background preloader

Psychologie Positive

Psychologie Positive
L’empathie désigne la capacité de se mettre à la place d’autrui, de se représenter ce qu’il ressent et/ou pense. Ressentir – Penser : ce sont là les deux facettes essentielles de l’empathie, l’une émotionnelle, l’autre cognitive. Certains auteurs en rajoutent une autre, la dimension comportementale. C’est une réaction généralement automatique et non intentionnelle. Il s’agit de la capacité de se représenter les états mentaux d’autrui. les psychanalystes parlent de « mentalisation » et les cognitivistes de « théorie de l’esprit ». Tous les spécialistes n’intègrent pas cette troisième facette dans le concept d’empathie. L’empathie constitue un socle essentiel sur lequel reposent nos relations sociales quotidiennes. Parmi les divers courants psychologiques, c’est la psychologie humaniste qui a été la plus attentive au concept d’empathie. Par Jacques Lecomte (1) Favre D. (2007). (2) Rogers C. (1968). (3) Rizzolatti G. et Sinigaglia C. (2008). Crédit photos : deanm1974© Fotolia Related:  Éducation Paix

Qu’est ce que l’empathie ? - Entretien motivationnel | Entretien Motivationnel Carl Rogers a été le premier psychothérapeute à mettre en lumière le rôle essentiel de la relation dans l’efficacité thérapeutique. Dans des publications parues entre 1940 et 1950, il décrit ce qu’étaient, selon lui, les trois conditions critiques permettant aux thérapeutes de promouvoir l’auto-actualisation de leurs patients : avoir une attitude de compréhension empathique, faire preuve d’une estime positive et sans condition, être en congruence. Ces dernières années, de nombreuses études concernant l’efficacité thérapeutique ont été menées, avec pour certaines des résultats surprenants. Plutôt que de chercher à promouvoir de meilleures méthodes, la recherche nous indique que la clé du succès réside dans l’habileté du thérapeute à établir une bonne alliance avec son patient. Pourtant, malgré cette efficacité thérapeutique démontrée, je n’ai moi-même jamais eu durant mon cursus de médecin ou de thérapeute un enseignement spécifique sur l’empathie. Définir l’empathie Exprimer l’empathie

Eduquer à la tolérance : 10 idées Idées Publié le 19 novembre 2015 / par Véronique / 7 min. La tolérance, ça s’apprend ! Voici 10 activités amusantes et éducatives à faire avec les enfants pour leur apprendre à comprendre la diversité et l’accepter en faisant preuve de tolérance au quotidien. Avec de la pâte à modeler : l’arc en ciel des diversités L’idée : tous les humains sont fait des mêmes « matériaux » auxquels on ajoute des « couleurs ». Prenez une pâte à modeler de couleur naturelle. Nos pâtes à modeler coup-de-cœur : Pâte à modeler grasse / la Patarev / La soyeuse / La nuage Avec des œufs : on est tous pareils à l’intérieur L’idée : même si notre coquille est différente, à l’intérieur nous sommes tous pareils. Prenez des œufs et installez-les sur un support pour les stabiliser (par exemple : un carton à œufs).Mettez à disposition de l’enfant de la peinture et demandez-lui de décorer les œufs. Nos peintures coup-de-cœur : la peinture à doigts Avec des poupées et des jeux de rôle : développer l’empathie A propos de l'auteur

Qu'est-ce que l'empathie ? Le blog des Rapports Humains C’est un comble chers lecteurs du blog des rapports humains ! Je prétends traiter de sujets liés aux relations humaines et à la communication depuis plus de deux ans et je me rends compte aujourd’hui que je n’ai jamais parlé d’un des fondamentaux de ce domaine, l’empathie. Je compte bien rétablir la cohérence de la ligne éditoriale de ce blog en partageant cette semaine avec vous mes dernières lectures sur le sujet. Étymologiquement, « empathie » provient du terme Einfuhlung, qui fait référence à la projection d’une personne dans la situation de l’autre. Depuis lors, cette définition a évolué grâce aux travaux effectués dans différents champs de recherche tels que la philosophie, la psychologie et les neurosciences. D’après Jean Decety, neurobiologiste, professeur à l’université de Washington, et directeur du laboratoire Social Cognitive Neuroscience à Seattle, l’empathie ne peut s’envisager que lorsque la personne fait l’expérience d’une réponse émotionnelle face à l’émotion d’autrui.

Empathie - Explications sur l'empathie Vivre en société, c'est vivre avec les autres et autant que possible, de façon harmonieuse : condition sine qua non de notre bien-être. Dans le domaine de la communication à autrui, l'empathie tient un rôle clé. Définition de l'empathie Qu'est-ce que l'empathie ? « Avoir de l'empathie » pour quelqu'un, « éprouver de l'empathie »... ces expressions s'appliquent généralement à autrui (personne ou animal). Elles désignent notre capacité à ressentir les émotions ou les sentiments éprouvés par notre vis-à-vis – sans forcément éprouver nous-mêmes la même émotion dans le contexte où se situe l'autre. On ajoutera à cette première approche que l'empathie est souvent confondue avec la sympathie ou la compassion. La sympathie est le fait de partager les mêmes sentiments ou émotions sur de nombreux sujets – c'est « avoir des atomes crochus » - et cette constatation nous rapproche de l'autre. Premières études sur l'empathie Peut-on devenir empathique ? Quelques astuces pour développer l'empathie :

30 propositions pour encourager les enfants efficacement Complimenter consiste à dire une formule d’appréciation positive sur un fait, une action accomplie, passée ou sur un état, sur la personne. Par exemple, affirmer qu’un dessin est joli,qu’un enfant est un bon garçon/ une bonne fille car il/ elle a fini son assiette,qu’un enfant est beau. On peut féliciter gratuitement, énoncer un compliment à la va-vite, à l’envolée, en jetant un coup d’œil rapide au dessin que l’enfant nous tend fièrement, parfois même sans le penser. Le compliment n’engage pas la discussion, peut avoir un côté enfermant, l’enfant se voit coller une étiquette. Certains psychologues mettent même en garde contre les compliments contre-productifs. Les enfants peuvent même devenir dépendants des compliments, ne plus être capables d’agir sans compliment de la part d’un tiers, ils en oublient leur motivation intrinsèque (voir cet article à propos de la motivation intrinsèque). Les enfants attendent des félicitations mais pas seulement. L’encouragement efficace implique donc :

L'empathie, une qualité essentielle à votre réussite Que vous soyez vendeur, dirigeant ou même parent, plus vous êtes capable d’influencer les autres, que ce soit une personne ou un groupe, à prendre une décision ou à accomplir une action en fonction de ce que vous voulez, plus vous obtenez ce que vous désirez. Pour avoir de l’influence sur les autres, c’est-à-dire pour les amener à agir en fonction de vos idées, de vos méthodes ou de votre façon de faire, vous avez deux options : Soit que vous faites appel à la force ou même à la peur (cette alternative peut donner, à court terme, de bons résultats mais rarement à long terme);Soit que vous utilisez beaucoup d’empathie (ce qui vous procurera d’excellents résultats autant à court qu’à long terme). Mais qu’est-ce que l’empathie? Avoir de l’empathie consiste d’abord à saisir les raisons qui amènent une personne avec qui vous parlez à agir d’une certaine façon ou à avoir de telles réactions, et ce, avant même que vous portiez un jugement sur elle. Bonne empathie

Empathie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'empathie (du grec ancien ἐν, dans, à l'intérieur et πάθoς, souffrance, ce qui est éprouvé) est une notion désignant la « compréhension » des sentiments et des émotions d'un autre individu, voire, dans un sens plus général, de ses états non-émotionnels, comme ses croyances (il est alors plus spécifiquement question d'« empathie cognitive »). En langage courant, ce phénomène est souvent rendu par l'expression « se mettre à la place de » l'autre. Cette compréhension se produit par un décentrement de la personne (ou de l'animal) et peut mener à des actions liées à la survie du sujet visé par l'empathie, indépendamment, et parfois même au détriment des intérêts du sujet ressentant l'empathie. Dans l'étude des relations interindividuelles, l'empathie est donc différente des notions de sympathie, de compassion, d'altruisme ou de contagion émotionnelle qui peuvent en découler. Théories et théoriciens[modifier | modifier le code] Voir, par exemple :

En quoi l'autre est-il semblable & différent ? Problématique: En quoi l'autre est-il semblable et différent ? I. Identités. 1°) Nous faisons partie de l'espèce humaine. Et à ce titre, génétiquement parlant, nous sommes identiques. 2°) Les races humaines existent-elles ? C'est surtout au 19eme siècle que certains auteurs ont analysé les différentes races humaines, comme le baron Arthur de Gobineau qui distinguera 3 races : la blanche, la jaune, la noire et sera à l'origine du mythe de la race aryenne, qui inspirera Hitler, dans son Essai sur l'inégalité des races humaines. Aujourd'hui, malgré les polémiques (=les désaccords) qui peuvent exister selon les pays, les biologistes tendent à rejeter le concept de "race", qui n'est pas valide pour étudier les populations. 3°) Les hommes naissent libres et égaux en droit. Cette égalité des droits humains a été renforcée par la déclaration universelle des droits de l'homme, par l'Assemblée Générale des Nations Unies, en 1948. 4°) La standardisation des modes de vie. 5°) Des nations au nationalismes.

Empathie : le danger des mystifications L’empathie semble bien placée pour devenir le dernier concept à la mode. Mais pourquoi tant d’engouements ? Parce que nous avons tous envie d’y croire ! Et pour rendre l’empathie encore plus désirable, certains auteurs, comme Jeremy Rifkin, n’hésitent pas à la caricaturer et à la présenter comme une formidable force altruiste. Pourtant, les diverses recherches menées actuellement en neuro physiologie sont formelles : si l’empathie est bien la capacité de percevoir les états mentaux de l’autre, elle n’est pas la tendance à s’en préoccuper. Telle est la première mystification qu’entretient l’ouvrage de Jeremy Rifkin. 1. Tout d’abord, l’empathie n’est ni la sympathie, ni la compassion ni l’identification. L’empathie peut en effet être représentée sous la forme d’une pyramide constituée de trois étages superposés, correspondant à des relations de plus en plus riches, partagées avec un nombre de plus en plus réduit de gens (Tisseron S., 2010). 2. 2.1. 2.2. 2.3. 3. 3.1. 3.2. 3.3. 3.4. 4.

Daniel Tammet Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Daniel Tammet en mars 2011. Œuvres principales Daniel Tammet, né Daniel Paul Corney le à Londres, est un écrivain et polyglotte anglais atteint du syndrome d'Asperger. Le 14 mars 2004, il récite les 22 514 premières décimales de Pi en 5 heures, 9 minutes et 24 secondes. Biographie[modifier | modifier le code] Daniel Tammet est l'aîné d'une fratrie de 9 enfants et vit une enfance très modeste dans le sud de l'Angleterre. Les nombres vont l'aider d'abord à surmonter les épreuves qu'il rencontre à cause de sa différence –rejet des autres, incompréhension du monde qui l'entoure et des règles sociales, hyper-sensibilité au bruit–, comme il le dit lui-même à propos des nombres : « ils me calment et me rassurent. Le , au Musée de l'histoire des Sciences d'Oxford, il récite en 5 heures, 9 minutes et 24 secondes 22 514 décimales de Pi, apprises les 3 mois précédant l'événement. Daniel Tammet, écrivain[modifier | modifier le code]

Related: