background preloader

GRCDI 12 propositions pour élaborer un curriculum

Qu’est-ce que l’identité numérique ? Qu’est-ce que l’identité numérique et l’e-réputation ? Cette question se pose aujourd’hui dans le cadre de l'écosystème internet pour les usages individuels et collectifs.Cet ouvrage présente de manière accessible l'état de la recherche sur ces questions et propose un tour d'horizon des enjeux fondamentaux à maîtriser pour pouvoir garder le contrôle sur sa présence en ligne ou sur celle de son organisation.Ce livre s'adresse à ceux qui, soucieux de découvrir la richesse de cette problématique, aux entreprises, organisations et collectivités à la recherche d'une méthodologie et de bonnes pratiques sur ces questions, ainsi qu'à toute personne qui s'est déjà, ne serait-ce qu'une fois, posé la question de savoir si la publication d'une information, d'une vidéo, d'une photographie, d'un statut Facebook, ne risquait pas de lui porter un jour préjudice, à lui, à l'un de ses proches ou à son employeur. Cet ouvrage a été réalisé avec le soutien du Labex Hastec.

Référentiel compétences enseignants (BO du 25 juillet 2013) La liste des compétences que les professeurs, professeurs documentalistes et conseillers principaux d'éducation doivent maîtriser pour l'exercice de leur métier est publiée au Bulletin officiel du 25 juillet 2013. Ce référentiel de compétences a plusieurs objectifs : affirmer que tous les personnels concourent à des objectifs communs et peuvent se référer à la culture commune de leur professionreconnaître la spécificité des métiers du professorat et de l'éducation, dans leur contexte d'exerciceidentifier les compétences professionnelles attendues. Celles-ci s'acquièrent et s'approfondissent dès la formation initiale et se poursuivent tout au long de la carrière par l'expérience professionnelle et l'apport de la formation continue Les compétences professionnelles attendues des métiers du professorat et de l'éducation Compétences communes à tous les professeurs et personnels d'éducation Les professeurs et les personnels d'éducation, acteurs du service public d'éducation

[FADBEN] l’approfondissement de chaque notion, une fois qu’elle a été initiée, dans un enseignement spécifique. Processus d’information et de documentation En Français, une « initiation aux ressources documentaires sur supports informatiques, audiovisuels et multimédias est recommandée : l’élève apprend à se repérer dans cette immense bibliothèque mondiale, à trier et hiérarchiser des informations, à adopter une attitude critique et responsable vis-à-vis d’elles et à adapter sa lecture au support retenu. » (p. 4) Dans l’introduction des programmes d’histoire, géographie et éducation civique [7], les auteurs mettent beaucoup en avant la recherche d’information mais, contrairement aux programmes de Français, on ne cite pas le professeur documentaliste ; on va même jusqu’à parler d’utilisation du CDI (comme dans le programme spécifique de Sixième). En fait, de façon assez peu cohérente, c’est le programme de Technologie qui paraît le plus soucieux des notions de recherche de l’information. Conclusion

Circulaire n° 86-123 du 13 mars 1986 Circulaire n° 86-123 du 13 mars 1986 Texte adressé aux recteurs, aux inspecteurs d'académie et aux chefs d'établissement. Références : circulaire n° 77-070 du 17 février 1977 et circulaire n° 79-174 du 9 mai 1979 RLR 523-3b (cédérom 1999-3)BO n°12, 27 mars 1986 La mise en œuvre, dans les collèges et les lycées, d'une rénovation pédagogique qui tienne compte à la fois des objectifs et des contenus des nouveaux programmes, du recours à de nouvelles technologies notamment dans le domaine de l'audiovisuel et de l'informatique, de la nécessité d'ouverture des établissements sur le monde et la société, implique une contribution accrue des centres de documentation et d'information. Les établissements d'enseignement technologique et professionnel doivent tirer parti dans des conditions analogues aux autres établissements des ressources de ces centres. 1. Il prend, par ailleurs, toutes initiatives opportunes pour amener progressivement les élèves à : 2. 3. 4.

Professeurs documentalistes : statuts, missions, service Au moment où s’ouvre la réflexion sur l’évolution des métiers de l’enseignement, il est nécessaire de faire un point précis des problèmes concernant le statut de professeur documentaliste mis en place par la création du CAPES de sciences et techniques documentaires (arrêté du 8 juillet 1989, suivant l’annonce faite dans le rapport annexé de la loi d’orientation du 10 juillet 1989). Le discours de Lionel Jospin, Ministre de l’éducation nationale, au premier congrès des documentalistes à Strasbourg le 19 mai 1989, déclarait que « le CAPES apporte la garantie d’une compétence spécifique, rationalise le recrutement des personnes désireuses d’exercer en CDI et offre une voie de promotion bien méritée à celles qui y sont en fonction. Elle est surtout le symbole de l’ancrage pédagogique de votre profession. C’est l’aboutissement d’un long chemin pour une fonction qui depuis 1960 a subi de profondes transformations. » 1. Jusqu’à 1989, un corps d’accueil non spécialisé : les A.E non CE 1.1. 2.

Espace Doc Web L’application Atelier franceinfo junior c’est quoi ? L’application "L’atelier franceinfo junior" est un véritable outil d’éducation aux médias ouvert aux élèves du CM1 à la Terminale. Elle permet aux enseignants et à leurs élèves, de comprendre la fabrique de l’info et de fabriquer en classe des journaux radiophoniques de 7 minutes. Les avantages pour votre classe ● Proposer un véritable atelier innovant et ludique ● Participer et élaborer son journal audio d’informations sans déplacer votre classe ● Bénéficier d’un outil conçu par de vrais professionnels : l’équipe de l’émission franceinfo junior Cette appli est composée de 4 volets. → Une présentation : découvrez Radio France, franceinfo et franceinfo junior en vidéo → Une rubrique À vous de jouer : les élèves enregistrent leur propre journal et le montent eux-mêmes ! → Pour aller plus loin : des fiches métiers, des fiches pédagogiques sur les fake news, autrement appelées infox, élaborées par le CLEMI. Plus d’infos : Ici Là

[FADBEN] Classe de seconde La classe de seconde est une classe de détermination. Le cadre programmatique du curriculum en information-documentation a pour fonction : de conforter l’acquisition par chaque élève d’une culture de l’information nécessaire à la vie en société et à la compréhension du monde ; d’assurer et de consolider les bases de savoirs en information-documentation, nécessaires à la poursuites d’études au lycée ; de développer des notions complexes au sein de parcours de formation spécifiques. Afin de diversifier l’activité de l’élève, la recherche documentaire, selon des productions documentaires variées et complexifiées par rapport au collège, permet de conduire à la maîtrise individuelle et citoyenne des environnements informationnels et numériques, avec le souci d’une organisation personnelle, raisonnée, de l’accès à l’information. Comme en collège, une notion peut être l’objet d’une découverte, d’une initiation ou d’un approfondissement. 1. 2. 3. 4.

Cactus Acide | Critique des Actus/ Analyse Culture de l’Information Didactique et Education aux médias Cadre théorique et prospective Je me propose, dans cet article sur l’écriture numérique et la publication, de clore une réflexion engagée sur le document et prolongée par la lecture numérique. J’entends, pour ce faire, aborder cette notion selon la même méthodologie et commencer par préciser le cadre théorique dans lequel je m’inscris, avant d’envisager des pistes d’exploitation pédagogique. Je trouve particulièrement opérantes les notions de « texte » et de « signe passeur » développées par Yves Jeanneret et Jean Davallon. Cela suppose aussi que soit abordé le concept de « média » dont la distinction entre média support, média type et média source est loin d’être acquise. Il me semble, pour terminer, qu’il faut aborder la question de la publication dont le statut, dans le contexte du Web 2.0, est particulier. Le cadre théorique posé je vais dorénavant m’employer à envisager des pistes de séquences pédagogiques sur l’écriture numérique. Du texte comme « design de soi » Construire du sens

[FADBEN] L’évaluation est un sujet complexe pour les professeurs documentalistes. Beaucoup d’entre eux écartent l’idée de la notation, ce qui peut occasionner une difficulté pour suivre la progression de chaque élève en information-documentation. Le mode d’évaluation du Socle commun de 2006 a été reçu favorablement par de nombreux collègues, pour la lisibilité qu’il donnait aux élèves, aux équipes pédagogiques et aux parents, dans le suivi de l’acquisition des connaissances et compétences. Celui-ci présente une approche systémique préférable aux référentiels, centrés sur la dimension procédurale de la compétence, dans la mesure où le curriculum réintroduit la part d’intelligibilité qui rend possible une distanciation critique et éthique face à l’information et aux médias. Ces premières considérations nous rappellent à quel point l’évaluation dépend des moyens pédagogiques mis en œuvre par l’enseignant, sans mode unique d’évaluation. L’évaluation comme partie essentielle de la méthode 1.

Les sciences de l'information et de la communication Instituée en 1974 par l’université française, la discipline des « sciences de l’information et de la communication » a été d’emblée placée sous le signe de l’alliance de l’information et de la communication, alors qu’on distingue ici les études de journalisme de la bibliothéconomie, là les communication studies des media studies ou des cultural studies. Cette discipline s’intéresse en particulier à des objets fortement investis socialement comme les médias, les institutions culturelles ou les réseaux de télécommunication, et à des valeurs centrales comme la démocratie, le droit à l’information, la communication ou le partage du savoir, selon les initiateurs et coordinateurs de ce numéro 38 de la revue Hermès. Pour présenter cette discipline, ceux-ci ont pris le parti de chercher à identifier quelques-unes des nouvelles questions qu’elle a posées au cours de sa courte histoire, plutôt que d’en produire une historiographie ou d’en faire une description de nature encyclopédique.

cours CONNAITRE ET COMPRENDRE LE SYSTEME EDUCATIF.dot Infographie : Comment les enseignants peuvent utiliser Pinterest Avec plus de 10 millions d’utilisateurs, Pinterest a été mis en avant ces derniers temps, devenant le troisième réseau social le plus visité aux États-Unis plus tôt cette année. Cette croissance rapide en fait le plus rapide des sites de réseaux sociaux durant l’année écoulée. Si vous êtes familier avec Pinterest, il est facile de comprendre pourquoi. Pour ceux qui l’ignorent, Pinterest est un site Web américain mélangeant les concepts de réseautage social et de partage de photographies. En effet, le service vous permet de classer et de partager toutes les choses belles ou intéressantes que vous trouvez sur le Web. Avec une interface fluide et claire, le service s’avère facile à utiliser, gratuit, et franchement addictif ! Tous les jours, des utilisateurs de tout horizon, trouvent de nouvelles façons passionnantes d’interagir avec Pinterest. Voici l’infographie : Comment utilisez-vous Pinterest ?

Utiliser Pinterest en classe: trois exemples d’usage Depuis septembre, j’utilise Pinterest en classe avec mes élèves . J’en ai déjà parlé dans deux billets ici et là avec un 1er bilan de nos usages. Au fil des mois notre pratique s’est développée et diversifiée avec un outil devenu commun dans mes cours de français, d’histoire, de géographie et d’éducation civique. 24 tableaux d’épingles sont déjà constitués. Nos épingles sont souvent reprises par d’autres Pinterest. Voici trois types usages de Pinterest en classe: 1) En amont de mon cours Je crée régulièrement un tableau introductif avec des documents (images et/ou vidéos) qui permet à l’élève qui le souhaite de se renseigner sur le cours à venir. Dans la description de l’image, je pose parfois des questions auxquelles les élèves peuvent répondre: comme c’est en amont du cours, il s’agit d’amener l’élève à découvrir une thématique, à y réfléchir et à poser une hypothèse de réponse. Exemple: Cours de géographie : Mondialisation et diversité culturelle (1ère bac pro) 3) Comme support de cours

Related: