background preloader

Astronomie

Astronomie
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’astronomie (Grec ancien ἀστρονομία [astronomia], « la loi des astres »)[1] est la science de l’observation des astres, cherchant à expliquer leur origine, leur évolution, ainsi que leurs propriétés physiques et chimiques. Avec plus de 7 000 ans d’Histoire, les origines de l’astronomie remontent au-delà de l’Antiquité dans les pratiques religieuses préhistoriques. L’astronomie est l’une des rares sciences où les amateurs jouent encore un rôle actif. Elle est pratiquée à titre de loisir par un large public d’astronomes amateurs. Historique[modifier | modifier le code] Sur tous les continents et depuis la haute antiquité, l'observation du ciel a une grande importance (Codex Duran). L'astronomie est considérée comme la plus ancienne des sciences[2]. Antiquité[modifier | modifier le code] À ses débuts, l'astronomie consiste simplement en l'observation et en la prédiction du mouvement des objets célestes visibles à l'œil nu. Stonehenge

http://fr.wikipedia.org/wiki/Astronomie

Related:  AstronomieSciences de la Terre et de l'UniversA Classer 3

Astrophysique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’astrophysique (du grec astêr = étoile, astre et physis = science de la nature, physique) est une branche interdisciplinaire de l'astronomie qui concerne principalement la physique et l'étude des propriétés des objets de l'univers (étoiles, planètes, galaxies, milieu interstellaire par exemple), comme leur luminosité, leur densité, leur température et leur composition chimique. Actuellement, les astronomes ont une formation en astrophysique et leurs observations sont généralement étudiées dans un contexte astrophysique, de sorte qu'il y ait moins de distinction entre ces deux disciplines qu'auparavant. Disciplines de l'astrophysique[modifier | modifier le code] Il existe différentes disciplines en astrophysique : (Pour la hiérarchie des disciplines scientifiques voir en français la Liste des disciplines scientifiques.)

Météorologie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La météorologie est une science qui a pour objet l'étude des phénomènes atmosphériques tels que les nuages, les précipitations ou le vent dans le but de comprendre comment ils se forment et évoluent en fonction des paramètres mesurés tels que la pression, la température et l'humidité. Le mot vient du grec antique où meteor désigne les particules en suspension dans l'atmosphère et logos veut dire discours ou connaissance. C'est une discipline qui traite principalement de la mécanique des fluides et de la thermodynamique mais qui fait usage de différentes autres branches de la physique, de la chimie et des mathématiques. Purement descriptive à l'origine, la météorologie est devenue un lieu d'application de ces disciplines.

Découverte d’un quasar lointain - Espace «Ce quasar est capital pour sonder l’Univers jeune. C’est un objet très rare qui devrait nous aider à comprendre comment les trous noirs supermassifs se sont formés quelques centaines de millions d’années après le Big Bang, » a déclaré Stephen Warren, le responsable de l’équipe qui a mené cette étude publiée jeudi 29 juin par la revue Nature. Depuis la Terre les quasars ont l’apparence d’étoiles, d’où leur nom de "radiosource quasi stellaire", mais ils possèdent une très forte luminosité, sans rapport avec leur taille modeste. Les astronomes supposent que cette lumière est dégagée par la matière qui tombe dans un trou noir supermassif. Ce quasar observé, baptisé ULAS J1120+0641, est observé tel qu’il était seulement 770 millions d’années après le Big Bang.

Céphéide Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Une céphéide est une étoile variable, géante ou supergéante jaune, de 4 à 15 fois plus massive que le Soleil et de 100 à 30 000 fois plus lumineuse, dont l'éclat varie de 0,1 à 2 magnitudes selon une période bien définie, comprise entre 1 et 135 jours, d'où elle tire son nom d'étoile variable. Elles ont été nommées d'après le prototype de l'étoile δ de la constellation de Céphée.

Océanographie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Navire de recherche/plateforme d'instruments, utilisé depuis 1962 L’océanographie, néologisme formé en 1854 en Autriche du mot « Ozean », océan accolé d'une terminaison « graphie», tirée du grec γράφειν / gráphein écrire, mais indiquant dans le jargon géographique une description scientifique, nomme l'étude des océans et des mers de la planète Terre. Les magnétars dament le pion aux trous noirs Les magnétars (contraction de «magnetic star») sont les étranges vestiges, incroyablement denses, de l'explosion d'une étoile massive qui s'effondre sous son propre poids. Sauf que dans la grande majorité des cas, une telle explosion de supernova donne lieu, soit à une étoile à neutrons, soit à un trou noir. Or, si les magnétars sont bien des étoiles à neutrons, ils paraissent bien «exotiques» aux yeux des scientifiques. «Ils sont caractérisés par de faibles dimensions et une densité extrême», indique dans un communiqué l'Observatoire européen austral (ESO), soulignant qu'une cuillère à café de matière présente dans un magnétar pèserait à elle seule plusieurs milliards de tonnes! Leur intensité magnétique est également extraordinaire, «des millions de fois supérieure à celle des aimants les plus puissants qui existent sur Terre.»

Minéralogie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La minéralogie est la science qui étudie les minéraux. Un minéral est une substance formée naturellement, généralement inorganique, exceptionnellement organique. QU'EST-CE QUE L'UNIVERS ? - La Fabuleuse Histoire de la Science La Fabuleuse Histoire de la Science : Qu'est-ce que l’Univers ?, est le premier documentaire (0h50) de cette série en six épisodes, qui explique comment la science a façonné nos vies, en commençant par l'étude de l'Univers, du Cosmos infini et ses inombrables questions sans réponses. Pendant des millions d’années, l’espace est resté hors de portée des hommes, cloués au sol sur leur planète. Comme tout objet inaccessible, il fait rêver et donne lieu à de nombreuses interprétations.

Première détection des ondes gravitationnelles du Big Bang Les fluctuations du rayonnement cosmologiqueLa nouvelle vient du froid et ouvre un nouveau chapître de la physique, de la cosmologie et de notre vision de l'Univers. Un radiotélescope a réussi à pêcher dans un rayonnement émis 380.000 ans après le Big bang, la trace de tremblements de l'Espace-Temps qui ont secoué l'Univers où nous vivons - l'Univers observable - durant la première seconde après le Big Bang. C'est une équipe internationale, surtout américaine de Harvard, Caltech, Stanford, etc, et canadienne, dirigée par John Kovac mais elle comporte aussi deux chercheurs français (Lionel Duband du CEA, CEA Grenoble et Denis Barkats de l'Observatoire européen austral), qui vient de faire cette annonce spectaculaire dans Nature news, lors d'une conférence qui a saturé les réseaux des laboratoires d'astrophysique du monde entier. BICEP-2 a étudié 1% du ciel

Pétrologie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La pétrologie (ou « science des roches ») s'intéresse aux mécanismes (physiques, chimiques et biologiques) qui sont à l'origine de la formation et de la transformation des roches. De par sa démarche phénoménologique, la pétrologie se démarque de la pétrographie, discipline qui se préoccupe de décrire les roches (en ce qui a trait aux structures, textures, compositions...) et les relations de ces roches avec leur environnement géologique. Du fait de la nature des phénomènes impliqués, on peut parler non pas d'une mais de trois disciplines pétrologiques : Ces trois champs d'études se distinguent nettement par les outils et méthodes qu'ils mettent en œuvre. Divers logiciels de systématisation et de simulation permettent une approche dynamique générale, mais les études de terrain sont variées.

Related: