background preloader

La richesse mondiale a doublé depuis 2000 (et 9 autres chiffres révoltants)

La richesse mondiale a doublé depuis 2000 (et 9 autres chiffres révoltants)
Le groupe de services financiers Crédit suisse et la Croix-Rouge viennent chacun de sortir un rapport dont la lecture conjuguée est désespérante. Le premier (en anglais, PDF) fait un bilan statistique de la richesse mondiale. On apprend qu’elle « a plus que doublé depuis 2000, atteignant un nouveau record historique de 241 000 milliards de dollars ». Le deuxième (en anglais, PDF) parle des « impacts humanitaires de la crise économique en Europe » (42 pays étudiés dans l’Union européenne, les Balkans, l’Europe orientale). Quelques chiffres à retenir de ces deux rapports. 46% du patrimoine mondial est détenu par 1% des ménages La richesse mondiale a crû de 4,9% entre mi-2012 et mi-2013, la période examinée par Crédit suisse, et de 68% ces dix dernières années. Il faut avoir un patrimoine de 4 000 dollars (environ 3 000 euros) pour être dans la moitié la plus riche du globe, et de 75 000 dollars (55 500 euros) pour être dans la tranche des 10% les plus riches. Pyramide de la richesse mondiale. Related:  Regard critique sur le capitalisme et notre société1FOS..POUR 2 VRAI

L’optimisation fiscale, un épouvantail pour investisseurs responsables Plus de 800 signataires des Principes pour l’investissement responsable – PRI – (www.unpri.org), qui s’engagent à intégrer des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) dans la gestion financière, s’inquiètent des risques que posent les stratégies d’optimisation fiscale effrénée des multinationales. Selon les chiffres de l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques), certaines d’entre elles ne paient que 5 % de taxes contre 30 % en moyenne pour les petites et moyennes entreprises. C’est particulièrement vrai pour les entreprises numériques. Or ces pratiques deviennent choquantes pour les citoyens consommateurs ; ils se détournent des marques qui les adoptent. En Angleterre par exemple, Amazon n’a versé en 2012 que 0,01 % de taxes pour les 5,4 milliards d’euros de chiffre d’affaires qu’elle a réalisé. Les abus sanctionnés par les clients En France le sujet émerge aussi progressivement. Poser les limites

Dernière alerte En 1972, le Club de Rome, cercle de réflexion international regroupant scientifiques, économistes ou industriels, chargeait quatre jeunes chercheurs du Massachusetts Institute of Technology de se pencher sur l’avenir de la croissance. Leur rapport, intitulé Les limites à la croissance, aura un impact médiatique retentissant. Pour la première fois, on prend la mesure des conséquences dramatiques pour la planète et l’humanité d’une croissance exponentielle dans un monde aux ressources limitées. Leurs conclusions, jugées catastrophistes – voire communistes !

Must See!: L'histoire économique récente résumée en un graphique Par Audrey Duperron sur Express.be L’élite mondiale des 1% et la classe moyenne chinoise ont été les grands gagnants de la mondialisation ; d’un autre côté, la classe moyenne occidentale a été sacrifiée. C’est ce qui ressort d’une étude de l’économiste Branco Milanovic, intitulée « Global Income Inequality by the Numbers: In History and Now – An Overview », portant sur la croissance des revenus de la population entre 1988 et 2008 (au début de la crise financière). Milanovic est économiste à la Banque mondiale et professeur d’économie à l’Université Johns Hopkins. Le graphique montre quel a été le rythme de croissance de chaque tranche de revenus (décomposée en centiles allant des classes de revenus les plus faibles aux plus élevées) au cours de cette période. A gauche du graphique, on voit que les revenus les plus faibles ont connu une croissance quasi-nulle entre 1988 et 2008 ; à l’opposé, les classes de revenus les plus élevés ont connu une croissance de 60% au cours de la même époque.

EDITO - Les prêtres sots de la croissance morte Vous avez peut-être loupé quelques épisodes de la comédie contemporaine, cet été. L’un d’entre eux a commencé par un vent de panique, chez les « responsables », quand ils ont appris que la croissance du produit intérieur brut français serait inférieure à 1 %. « Caramba, encore raté ! ». Car pour un « responsable », s’il n’y pas de croissance, la catastrophe est à la porte. La panique conduisait à une crise nerveuse, le ministre de l’Economie Arnaud Montebourg stigmatisant en public la politique économique du gouvernement auquel il appartenait. Mais la passe d’arme entre les deux courants du PS ne remet rien de fondamental en cause. Leurs effets de manche ne suffisent cependant plus à cacher la poussière rancie de leur pensée dépassée. Ce fait est apparu clairement avec la parution d’une nouvelle vite oubliée : alors que la croissance en Europe est atone, les grandes firmes européennes ont distribué début 2013 des dividendes en hausse de 18 % à leurs actionnaires.

Comment l'Europe fait passer ses déchets informatiques pour des dons « humanitaires » C’est une déferlante. Environ 900 millions de smartphones se sont vendus dans le monde en 2013, dont 15 millions en France (50 millions depuis 2008). Plus de 300 millions de PC continuent d’être livrés sur la planète. « Après Noël, il y a toujours plus de déchets électroniques qui arrivent. Mike Anane travaille depuis dix ans sur les exportations illégales de déchets d’équipements électriques et électroniques (appelés DEEE ou D3E). « Au début, ces déchets arrivaient par demi-camions. Exportations de déchets déguisées en dons humanitaires La convention internationale de Bâle (entrée en vigueur en 1992), interdit l’exportation de déchets dangereux des pays membres de l’OCDE vers ceux du Sud. Envoyer en Afrique ou en Asie des équipements électroniques hors d’usage sous couvert d’en faire un don « charitable » : la pratique est répandue en Europe. 10% des déchets français envoyés à l’étranger Et en France ? Depuis quelques années, les autorités commencent à réagir. Trop peu de contrôles

Dessine-moi les inégalités Du même auteur L'axe vertical indique l'évolution du revenu réel entre 1988 et 2008 , il est exprimé en dollars internationaux de 2005 corrigés de l'inflation. Su l'axe horizontal, on peut lire les niveaux de revenus dans le monde, de sorte qu'au début, vers le zéro, on trouve ceux dans le monde qui gagnent le moins, et à l'extrême droite, ceux qui gagnent le plus. On a donc une distribution des revenus de la population indépendamment des pays où elle réside. A l'extrême droite de la courbe, on trouve les grands gagnants. Cette nouvelle super classe globale a vu ses revenus progresser de plus de 60%. Les autres gagnants, le gros dos de l'éléphant, sont les classes nombreuses des BRICS. Pour les perdants, ils se décomposent en deux populations. À l'extrême gauche de la courbe : les plus pauvres, les laissés pour compte de la globalisation.

CHRONIQUE - Mille milliards pour sauver les banques. Et rien pour le climat Des milliards d’euros ont été avancés pour sauver les banques. Si l’on peut mettre tant d’argent sur la table pour les banques, il faut en faire autant pour sauver le climat. À quelques mois du sommet Climat de Paris, il est temps de lancer un grand plan de financement de la transition énergétique et d’affirmer avec force qu’il y a une alternative au dogme néo-libéral destructeur du climat défendu par les pseudo-socialistes. - Pierre Larrouturou - Pierre Larrouturou inaugure cette rentrée les chroniques de Reporterre. Pour sauver les banques, la Banque Centrale Européenne a mis mille milliards sur la table en décembre 2011. C’est en partant de cette idée qu’un certain nombre de réseaux préparent depuis deux mois une Initiative Citoyenne Européenne. Pour la France, cela signifie vingt milliards chaque année pendant vingt ans pour isoler les bâtiments et développer les énergies renouvelables. - Création monétaire par les États : 0 euro Relancer la création monétaire « publique » ?

Les riches toujours plus riches... et les pauvres, toujours plus pauvres Nous ne sommes pas tous égaux face à la crise. Jusque-là, rien de nouveau. Sauf que les inégalités de revenus s’aggravent, et dans des proportions inquiétantes. D’un côté, les plus riches voient leurs revenus augmenter… Et pendant ce temps, les plus pauvres s’appauvrissent. Les riches, toujours plus riches… Entre 2008 et 2011, le niveau de vie des 10% les plus riches a augmenté de 3,2% (et non 7% comme indiqué précédemment par erreur), passant de 55 850 à 57 645 euros par an. Si on additionne tous les revenus des plus fortunés, il apparaît que «les 10 % les plus riches ont gagné presque 24 milliards d’euros entre 2008 et 2011, la masse de leurs revenus ayant augmenté de 336 à 360 milliards d’euros.» Le graphique ci-dessous est très explicite. Les classes moyennes décrochent Que les riches s’enrichissent année après année, ce n’est pas nouveau. Pour son étude, l’Insee a découpé la population en 10 tranches - des plus pauvres aux plus aisés.

L’évolution des inégalités de revenus en France 10 février 2014 - La France a connu une réduction des inégalités de revenus au cours des quarante dernières années, mais depuis 15 ans la tendance s’est inversée. Les écarts de niveau de vie ont baissé si l’on se place sur une longue période. Cependant, elles repartent à la hausse depuis une quinzaine d’années. L’évolution depuis 40 ans Comparaison entre les 10 % les plus pauvres et les 10 % les plus riches L’outil le plus souvent utilisé pour mesurer les inégalités de revenus est appelé « rapport interdécile ». Avec cet outil, et si l’on observe les choses depuis les années 1970, la diminution est nette : le rapport interdécile est passé de 4,6 à 3,6 en 2011. L’indice de Gini, indicateur des inégalités Une autre façon de mesurer les inégalités de revenus est l’indice de Gini. Là aussi, la situation s’est nettement améliorée entre les années 1970 et le début des années 1990 : cet indice est passé de 0,331 à 0,277 en 1990. Les 10 dernières années Depuis 2008 Pour en savoir plus :

Vandana Shiva: «Sur une planète morte, on ne fait plus d’affaires» - Page 1 Figure de proue de l’opposition aux OGM, défenseuse de longue date de l’agriculture biologique et de l’importance de la biodiversité, Vandana Shiva est sans doute l’une des militantes écologistes les plus connues dans le monde aujourd’hui. Physicienne de formation, écoféministe revendiquée, elle a créé en Inde un centre de recherche et de formation sur la biodiversité et l’agroécologie, Navdanya, qui a constitué au fil des ans tout un réseau de conservation et de distribution de semences, en dehors du marché des multinationales agroalimentaires. Le libre accès aux semences est au cœur de la campagne qu’elle porte ces temps-ci : « Seed freedom ». Alors que les opposants à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes se rassemblent les 5 et 6 juillet autour de la défense des terres agricoles, Vandana Shiva offre une lecture radicale des liens méconnus entre OGM, son combat historique, le climat et la critique de l'agrobusiness. Mediapart. Vandana Shiva. Mais ce n’est pas tout.

Moins, c'est mieux À la faveur de la crise, les opinions publiques prennent peu à peu conscience de ce que l’explosion démographique, la crise énergétique ou encore le changement climatique posent de sérieuses questions que nous ne pouvons plus remettre à demain. De plus en plus de personnes en sont convaincues : la croissance illimitée n’est pas viable à long terme dans un monde où les ressources s’épuisent peu à peu. Il s’avère en outre que l’augmentation du PIB dans les pays industrialisés n’a abouti à aucune amélioration notable de la qualité de vie des populations depuis les années 1970. Se pourrait-il alors que la société de consommation ne tienne pas ses promesses de bonheur et que le bien-être ne soit pas inhérent à la croissance ? Ce documentaire explore des modèles économiques et de nouvelles façons de vivre qui ouvrent la voie à une société post-croissance.

Qui est riche et qui est pauvre en France ? 7 avril 2014 - L’Observatoire des inégalités publie les seuils de pauvreté, de richesse et le niveau de vie des classes moyennes pour les principaux types de ménages. Des données essentielles. Qui est pauvre, moyen ou riche selon le type de ménage ? Qui est pauvre ? Une personne seule est considérée comme pauvre si elle vit avec moins de 729 euros par mois. Qui appartient aux catégories populaires ? Si l’on définit les catégories populaires comme les 30 % du bas de l’échelle des revenus, elles perçoivent par mois au plus 1 183 euros pour une personne seule, 2 251 euros pour un couple sans enfant et 3 100 euros pour un couple avec deux enfants. Qui fait partie des classes moyennes ? Selon la définition que nous utilisons, les classes moyennes s’étendent des 30 % les plus pauvres aux 20 % les plus riches. Qui est aisé ? On qualifie d’« aisés » ceux qui se situent parmi les 20 % les plus riches. Et les riches ? Fixer un seuil de richesse déclenche immédiatement un tollé. En conclusion

Pour faire face au défi climatique : savoir réconcilier économie et écologie Edito : Pour faire face au défi climatique : savoir réconcilier économie et écologie Presque 8 ans après son premier rapport qui avait fait l’effet d’une bombe en montrant que le coût de l’inaction en matière de lutte contre le changement climatique pourrait atteindre 20 % du produit mondial brut en 2050, l’économiste Nicolas Stern (ancien Vice-Président de la Banque mondiale) vient de publier, à la demande de l’ONU, un nouveau rapport, en compagnie de l’ancien Président mexicain Felip Calderon, intitulé "Une meilleure croissance et un meilleur climat" (Voir The New Climate Economy). Cette étude remarquable montre que le développement économique n’est plus concevable s’il n’intègre pas comme composante essentielle un plan d’action mondiale pour réduire drastiquement les émissions de gaz à effet de serre et décarboner massivement notre économie d’ici le milieu de ce siècle. Comme toujours, Nicholas Stern fonde son d’analyse prospective sur une vision économique solide et très argumentée.

Blogs Logiciels Libres les plus influents Ebuzzing Nos Tops Classements Top Blogs - Logiciels Libres - Avril 2014 Classement des blogs suivant le score calculé par Ebuzzing sur la base de nombreux paramètres (réseau de liens du blog à partir des autres blogs, partages de ses billets sur Facebook, Twitter, …) En savoir plus... Framablog Toolinux L'actualité de Linux, des logiciels libres et de l'interopérabilité en langue française, depuis mars 2000. Philippe SCOFFONI Responsable Informatique, Logiciels Libres, Open Source, technologies ouvertes, Cloud Computing et tout le reste... La vache libre Actu GNU-Linux, Logiciels Libres, Geek et autres vacheries inutiles mais indispensables. Le Weblog de Frederic Bezies Le blog d'un internaute qui aime l'informatique libre ;) Mémo outils linux Blog sur GNU/Linux, le Libre et l'Open-Source. Le Libriste mageekblog CoLibre

Related: