background preloader

Avec l'Oulipo, les mots sont un jeu depuis 50 ans

Avec l'Oulipo, les mots sont un jeu depuis 50 ans
Temps de lecture: 9 min Mettre la langue sous corset pour faire jaillir l’imaginaire? Sur le principe de la contrainte littéraire, l'Ouvroir de littérature potentielle, l'Oulipo, crée depuis 50 ans des textes à part. Ses membres les plus célèbres –Raymond Queneau, Italo Calvino, Georges Perec– sont morts, mais le groupe continue à écrire sous contrainte: littérature, mathématiques et fantaisie sont les règles. Et le résultat –un jeu avec les mots savant et joyeux– séduit de plus en plus. Comme Umberto Eco, nombreux sont les «Monsieur Jourdain faisant de l'Oulipo sans le savoir». Au début étaient le Verbe et le théorème Le 24 novembre 1960, Raymond Queneau et François Le Lionnais fondent l'Oulipo. (Il s'agit de la version polonaise via Wikimedia Commons / awersowy CC License by) Ainsi, explique l'auteur, «le lecteur peut composer 1014 sonnets différents, soit cent mille milliards». De la poésie, des mathématiques et du jeu: tout l'Oulipo est déjà là. Plagiaires par anticipation A lire A voir

http://www.slate.fr/story/30693/oulipo

Related:  Lire écrire

Les titres de presse… pour créer une nouvelle réalité Ah oui, aujourd’hui je vous présente une activité que Benoît appellerait sûrement “très Ewa”, mais je n’y peux rien, mes chers professeurs. J’adore la presse et j’adore la langue écrite, et comme dernièrement une artiste polonaise m’a inspirée, je m’empresse de partager avec vous cette idée – à mon avis – formidable et en même temps tellement simple. Quand vous abordez le sujet de la presse et des médias, le sujet bateau présent dans toutes les méthodes à partir du niveau A2, proposez aux élèves de “Créer une nouvelle réalité” en utilisant les titres de presse existants. Comment le faire?

Related: