background preloader

Ressources documentaires - ABCD de l'égalité filles-garçons

Ressources documentaires - ABCD de l'égalité filles-garçons
Related:  Socialisation et dévianceTFE

Normes de minceur - Comparaison internationale La corpulence des femmes et des hommes varie fortement dans le monde. Les pratiques alimentaires et les activités physiques jouent un rôle important, mais les normes corporelles ont aussi une influence. Utilisant une enquête sociale internationale sur la corpulence idéale dans 13 pays de 4 continents, Delphine Robineau et Thibaut de Saint Pol analysent les variations des idéaux corporels entre pays. Résumé (cliquez sur +) La valorisation de la minceur est plus ou moins forte selon les pays, et peut s'imposer davantage à l'un ou l'autre sexe. On peut distinguer quatre groupes de pays : ceux majoritairement européens telle la France, où la pression de la minceur est plus forte sur les femmes que sur les hommes. Sommaire (cliquez sur +) Des idéaux de minceur différents pour les hommes et les femmesQuatre pays emblématiques d'un rapport à la minceurCorps réel et corps désirable : une dissonance ?

ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE Avec humour, combattre les préjugés sur le genre Si les préjugés basés sur le genre ont la peau si dure, c’est peut-être parce que le problème n’est pas toujours traité à la base, dès le plus jeune âge. Si l’enfance apparait comme le moment propice pour inculquer les bonnes valeurs aux tout-petits, quoi de plus normal que de saisir ce moment pour leur inculquer les valeurs d’égalité entre les sexes. Mais comment s’y prendre ? C’est du moins la démarche que semble avoir préféré l’illustratrice canadienne Élise Gravel. Une série d’images qui permettront à vos élèves de réaliser et d’intégrer de manière durable que fille ou garçon, ils peuvent bien être créatifs, drôles, sensibles, peureux, prendre soin des autres, participer aux tâches ménagères et bien d’autres choses. Le livre est disponible en téléchargement gratuit au format pdf. Une belle manière d’aider les uns à surmonter leurs complexes et pour les autres, de briser les préjugés qu’ils auraient sur l’autre sexe. Des images à consommer sans modération. Niveau : Primaire

Filles et garçons sur le chemin de l'égalité, de l'école à l'enseignement supérieur Rédaction en chef : Boubou Traore L’essentiel Cette publication reflète l’engagement du système éducatif dans les objectifs de mixité et d’égalité, objectifs déclinés dans la convention interministérielle pour 2013-2018. Elle constitue un état de situation national, que les acteurs locaux peuvent décliner au niveau académique et au niveau des établissements scolaires. Plusieurs constats peuvent être tirés de ces données. Tout d’abord, les garçons réussissent toujours moins bien que les filles à l’école. Les filles obtiennent plus souvent le baccalauréat et plus souvent avec une mention « bien » ou « très bien », notamment en série S. Cette réussite scolaire des filles ne se traduit pas systématiquement par une meilleure insertion professionnelle. Enfin, des différences persistent dans l’orientation et le choix des spécialités. Dans le même temps, les femmes sont nettement plus souvent diplômées de l’enseignement supérieur. Repères

Égalité filles-garçons - Genre et pratiques scolaires : comment éduquer à l'égalité ? par Nicole Mosconi,professeure émérite de l'université Paris X,spécialiste de sciences de l'éducation,membre du Centre de recherche éducation et formation (CREF),équipe "Genre, savoir, éducation". Introduction Antoine Prost dans son Histoire de l'enseignement et de l'éducation depuis 1930, affirme, à propos de la mixité scolaire sexuée qu'il s'agit d'une des " révolutions pédagogiques " les plus profondes du siècle. C'est la traduction, dans le champ scolaire, des progrès de l'égalité entre les sexes au niveau juridique et politique qui caractérisent les sociétés démocratiques contemporaines et l'application du principe d'égalité entre les sexes affirmé dans la constitution. Égalité de principe dans le système scolaire et pratiques enseignantes inégalitaires Stéréotypes de sexe Le stéréotype, c'est une opinion toute faite, une représentation figée, caricaturale, concernant un groupe social. Les interactions Temps de latence Les attentes et jugements Double standard L'effet Pygmalion Conclusion

www.ined.fr/fichier/s_rubrique/22685/population.societes.2014.517.inegalites.genre.fr.pdf genre et l'éducation | Education La discrimination fondée sur le genre dans l’éducation est à la fois la cause et la conséquence d’inégalités profondément ancrées dans la société. La pauvreté, l’isolement géographique, l’origine ethnique, le handicap, les attitudes traditionnelles en ce qui concerne leur statut et leur rôle sapent la capacité des femmes et des filles à exercer leurs droits. Des pratiques préjudiciables, telles que les mariages et les grossesses précoces, la violence sexiste, ainsi que les lois, politiques, contenus et pratiques discriminatoires dans l’éducation continuent à empêcher des millions de filles à s’inscrire à l’école, à achever des études et à bénéficier d’une éducation. Le genre doit donc être intégré à tous les niveaux du système éducatif, de la petite enfance à l’enseignement supérieur, dans les contextes formels et non formels et des infrastructures de planification à la formation des maîtres.

Sociologie de la délinquance - Laurent Mucchielli, Anne-Marie Arborio, Olivier Martin Égalité des filles et des garçons Une politique éducative en faveur de l'égalité à l'école Le code de l'éducation rappelle que la transmission de la valeur d'égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes, se fait dès l'école primaire. Cette politique publique est une condition nécessaire pour que, progressivement, les stéréotypes s'estompent et que d'autres modèles de comportement se construisent sans discrimination sexiste ni violence. Elle a pour finalité la constitution d'une culture de l'égalité et du respect mutuel. Les établissements sont invités à inscrire cette problématique dans leur règlement intérieur et à mettre en place, dans le cadre des comités d'éducation à la santé et à la citoyenneté (CESC), des actions de sensibilisation et de formation dédiées. Sanctionner plus fortement les agissements sexistes au sein des établissements scolaires Toute parole sexiste et tout acte déplacé fait l’objet d’une sanction. L'égalité dans les contenus d'enseignement par exemple : Agir auprès des élèves

er907.pdf "Théorie du genre": comment les directeurs d'école peuvent-ils gérer la crise? Face aux rumeurs sur l'enseignement de la théorie du genre à l'école qui se propagent chez certains parents d'élèves, les chefs d'établissement et les directeurs d'école sont en première ligne. Dans un courrier, Vincent Peillon leur a demandé de "tout mettre en oeuvre pour informer les parents de la réalité des programmes et des contenus des enseignements sur ces sujets". Concrètement, "une rencontre avec les parents (individuellement ou collectivement, entretien, réunion d'information...) est indispensable afin de leur rappeler l'importance de la transmission, par l'école, des valeurs de la République et notamment de l'égalité entre les garçons et les filles", écrit le ministre de l'Education nationale. Cette injonction ministérielle est-elle réaliste et comment est-elle accueillie sur le terrain? @McMissir si une explication, donner des éclaircissements, mais si surchargé où trouver le temps.-- Christian Ducass (@ChristianDucass) January 29, 2014 Question de bon sens?

La violence des femmes : occultations et mises en récit 1 À propos de l’essor nouveau des recherches en sciences sociales sur le sujet, voir l’état des lieu (...) 1Des amazones mythiques aux viragos des romans, de Nikita à Lara Croft, des héroïnes de mangas aux sorcières, nombreuses sont les figures féminines violentes qui peuplent l’imaginaire des productions culturelles et médiatiques. Héroïques ou monstrueuses, désignées parfois comme les instigatrices de la violence des hommes, elles suscitent à la fois l’engouement, la fascination et la répulsion. La violence des femmes, jusqu’à une date récente en France1, est pourtant restée une question très peu explorée dans le champ des sciences humaines et sociales, en particulier en sociologie de la déviance et des institutions pénales. 2En proposant ce numéro spécial de Champ Pénal, il s’agit par conséquent d’interroger ce couple en apparence impossible. 3La violence des femmes peut être analysée sous des angles divers. 5La violence féminine se présente sous le mode d’une présence/absence. 1.

Cette sélection propose aux professeurs des écoles un ensemble de ressources permettant de sensibiliser les élèves à cette thématique, et de mettre en place une réflexion sur leur propre comportement professionnel en matière d’égalité filles garçons.
L’égalité entre les filles et les garçons est inscrite dans les programmes de l’éducation nationale [compétence 6 du deuxième palier pour la maîtrise du socle commun : « Respecter les autres, et notamment appliquer les principes de l’égalité des filles et des garçons. » (BO n°3 du 19 juin 2008, page 28)]. by amande974 Feb 8

Related: