background preloader

Guide pratique écrire pour Internet

Guide pratique écrire pour Internet
Apprendre à écrire sur Internet n’est pas des plus évident. L’écriture Web possède des constantes et des particularités pour : favoriser le repérage des contenus sur une page,inviter à une lecture attentive,et optimiser le partage des productions médiatiques (textes, images, audio, vidéo) sur les espaces du Web social (réseaux sociaux, forums de discussion, sites Internet et blogs) ainsi que les commentaires et échanges entre internautes et mobinautes. Pourquoi et comment L’univers complexe et essentiel de l’écriture Web a aussi ses modes et ses fondamentaux : la maîtrise de la production éditoriale en ligne est devenue très importante pour les entreprises, associations, EPN (espaces publics numériques) et institutions qui souhaitent développer leur présence en ligne. Conseils pour une écriture efficace en ligne Les chapitres se déclinent en points précis avec des captures d’écran et des liens vers des ressources. Sommaire du dossier Ecrire pour Internet Licence : Tags: dossier, écriture web Related:  lire, écrire

citations imagées Journalisme numérique : la taille, ca compte... En quelques mois, un nouveau et long format s'est répandu sur les sites d'infos. Inspirés par le Snow Fall du NYTimes, dispositif plus léger, succès d'audience : L'Equipe ne s'y est pas trompé et compte bien en faire un rendez-vous mensuel. C'était il y a des années, dans les temps reculés de l'information numérique. A l'époque, il se disait que sur le web, il fallait écrire court. La parallaxe, kesako ? Au final, un nouveau format journalistique qui semble faire l'apologie du long format. Trop long ? En quelques jours, Snow fall attire 2,9 millions de visites et 3,5 millions de pages vues, réunissant jusqu'à 22 000 internautes simultanément. Bref, une réussite. Au départ, nous voulions utiliser ce format pour raconter des histoires sur le Tour de France, et nous sommes tombés sur cette histoire de Carlos Soria. Car ce nouveau format est d'ores et déjà appelé à devenir un rendez-vous régulier sur L'Equipe.fr. Et côté audience ? Dispositif relativement léger et succès d'audience ?

Et si l'on écrivait à plusieurs ? Le développement du web 2.0 a changé la donne. Sur les réseaux sociaux, les forums, les chats, les blogs, les élèves explorent au quotidien de nouvelles façons d’écrire, collectives, participatives, interactives. Qu’il s’agisse de Wikipedia, du site d’un quotidien d’informations ou de la « ligne de temps » de Twitter, la plupart des pages que nous parcourons sur internet ont été produites par des émetteurs variés. Dès lors, il paraît légitime d’explorer en classe de nouvelles façons de produire des textes, il semble même judicieux d’exploiter l’appétence des élèves à « écrire avec » pour développer chez eux de réelles compétences d’écriture, et même de lecture. Cela suppose de bousculer nos représentations. Il convient de rappeler combien la sacralisation de l’auteur est située dans le temps et l’espace : en gros, du 17ème au 20ème siècle, en occident, comme l’ont démontré Alain Viala ou William Marx. Cela implique encore de transformer le statut de l’écriture en classe.

10 outils en ligne pour créer des infographies facilement – Les Outils Tice On connaît la chanson « Une image vaut mille mots » De ce point de vue, les outils TICE en ligne apparus ces derniers mois permettant de créer des infographies y participent grandement. Difficile de départager le meilleur outil actuel. Voici dix d’entre eux. 10 outils en ligne qui permettent de créer facilement des infographies pour transmettre en mode visuel et plus attractif le contenu d’une information. 1 – PikToChart Piktochart est un excellent outil pour créer des infographies de grande qualité. 2 – Tiki-Toki Tiki-Toki était à l’honneur sur Outils TICE pas plus tard que la semaine dernière. 3 – Venngage Venngage est un outil qui permet de créer de magnifiques infographies avec une réelle simplicité. 4 – Wordle J’ai un petit faible pour Wordle. 5 – Canva Canva se devait de figurer dans cette liste. Comme son nom anglais l’indique, Easel.ly est particulièrement simple à utiliser même pour un parfait débutant. 7 – Google Chart Tools Un outil très sérieux made in Google. 8 – Infogr.am

5 sources d’inspiration pour la création d'un site web Trouver un nom pour son site Si vous comptez (par exemple) lancer un site web qui parle de musique, vous vous doutez bien que les noms de domaine music.com et music.net sont déjà pris depuis longtemps. Une idée serait de trouver un nom assez original pour son site, avec le nom de domaine qui va avec. Et justement, il y a des applications sur le web qui vous aident à trouver des noms de site dont les noms de domaine correspondant sont encore disponibles. C’est le cas de Naminum. Dans le test que j’ai fait, j’ai saisi « Music ». En revanche, j’ai trouvé le nom « Musicways » assez charmant et justement, après avoir cliqué sur celui-ci, on m’informe que le nom de domaine Musicways.net est encore disponible. Un peu d’inspiration pour le design Une fois le nom du site trouvé et le (ou les) nom de domaine réservé, il ne reste plus qu’à créer le site. Trouver des icônes (ou s’en inspirer) Depuis un moment, on ne parle que du Material Design de Google. Trouver les bonnes combinaisons de polices

Jeu du dictionnaire Jouer au "jeu du dictionnaire" Comment jouer au jeu du dictionnaire La règle du jeu du dictionnaire : Vous devrez pour ce jeu retrouver le mot qui correspond à la définition du dictionnaire proposée! Mais attention au fautes d'orthographe, toute erreur vous fera chuter d'un niveau. Les points : - Vous gagnez 2 points au niveau 1, 4 points au niveau 2 et 6 points au niveau 3 et enfin 8 points au niveau 4. - Points combo : Toutes les 5 bonnes réponses à la suite, vous gagnez le "combo" correspondant au nombre de bonnes réponses (exemple : 10 bonnes réponses à la suite = 10 points de plus ajouté à votre score) Temps du jeu : 2 minutes Dernière nouveauté : Si vous avez un iPhone, vous pouvez télécharger l'application (gratuite) "Dicofolie - Jeu du dictionnaire" sur l'App Store ! Pour commencer à jouer au "jeu du dictionnaire", cliquez sur le bouton "Jouer" (en haut) Vous avez obtenu le score de points. Retrouvez le jeu du dictionnaire sur l'App Store !

Lire sur internet, est-ce toujours lire ? Il y a plus de 5 000 ans l’homme inventait l’écriture et, au cours des siècles, le support d’écriture (tablettes, volumen, codex ou livre imprimé) se révéla toujours très stable, dans le sens où ce support ne modifiait pas la forme des textes au cours de la lecture. Cette stabilité facilitait notamment la mise en place de stratégies de lecture ou d’inspection visuelle. Or, depuis une trentaine d’années, le texte a tendance à proliférer sur des supports extrêmement variés : e-books, tablettes, smartphones, ordinateurs… qui modifient cette stabilité (le texte devenant dynamique) et entraînent une évolution de notre rapport à l’écrit et à la lecture. Mais sommes-nous capables de faire face à ces formes de lecture différentes et adapter nos capacités mentales ? Est-ce toujours de la lecture ? D’abord, est-ce toujours de la lecture ? Dans le champ de la lecture, un exemple frappant de cette gestion difficile d’informations massives facilement disponibles est l’hypertexte.

Laïla Methnani : Ecrire avec les œuvres, avec les autres L’écriture scolaire est généralement solitaire : et si, pour développer de réelles compétences et de nouvelles valeurs, les élèves écrivaient à plusieurs? Enseignante au collège Joseph Fontanet à Frontenex en Savoie, Laïla Methnani a mené en équipe un projet d’écriture collaborative en 3ème en lien avec l’histoire des arts. Les élèves-écrivains sont invités par leur « maison d’édition » à rédiger en groupes des nouvelles autour d’œuvres tirées au sort : « Cette démarche originale d'écriture collaborative se déroulera à l'aide d'un Pad. Dans quel contexte cette expérience d’écriture collaborative a-t-elle été conçue ? Ce projet s'inscrit dans le cadre d'un appel à projets « Heures Numériques » en Lettres, il a donc bénéficié du soutien de l'académie de Grenoble et de l'INÉ (Incubateur du Numérique Éducatif). En concertation avec l'équipe pédagogique de la classe, nous avons établi une liste de 26 œuvres au programme. Comment l’activité a-t-elle été lancée ? « Cher auteur et collaborateur,

StoryMapJs. Des cartes qui racontent une histoire – Les Outils Tice StoryMapJs est un outil en ligne gratuit qui permet de raconter une histoire à travers différents points géographiques sur une carte. Une façon simple de créer une infographie en quelques minutes et s’initier au passage à la narration multimédia en illustrant une série d’évènements localisables sur une carte. Cela ressemble à Heganoo que j’avais présenté ici même il y a quelque temps de cela.Vous allez pouvoir insérer sur chaque point de la carte des contenus multimédias que les visiteurs pourront découvrir d’un simple clic. StoryMapJs est assez simple d’utilisation. Vous allez ensuite donner un titre à l’étape et le compléter avec du texte. Une fois terminée, votre histoire sous forme de carte est prête à être partagée par mail ou via les réseaux sociaux. L’outil StorymapJs est gratuit et sans publicités. Lien : StoryMapJs

Votre stratégie Inbound Marketing et sa mise en oeuvre en 3 étapes Une stratégie Inbound Marketing repose sur le principe de faire venir le client à vous, grâce à des techniques de référencement naturel, au social media marketing ou via les relations presse, en axant ces pratiques autour d'un contenu de qualité. Pour pouvoir la mettre en place de manière efficace, nous vous proposons aujourd'hui de respecter 3 étapes clés, qui vous permettront d’acquérir des visiteurs intéressés par vos offres et de les transformer en clients. Étape 1 : Déterminer l’environnement de vos cibles et votre stratégie d'approche Pour réussir, vous devez bien comprendre l’environnement de votre entreprise dans un contexte digital mais aussi le profil précis des utilisateurs que vous souhaitez adresser. Qui sont-ils ? Quels sont leurs problèmes, objectifs, challenges, contraintes ? Après avoir identifié le profil de votre clientèle, il vous faudra savoir où elle se cache sur internet. Étape 2 : Créer et diffuser le contenu pour créer une audience qualifiée 1. 2. 3. 4. 5.

Des sites gratuits pour apprendre la langue des signes française Voici cinq sites autours de l'apprentissage de la langue des signes qui méritent le détour. Les dictionnaires. Deux sites qui figurent manifestement parmi les plus complets du web gratuit : Dico LSF. 2 900 signes répertoriés, accessibles par les mots écrits classés par ordre alphabétique. Le dictionnaire collaboratif. Wikisign est un dictionnaire en langue des signes alimenté par ses utilisateurs. Le lexique. Multidico comprend la traduction d'expressions en plus des mots classés par ordre alphabétique. La terminologie scolaire. Le répertoire lexical français et maths / langue des signes sera vite indispensable aux enseignants et parents amenés à accompagner de jeunes sourds dans leurs apprentissages scolaires. Dans tous les cas, avant de savoir signer de manière fluide, vous devrez passer par une formation longue et de nombreuses heures d'exercice !

Enseigner l'écriture numérique ? Jean-Michel Meurice - Cugat 2 (2002) Enseigner le numérique ? Ce séminaire, qui s'est tenu les 4 et 5 Avril 2012 à l'UTC de Compiègne, pose une question à laquelle il ne répond que partiellement, car cette question, lapidaire dans sa formulation, mais si complexe dans sa résolution, n’est pas prête de s’éteindre. Le chantier soulevé par cette question est très loin d’être fini, mais notre contribution, dont ce séminaire donne quelques idées, montre, et c’est là le principal, qu’enseigner les spécificités de l’écriture numérique est possible et souhaitable. L'expression « écriture numérique » a été choisie, faute de mieux, pour sa simplicité. Ce séminaire, mené dans le cadre du projet PRECIP (Pratiques d'écriture interactive en Picardie), avait une vocation pédagogique et scientifique, mais il a soulevé des questions philosophiques. Victor Petit Vous trouverez ci-dessous les enregistrements video de l'ensemble des interventions du séminaire.

Je collabore en classe… et en direct! Faire co-écrire les élèves crée une dimension de responsabilité dès lors qu’ils publient leurs informations “en mouvement” et « à plusieurs mains » : l’écriture collaborative permet de relier les connaissances individuelles des élèves dans un savoir collectif. Comment le professeur-documentaliste peut-il prendre en compte ces compétences à la fois intellectuelles et sociales? Ces conditions pédagogiques peuvent permettre à l’élève d’interagir avec ceux de sa classe, voire en dehors, ajoutant une dimension responsabilisante d’une écriture en ligne qui est “vue” et “lue”. Comment ouvrir l’espace clos de la classe à un espace public mais citoyen, en utilisant des outils qui favorisent la collaboration et la publication de la pensée “en acte” de l’apprenant ? On a pas attendu le numérique pour faire collaborer les élèves. Quelle finalité à l’écriture collaborative? Entre autres : En pratique? Des exposés collaboratifs : Un thème d’exposé est donné à l’ensemble d’une demi-classe. Comment?

Related: