background preloader

Le prêt-à-porter chute en France mais progresse à l'export

Le prêt-à-porter chute en France mais progresse à l'export
par Pascale Denis PARIS (Reuters) - Le marché français du prêt-à-porter féminin devrait accuser un nouveau recul en 2013, après une chute de 2,8% en 2012, contrastant avec le dynamisme du secteur à l'exportation. Plombées par la crise et la montée du chômage, les ventes d'habillement féminin ont reculé à 11,0 milliards d'euros l'an dernier, et "2013 devrait malheureusement beaucoup ressembler à 2012", a déclaré à la presse mardi François-Marie Grau, secrétaire général de la Fédération française du prêt-à-porter féminin. A l'inverse, les entreprises françaises de prêt-à-porter (au nombre de 3.000 environ), qui ont dégagé un chiffre d'affaires cumulé de 5,0 milliards d'euros, restent très dynamiques à l'export, où elles réalisent environ la moitié de leurs ventes. En progression continue depuis 2010, les exportations de marques françaises ont augmenté de 3,4% l'an dernier, profitant notamment de la baisse de l'euro face au dollar, pour atteindre 2,650 milliards d'euros.

http://www.capital.fr/bourse/actualites/le-pret-a-porter-chute-en-france-mais-progresse-a-l-export-813297

Related:  Sources étude sectorielles USAemmalarrieuxelisefiorentinomarché de l'habillement

Le budget de votre voyage aux États-Unis - Conversion, argent, moyens de paiement Réaliser un voyage aux États-Unis demande à avoir un porte-feuille plutôt bien rempli. Pour un circuit de 15 jours, il faut compter environ 2240 euros par personne (ce coût inclut les billets d'avion, la location de voiture, l'essence, l'hébergement et les repas). À cela devront s'ajouter les excursions, l'entrée dans les parcs, les souvenirs, les cadeaux, les extras, les spectacles... Le coût de votre voyage aux USA Les principaux postes de dépenses pour un voyage aux USA seront :

Prêt-à-porter féminin: premiers signes de reprise après 6 ans de crise Le prêt-à-porter féminin a affiché lors du premier semestre les premiers signes d'une possible reprise en France, avec des ventes et des budgets en progression, après six années de recul du fait de la crise. La fédération du secteur a même annoncé mercredi que 2014 pourrait être la première année de croissance positive pour les ventes de vêtements féminins (hors accessoires, bijouterie, chaussures). "Ce qui serait la première fois depuis sept ans", selon le secrétaire général de la Fédération du prêt-à-porter féminin, François-Marie Grau. Sur les six premiers mois de 2014, le secteur a enregistré un chiffre d'affaires de 5,1 milliards d'euros, en progression de 1,3% par rapport à la même période de l'an dernier.

Les Galeries Lafayette s'installeront sur les Champs-Elysées en 2018 L'enseigne s'installera dans le bâtiment de l'ancien Virgin Megastor, qui a fait faillite en 2013. En 1927, Théophile Bader, l'un des fondateurs des Galeries Lafayette, avait acheté le 52, avenue des Champs-Elysées pour y installer un grand magasin à l'américaine. « Le projet n'avait pas abouti à cause de la crise de 1929 », explique Philippe Houzé, qui préside le directoire du groupe. Un peu plus de quatre-vingt-dix ans plus tard, les Galeries devraient finalement s'installer au même numéro de l'avenue parisienne, « à l'horizon 2018 », annonce M. Habillement : les Français dépensent de moins en moins Pour la cinquième année consécutive, le chiffre d’affaires du secteur de l’habillement diminue, en France. Plusieurs raisons expliquent ce phénomène. La crise en premier… Un marché en baisse Depuis 2008, le chiffre d’affaires du marché de l’habillement et du textile (linge de maison, tissus d’ameublement…) perd en moyenne 2 % par an. 2012 n’a pas échappé à la règle : baisse de 2,2 %, à 30 milliards d’euros.

États-Unis : activités économiques Les services occupent plus des trois quarts des actifs, l'industrie 22 %, et l'agriculture 2 % seulement. Les États-Unis se situent parmi les trois premiers producteurs mondiaux dans de nombreux domaines : pétrole, gaz, charbon et électricité (mais le secteur énergétique est déficitaire en hydrocarbures) ; céréales (blé, maïs) et soja, fruits tropicaux, élevage ; cultures industrielles (coton, tabac) ; sidérurgie et métallurgie des non-ferreux (aluminium) ; construction automobile et aéronautique ; chimie et électronique. Mais la concurrence au niveau mondial apparaît de plus en plus vive, le solde de la balance commerciale est lourdement négatif et le déficit budgétaire s'est creusé. 1.

En repli en France, le prêt-à-porter féminin compte sur l'export Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Nicole Vulser Le secteur du prêt-à-porter féminin souffre encore en France des effets de la crise, mais il montre quelques signaux de reprise et se caractérise par des exportations très dynamiques, selon le bilan des six premiers mois de 2013, établi par la Fédération française du prêt-à-porter féminin et rendu public jeudi 12 septembre. Très sensible à la conjoncture économique, la consommation de vêtements pour femmes a toutefois un peu moins reculé (- 1,6 %, à 4,9 milliards euros par rapport au premier semestre 2012) que celle des hommes (- 2,8 %) ou des enfants (- 3,6 %) au cours de la même période. Fait nouveau, les accessoires qui, jusqu'alors, avaient tiré leur épingle du jeu et résistaient bien à la crise, ont également affiché un recul.

Travail du dimanche : 500 postes à pourvoir aux Galeries Lafayette - le Parisien «Vous faites quoi le week-end ? » C'est le nouveau slogan des Galeries Lafayette. Certes, ce grand magasin vous fait les yeux doux pour que vous fassiez votre shopping dans ses murs historiques, mais pas que... La célèbre enseigne du boulevard Haussmann (IXe) recrute quelque 500 personnes pour ses ouvertures dominicales. La signature, avec les partenaires sociaux, d'un accord sur le travail du septième jour en mai, comme le permet la loi Macron pour les ZTI (zones touristiques internationales), permet aux Galeries de lancer aujourd'hui une énorme campagne de recrutement. « Ce sont 500 CDI à temps partiel, pour travailler les vendredis, samedis et dimanches ou samedis, dimanches et lundis. Ce sont 25 heures travaillées, mais payées 32.

Juillet 2012 : Conjoncture textile habillement France TAGS : commerce extérieur | conjoncture France | industrie habillement | industrie textile Le recul de l'activité déjà observée en 2011 – la production de textiles avait alors reculé de 6 % sur l'année – s'intensifie en 2012. Sur les cinq premiers mois de l'année, l'indice de production industrielle affiche un recul de 11 %. Tuyaux pour le Shopping Beaucoup de touristes sont à la recherche de bonnes affaires aux États-Unis Beaucoup de touristes visitant les États-Unis pour leurs vacances se plaisent à rechercher de bonnes affaires en faisant des achats. Le whiskey américain, les jeans à la mode, les vêtements pour enfants, les serviettes de bain de luxe et les draps de lit fins sont tous des objets très populaires parmi les acheteurs en provenance de pays étrangers. Vous pouvez faire de très bonnes affaires aux États-Unis si vous savez où faire vos courses et comment profiter des ventes concurrentielles. Les grands centres commerciaux sont dans les banlieues Il y a toujours quelques grands magasins dans les zones commerciales des centre villes dans la plupart des villes des États-Unis, mais les grands centres commerciaux et magasins de vente au rabais sont habituellement situés à l'extérieur, dans les communautés de banlieue.

Armand Thiery a l'ambition de doubler de taille Cette enseigne familiale affiche un chiffre d'affaires de 500 millions d'euros, en hausse malgré la crise. Forte de son positionnement moyen de gamme classique, elle ouvre 30 à 50 magasins en moyenne par an en France. Jacqueline Riu et Armand Thiery ont créé la surprise en se «mariant», avant l'été. Mais c'est un mariage prudent. Les deux enseignes restent logées dans deux sociétés indépendantes mais qui ont les mêmes actionnaires: la famille Deveaux, ­active, depuis 200 ans, dans la ­fabrication de textile en France. ­Rodolphe Deveaux, PDG d'Armand Thiery, se laisse trois ans pour redresser Jacqueline Riu.

Des start-up pour inventer le grand magasin de demain - le Parisien Bienvenue dans le premier accélérateur français entièrement dédié aux métiers du commerce et de la mode. Né du partenariat entre le groupe Galeries Lafayette (IXe) et Plug and Play Tech Center basé dans la Silicon Valley (Etats-Unis), cette plate-forme de l'innovation accueille depuis la semaine dernière sa toute première promotion de start-up. Une dizaine de jeunes pousses sélectionnées parmi 200 candidatures bénéficient d'un accompagnement pour grandir en accéléré. Dans le vaste open space de 1 000 m2 situé rue de Paradis, une quarantaine de jeunes entrepreneurs brillent. Septième année de baisse attendue pour l'habillement en 2014 par Pascale Denis PARIS (Reuters) - Le marché français de l'habillement devrait encore reculer en 2014 et accuser le triste record d'une septième année de baisse consécutive, plombé par une conjoncture économique déprimée et le poids accru des dépenses contraintes, notamment fiscales. Les ventes de prêt-à-porter homme, femme et enfant sont ainsi attendues en recul de 1,4% en 2013 et devraient encore baisser l'an prochain, à un rythme qui pourrait être cependant plus ralenti (-1%), selon les estimations de l'Institut français de la mode (IFM). "Dans un environnement qui reste difficile, les consommateurs achètent moins, mais mieux", explique Evelyne Chaballier, professeur associée à l'IFM, commentant l'étude annuelle de l'institut sur les perspectives de la mode et du textile pour 2014, publiée jeudi. En 2013, la baisse des volumes vendus a en effet atteint 4%, mais a été en partie compensée par une légère hausse des prix (+2,8%).

Approcher le consommateur aux États-Unis Dans cette page : Le profil du consommateur | Marketing oppotunities Le profil du consommateur Les secteurs de consommation porteurs Le marché français du prêt-à-porter féminin se stabilise Après six années consécutives de baisse, le marché français du prêt-à-porter féminin s'est stabilisé en 2014 et pourrait très légèrement progresser en 2015 à la faveur d'un contexte économique plus favorable, estime la Fédération française du prêt-à-porter féminin. Les ventes de mode féminine ont totalisé 10,8 milliards d'euros l'an dernier, signant une hausse symbolique de 0,1% et faisant mieux que l'ensemble du marché de l'habillement (homme, enfants compris) qui a reculé de 0,9% en valeur, selon les chiffres de l'Institut français de la mode (IFM). L'année 2014 aura été sauvée pour la mode féminine par un bon premier semestre (+1,3%), tandis que la tendance a été négative en deuxième partie d'année pour cause de météo très clémente et peu favorable aux achats de grosses pièces comme les manteaux. En volume, la hausse des ventes de prêt-à-porter féminin a été plus sensible (+1,5% en quantités achetées), les achats se portant sur davantage de vêtements légers et moins chers.

Related: