background preloader

Qui a peur de l’égalité entre les sexes ?

Qui a peur de l’égalité entre les sexes ?
Depuis quelques semaines, dans la mouvance de la Manifestation pour tous, une campagne de désinformation est lancée dont le but est de convaincre les parents d’élèves qu’une pernicieuse «théorie du genre» est en train de s’infiltrer à l’Education nationale. Cette «théorie», récemment inventée, fantasmée, par les milieux intégristes et réactionnaires, est accusée de nier à la fois le sexe, l’identité, les goûts et le libre arbitre des enfants. Plus précisément, ces groupuscules ciblent le dispositif ministériel des «ABCD de l’Egalité» qui ont vocation à permettre aux enseignant-e-s d’aborder l’éducation à l’égalité entre filles et garçons par des séquences pédagogiques au sein de programmes existants : sciences, éducation physique et sportive, maîtrise de la langue, histoire etc. Diffamation caricaturale Qui aurait cru qu’aujourd’hui, un mouvement pourrait s’élever pour revendiquer d’arrêter de lutter contre les discriminations et inégalités entre les sexes ? Mauvaise foi Liberté de penser

http://www.liberation.fr/societe/2014/01/28/qui-a-peur-de-l-egalite-entre-les-sexes_976143

Related:  halfladyEducation féministe = éducation égalitaire

Storm, Pop et l'éducation non-genrée Le 21 février 2013 — Vous avez été plusieurs à nous soumettre l’idée de parler de l’histoire de Pop, dont on parle beaucoup ces jours-ci dans les médias, soulevant des débats au sein du sujet Veille Permanente Sexisme. Pop a 6 ans, il est suédois et ses parents ont décidé de l’éduquer sans lui indiquer si c’est un garçon ou une fille. Cette histoire fait écho à celle de Storm, un petit Canadien. Maïa Mazaurette y avait consacré une chronique en mai 2011, où elle évoque d’ailleurs Pop. L’occasion de vous la re-proposer.

Les princesses sont partout ! Y’en a marre des princesses Y’en a marre des princesses en détresse Qu’il faut réveiller à coup de baisers Y’en a marre des princesses !Y’en a marre des princesses – Abel Une dent en moins et des lunettes, Marie se regarde dans la glace… elle n’y voit pas une princesse… Blanche Neige, Cendrillon ou La belle au bois dormant ont toutes leurs dents, elles, et pas de lunettes ! Marie est triste, elle aimerait tant ressembler à une princesse… Son père va lui prouver que les princesses, y’en a de toutes sortes ! J’ai d’abord craqué sur la couverture, le superbe dessin de Merel Eyckerman m’a tout de suite tapé dans l’œil lors d’une présentation, je ne voyais que lui !

Too Sexy, Too Soon In our sexed-up society, can a new pro-girl movement help your daughter resist the call to be too sexy, too soon? They're spray tanned. They're body waxed. They're wearing high heels in kindergarten. And increasingly in the online world, girls are choosing to represent themselves with sexy photos and videos. 10 Essential Feminist Texts That Everyone Should Read Today marks the 50th anniversary of Betty Friedan’s The Feminine Mystique, a book that, as the Times put it, “ignited the contemporary women’s movement in 1963 and as a result permanently transformed the social fabric of the United States and countries around the world.” To celebrate the book’s anniversary, we’ve put together a list of ten essential feminist reads, from fiction and poetry to essays and nonfiction dissections. Read through our picks after the jump — and since there are so many more than ten important feminist texts worthy of pressing into any friend’s hands, add your own favorites to our list in the comments. The Feminine Mystique, Betty Friedan Friedan’s 1963 investigation into “the problem that has no name” — that is, the unrepentant unhappiness she found among housewives — is one of the most influential books of the 20th century, and is generally credited with being the catalyst for the rise of second-wave feminism in the United States.

Seeing a Woman: A conversation between a father and son - From One Degree to Another Someday I am going to have to have the conversation with my son. No, not the conversation all parents dread giving and all kids are mortified having. I enjoy making people uncomfortable so that conversation should be fun. ABCD : l’Égalité au cœur de notre l’École Droits des femmes Publié le 3 octobre 2013 Lutter contre les inégalités entre femmes et hommes, filles et garçons passe nécessairement par un travail sur les représentations que notre société véhicule et conforte, dans les médias, la culture, l’éducation. C’est un travail de longue haleine qui doit se mener dans tous les secteurs pertinents, le projet de loi que je présente actuellement avance ainsi sur la question des médias grâce aux nouvelles compétences accordées au CSA en la matière. Avec Vincent Peillon, depuis 16 mois, c’est à l’École que nous voulons donner tous les moyens de déconstruire, par le savoir, les préjugés qui s’opposent à l’égalité véritable. Nous avons développé un ensemble d’outils nouveaux au service de cette ambition.

Malala poursuit son combat pour l’alphabétisation des femmes et des enfants - Journée internationale de l'alphabétisation « L’éducation et l’alphabétisation des femmes et des filles demeurent un défi planétaire » déclarait l’an dernier Irina Bokova, la directrice générale de l’Unesco. Le défi est gigantesque et les données parlent d’elles-mêmes. Moins de 40% des pays assurent aux filles et garçons un accès égal à l’éducation. Sur les presque 800 millions d’adultes analphabètes dans le monde, deux tiers d’entre eux sont des femmes, vivant en Asie du Sud, en Afrique subsaharienne et au Moyen-Orient. Au Soudan du Sud, 88% des femmes sont analphabètes, 50% le sont en Inde comme au Bangladesh… Une mère qui sait lire accroit les chances de survie de ses enfants

Eduquer oui mais pourquoi ? "On n'est pas là pour vous éduquer" est la phrase que j'entends le plus souvent (et que je tends à prononcer de plus en plus souvent également) face aux personnes qui ne sont pas féministes. Il faut tout d'abord que je vous explique comment se passe systématiquement une discussion avec un non féministe. - Non féministe : "moi je suis pour l'égalité homme/femme mais je ne suis pas féministe car les féministes veulent la supériorité des femmes". - Féministe : "ah ? Et si on enseignait l'égalité hommes-femmes dès la crèche ? Tout au long de leur scolarité, les filles obtiennent de meilleurs résultats que les garçons. Mais au cours des études supérieures, les garçons reprennent l’avantage et sont les premiers à trouver un emploi, avec un salaire plus élevé. En cause, une orientation scolaire conditionnée par le genre, les stéréotypes et les attentes des parents : les femmes restent surreprésentées dans les filières littéraires (80%) et médico-sociales (95%), mais se font plus discrètes dans les grandes écoles.

17 Essays by Female Writers That Everyone Should Read As the VIDA count shows, the ratio of male to female writers published in literary journals, magazines, and book reviews remains largely disproportionate in favor of male writers. In the conversation around this imbalance, some have suggested (among other silly arguments) that women should simply write about more important subjects. The folks over at Creative Nonfiction, the literary magazine that this year celebrates its 20th consecutive year of publication, scoff at this assessment of the situation. In fact, CNF’s current issue, “Female Form,” includes only essays by female writers. While the theme of the issue was initially unintentional, CNF’s editors think this only shows that there are indeed plenty of women writing serious nonfiction; they’re just not getting the serious attention they deserve.

Related: