background preloader

Les drones attaquent l'industrie - L'Usine de l'Aéro

Les drones attaquent l'industrie - L'Usine de l'Aéro
REPORTAGE Encore peu connue, l’utilisation des drones dans tous les secteurs de l’industrie ouvre des perspectives inédites. L’invasion a déjà commencé… On l’attendait partout, sauf ici. Au-delà du coup de bluff médiatique d’Amazon avec son projet de livraison de colis par drones, ces engins volants télépilotés s’émancipent bel et bien. Ces robots à tout faire séduisent par leurs capacités et laissent rêveur quant à leur potentiel. Trois types d’acteurs - Les constructeurs conçoivent, produisent les drones (vecteurs) et capteurs embarqués (charge utile). Phase de tests Il y a ceux qui expérimentent les drones et le font savoir, comme la SNCF pour l’inspection de son réseau de voies ferrées ; Eiffage pour celle du viaduc de Millau ; ERDF pour l’observation de ses lignes électriques ; ou encore le viticulteur Magrez pour développer l’agriculture de précision. Si Veolia communique peu sur les drones, le groupe s’y intéresse, notamment pour l’observation des barrages. Revoir la réglementation

JDN : web & tech, media, management, business, patrimoine, vidéos, Premium et Le Hub Ce que dit la loi Le texte de loi publié en France au journal officiel le 10 mai 2012 réglemente la construction des drones, leur utilisation sur le territoire hexagonal et les capacités requises par les personnes qui les pilotent. Plus un drone est lourd, plus les conditions requises pour qu'il ait le droit de voler sont drastiques. La Direction générale de l'aviation civile (DGAC) qui règlemente le secteur a fixé trois seuils : 2, 4 et 25 kilogrammes. Elle a établi quatre scénarios différents : le plus simple, S1, qualifie un vol de drone proche du pilote de l'appareil, dans un espace dégagé comme un champ. Pour faire voler un drone en milieu urbain, il faut avoir une autorisation spéciale de la DGAC.

Accusé d'espionnage par Autolib', BMW dément - Economie Deux techniciens allemands se seraient fait passer pour des agents de maintenance afin d'inspecter en détails les secrets de fabrication des véhicules Autolib'. Mais leurs interventions sur les bornes de rechargement de ces voitures électriques en libre-service à Paris ont attiré l'attention du personnel. Pris en flagrant délit, jeudi 5 septembre, les deux hommes ont été placés en garde à vue par la Brigade d'enquêtes sur les fraudes aux technologies de l'information (Befti) de la Police judiciaire parisienne. Ce lundi, le constructeur allemand a fermement démenti ces accusation d'espionnage. "BMW conteste formellement toute accusation d'espionnage", écrit le constructeur, expliquant que dans le cadre du lancement de son véhicule électrique I3, il effectue actuellement des "tests de routine, à travers l'Europe, pour vérifier la compatibilité des recharges accessibles sur la voie publique". Les excuses de BMW France à Bolloré

Drones civils : à la conquête du ciel Agriculture, médias, surveillance, cartographie.. le drone est partout, ou est en passe de l'être. Le secteur des aéronefs télépilotés civils a décollé en 2012 avec la mise en place d'une réglementation nationale (les deux arrêtés du 11 avril 2012). Près de deux ans plus tard, le marché a bien évolué et avec les retours d'expérience des constructeurs et utilisateurs, la DGAC veut « dépoussiérer » les deux arrêtés de 2012 dans les mois qui viennent. « Air&Cosmos » consacre le dossier de cette semaine (en kiosque le 2 mai) à ce nouveau marché émergeant à travers un éclairage sur le marché français (grand public et professionnel), la réglementation, la formation ainsi que quelques exemples d'utilisations civiles qui ont de l'avenir. La Direction Projets Système Ingéniérie de la SNCF expérimente l'usage des drones volants depuis janvier 2013. Côté agriculture aussi, l'utilisation des aéronefs télépilotés se démocratise.

Qu'est-ce que le Benchmarking ? Le Benchmarking en pratique Définition Le benchmarking peut être défini comme une démarche de comparaison utilisée essentiellement pour évaluer la performance des processus d'une entreprise, vis-à-vis d'un pair ou d'un concurrent jugé comme référent, dans une logique de quête des "bonnes pratiques" après définition d'une métrique. Cette étude, particulièrement complète lorsqu'elle s'effectue dans les règles de l'art, permet ainsi de qualifier les processus, d'en préciser les avantages et les faiblesses et d'identifier les voies d'amélioration continue. Les applications du Benchmarking Le benchmarking est une démarche aux multiples usages, aux diverses applications. Il ne faut pas pour autant que la quête des bonnes pratiques tue dans l'oeuf toutes réflexions d'innovation organisationnelles. Les 7 étapes du processus 1) Que doit-on comparer ? Les ouvrages de référence › Kaoru Ishikawa est le créateur des fameux cercles de qualité. La gestion de la qualité Outils et applications pratiques

Comment l'Europe veut faire décoller les drones civils Pour une fois que l'Europe mène le jeu dans un secteur technologique, il n'est pas question de se faire rattraper. C'est plus ou moins le raisonnement de Bruxelles sur les usages civils et commerciaux des drones. Un rapport, prélude à une loi, a été voté mardi 15 septembre en commission des transports. Ses objectifs: encadrer le développement de l'industrie du drone civil et harmoniser les règles dans l'UE, afin de faire fructifier tout le potentiel de cette industrie, notamment en termes d'emplois. Un marché à fort potentiel pour l'UE L'Europe compterait plus de 170 constructeurs et 2500 opérateurs de drones. La commission Transport du Parlement européen estime "qu'un cadre juridique européen clair est nécessaire pour assurer l'investissement et le développement compétitif du secteur", soulignant que "si aucune action n'est prise rapidement, il y a un risque que le potentiel économique et les effets positifs des drones ne soient pas pleinement réalisés". Immatriculation et formation

Filmer avec un drone, permis ou interdit ? | Dossier Familial Les drones, petits et faciles à télécommander, sont à la mode. Mais leurs propriétaires risquent des ennuis avec la police et la justice s’ils survolent des espaces habités et surtout s’ils prennent des photos ou des vidéos. Pour avoir fait voler un drone au-dessus de Nancy, un lycéen s’est vu reprocher d’avoir « mis en danger la vie d’autrui ». Un adulte qui manœuvrait le sien sous la Tour Eiffel a écopé, lui, d’une amende. Vous êtes intéressé par ces petits appareils télécommandés ? Voici les règles à respecter pour piloter un drone. Suivre une formation avant de piloter un drone Si vous souhaitez piloter un drone sans moyen de prise de vue, vous n’avez besoin d’aucune formation. En revanche, pour commander un drone équipé d’une caméra ou d’un appareil photo, vous devez détenir le brevet théorique de pilote d’un appareil ultra léger motorisé (ULM). L’examen théorique de pilote d’ULM consiste à répondre à quarante questions portant notamment sur la navigation ou la mécanique.

Drones. Alliance inédite dans un secteur prometteur - Economie Des fabricants qui s'associent aux formateurs. Voilà une piste à creuser dans une économie du drone en développement autant qu'en mutation. C'est ce qu'initient Aeromapper et Techni Drone. > Drones. Et si les fabricants de drones devenaient partenaires des sociétés de formation... nic (44). « De même qu'il ne nous viendrait pas à l'idée de développer un drone, Aeromapper vient faire les formations de ses clients chez nous, dans notre cadre de travail », précise Michaël Pastor, directeur marketing et associé chez Techni Drone. « Elles sont très particulières, environ 8.000 euros, pour des engins bien spécifiques », dont le coût peut s'élever à 20.000 ou 30.000 euros. En dehors de cette collaboration naissante, Techni Drone, dix salariés (dont deux en Loire-Atlantique) voit son activité exploser. « En 2013, nous avons réalisé un chiffre d'affaires de 305.000 euros, puis 770.000 en 2014 », selon le directeur marketing. En complément

Un lycéen poursuivi pour avoir filmé Nancy grâce à un drone Il s'agit certainement de la volonté d'en faire un exemple pour éviter que les drones ne se multiplient dans les ciels des grandes métropoles françaises. Car l'on ne comprend pas très bien, sinon, pourquoi le procureur de de la République de Nancy a décidé de poursuivre en justice un jeune lycée de 18 ans, dont le seul fait d'arme n'est pas d'avoir vendu de la drogue aux carrefours ou d'avoir tagué des insultes sur les murs de sa ville, mais simplement de l'avoir filmée sous son meilleur jour, pour réaliser une vidéo aussi réussie que spectaculaire. Le jeune homme, malgré son jeune âge a déjà créé deux sociétés, dont l'une (Golox) est spécialisée dans les caméras GoPro montées sur des drones. Selon le parquet, le jeune homme et sa société auraient dû demander l'autorisation préfectorale de survoler la municipalité, ce qu'il n'a pas fait. "La rumeur dit que c'est un concurrent en colère qui a alerté les autorités", précise France Info.

La filière des drones civils condamnée à la consolidation - Les Echos Conjoncture L'Insee confirme des vents porteurs pour la croissance + DOCUMENT - L’Insee a légèrement revu ce jeudi soir ses prévisions et s’attend à une progression de 0,4 % du PIB au premier trimestre, puis 0,3 % au... France Pour l'OCDE, priorité doit être donnée à la réforme du... L'organisation internationale note que les mesures prises jusqu'à présent par le gouvernement ont eu un impact « limité ». EDITO (E. Trois notes encourageantes concernant l'économie française sont parues hier. Le drone, remède au french bashing Andrew Pour l'illustration, un bon vieux Parrot AR Drone en gros plan. Et comme titre, une formule en forme de louange: "Ce que les Français savent des drones et que les Américains ignorent". Christian Schirrer Bloomberg qui évoque les récents survols de lieux publics ou "sensibles" sans vraiment s'en formaliser cite un analyste de Teal Group selon lequel les Français "sont clairement en avance" et peuvent prétendre s'arroger une partie du marché mondial qui devrait, selon lui, passer de 60 millions de dollars en 2014 à 1,1 milliards de dollars d'ici 2023. Ce coup de chapeau contraste avec la grande prudence dont témoignent les exploitants français de drones lorsqu'ils évoquent l'avenir, faute de discerner clairement l'arrivée de donneurs d'ordre suffisamment puissants pour donner un véritable élan au secteur. Signaler ce contenu comme inapproprié Cette entrée a été publiée dans Actualité, Non classé, avec comme mot(s)-clef(s) drones, économie, french-bashing.

Le marché de la robotique va s'envoler en France - JDN Evolution de l'offre de robots, opportunités à ne pas rater, segments porteurs : tout ce qu'il faut savoir sur les perspectives d'ici 2020. Selon l'étude Xerfi "La robotique en France", l'Hexagone change de mentalité et s'ouvre de plus en plus à la robotique. De quoi offrir de belles perspectives dans la robotique industrielle (bras robotisés pour le soudage, la peinture, l'assemblage), où la France affiche un retard, et surtout dans la robotique de service, qu'elle soit à destination des professionnels (par exemple les robots médicaux) ou domestique (robots aspirateurs notamment). De 2008 à 2014, le taux de croissance annuel moyen de la robotique de service a été de 29,4%. La plupart des acteurs français de la robotique de service sont des start-up. Selon Xerfi, certains de ces marchés offriront des opportunités à l'horizon 2020. Concernant la robotique industrielle française, Xerfi anticipe un rebond des ventes à l'horizon 2020. Source

Drones : le marché français atteindrait 300 millions d’euros en 2015 - Aéronautique Pour structurer et développer cette nouvelle filière, un conseil pour les drones civils sera installé. Toutefois, aucun soutien financier nouveau n’est prévu. Survols sauvages de Paris, des centrales nucléaires… Les drones défraient la chronique et pas seulement pour de bonnes raisons. Toutefois, l’Etat continue de croire au développement d’une filière civile des drones. Ainsi le ministre de l’Economie Emmanuel Macron et le secrétaire d’Etat en charge des transports Alain Vidalies ont fait le point, le 9 mars, sur cette nouvelle filière qui est associée à l’un des 34 plans de la nouvelle France industrielle sur les dirigeables. L’objectif est de donner une nouvelle impulsion à un marché en pleine expansion : les 1000 acteurs présents sur ce segment devraient réaliser de l’ordre de 300 millions d’euros de chiffre d’affaires cette année, équipements et services compris. Une feuille de route Hassan Meddah

Related: