background preloader

Formules pédagogiques

Formules pédagogiques
Related:  Pedagogie numeriqueUtilisation des TIC dans l'enseignementpédagogie_cégep

Pour bâtir des scénarios pédagogiques intégrant les TIC Dans le domaine littéraire, un Scénario est un canevas, le plan détaillé d'une pièce de théâtre, d'un roman. Au cinéma, c'est la trame écrite et détaillée des différentes scènes d'un film, comprenant généralement le découpage et les dialogues. C'est cette démarche d'écriture et de préparation que l'on peut vouloir transposer pour en faire une méthode dans l'enseignement et la formation : un scénario devient alors un travail préparatoire où un projet (de cours, de séquence, de module) est décrit, raconté, mais aussi découpé, structuré avant d'être réalisé de façon réelle. En fait, dans l'enseignement, il y a toujours eu quelque part cet acte de scénarisation de par le fait même que l'on pense le déroulement d'une séance, la répartition horaire, l'alternance de la théorie et de la pratique, etc. Un scénario pédagogique est en conséquence un document structuré décrivant : Scénario d'apprentissage et scénario d'encadrement Granularisation et design pédagogique

L’intégration des TIC au Canada français Introduction L’éducation en français au Canada varie beaucoup d’une province et territoire à l’autre. Il en est de même pour les ressources pédagogiques. Des ressources numériques disponibles gratuitement sur Internet L’insuffisance de ressources, voire l’absence de budget, incitent les enseignants francophones à recourir à Internet pour y puiser des ressources numériques gratuites pour l’enseignement-apprentissage du curriculum. Une intégration réussie des TIC en enseignement-apprentissage semble reposer sur leur pénétration dans toutes les composantes du système éducatif. Les politiques stratégiques sur l’intégration des TIC au Canada Une intégration réussie des TIC en enseignement-apprentissage semble reposer sur leur pénétration dans toutes les composantes du système éducatif. Dans ce contexte, quatre questions de recherche ont été formulées, à savoir : Pour répondre à ces questions, une méthodologie mixte a été privilégiée. Quelques résultats Conclusion

Bloom’s Revised Taxonomy – More Than English: Teaching Language and Content What is Bloom’s Taxonomy? Bloom’s Taxonomy in its various forms represents the process of learning. It was developed in 1956 by Benjamin Bloom and modified during the 1990’s by a new group of cognitive psychologists, led by Lorin Anderson (a former student of Bloom’s) to make it relevant to the 21st century. The revised taxonomy emphasizes what a learner “Can Do” so the stages are now represented as verbs: We must remember a concept before we can understand it. So how do I use this in the classroom? We need to “teach to the highest and scaffold the lowest” students of all ages and levels of English proficiency. Remember Understand Apply Analyze Evaluate Create Model what each means for your students in the context of a lesson. It is useful to picture Bloom’s taxonomy as a wheel since all stages are not required for every lesson and every lesson does not necessarily lead to “Creating.” While you are teaching, get in the habit of pointing out how what your class is doing relates to Bloom’s.

Innovation Pédagogique Les TIC dans l’éducation Les technologies de l’information et de la communication (TIC) peuvent contribuer à l’accès universel à l’éducation, à l’équité dans l’éducation, à la mise en œuvre d’un apprentissage et d’un enseignement de qualité, au développement professionnel des enseignants ainsi qu’à une gestion, une gouvernance et une administration de l’éducation plus efficaces. L’UNESCO a une approche holistique et globale de la promotion des TIC dans l’éducation. L’accès, l’inclusion et la qualité sont quelques-uns des défis qu’elles peuvent relever. Le réseau mondial de bureaux, instituts et partenaires de l’UNESCO fournit des ressources aux États membres qui leur permettent d’élaborer leurs politiques, stratégies et activités liées aux TIC dans l’éducation.

Les stratégies d'étude les plus efficaces selon une synthèse des études psychologiques La plupart des étudiants n'utilisent pas les stratégies les plus efficaces pour étudier et, pire, les stratégies couramment utilisées sont parmi les moins efficaces, selon une étude publiée dans la revue Psychological Science in the Public Interest. John Dunlosky de la Kent State University et ses collègues ont analysé 10 stratégies d'étude qu'ils ont cotées selon leur utilité. Les stratégies de faible utilité Les stratégies de plus faible utilité sont paradoxalement les plus recommandées et utilisées, soulignent les chercheurs. Surligner ou souligner est en tête de la liste des stratégies inefficaces. Les stratégies de grande utilité Les stratégies de plus grande utilité sont moins connues, soulignent les chercheurs. Répartir son temps d'étude en plusieurs sessions plutôt que de s'engager dans un marathon est l'une de ces stratégies. Les stratégies d'utilité modérée Psychomédia avec sources: Association for Psychologial Science, Time Tous droits réservés

Faculté d'Education de l'Université Montpellier 2 Actes du séminaires : Mardi 2 juillet Ouverture Video Directeur de l’IUFM-Université Montpellier 2 Président Montpellier 2 ou son représentant Recteur Montpellier ou son représentant Chef de projet ESPE LR Les attentes institutionnelles Video Clara Danon (Mission Numérique pour l’Enseignement Supérieur, DGESIP) Jean Yves Capul (Sous-direction des programmes d’enseignement, de la formation des enseignants et du développement numérique, DGESCO) Conférence : « Numérique et Cultures : un choc éducatif » Video Bruno Devauchelle (enseignant associé à l’université de Poitiers, département IME, laboratoire TECHNE) Présentation Le numérique dans les projets ESPE Video Claude Bertrand (DGESIP — MINES) Présentation Table ronde : « Numérique et formation des enseignants : quels continuums ? Ateliers : « Former au numérique en master MEEF » Quels attendus ? Mercredi 3 juillet Conférence : Quelles configurations des dispositifs hybrides de formation pour favoriser l’apprentissage ?

Profil TIC – Cégep de Jonquière La carte de concepts Lorsque vous préparez une formation, vous devez établir les contenus à faire apprendre. Ces contenus se divisent en trois catégories : Le savoir : Il constitue le contenu théorique que les participants à la 1. formation doivent apprendre pour être en mesure de comprendre. Le savoir-faire : Il constitue le contenu pratique que les participants à 2. la formation doivent être en mesure de réaliser pour démontrer leurs capacités. Le savoir-être : Il constitue le contenu comportemental que le 3. participant doit manifester, à la fin de la formation, pour être en mesure d’utiliser le savoir et de réaliser le savoir-faire visé par les objectifs. L’outil de la carte de concepts facilite le travail du formateur en lui permettant d’organiser les savoirs de sa formation. Ensuite, au bout de chacun des objectifs le formateur indique, à partir des mots clés des objectifs, les concepts clés à traiter pour chacun des objectifs. Composantes de la carte 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. Like this:

Related: