background preloader

Coca-Cola, Tuc, Colgate... 100 produits quotidiens et toxiques - 27 août 2013

Coca-Cola, Tuc, Colgate... 100 produits quotidiens et toxiques - 27 août 2013
"Ces substances à risques qui empoisonnent le quotidien" : dans son numéro de septembre, le magazine "60 millions de consommateurs" n’épingle pas seulement les substances toxiques contenues dans la cigarette électronique. Le magazine de l'Institut national de la consommation (INC) pointe aussi plusieurs familles de produits dont nous faisons un usage quotidien. Pas un scoop : dans son documentaire "Notre poison quotidien", la journaliste Marie-Monique Robin dénonçait déjà voici un an l'omniprésence de substances cancérogènes et de perturbateurs endocriniens dans nos placards et réfrigérateurs, et les graves dysfonctionnements de l'évaluation de leur toxicité. Cette fois, on plonge dans le cabas. Revue de détail. A vous de faire le tri. Alimentation > Ils sont épinglés Le Coca-Cola et le boissons énergisantes, le vinaigre balsamique, les bonbons (Carambar), les gnocchis (à poêler, Panzani), les biscuits apéritifs (Tuc), les barres chocolatées (Kellogs, Special K), les condiments (Savora).

http://www.sciencesetavenir.fr/sante/20130826.OBS4337/coca-cola-tuc-colgate-100-produits-quotidiens-et-toxiques.html

Related:  Ingrédients et produits alimentairesstephaniekollenpoisons cachésGrande Distribution

Frites : après ça vous ne mangerez plus jamais les frites McDo Michael Pollan, est auteur, activiste, journaliste et professeur de journalisme à l’Ecole de journalisme de UC Berkley. Il se concentre essentiellement sur la chaîne alimentaire en ce qui concerne ses recherches. Il met l’accent sur la façon dont la cuisine est l’une des décisions les plus simples et les plus importantes que les gens puissent prendre pour améliorer la santé de leur famille, pour bâtir des collectivités, pour aider à réparer notre système alimentaire rompu et probablement le plus important, briser notre dépendance croissante aux corporations. Michael Pollan est militant pour la sécurité alimentaire et vous pouvez en savoir plus sur lui et son travail en cliquant ici. «S’alimenter, à notre époque, est devenu compliqué, et cela, selon moi, inutilement»,commence Pollan.

Additifs alimentaires: attention à l'addition! - rts.ch - émissions - a bon entendeur - alimentation Les parents d'une petite fille, Eva, ont vécu l'enfer pendant un peu plus de 2 ans. Au coeur de leur histoire, il y a des substances auxquelles nous sommes tous exposés, une fois ou l'autre ou régulièrement. Eva, du démon à l'ange « C'était un bébé qui ne dormait jamais, qui avait constamment les yeux ouverts, les poings serrés toutes les nuits. C'était des hurlements, même pas des cris ou des pleurs, mais un hurlement profond. » Laurence Burnand s'est posée des questions quant à sa fille, Eva : « Des fois, je me demandais si elle n'était pas à la limite de la normalité. Elle se jetait par terre, se tapait la tête, elle était tout le temps surexcitée. » Elle est à bout, ne sait pus quoi faire : « Je la tape ?

17 ingrédients dans les frites de Mc Donald’s …. assalâmu ‘alaykum Qui mange des frites avec son filet o fish ? certainement beaucoup d’entre vous. Vous devez certainement penser que vous mangez de simples pommes de terre transformées en frites ? Le Nutella contient le phtalate le plus dangereux : DEHP Avec les trois quarts des familles qui consomment du Nutella en France, nous sommes le plus grand consommateur de cette pâte à tartiner au monde ! [1] Non satisfait d’être un aliment très gras et très sucré (voir article ici), le Nutella contient également le phtalate le plus dangereux qui soit : le DEHP. Ferrero reconnait que ce phtalate est présent dans le Nutella mais affirme que la quantité est trop faible pour pouvoir avoir un impact sur la santé. Qu’est-ce que le phtalate DEHP ?

19 ingrédients dans les frites Mc Donald's : ils sont plus rentables que nécessaires Les frites fabriquées par Mc Donald's contiennent 19 ingrédients, qui viennent d'être révélés (F.DURAND/SIPA). Dimethylpolysiloxane, pyrophosphate de sodium, butylhydroquinone tertiaire… On connaît désormais la liste des additifs utilisés dans la fabrication des frites Mc Donald’s. En soi, ils ne sont pas nocifs, car tout est une question de dosage et de quantité. Véritable bombe thérapeutique : la cure GersonVislavie video a voir ! nous sommes ce que nous mangeons ! La cure Gerson, une véritable bombe thérapeutique qui a discrètement sauvé des milliers de malades depuis plus de 50 ans. Jamais personne, jusque-là, n’avait entendu parler de cette méthode qui laisse loin derrière, en efficacité, ce que l’on connaissait. Ici pas de médicament miracle, mais la simple logique pour restaurer rapidement l’organisme : 13 verres par jour de jus frais (impératif) de fruits et de légumes alternés, un régime sans viande et sans aucun produit laitier, où le sel est remplacé par du potassium et de l’iode, et surtout… des lavements au café qui réalisent un nettoyage interne exceptionnel par les voies biliaires et une sédation complète des grandes douleurs – découverte fortuite remontant aux tranchées de la guerre de 14/18 pour calmer les grands blessés.

Le thon se révèle dangereux pour la consommation humaine Les océans sont de plus en plus chargés de mercure. Dans les eaux de surface, la concentration de ce métal a triplé depuis le début de la révolution industrielle. La cause ? Les activités humaines comme la pétrochimie et l’exploitation minière.

Du Nutella aux OGM ? Après avoir vu que le Nutella est composé de 60% de sucre et d’huile de palme et qu’il contient le phtalate le plus dangereux, la fameuse pâte à tartiner contiendrait probablement des OGM. Selon la règlementation européenne les aliments qui contiennent plus de 0.9% d’OGM doivent le mentionner sur l’étiquette. En revanche il faut savoir que les industriels ne sont pas obligés de mentionner sur l’emballage « présence d’OGM » par exemple, lorsque les produits sont issus d’animaux nourris aux OGM. Cette lacune permet aux OGM de se retrouver dans nos assiettes à notre insu alors que la plupart des consommateurs sont contre ! Les français sont 78% a vouloir interdire temporairement les OGM afin d’évaluer précisément leurs impacts sanitaires et environnementaux, ce qui explique bien pourquoi les industriels ne s’empressent pas pour le noter quand c’est le cas sur les emballages de leurs produits. Il a ainsi réparti les aliments en 3 catégories :

Related: