug test » Sources

Related: