background preloader

Géo-ingénierie : scientifiques, milliardaires et militaires s'allient pour manipuler l'atmosphère

Géo-ingénierie : scientifiques, milliardaires et militaires s'allient pour manipuler l'atmosphère
Dans les arcanes gouvernementales, on la surnomme « le plan B ». Son vrai nom, la « géo-ingénierie ». Pour contrer le réchauffement climatique, plutôt que de miser sur les réductions de gaz à effet de serre, des chercheurs étudient des dispositifs de manipulation du climat à grande échelle. Au menu, des techniques allant de l’ensemencement en fer des océans à la gestion du rayonnement solaire. Modifier la composition chimique des océans Quelque 45 techniques de géo-ingénierie sont recensées dans l’encyclopédie Wikipedia. Une expérience de trois mois conduite dans l’océan Austral en 2009 a refroidi les espoirs placés dans l’ensemencement en fer. Pulvériser du soufre dans la stratosphère Autre technique en vogue, la pulvérisation d’aérosols soufrés. Imaginez une flotte d’aéronefs, volant à haute altitude, équipés de réservoirs et de dispositifs de pulvérisation. Des brevets qui attirent les milliardaires Solution miracle pour les pétroliers et les conservateurs Sophie Chapelle Related:  Géo-ingénieurieHAARP - A Classer

France et La Fondation Sciences Citoyennes - Conférence Débat : Manipuler le climat, manipuler la vie Lundi 14 Octobre 2013 Des nouvelles disciplines scientifiques et techniques comme la biologie de synthèse et la géo-ingénierie, largement financées par des multinationales privées mais aussi, et de plus en plus, par les États, ont beaucoup en commun. Mêmes promesses de technologies miracles arrivant à point nommé pour réparer les dégâts du progrès. Même fuite en avant technologique alors que les risques associés sont mal compris par les scientifiques eux-mêmes et que les mécanismes de réglementation et de surveillance existants sont totalement inadaptés. Même idéologie du rapport à la nature qui est pourtant à la racine de la crise écologique actuelle. En quoi consiste précisément ces disciplines techno-scientifiques émergentes ? La conférence-débat « Manipuler le climat, manipuler la vie – Raison et déraison des nouvelles technologies » a lieu à l’ auditorium de la Cité des Sciences et de l’Industrie à Paris le 14 octobre 2013 à 19h00 .

Géo-ingénierie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le concept actuel de géo-ingénierie concerne la manipulation délibérée du climat terrestre pour contrecarrer les effets du réchauffement climatique dû à l'émission de gaz à effet de serre. Cette idée fait suite à la crainte que les changements climatiques ne deviennent tellement importants que des effets graves soient dorénavant inévitables, ou que des mécanismes de rétroaction accélèrent les changements climatiques même si les émissions étaient drastiquement réduites. Il y a également un courant d'opinion qui encourage la géo-ingénierie[réf. nécessaire] car elle pourrait éviter ou retarder les difficultés et le prix d'une transition vers une économie à basses émissions de carbone. Introduction[modifier | modifier le code] Les moyens[modifier | modifier le code] Un certain nombre de méthodes seraient disponibles pour modifier le climat et notamment pour lutter contre le changement climatique observé aujourd'hui.

Flood Forensics: Why Colorado's Floods Were So Destructive hide captionFlooding brought down a house in Jamestown, Colo., on Sept. 18. Matthew Staver/Landov Parts of Colorado are still drying out after floods hit the state last month. Scientists are now venturing into the hardest-hit areas to do a sort of "flood forensics" to understand why the floods were so bad. Geologist Jonathan Godt takes Peak Highway in northern Colorado up into the Rockies. hide captionHeavy equipment works to clear a Jamestown road after a landslide covered it with more than 20 feet of mud. Rick Wilking/Reuters/Landov Heavy equipment works to clear a Jamestown road after a landslide covered it with more than 20 feet of mud. Front-end loaders are scooping up boulders that were tossed by the flooding stream onto the pavement, and workers with acetylene torches cut through guardrails that have been twisted like pretzels. Godt pulls his SUV to a stop. "This is sort of on the scale you'd expect [from] one of the volcanoes in the Pacific Northwest," he says. Heidi Koontz/USGS

Air apparent: Once we start geoengineering, it may be hard to stop Despite the antics of technofixers, policy wonks, and mad billionaires everywhere, geoengineering persists as an appealing-if-wacky solution to all our climate ills. The basic logic is seductive: If we’ve messed up the climate by pumping bad stuff into the atmosphere, maybe we can undo some damage by pumping some other stuff up there, too. Of course, a minefield of potential blunders awaits the intrepid geoengineer, including wreaking havoc on rainfall or depleting polar ozone. And then there is the geopolitical factor, i.e. what may be good for China is not so good for India. A recent study [PDF] by scientists from North America, Europe, and Japan suggests another, more distant concern, and yet a vital one: What happens when we stop geoengineering? One of the big mainstays of geoengineering is the idea of solar radiation management, the deflection of some of the sun’s energy before it enters the atmosphere.

HAARP Alaska ferme ses portes - Ciel Voilé Vendredi 19 juillet 2013 5 19 /07 /Juil /2013 23:26 Le 15 juillet 2013 Le programme High Frequency Auroral Research active (HAARP) - un objet de fascination pour beaucoup et cible des « théoriciens du complot » et de militants anti-gouvernementaux - a fermé ses portes. « Actuellement, le site est abandonné », a-t-il dit. « C’est par manque l'argent. HAARP a prévenu tout le monde, il y a deux ans, qu'il serait en cours d'arrêt et n'a pas présenté une demande de budget pour l'exercice 5, affirme Keeney, « Mais personne n’y a fait attention. En ce moment, la seule lueur d'espoir à l'horizon pour HAARP est que la DARPA ( Defense Advanced Research Projects Agency ) est prévue sur le site comme client pour terminer quelques recherches durant l'automne et l'hiver. La cause directe de l’arrêt de HAARP début mai est moins budgétaire qu'environnementale, explique Keeney.

Trois graves menaces environnementales pèsent sur les océans OSLO (Reuters) - Les menaces qui pèsent sur les océans sont plus graves qu'on ne le pensait jusqu'à présent, du fait d'un cocktail meurtrier formé par le réchauffement climatique, la diminution de la concentration d'oxygène et l'acidification des eaux, lit-on dans un rapport international rendu public jeudi. Les océans du globe continuent de se réchauffer, ce qui pousse certaines espèces à migrer vers les pôles et menace d'extinction certaines d'entre elles, note le Programme international sur l'Etat des océans (Ipso), organisation non gouvernementale constituée de scientifiques de renom. "Les risques pour les océans et les écosystèmes qu'ils hébergent ont été nettement sous-estimés", dit l'IPSO. "L'ampleur et le rythme des perturbations actuelles liées au dioxyde de carbone et l'acidification des océans qui en résulte, sont sans précédent dans l'histoire de la Terre", lit-on dans le rapport, élaboré de concert avec l'UICN (Union internationale pour la conservation de la nature).

Should we turn deserts into carbon-sucking tree plantations? To fight climate change, some scientists think we should vegetate the hell out of deserts. The latest such idea calls for large plantations of a hardy species of Central American tree to be planted in near-coastal desert areas and irrigated with desalinated water. While forests soak up carbon dioxide, deserts do comparatively little to help with climate change. So should these seas of sand be planted and watered out of existence in a bid to reduce CO2 levels? Some say yes. The approach would be like geoengineering, but rooted in a more natural system. The idea of replacing deserts with forests to help the climate is not brand new. The latest suggested approach, which would involve the planting of vast orchards of Barbados nut trees, technically known as Jatropha curcas trees, was proposed Wednesday by a group of German researchers in the journal Earth System Dynamics. Jatropha curcas can withstand conditions that would make most plants wither, but they’re not magical.

AUSTRALIE INONDÉE : H.A.A.R.P. ? H.A.A.R.P., (High Frequency Active Auroral Research Program) une arme de destruction massive qui fait partie du programme militaire américain « Joint Vision 2020 » constitue une menace pour les interactions subtiles entre les écosystèmes de la Terre et l’ionosphère. “La technologie mettra à la disposition des grandes nations des procédés qui leur permettront de mener des guerres furtives, dont seule une infime partie des forces de sécurité auront connaissance. Nous disposons de méthodes capables de provoquer des changements climatiques, de créer des sécheresses et des tempêtes, ce qui peut affaiblir les capacités d’un ennemi potentiel et le pousser à accepter nos conditions. Le contrôle de l’espace et du climat ont remplacé Suez et Gibraltar comme enjeux stratégiques majeurs” – (Zbigniew Brzezinski, principaux concepteur de la politique étrangère américaine avec Henry Kinsinger). Cela expliquerait les inondations massives qui ont eu lieu 1 an après que les anneaux apparaissent, en 2011.

Climate Breakdown How governments bemoan the problem but keep stoking the fires. By George Monbiot, published in the Guardian 28th September 2013 Already, a thousand blogs and columns insist that the Intergovernmental Panel on Climate Change’s new report is a rabid concoction of scare stories whose purpose is to destroy the global economy. But it is, in reality, highly conservative. Reaching agreement among hundreds of authors and reviewers ensures that only the statements which are hardest to dispute are allowed to pass. In other words, it’s perhaps the biggest and most rigorous process of peer review conducted in any scientific field, at any point in human history. There are no radical departures in this report from the previous assessment, published in 2007; just a great deal more evidence demonstrating the extent of global temperature rises, the melting of ice sheets and sea ice, the retreat of the glaciers, the rising and acidification of the oceans and the changes in weather patterns(3). References:

Les projets fous des géo-ingénieurs pour réparer le climat Envoyer du soufre dans la stratosphère ou fertiliser les océans avec du fer : des scientifiques tentent de refroidir la planète par tous les moyens. Devant l’incapacité des nations à œuvrer ensemble dans la lutte contre le réchauffement climatique, des scientifiques ont commencé à explorer une alternative audacieuse : refroidir la planète. Substitutif ou palliatif, la géo-ingénierie regroupe les techniques qui permettraient, non pas de réduire nos émissions, mais de freiner voire inverser le dérèglement. John Holdren, le conseiller scientifique d’Obama, l’envisageait en 2009 comme une voie à explorer en dernier recours, un plan B « si nous sommes suffisamment désespérés ». Depuis, la géo-ingénierie s’est taillée une place considérable dans les débats sur le climat, et de nombreux projets ont bourgeonné dans l’esprit des scientifiques. Des miroirs dans l’espace Certains de ces projets relèvent clairement de la science-fiction. Le début de la mobilisation Des expériences ont déjà eu lieu

Bernard Eastlund Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Biographie[modifier | modifier le code] Eastlund a obtenu un BSc en physique au Massachusetts Institute of Technology (MIT) et un Ph.D. en physique à l'université Columbia[1]. En 1968, il rejoint l'équipe en charge de la fusion à la Commission de l'énergie atomique des États-Unis (USAEC) et recevra un Special Achievement Certificate de l'USAEC en 1970 pour un article sur la Fusion Torch (en) co-écrit avec William C. En 1974, il co-fonde Fusion Systems Corporation qu'il quittera en 1979 pour devenir vice-président de BDM Corporation. En 2003, il reçoit un certificat de reconnaissance de la Chambre des représentants des États-Unis pour ses contributions à la technologie de la sécurité nationale[1]. Son principal hobby était l'astrophysique. « Cette invention offre une quantité phénoménale de ramifications possibles et de potentiels développements futurs. Jusqu'à la fin de sa vie il a continué ses recherches. Notes[modifier | modifier le code]

Attaques de frelons tueurs en Chine: 42 morts Des nuées de frelons ont tué 42 personnes au cours des derniers mois dans le nord-ouest de la Chine où ils prolifèrent faute de prédateurs naturels, ont annoncé jeudi les médias officiels. Les attaques ont commencé en juillet et ont fait 1 640 victimes dont 206 sont actuellement hospitalisées, a indiqué la Commission nationale de la Santé et du Planning familial, citée par l’agence de presse Chine nouvelle. Le frelon en question est le vespa mandarinia, plus gros et plus dangereux que l'espèce de frelon asiatique présente en France. Selon Huang Rongyao, un responsable de la gestion des espèces nuisibles dans la ville d’Ankang qui a déclaré le plus grande nombre de piqûres, le phénomène est dû aux températures anormalement élevées enregistrées depuis le début de l’été dans la région. Des hématomes ayant l'aspect d'une blessure par balle LIBERATION (avec AFP)

CIA backs $630,000 scientific study on controlling global climate The Central Intelligence Agency is funding a scientific study that will investigate whether humans could use geoengineering to alter Earth’s environment and stop climate change. The National Academy of Sciences will run the 21-month project, which is the first NAS geoengineering study financially supported by an intelligence agency. With the spooks’ money, scientists will study how humans might influence weather patterns, assess the potential dangers of messing with the climate, and investigate possible national security implications of geoengineering attempts. The total cost of the project is $630,000, which NAS is splitting with the CIA, the National Oceanic and Atmospheric Administration, and NASA. The goal of the CIA-backed NAS study is to conduct a “technical evaluation of a limited number of proposed geoengineering techniques,” according to the NAS website. At least one individual has already tried modifying the climate.

"Plusieurs morts d'animaux inéxpliqués Morts d'animaux depuis 1995 : Liste du 2 janvier 2011 au 11 février : Plus de 20 chevaux morts trouvés sur la ferme - vidéo11 février 2011 Plus de 20 chevaux morts trouvés sur la ferme - Nouvelles vidéo11 février 2011 Plus de 20 chevaux morts trouvés sur la ferme - vidéo nouvelles décès d'oiseaux dans le comté de Columbia ont pas un hasard, dit USDA11 février 2011 décès d'oiseaux dans le comté de Columbia ont pas un hasard, dit nouvelles USDA11 février 2011 décès d'oiseaux dans le comté de Columbia ont pas un hasard, dit USDA Des centaines d'oiseaux morts découverts dans le lac Charles11 février 2011 Des centaines d'oiseaux morts découverts dans le lac Charles nouvelles11 février 2011 Des centaines d'oiseaux morts découverts dans le lac Charles Des milliers de poissons morts s'échouent En Floride (VIDEO)9 février 2011 des milliers de morts de poissons s'échouent En Floride (VIDEO) nouvelles9 février 2011 Vidéo Nouvelles [2] vidéo

Related: