background preloader

Géo-ingénierie : scientifiques, milliardaires et militaires s'allient pour manipuler l'atmosphère

Géo-ingénierie : scientifiques, milliardaires et militaires s'allient pour manipuler l'atmosphère
Dans les arcanes gouvernementales, on la surnomme « le plan B ». Son vrai nom, la « géo-ingénierie ». Pour contrer le réchauffement climatique, plutôt que de miser sur les réductions de gaz à effet de serre, des chercheurs étudient des dispositifs de manipulation du climat à grande échelle. Au menu, des techniques allant de l’ensemencement en fer des océans à la gestion du rayonnement solaire. Des expérimentations sont déjà menées. Considérées comme fantaisistes il y a vingt ans, ces recherches sont désormais suivies de près par les gouvernements. Modifier la composition chimique des océans Quelque 45 techniques de géo-ingénierie sont recensées dans l’encyclopédie Wikipedia. Une expérience de trois mois conduite dans l’océan Austral en 2009 a refroidi les espoirs placés dans l’ensemencement en fer. Pulvériser du soufre dans la stratosphère Autre technique en vogue, la pulvérisation d’aérosols soufrés. Des brevets qui attirent les milliardaires Développer les « armes météorologiques »

http://www.bastamag.net/Geo-ingenierie-scientifiques

Related:  Projet HAARPProjet HAARPGéo-ingénieurieemaelle_grvn

Géo-ingénierie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le concept actuel de géo-ingénierie concerne la manipulation délibérée du climat terrestre pour contrecarrer les effets du réchauffement climatique dû à l'émission de gaz à effet de serre. Cette idée fait suite à la crainte que les changements climatiques ne deviennent tellement importants que des effets graves soient dorénavant inévitables, ou que des mécanismes de rétroaction accélèrent les changements climatiques même si les émissions étaient drastiquement réduites. Il y a également un courant d'opinion qui encourage la géo-ingénierie[réf. nécessaire] car elle pourrait éviter ou retarder les difficultés et le prix d'une transition vers une économie à basses émissions de carbone. Introduction[modifier | modifier le code]

HAARP Alaska ferme ses portes - Ciel Voilé Vendredi 19 juillet 2013 5 19 /07 /Juil /2013 23:26 Le 15 juillet 2013 Le programme High Frequency Auroral Research active (HAARP) - un objet de fascination pour beaucoup et cible des « théoriciens du complot » et de militants anti-gouvernementaux - a fermé ses portes. Le gestionnaire de programme HAARP, le Dr James Keeney de la base de Kirtland Air Force, Nouveau-Mexique, a déclaré à l’ARRL que le centre de recherche ionosphérique qui s’étend sur 35 acres (14 hectares) dans la région éloignée de Gakona en Alaska, a été fermé depuis début mai.

France et La Fondation Sciences Citoyennes - Conférence Débat : Manipuler le climat, manipuler la vie Lundi 14 Octobre 2013 Des nouvelles disciplines scientifiques et techniques comme la biologie de synthèse et la géo-ingénierie, largement financées par des multinationales privées mais aussi, et de plus en plus, par les États, ont beaucoup en commun. Mêmes promesses de technologies miracles arrivant à point nommé pour réparer les dégâts du progrès. Même fuite en avant technologique alors que les risques associés sont mal compris par les scientifiques eux-mêmes et que les mécanismes de réglementation et de surveillance existants sont totalement inadaptés. Même idéologie du rapport à la nature qui est pourtant à la racine de la crise écologique actuelle.

Bill Gates Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Bill Gates Bill Gates en janvier 2013. AUSTRALIE INONDÉE : H.A.A.R.P. ? H.A.A.R.P., (High Frequency Active Auroral Research Program) une arme de destruction massive qui fait partie du programme militaire américain « Joint Vision 2020 » constitue une menace pour les interactions subtiles entre les écosystèmes de la Terre et l’ionosphère. “La technologie mettra à la disposition des grandes nations des procédés qui leur permettront de mener des guerres furtives, dont seule une infime partie des forces de sécurité auront connaissance. Nous disposons de méthodes capables de provoquer des changements climatiques, de créer des sécheresses et des tempêtes, ce qui peut affaiblir les capacités d’un ennemi potentiel et le pousser à accepter nos conditions. Le contrôle de l’espace et du climat ont remplacé Suez et Gibraltar comme enjeux stratégiques majeurs” – (Zbigniew Brzezinski, principaux concepteur de la politique étrangère américaine avec Henry Kinsinger). Cela expliquerait les inondations massives qui ont eu lieu 1 an après que les anneaux apparaissent, en 2011.

Bernard Eastlund Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Biographie[modifier | modifier le code] Eastlund a obtenu un BSc en physique au Massachusetts Institute of Technology (MIT) et un Ph.D. en physique à l'université Columbia[1]. HAARP : ce qu’il faut savoir avant de se mettre à fantasmer Luc Mampaey travaille pour le GRIP, un centre de recherche indépendant basé à Bruxelles. Il est l’auteur d’un mémoire sur HAARP (18), rédigé dans le cadre d’un diplôme d'études spécialisées en Gestion de l'environnement. Convié lui aussi comme intervenant par la Commission des affaires étrangères du PE pour parler des armes non létales, Mampaey semble avoir été influencé par les thèses de Nick Begich et Rosalie Bertell dont il a fait la connaissance à Bruxelles en 1998. L’étude de Luc Mampaey, disponible sur Internet, a certainement contribué à donner du crédit à des individus comme Begich – présenté, sans plus de précisions, comme un « scientifique indépendant ». « Il se passe rarement un mois, explique-t-il, sans que je sois interpellé par un journaliste intrigué ou un citoyen inquiet.

"Plusieurs morts d'animaux inéxpliqués Morts d'animaux depuis 1995 : Liste du 2 janvier 2011 au 11 février : Plus de 20 chevaux morts trouvés sur la ferme - vidéo11 février 2011 Plus de 20 chevaux morts trouvés sur la ferme - Nouvelles vidéo11 février 2011 Les projets fous des géo-ingénieurs pour réparer le climat Envoyer du soufre dans la stratosphère ou fertiliser les océans avec du fer : des scientifiques tentent de refroidir la planète par tous les moyens. Devant l’incapacité des nations à œuvrer ensemble dans la lutte contre le réchauffement climatique, des scientifiques ont commencé à explorer une alternative audacieuse : refroidir la planète. Substitutif ou palliatif, la géo-ingénierie regroupe les techniques qui permettraient, non pas de réduire nos émissions, mais de freiner voire inverser le dérèglement.

High frequency active auroral research program Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le projet High Frequency Active Auroral Research Program, abrégé en HAARP, est un programme américain à la fois scientifique et militaire de recherche sur l'ionosphère. Ses activités dépendent de la base aérienne de Kirtland AFB et sont financées conjointement par l'US Air Force et la Navy, ses activités scientifiques étant gérées par l'Université d'Alaska et sa mise en œuvre par le laboratoire Phillips de l'US Air Force et l'Office of Naval Research[1]. Les installations du HAARP utilisent notamment la technologie IRI (ionospheric research instrument) et des techniques radioélectriques afin de comprendre les mécanismes complexes qui gouvernent l'ionosphère, région de la haute atmosphère. Un des objectifs, par excitation via des ondes haute fréquence (HF), est d'étudier l'impact de l'ionosphère sur les communications longues distances.

Les hécatombes d'animaux en série pas si mystérieuses Plusieurs cas de poissons ou d'oiseaux morts par milliers à travers le monde ont été recensés depuis le 1er janvier. Les causes de ces décès ne sont pas toujours claires, mais les explications rationnelles ne manquent pas. Depuis quelques jours, les annonces tonitruantes de morts massives d'animaux agitent les médias. HAARP Archive pour la Catégorie : HAARP Les Etats-Unis détiendraient la possibilité d’intervenir sur les conditions climatiques et de manipuler mentalement les populations Les Etats-Unis détiendraient la possibilité d’intervenir sur les conditions climatiques et de manipuler mentalement les populations Selon un rapport du GIEC (groupes d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat), la planète pâtit de plus en plus des influences humaines. Le changement climatique s’accélère et la planète change de visage. Ce rapport d’environ 2000 pages contiendrait des questions et des réponses concernant les conditions climatiques et ses changement avril 28, 20152 Commentaires Article complet

03/01 > Royaume-Uni > Géo-ingénierie du climat, perspectives britanniques Géo-ingénierie du climat, perspectives britanniques Publié le 1/03/2012 - 26 pages - pdf 7,4 Mo Auteurs : GLOAGUEN Olivier Pouvoir contrôler le climat semble au premier abord relever de la science fiction. Et pourtant, depuis une dizaine d'années, les scientifiques explorent des méthodes pour le modifier délibérément et à grande échelle : c'est la géo-ingénierie du climat. HAARP : la nouvelle arme absolue des USA HAARP utilise les propriétés de l'ionosphère, une couche atmosphérique située à 270 Km d'altitude environ, qui possède la propriété de réfléchir les ondes radio. Les radio-amateurs connaissent bien l'ionosphère, c'est elle qui leur permet d'établir par exemple des liaisons radio transatlantiques, sans satellite. L'ionosphère est ainsi une sorte de miroir radio naturel, qui renvoie vers le sol les ondes radio (de certaines fréquences précises) émises depuis la terre.

Related: