background preloader

7 erreurs à éviter en course à pied

7 erreurs à éviter en course à pied
Découvrez sept erreurs commises par de nombreux débutants ou coureurs réguliers, à éviter pour ne pas se dégoûter de la course à pied, ne pas se blesser et pour progresser tout en prenant plaisir à courir. Il y a de grandes chances que vous vous reconnaissiez dans l’une (ou plusieurs !) d’entre elles… Pour débuter, l'entraînement à plusieurs n'est conseillé que si vous avez le même niveau et encore, on est souvent plus à l'aise seul les premières séances (crédit photo: Nairn McWilliams) J’ai rassemblé dans cet article des erreurs faites par de nombreux débutants ou coureurs réguliers, à éviter de toute urgence ! 7 erreurs à éviter en course à pied Vouloir en faire trop dès le début. Alors, vous êtes vous reconnus dans ces mauvaises pratiques ? (N’hésitez pas à partager votre expérience, elle sera utile à d’autres ;)) À lire également Related:  FootingCourse à pied

Courir lentement pour progresser : l'endurance fondamentale Beaucoup de coureurs pensent que c’est en courant vite que l’on progresse. Or c’est une erreur, c’est en courant à faible allure que le coureur développe des qualités indispensables pour progresser à long terme. On parle alors d’endurance fondamentale… Quelque soit votre niveau, l’endurance fondamentale doit être la base de votre entraînement (crédit photo: Denis Todorut) Qu’est-ce que l’endurance fondamentale ? L’endurance fondamentale est une allure de course où le coureur est en totale aisance respiratoire et utilise quasiment exclusivement la filière aérobie (utilisation de l’oxygène) pour produire de l’énergie. Pourquoi courir lentement ? C’est à cette allure que le coureur développe des qualités très intéressantes : L’endurance fondamentale favorise l’utilisation et l’amélioration du réseau des capillaires sanguins ce qui permet une meilleure irrigation des muscles. Comment savoir si l’on court à la bonne allure ? L’endurance fondamentale correspond à une faible intensité d’effort.

Les points clés pour bien commencer la course à pied La course à pied est une activité physique exigeante pour le corps, notamment pour le cœur. Commencer à courir ne doit pas être pris à la légère. Et certaines précautions doivent être prises pour commencer en toute sécurité. C’est la voie de la sagesse et de la prudence Test d'effort sur tapis roulant (crédit photo : piccadilly19732000) Prendre ses précautions avant de débuter Premier point : consulter son médecin traitant Il convient en premier lieu de consulter son médecin traitant pour un examen médical. Votre médecin sera peut-être amené à vous conseiller un examen approfondi en fonction de certains critères : votre hygiène de vie;votre âge;vos antécédents familiaux (antécédents cardiaques des parents) ;si vous avez des troubles au niveau du système cardio-vasculaire ou pulmonaire ;si vous faîtes de l’hypertension artérielleantécédents personnels (pathologies liées à l’effort, palpitations, troubles digestifs, etc.) Test d’effort : test de Ruffier Indice de Ruffier et interprétation

Comment choisir son cardiofréquencemètre : comparatif de modèles Devant le choix important de cardiofréquencemètres, il y a facilement de quoi s’y perdre, alors voici quelques conseils pour ne pas se tromper. Je vous propose de voir quels sont les critères principaux qui guideront votre choix, ainsi qu’un comparatif de 15 modèles parmi les plus courants. Cet article fait suite à celui montrant l’intérêt de l’utilisation d’un cardiofréquencemètre à l’entraînement, quel que soit votre profil. Je vous remets le lien ici : l’utilité d’un cardiofréquencemètre en course à pied. De plus, si vous souhaitez un rappel sur la fréquence cardiaque, c’est par ici : la fréquence cardiaque en course à pied. Passons maintenant au « cœur » de l’article Le choix des modèles est vraiment vaste, c’est difficile de s’y retrouver, alors voici quelques points clés à vérifier avant d’acheter : Transmission codée Fonctions de base Données enregistrées Transfert de données Interfaces web et logiciels Entraînement personnalisé Suivi d’entraînement Autonomie GPS ou accéléromètre ?

Faites-vous des abdos Important de courir – quel que soit son niveau – en conservant un bon gainage de la région abdominale. Runners.fr propose un canevas de travail ciblé sur la partie supérieure du grand droit de l’abdomen et sur les obliques. Ça brûle ? Position de départ Allongé(e) dos au sol, jambes fléchies, pieds près de fesses. Les mains au niveau des oreilles : attention de ne pas entrecroiser les doigts derrière la tête et de prendre le risque de tirer sur celle-ci et sur les cervicales. Les épaules sont décollées du sol. Relever le buste en effectuant un mouvement de montée et descente de petite amplitude (dix répétitions) Buste relevé en statique (dix répétitions) Mains posées en bas des cuisses : monter jusqu’aux genoux, le buste accompagnant le mouvement (dix répétitions) Ecarter les jambes et toucher sa cheville droite avec sa main droite, puis sa cheville gauche avec sa main gauche et ainsi de suite (en alternance – vingt répétitions) Sur le même thème

Ecole du Jogging - Comment s'habiller ? Il existe maintenant des vêtements en micro-fibres qui répondent parfaitement aux différentes conditions que l'on peut rencontrer en toute saison. En hiver, plus encore car il est nécessaire de conserver une température interne suffisante. Ces nouveaux vêtements facilitent grandement le confort du corps lorsque l'on multiplie les couches sans y être engoncé. C'est d'ailleurs un plaisir d'avoir la possibilité d'être parfaitement protégé au départ d'un entraînement et d'avoir ensuite la possibilité d'en retirer une ou deux couches. Mais chacun doit s'adapter car nous n'avons pas les mêmes niveaux de sensibilité au froid ou à l'humidité. Le "sur-couchage" n'est pas la solution non plus : une transpiration excessive pourrait se retourner contre vous !! Par contre, il est utile de savoir que les extrémités du corps sont des zones où la déperdition de chaleur est la plus importante : casquette, bonnet, gants deviennent utile. Un échauffement plus long est indispensable.

Course à pied, running, plan entrainement 10 km semi marathon trail | Non catégorisé Conseils pour courir dans l'hiver froid - Courir pour les débutant - Jogging et course - Le guide complet du coureur La tombée de température et les jours moins longs ne veulent pas dire que votre saison de course doit hiverner. Courir dans les temps froids peut aider à perdre ses frissons d’hiver, améliorer votre niveau d’énergie et garantir que vous serai en forme une fois l’arrivée des costumes de bain. Suivez ces conseils pour courir l’hiver : ► Mettez des couches : Commencez avec une couche mince en tissus synthétiques comme le polypropylène, ce qui réduit l’humidité de votre corps. ► Protégez vos mains et pieds : Jusqu'à 30% de votre chaleur corporelle s’échappe de vos mains et pieds. ► Portez attention à la température et le facteur vents : Si le vent est fort, il pénètre vos vêtements et retire la couche d’isolation que votre corps crée. ► Évitez de trop vous vêtir : Vous allez vous réchauffer une fois en mouvement, donc vous devriez avoir un petit frisson avant de commencer votre course. ► N’oubliez pas votre tête : Près de 40% de chaleur corporelle est perdu par votre tête. ► Restez hydraté :

Courir pieds nus : une mode controversée | Rue89 Sport Heureux comme les enfants et les hommes préhistoriques, ils courent pieds nus. Les baskets de la marque Vibram five fingers (Vibram five fingers) Pendant des heures sur le bitume, dans les parcs ou à la plage. Et sans se faire mal, disent-ils. Parfois ils arborent ces drôles de chaussures à orteils, qui font ressembler leurs pieds à des pattes de lézard. Ils se sont donnés le nom de « barefoot runners », « les coureurs aux pieds nus ». Démonstration en images avec cette course du docteur Mark Cucuzzella, médecin en Virginie occidentale, aux Etats-Unis. Courir pieds nus améliore l’endurance, augmente la vitesse, fait disparaître les douleurs dans le dos et les articulations, expliquent les adeptes de cette pratique. « Je sens que ma foulée est beaucoup plus efficace. « Petits fragments de pierre » dans le pied Il court 50 km chaque semaine, et vient de terminer les 20 km de Paris en 1h36, pieds nus. Un marché en pleine expansion Sans amorti, sans semelles orthopédiques, sans maintien du pied.

Related: