background preloader

Les Fermes Miracle, un verger commercial en permaculture de 5 acres dans le sud du Québec

Les Fermes Miracle, un verger commercial en permaculture de 5 acres dans le sud du Québec

http://www.youtube.com/watch?v=_WxhbDDItJc

Related:  PermacultureCultiver autrementLieux de permaculturePermaculturebarrabas33160

Les miracles de la permaculture La productivité insoupçonnée de la terre Faites le test autour de vous. Affirmez haut et fort que nous pourrions nous passer des engrais et des pesticides. Le jardin, c'est tout !: méthode gertrud franck C'était un samedi matin, il y a déjà quelques mois de cela. J'épluchais les légumes pour la soupe du jour et la radio écoutée distraitement m'a rappelé l'existence de Gertrud Franck. Responsable d'un grand potager dans le Bade-Wurtemberg, elle a mis au point une méthode de culture, propre et efficace. Cela tombait tout pile, je trouvais justement mon potager usé par des récoltes mal gérées. J'ai profité de ces semaines polaires pour essayer de comprendre sa réflexion et l'appliquer chez moi.

Permaculture et "foodforest" : un exemple d'aridiculture en climat méditerranéen très sec version 3.3 - 03/06/14 Permaculture et "foodforest" : un exemple d'aridiculture en climat méditerranéen très sec (centre Var, France) par Sylvaine Anani et Éric Escoffier L'économie sociale et solidaire, un remède à la crise du capitalisme ? Si l'on veut que l'économie sociale prenne de l'ampleur, il faut cesser de faire des distinctions avec l'économie classique.» Arnaud Mourot, codirecteur du réseau des entrepreneurs sociaux, Ashoka Europe, en est convaincu. «Avoir un ministre de tutelle en charge de l'économie sociale et solidaire, c'est très bien, et le projet de loi de Benoît Hamon sur ce sujet est une bonne chose.

Un système de culture autonome en eau et autofertile? Derrière cet anglicisme se cache un système de culture utilisé fréquemment en permaculture très intéressant. On pourrait traduire ce dernier par « une jardinière autosuffisante », beaucoup moins fun me direz-vous…N’hésitez pas à nous proposer des noms après lecture de l’article, si celui-ci vous inspire. Pour simplifier, le « wicking beds » est un système de culture éventuellement mobile, en jardinière donc « hors-sol », et complètement autosuffisant en eau et en fertilisant si on le souhaite.

Comment faire un jardin en permaculture ? Avant de parler de jardin en permaculture, rappelons que la permaculture est bien plus qu’une nouvelle approche du jardinage, c’est une philosophie de vie où animaux, insectes, êtres humains, plantes et micro-organismes vivent en harmonie dans un environnement sain et auto-suffisant. Le mot « permaculture » en lui-même est la contraction de « (agri)culture permanente ». Il fut inventé par Bill Mollison et David Holmgren dans les années 1970. Il regroupe des principes et des techniques d’aménagement et de culture, à la fois ancestraux et novateurs, dans un concept global, le design. Il vise à faire de son lieu de vie un écosystème harmonieux, productif, autonome, naturellement régénéré et respectueux de la nature et de TOUS ses habitants ! Créer un jardin en permaculture permet de répondre à nos besoins humains tout en améliorant notre environnement (développement de la biodiversité, création d’habitats pour la faune et les insectes utiles, enrichissement de la terre…).

PLANCHES DE DEUX RANGS - Terre vivante - l'écologie pratique L’organisation du jardin en « planches » de deux rangs consiste à faire alterner des rangées doubles. Par exemple : 2 rangs de pommes de terre puis, à côté, 2 rangs de haricots, puis 2 rangs de carottes, etc. L’espace entre deux rangs est invariablement de 0 m 50 (sauf pour les courgettes et les potirons cultivés à part) et sert de cheminement. Dans cet espace, on cultive des engrais verts intercalaires qui sont suivis d’un épandage de compost en surface. Il s’agit en fait d’une modification de la méthode des « cultures associées » de Gertrud Franck (voir encadré p. 38). Cette application vise à profiter des avantages des deux types d’organisation du jardin – culture en planches ou rangs alternés – tout en minimisant leurs inconvénients.

Combat Monsanto - Pour que le monde de Monsanto ne devienne jamais le nôtre Présentée par le magazine « Asia Week » comme l’une des cinq personnalités les plus influentes d’Asie mais méconnue du grand public en Occident, Vandana Shiva parcourt le monde sans relâche depuis plus de 20 ans pour défendre les souverainetés alimentaires et mettre en garde contre les effets pervers de l’agrobusiness. Particulièrement la mise en péril et l’appropriation de la biodiversité par des multinationales comme la très controversée Monsanto. Physicienne, docteur en philosophie des sciences, féministe et fervente admiratrice de Ghandi, la « José Bové en sari » mène son combat non-violent au travers d’organisations de recherche et d’action directe. Son association Navdanya, par exemple, sauvegarde et distribue librement aux paysans des variétés de semences menacées - clés d’un avenir agricole indépendant. Au grand dam des empêcheurs de semer en rond.

De l’eau de mer qui devient potable avec cette invention Open Source qui va sauver des millions de vies 17 jan By Izitech Team Le manque d’accès à l’eau potable est l’une des causes principales de mortalité dans les pays pauvres. Durant ces dernières années, plusieurs efforts ont été déployés pour rendre l’eau de mer potable. Cela nécessitait des centrales qui consommaient énormément d’énergie et était inaccessibles aux pays pauvres. Comment bien débuter en permaculture Je viens de terminer la lecture du livre de Carine Mayo "Le Guide de la permaculture au jardin, pour une abondance naturelle" paru il y a peu, chez Terre Vivante. Carine Mayo est journaliste, auteure spécialisée en environnement, et présidente de l’association des Journalistes-Ecrivains pour la Nature et l’Ecologie. Cette association vient d'ailleurs récemment de faire un voyage à Todmorden, berceau du mouvement des Incroyables Comestibles.

l’arpent nourricier L’agriculture per­son­nelle est dé­con­si­dé­rée par l’image dé­for­mée qu’on a de l’activité pay­sanne et par l’image idéa­li­sée qu’on a du mo­dèle in­dus­triel. Je veux mon­trer ici com­ment une micro-agriculture de per­sonnes libres, s’appuyant sur des pra­tiques agraires nou­velles très éco­nomes en la­beur, peut consti­tuer le socle d’un mo­dèle d’organisation éco­no­mique du­rable, ro­buste, et sou­hai­table. Cette ana­lyse re­prend un grand nombre de bases je­tées il y a res­pec­ti­ve­ment 80 ans et 40 ans par Ralph Bor­sodi et Ivan Illich. An­cien régime Il y a trois cents ans, presque chaque fa­mille ti­rait sa sub­sis­tance de la terre. Même le for­ge­ron ou le po­tier avaient leur lo­pin, ce qui leur per­met­tait de va­rier leur ac­ti­vité tout en pour­voyant aux be­soins vi­taux des siens quelles que soient les fluc­tua­tions dans le re­venu de leur art.

Les Fermes Miracle, un verger commercial en permaculture au Québec Le secret pour avoir de beaux arbres fruitiers sans arrosage aussi beau que des arbres sauvages qui poussent tout seul, le secret se tient dans l’art de faire germer les noyaux en effet, ce n’est pas parce que tu mets un noyau en terre qu’il va forcément germer. le noyau possède une horloge interne( dormance), il faut lever la dormance par une astuce. Un arbre naturel a une racine charpentière qui s’enfonce profondément dans le sol et qui va chercher tout ce dont l’arbre à besoin, minéraux etc, et souvent les arbres fruitiers sont vendu en godet et donc la racine principale a déjà pivoté et elle perd cette faculté de s’enfoncer, d’où arrosage assez fréquents faiblesse de l’arbre propice aux maladies. Il faut mettre les noyaux, il faut les stocker à l’ombre de façon à ce que l’amande ne se dessèche pas.il faut compter 4 mois pour que la germination corresponde au printemps, 4 mois pour les pêchers, abricotiers pruniers, amandiers, et 2 mois pour les fruits à pépins.

Tous les films sur l'agriculture et l'alimentation (des plus récents aux plus anciens) Liste des films rassemblant les films traitant d’agriculture, d’alimentation, de la faim, ou de la souveraineté alimentaire. Les films sont classés des plus récents aux plus anciens. Attention : nous ne sommes par diffuseur de ces films. 17 techniques de désherbant naturel Les désherbants chimiques se sont montrés catastrophiques pour l’environnement et la santé humaine. Les agriculteurs comme les jardiniers utilisent pourtant des tonnes de désherbants alors qu’il existe des désherbants écologiques efficaces. En matière de désherbage, l’utilisation de désherbants chimiques est ce qui se fait de pire. Les désherbants chimiques sont en effet très polluants pour les végétaux, les micro-organismes, les sols, et les nappes phréatiques. Pour éviter le désherbage chimique, il existe plusieurs méthodes : outre le désherbage à la main ou le désherbage à l’eau chaude, il existe d’autres solutions pour désherber son jardin. Il faut prévenir la pousse de futures « mauvaises herbes » avec des les solutions préventives : avant la période de dispersion de leurs graines, pensez à dégager ces herbes des zones qui bordent votre potager et qui portent des graminées ou d’autres plantes non désirées.

Related:  Agriculture autrementExpériences de permaculturePrécurseurs et principes (permaculture)