background preloader

Faire moins chiant, devise du nouveau journalisme

Faire moins chiant, devise du nouveau journalisme
Le public veut des infos plus constructives et une approche plus positive de l’actualité, nous dit cette semaine le baromètre annuel de La Croix. C’est justement la recette gagnante des nouveaux sites d’informations à succès : sortir des codes propres à l’information traditionnelle pour traiter l’actualité (au moins une partie de l’actu !) sous une forme avantageuse, positive, voire réjouissante. C’est le parti pris, on l’a vu, de BuzzFeed (130 millions de v.u), mais aussi d’UpWorthy, site d’infos qui a connu la plus forte croissance de l’histoire des médias en ligne (50 millions de v.u. en 18 mois) ou d’Elite Daily (40 millions en 2 ans), ou même de Circa. Mixant tous contenus originaux et trouvés sur le web, et donc affichant de facto une conversation avec l’audience, ils entendent bien capter une partie de l’attention volage des jeunes ; comptant, pour leur distribution, sur leur frénésie de partage sur les réseaux sociaux, notamment via mobiles. Extrait :

http://meta-media.fr/2014/01/24/faire-moins-chiant-objectif-n1-du-nouveau-journalisme.html

Related:  A SUIVRE !!e-journalismeArticle Collection

Indécrottables rédactions. Même au New York Times Rien n’y fait ! Ni les preuves irréfutables -sous leur nez- d’usages radicalement différents du public pour s’informer, ni l’arrivée brutale -face à eux- de nouveaux acteurs plus nombreux, plus rapides, moins chers, qui racontent le monde, ni la mise à leur disposition -souvent gratuite- d’une multitude d’outils numériques fantastiques. Ni même les licenciements massifs - à côté d’eux. Les rédactions des médias historiques demeurent figées sur les vieux modèles. Course à l'audience, uniformisation, le journalisme Web tiré vers le bas Sur les sites Internet d'information, les audiences sont-elles les rédactrices en chef? Le gros problème des rédactions Web, c'est que les journalistes ne font pas de vraie analyse statistique des données dont ils disposent. Lors de mes observations au sein des rédactions, j'ai pu entendre : "Ça n'a pas marché, on ne va pas le refaire." Ils n'essaient pas vraiment de comprendre pourquoi "ça n'a pas marché".

Journalisme, reprends-toi ! - Regards d'étudiants Le journalisme connaît des heures sombres. La plupart des grands groupes médiatiques francais sont en crise, les nouveaux titres se font rares, et les nouveaux concepts qui changeraient la donne sont pour l’instant aux abonnés absents. Le journalisme papier est l’exemple de cette crise profonde que traverse la profession, avec une véritable désertion par les lecteurs des kiosques au profit des pages webs.

Scrollitelling : quel outil pour vos récits multimédias immersifs ? Un an après Snow Fall, les formats multimédias immersifs (parfois baptisés « scrollitelling ») se multiplient sur les sites de presse, et des outils commencent à apparaître pour épauler les journalistes. Plateformes wysiwyg, extensions WordPress, scripts open source à coder : voici un panorama des solutions disponibles à ce jour. ↑1 » Les plateformes en ligne Pas besoin de mettre les mains dans le code… ou si peu. Scrollkit C’est actuellement la plateforme gratuite la plus aboutie.

5 trucs que les journalistes papier ne devraient plus jamais dire Selon Pierre Desproges, les animaux ne savent pas qu’ils vont mourir. Pour les journalistes qui travaillent pour un support papier, ça devient compliqué de l’ignorer. Il leur suffisait par exemple de regarder l’excellent documentaire « Presse : vers un monde sans papier ? Selfie Par Roberto SCHMIDT La Première ministre du Danemark Helle Thorning Schmidt se prend en photo avec Barack Obama et David Cameron pendant la cérémonie funèbre en l'honneur de Nelson Mandela, le 10 décembre à Johannesburg (AFP / Roberto Schmidt) JOHANNESBURG, 11 déc. 2013 – Voici donc la photo, ma photo, qui a fait le tour du monde. Je n’avais pas signé pour ce journalisme web XXI affirme, dans un manifeste publié mercredi 9 janvier, qu’”un autre journalisme” est possible. “Il est possible de refonder une presse post-Internet conçue pour les lecteurs, et non à partir des annonceurs”. Ce manifeste a lancé une énième polémique sur la presse web contre la presse papier. Seulement, les gens qui en parlent le plus n’ont pas passé toute leur carrière sur le web. Moi, si.

La place des réseaux sociaux dans l'information journalistique / E-dossier de l'audiovisuel : Journalisme, Internet, libertés Arnaud Mercier est Professeur en Sciences de l’information et de la communication. Responsable de la licence professionnelle "journalisme et médias numériques" à l’Université de Lorraine, ses thèmes de recherches concernent, notamment, la communication politique, les traitements médiatiques, la sociologie du journalisme et du webjournalisme. Il est membre du comité scientifique des Cahiers du journalisme et du comité de rédaction de la revueQuestions de communication. ______________________________Médias et réseaux sociaux sont devenus des espaces d’expression pour des millions de gens sur Internet. S’il n’est pas encore majeur, le poids de ces réseaux sociaux, tels Twitter ou Facebook, dans l’interaction entre journalistes, sources et lecteurs, la progression des usages informatifs et la croissance rapide du nombre d’inscrits préfigurent un support pour l’information.

Quelles tendances pour 2013? Crédit: Flickr/CC/jacilluch Au rayon journalistico-numérique, les paris sont ouverts sur les mutations qui vont marquer l’année à venir. Outre le mot “moment”, en passe de devenir le terme-valise pour qualifier une actualité/un partage/une expérience médiatique, sur quoi miser? Crise en ligne L’année dernière, à la même date, j’avais parié – bien sûr sans le souhaiter – sur des disparitions parmi les médias du Web. La faute à un nombre exceptionnel d’initiatives en ligne, lancées en France, qui se cannibalisent sans doute les unes et les autres et n’ont que le marché francophone comme terrain de jeu.

Pourquoi le journalisme long format a un avenir sur le web Produire l’info sur le long temps. C'est la nouvelle tendance des médias sur web. Comment le net est-il devenu un support pertinent pour un modèle qui fut longtemps l'apanage du papier, le journalisme « long format » ? Le format long sur le web, un genre à part Les magazines Ulyces, Ijsberg Magazine, Le Quatre Heures, la nouvelle formule de StreetPress...les chaînes TV s'y mettent aussi : RFI/France 24 nouvelles écritures a par exemple proposé plusieurs webdocs depuis 2013.

#Npdj12: les 6 tendances du journalisme numérique Crédit photo: Ecole de journalisme de Sciences Po/ Morgane Troadec Mobile, audience, contenus, vidéos instantanées… En conclusion de la conférence sur les nouvelles pratiques du journalisme organisée le lundi 10 décembre 2012 par l’Ecole de journalisme de Sciences Po, Joshua Benton, directeur du Nieman Lab, a énoncé six grandes tendances du journalisme numérique. Les voici. Le droit à l’information, ses conditions et ses conséquences Le droit à l’information, ses conditions et ses conséquences Quelques principes pour guider critiques et projets La question des médias et de leur avenir est une question trop sérieuse pour être abandonnée à leurs tenanciers. C’est une question trop grave pour que seuls s’en préoccupent quelques syndicats et associations. C’est une question politique qui concerne toutes celles et tous ceux qui n’entendent pas que le marché pense pour eux et agisse à leur place.

- Le journalisme « augmenté » ce n’est pas les outils, c’est l’humain, stupide ! Le seul outil indispensable du journaliste ? Son cerveau – Crédit photo ©noodlepie via Flickr.com 5e anniversaire réjouissant des Observateurs de France24 dans l’univers morose du journalisme français touché par deux mauvaises nouvelles consécutives : la liquidation judiciaire de l’agence Sipa et l’annonce de la fin probable d’owni.fr. Un succès indéniable du site international qui consacre définitivement le journalisme “augmenté” de la communauté.

Related: