background preloader

6 phrases à éviter pendant un entretien de recrutement

6 phrases à éviter pendant un entretien de recrutement
1. « Laissez-moi me présenter… » La faute au stress, sans doute : pour vous donner une contenance, vous proposez de prendre les choses en main d’entrée et de dérouler votre CV. Erreur ! « Il faut se méfier de sa première impression », rappelle Aude Roy. 2. « C’est le job de mes rêves, je ne ferai rien d’autre ! Vous êtes motivé, c’est bien. 3. « Dites-m’en un peu plus sur votre entreprise… » À l’inverse, il est tout aussi dangereux de mal formuler son intérêt pour l’entreprise où l’on postule. « Poser des questions vagues, creuses ou hors sujet sur l’entreprise est contre-productif et donne l’impression qu’on a envoyé son CV par hasard, commente Hervé Bommelaer, auteur du guide Décrocher un nouveau poste. 4. « J’avais fait le tour du poste » L’interrogation est naturelle. 5. « Il y a une bonne mutuelle ? 6. « Pour tout vous dire, mon ancien patron était un vrai… » Céline Chaudeau © Cadremploi.fr Related:  Recherches d'emploirecherche de stage

Utilisez la PNL en entretien Découvrir votre personnalité à partir de vos agissements : la méthode américaine fournit quelques clés pour maîtriser votre comportement en entretien... et mieux connaître votre interlocuteur ! Vous êtes en train de chercher un emploi et vous préparez votre prochain entretien d'embauche ? Votre interlocuteur aussi. La PNL ? Mais si le recruteur est capable de lire en vous, la technique ne lui est pas réservée : d'une part, il vous est possible de caler vos comportements pour mieux marquer tel ou tel trait de caractère - ou en masquer d'autres - et la PNL vous offre également la possibilité de décrypter le recruteur et donc de mieux vous adapter à sa personnalité. Etes-vous auditif, visuel ou kinesthésique ? Comment savoir de quel bord vous êtes ? Choisissez donc votre camp : les postures - vers l'avant ou l'arrière, bras croisés ou ouverts ... toute votre attitude se lit à livre ouvert pour les connaisseurs. Jobetic

Les 7 astuces du chercheur d'emploi malin Pour que votre candidature ne soit pas noyée dans la masse, il existe quelques techniques simples pour se démarquer à chaque étape du processus de recrutement. Cibler ses recherches, envoyer un CV « allégé », le truffer de mots-clés pertinents, relancer le recruteur… découvrez les 7 astuces que tout chercheur d’emploi doit connaître. 1. Postuler moins, mais postuler mieux Certains candidats à l’emploi confondent parfois l’envoi de CV avec du spam. Inonder les recruteurs de candidatures inadaptées est un leurre. Mais le bombardement massif n’est pas la solution la plus efficace. Mieux vaut choisir, la bonne entreprise, la bonne offre d’emploi et s’appliquer, plutôt que d’envoyer la même candidature standardisée à tous les recruteurs de France, de Navarre et d’ailleurs. 2. Dans le cadre d’une candidature par Internet qui est désormais la règle, il faut privilégier les formats de fichier les plus répandus et les plus facilement lisibles par tous : Word, pdf voire rtf. 3. 4. 5. 6. 7.

L’entretien d’embauche : bien se préparer - 10/02/2014 C'est l'étape décisive au cours de votre recrutement. En vous rencontrant, l'employeur peut enfin cerner qui vous êtes, découvrir une personnalité qui n'était alors que virtuelle, à travers votre CV. Petit tour d'horizon des attentes de l'exercice. Cerner les attentes de l'employeur Mettons-nous d'abord du côté de l'employeur. Une personnalité à découvrir Enfin vous voilà en chair et en os ! Que dire lors de l'entretien Bien sûr votre argumentaire concernant vos savoir-faire est bien rôdé.

Qualités en entretien d'embauche : 5 points forts appréciés Selon la culture du recruteur, il vous demandera vos « trois qualités essentielles », « vos meilleurs atouts », vos « points forts »... Bref, pour marquer des points en entretien d'embauche, vous allez devoir vous dévoiler sous votre meilleur jour. Voici les 5 qualités particulièrement appréciées des recruteurs. [Article mis à jour en décembre 2013] Voir aussi notre article sur les défauts en entretien d'embauche. Qualité n°1 : L’optimisme En ces périodes de troubles économiques, dites que vous voyez les choses du bon côté, que s’il y a des problèmes, ils sont toujours marginaux et qu’il y a toujours une solution. « Invoquer cette qualité en entretien d'embauche permet au candidat de suggérer qu'il est capable d’avoir un effet de levier constructif sur les choses, qu’il est capable de s’automotiver», souligne Catherine de Verdière, administrateur du Syntec conseil en recrutement et dirigeante de Bonnel Conseils Associés. Qualité n°2 : L’adaptabilité Qualité n°3 : La curiosité

Les 10 gestes qui énervent les recruteurs en entretien Il n'y a pas que vos paroles qui sont analysées lors d'un entretien d'embauche. Les recruteurs vous évaluent aussi sur votre attitude et votre façon de vous tenir. Et certains gestes ont le don de les énerver. Keljob vous livre le Top 10 des postures à éviter. 1 Une poignée de main molle Premier contact entre le candidat et l’employeur, la poignée de main donne le ton à l’entretien. Geste banal mais à la fois capital, la poignée de main a même fait l'objet d'une étude scientifique. 2 Les bras croisés « Un candidat assis les bras croisés est sur la défensive. "Ces gestes ne sont pas rédhibitoires [...], ce ne sont pas des critères de sélection, mais avant tout des indications sur votre personnalité." 3 La main devant la bouche Parler avec les doigts sur les lèvres ou la main en opposition avec la bouche interpellera toujours le recruteur. « Cette gestuelle traduit une certaine contradiction. 4 Le regard fuyant ou trop insistant 5 Les sourcils froncés 6 Les coudes sur le bureau Pas de panique !

Les questions illégales en entretien d'embauche Qu'un recruteur cherche à cerner votre personnalité, c'est son droit. Mais que vous souhaitiez préserver votre vie privée, c'est aussi le vôtre. Si les employeurs ont parfois du mal à ne pas franchir la barrière de l'intime, la loi est pourtant claire sur le sujet et protège les candidats. Le pouvoir d'investigation de l'employeur est en effet limité et encadré. "L'article L. 1221-6 du Code du travail stipule ainsi que les informations demandées doivent présenter un lien direct et nécessaire avec l'emploi proposé ou avec l'évaluation des aptitudes professionnelles", explique Yasmine Bakhoum, avocate spécialiste en droit social. Sexualité, religion, opinion...

Les secteurs qui recruteront en 2014 "Morose", "compliquée", voire "déprimée"... A l'heure du bilan annuel du marché de l'emploi, 2013 ne récolte que des adjectifs désobligeants. Pour 2014, les cabinets de recrutement ne diraient donc pas non à un peu d'optimisme. "Un regain assez ferme des embauches s'est fait sentir entre mi-octobre et mi-décembre, avec des signes de reprise des carnets de commandes, assure Marc Puyoulet, directeur général adjoint du cabinet Hudson. Si le dernier trimestre donne le la pour 2014, on espère un rebond plus marqué." Où et quand surgira-t-il? L'industrie reprend les recrutements Dans l'industrie, les cadres de haut niveau manquent en ingénierie, R&D ou lean manufacturing -la gestion "au plus juste" de la production. Après un passage à vide, le secteur du pétrole et du gaz devrait se remettre à embaucher. Le conseil des recruteurs pour augmenter les chances des candidats? High-tech et santé se portent bien Autre secteur en bonne santé, la high-tech, relativement épargnée par la crise.

A compétences égales, quel candidat est choisi par les recruteurs ? 1 - Le candidat le plus sympa « Lequel sera le mieux à même de s'intégrer dans l'équipe ? ». C'est la question qui taraude les recruteurs, au-delà de la question du CV du candidat. « Une entreprise, c’est comme l’équipe de France de foot, observe Alexis Donot, PDG de l’Argus de la presse, qui avoue avoir souvent hésité entre deux candidats. 2 – La candidat qui connaît le mieux l'entreprise Pour Pierre Emmanuel Dupil, directeur général du cabinet Michael Page, l’entretien est justement l’occasion de sortir du lot. « Il faut absolument préparer des questions intéressantes car on donne systématiquement la parole au candidat, au moins à la fin de l’entretien. 3 - Le candidat qui se projette le mieux dans le poste Cécile Bernat, consultante RH à l’Atelier du recrutement, confirme l’intérêt d'aborder précisément la question des missions qui vous seront concrètement attribuées. « Evidemment, le candidat qui s’étend sur le montant des tickets resto va se disqualifier.

Comment les recruteurs évaluent votre motivation en entretien 1 - En estimant votre connaissance du poste proposé Il s’agit là de démontrer que vous avez travaillé « la cible ». « Le candidat motivé aura réfléchi à la manière dont il va pouvoir transposer ses compétences dans le job proposé », illustre Véronique Benavent, consultante en talent management. Il cherchera aussi à savoir qui compose l’équipe, quels sont les profils des différents membres, leur ancienneté. 2 – En évaluant votre intérêt pour la culture de l’entreprise Le recruteur va également chercher à voir si vous vous projetez dans la culture d’entreprise. 3 - En montrant que vous vous projetez dans le poste Certes le recruteur va être attentif à vos précédents résultats chiffrés mais pas seulement. 4- En testant votre capacité à changer rapidement Si vous êtes déjà en poste, le recruteur a besoin de sentir que vous n’hésiterez pas à quitter votre employeur actuel pour relever ce nouveau challenge. 5 – En scrutant votre look Sylvie Laidet © Cadremploi.fr

Préparer son entretien d'embauche Accueil > Entretien d'embauche > Préparation Préparer son entretien d'embauche Votre curriculum vitae ainsi que votre lettre de motivation ont attiré l'attention de votre recruteur. Ce dernier vous convoque pour un entretien d'embauche. Vous avez ainsi réussi avec succès la première étape vers votre nouvel emploi. Tout comme la lettre de motivation ou le CV, un entretien d'embauche se prépare sérieusement. I - La préparation à un entretien d'embauche passe par une analyse complète de votre personnalité mais également de vos compétences. Il est important de répertorier vos qualités mais également certains de vos défauts. Pour vous préparer correctement pour votre entretien, il est important de lister les différentes étapes de votre parcours professionnel. Vous devez pouvoir justifier en quelques phrases vos choix d'orientation professionnelle ou de formation auprès du recruteur. Il est courant au cours d'un entretien que le recruteur s'informe sur votre parcours professionnel. Vos commentaires

Entretien d'embauche collectif : 5 conseils pour se démarquer Dans la majorité des cas, lors d'un entretien collectif, l'un des recruteurs anime tandis qu'un autre prend des notes et relève des indices sur votre savoir-faire et vos connaissances, votre maîtrise et votre état d'être lors des mises en situation. Après une brève présentation de l'entreprise et du poste, un tour de table vous laissera moins d'une minute pour vous présenter. Puis, les recruteurs vous proposeront une mise en situation, parfois déroutante, afin de vous observer en situation de groupe. 1. Soyez en mesure de vous présenter de façon efficace en moins d'une minute. Ce n'est pas ce que vous dites qui fait la différence mais comment vous le dites. Aussi choisissez vos mots, écrivez votre présentation et entraînez-vous jusqu'à ce que vous soyez parfaitement à l'aise. Construisez votre présentation ainsi : d'où je viens (formation, expériences), ce que je veux aujourd'hui (mission à laquelle je veux participer) et quel but je poursuis (je positive l'avenir). 2. Écoutez 3. 4. 5.

Comment rédiger un CV en Anglais ? Pour postuler dans une entreprise anglo-saxonne, il ne suffit pas de traduire son CV en anglais ! Ce mini-cours s'adresse aux personnes qui recherchent un emploi dans un pays anglophone, ou dans une entreprise anglo-saxonne en France. Il expose les spécificités du CV anglais et américain et présente certaines règles à observer. Les différentes rubriques du CV Le format le plus classique de CV anglais et américain contient généralement les rubriques suivantes, que vous pouvez bien entendu moduler en fonction de votre expérience et de vos objectifs professionnels : l’état civil (personal details) l’objectif professionnel (career objective / professional objective) l’expérience professionnelle (work experience) la formation (education, à ne pas confondre avec le mot training, qui fait référence à la formation professionnelle) les aptitudes particulières (special skills) les langues (languages) les références, les recommandations (references) La rubrique career objective : La rubrique references :

Related:  Entretiens ecole entreprise