background preloader

Et soudain, chez Ardisson, le discours du FN sur l’immigration s’écroule

Et soudain, chez Ardisson, le discours du FN sur l’immigration s’écroule
Ce samedi, dans l’émission « Salut les terriens » de Canal+, Thierry Ardisson a invité Florian Philippot, vice-président du Front national. L’énarque est un habitué des plateaux télé (notamment les chaînes d’info en continu), où il est rarement mis en difficulté par manque de temps ou de travail. Cette fois, le conseiller de Marine Le Pen a passé un moment très désagréable : son discours sur l’immigration, l’histoire qu’il se raconte, a été pulvérisé. Face au cadre du Front national, il y avait Edwy Plenel de Mediapart (pas mauvais) et surtout François Gemenne, spécialiste des flux migratoires, chercheur à l’Institut du développement durable et des relations internationales (Iddri) et à l’université de Liège (FNRS/Cedem), professeur à Sciences-Po Grenoble et Bruxelles. NLB Nécessaire et collector L’échange entre eux a lieu à partir de la dix-septième minute de cette vidéo. « Florian Philippot : Il ne s’agit pas de regretter ou pas [Kadhafi, ndlr]. « Poisson pourri par la tête »

http://rue89.nouvelobs.com/zapnet/2013/10/30/soudain-chez-ardisson-discours-fn-limmigration-secroule-247074

Related:  lloVOIR AUTREMENT

Bernard Laponche : “Il y a une forte probabilité d'un accident nucléaire majeur en Europe” Physicien nucléaire, polytechnicien, Bernard Laponche est formel : la France est dans l'erreur. Avec le nucléaire, elle s'obstine à privilégier une énergie non seulement dangereuse mais obsolète. Alors que d'autres solutions existent, grâce auxquelles les Allemands ont déjà commencé leur transition énergétique. «Expats», alors que tous les autres sont des «immigrés»? Mawuna Remarque Koutonin est rédacteur en chef de SiliconAfrica.com et il signe une tribune terriblement juste dans The Guardian titrée «Why are white people expats when the rest of us are immigrants?». «Les Africains sont des immigrés. Les Arabes sont des immigrés. Les Asiatiques sont des immigrés. Pourtant, les Européens sont des expats parce qu'ils ne peuvent pas être au même niveau que les autres ethnies. Ils sont supérieurs.

[Invité] Histoire et pseudo-histoire : petit précis d’analyse théorique et contextuelle. - Une heure de peine... Une première sur ce blog : j'ai un invité. , étudiant en archéologie et en histoire, pestait fort à propos sur Twitter contre la "pseudo-histoire", allant jusqu'à lister les signes pour la reconnaître et la débusquer. Ni une, ni deux, armé de mes années d'expériences et de ma légendaire habilité argumentatives, je lui dit : "fais un blog". Il n'a pas de blog, mais cela ne put me démonter : "je te prête le mien". "Why not ?" me répondit-il dans un haussement d'épaules (enfin, j'imagine : tout cela s'est passé par Twitter, on hausse difficilement des épaules sur Twitter, il n'y a pas de smileys pour ça), et l'Histoire se mit en marche. Voici donc le fruit de son labeur : "Histoire et pseudo-histoire : petit précis d’analyse théorique et contextuelle.

"Pour purger notre barbarie, on la reporte sur l'autre" « Tous les grands penseurs du XIXe étaient persuadés que le siècle à venir serait celui du progrès et de la raison. Il fut, d'Auschwitz au Goulag, celui d'une barbarie incommensurable...» Ainsi parlait Jean-François Mattéi, qui vient de mourir à Marseille à l'âge de 73 ans, dans cet entretien réalisé en 1999 pour «le Nouvel Observateur». Quand les supermarchés n'ont plus le droit de jeter des aliments En Europe, 50 % des aliments finissent à la poubelle. Des solutions simples existent pourtant contre le gaspillage alimentaire. A Herstal, en Belgique, les grandes surfaces n’ont désormais plus le droit de jeter leurs invendus. Une expérience qui commence à se diffuser dans tout le pays. Mon lave-linge et moi, c'est pour la vie ! Vous désespérez des aventures éphémères et rêvez d’une grande histoire avec un lave-linge ? La perle rare s’appelle «l’Increvable». «Si vous dites oui, c’est pour la vie», promet-il même.

12 août 1883 : sortie du "Drapeau noir" à Lyon « Les événements, les faits de tous les jours, nous ont montré clairement que le drapeau rouge, si glorieux vaincu, pourrait bien, vainqueur, couvrir de ses plis flamboyants, les rêves ambitieux de quelques intrigants de bas étages. Puisqu’il a déjà abrité un gouvernement et servi d’étendard à une autorité constituée. C’est alors que nous avons compris qu’il ne pouvait plus être pour nous, les indisciplinés de tous les jours et les révoltés de toutes les heures, qu’un embarras ou qu’un leurre. » Extraits du n°1 du journal “Le Drapeau noir” paru à Lyon le 12 août 1883 Médecin et chaman à la fois © Jupiter Associer le chamanisme des Cherokees et la chimiothérapie ? C’est le pari réussi du centre de médecine complémentaire de Pittsburgh, un de ces hôpitaux américains où l’on invente aujourd’hui la médecine de demain. Sophie Chiche La médecine ?

Des essais stupéfiants Peut-on soigner avec des psychédéliques ? Utiliser du LSD pour réduire les angoisses, face à la mort, de malades en phase terminale, ou de l’ecstasy pour combattre un stress post-traumatique ? Hors de France, de nombreuses études creusent ce filon de la médecine psychédélique qui a connu un bref succès dans les années 50, quand des stars comme Cary Grant se pressaient dans des cliniques huppées en Californie pour être traitées au LSD.

Related: