background preloader

10, 100, 1000 villages des alternatives Alternatiba ⁕ Alternatiba

10, 100, 1000 villages des alternatives Alternatiba ⁕ Alternatiba
If you wish to organize an Alternatiba, you may find some useful information here: The tools :A practical handbook: “How to organise an Alternatiba in your City, district, or region?”, which explains in detail the method employed in Bayonne, France. English version available on 1st of May 2014. Coming soon!The call to create 10, 100, 100 Alternatiba, translated in 23 European languages.

http://alternatiba.eu/

Related:  Actions urbainesAlternatibaameliemelo0euro

Athènes : l'ancien aéroport transformé en un champ d'expérimentations alternatives - Basta ! L’ancien aéroport d’Athènes est coincé entre mer et montage. Niché parmi des quartiers résidentiels du sud de l’agglomération, il a été abandonné en mars 2001 au profit d’un aéroport plus grand et neuf installé sur la plaine fertile du Nord de la ville. Ce terrain de 623 hectares a également servi aux Jeux Olympiques de 2004. Sur cet espace, aujourd’hui entouré de barbelés et gardé par des entreprises de sécurité, se construisent depuis plusieurs années les résistances et les initiatives d’une ville en crise.

Tour Alternatiba pour le climat : Incident surréaliste à Fessenheim Scandaleux : la France demande à la police allemande de bloquer le Tour Alternatiba, en représailles à une prise de parole anti-nucléaire devant la centrale de Fessenheim ! Ironie de l’histoire, la ministre de l’écologie venait d’attribuer le label COP21 à cette “initiative ambitieuse et innovante”. Le Tour Alternatiba est arrivé à Fessenheim ce lundi 20 juillet, après être parti le matin de Mulhouse où 600 personnes avaient accueilli son arrivée la veille dans une ambiance de fête populaire et dans le cadre d’un Alternatiba qui a rassemblé plus de 3000 personnes tout au long d’un beau dimanche ensoleillé. La police allemande entre dans la ferme où les cyclistes prennent le déjeuner

Gratiferia : donner et prendre gratuitement Le centre social et culturel (CSC) de Draguignan organise, en partenariat avec la Communauté d’agglomération dracénoise (CAD) dans le cadre de la Semaine européenne de réduction des déchets, une Gratiferia qui se déroulera le samedi 22 novembre dans le hall du théâtre communautaire à Draguignan. Sur le principe de « Amenez ce que vous voulez, ou rien. Repartez avec ce qui vous plaît. Ce concept, inventé en Argentine, désigne un marché gratuit où chacun peut donner ou apporter ce qu’il souhaite, pour offrir une nouvelle vie aux objets », explique Julie Gouverneur du CSC qui animera l’événement avec l’aide de deux personnes en contrat civique, les bénévoles du CSC et les partenaires. Si vous souhaitez donner des objets, rendez-vous de 09h30 à 12h sur place, et à partir de 13h30.

Comprenez le, diffusez le, reprenez le pouvoir. C’est une proposition concrète qui doit rassembler derrière elle les millions de citoyens dont l’impuissance politique est programmée dans la constitution. Parce que ce n’est pas aux hommes au pouvoir d’écrire les règles du pouvoir“Nous voulons une Assemblée Constituante démocratique, donc tirée au sort.” En lisant les 6 chapitres de ce site, vous comprendrez pourquoi si vous voulez changer quoi que ce soit dans le fonctionnement actuel de notre société, vous devez faire de ce message votre seule revendication : de son application découlera tout le reste.

MBC : QuinzaineTL Des exemples de Tiers Lieux De nombreux projets de tiers lieux fleurissent un peu partout: Voici quelques site internet et courtes vidéos pour nous inspirer! N’hésitez pas a compléter... Quelques courtes vidéos... VIDEO. Le tour de France Alternatiba en images Les militants d’Alternatiba, parti le 5 juin de Bayonne, ont déjà parcouru 2 300 kilomètres, soit un peu plus du tiers d’un tour de France cycliste qui doit rallier Paris le 26 septembre. Ils étaient jeudi 16 juillet à Besançon, 38e étape sur 187. Accueillis comme souvent par une « vélorution ». Reportage complet à lire dans Politis du jeudi 23 juillet (n° 1363). Le tour bloqué par la police après son passage à Fessenheim Ajout, mardi 21 juillet, 10 h 30 : Après une brève halte ce lundi devant la centrale nucléaire de Fessenheim pour une prise de parole contre les investissements dans la filière nucléaire, le tour a été bloqué par la gendarmerie française puis par la police allemande pour contrôler l’identité des 24 cyclistes.

15 conseils pour vivre et cesser d’être un esclave « Off-the-grid » (hors réseau) fait référence à des maisons qui sont autonomes, ce qui signifie qu’on ne compte pas sur l’approvisionnement en eau, les égouts, le gaz naturel, le réseau électrique, ou les services publics similaires municipaux. Une vraie maison hors réseau peut fonctionner totalement indépendamment de tous les services publics traditionnels. « Nous devons faire disparaître la notion spécieuse que tout le monde doit gagner sa vie. Il est vrai qu’aujourd’hui une personne sur dix mille peut faire une percée technologique capable de supporter tout le reste. Les jeunes d’aujourd’hui ont tout à fait raison de reconnaître cette absurdité de gagner sa vie.

Soirée Symba, les bases ou Symbase! Bonjour à toutes et tous, Que diriez-vous d’une petite soirée-évènement d’initiation/dialogue/formation à la monnaie, à la création monétaire, aux différents types de monnaie, systèmes monétaires, etc, etc… ? Une soirée Symbase… Symba est un beau projet, un très beau projet. Donnons-lui les bases qu’il mérite ! Depuis quelques années, la guérilla jardinière s'empare de nos villes : des habitants frustrés de fleurs et de nature confectionnent des bombes de graines et vont discrètement les lancer dans des endroits déshérités, où les graines germeront tranquillement à l'insu de tous pour produire deux mois après des fleurs éclatantes ! Le concept de guérilla jardinière ou guerilla gardening a vu le jour à New-York en 1973, lancé par des habitants soucieux de réintroduire nature et beauté au sein des espaces déshérités de la ville. Petit à petit, une technique de fabrication des « bombes de graines » (seed bombs en anglais) s’est imposée : cette technique est largement inspirée par la pratique de l’enrobage des graines de riz dans de l’argile, créée par le Japonais Masanobu Fukuoka, père de la permaculture, dans un tout autre but que la guérilla jardinière. 1 Choisissez les graines pour vos seed bombs

Climat : vive la vélorution ! Quarante cyclistes volontaires se relaient dans un grand tour de France alternatif. A chacune de ses étapes, Alternatiba, mouvement citoyen né en 2013, réveille les consciences face à l'urgence écologique. Sous les maillots verts, ça transpire, le souffle court. Le mistral a beau jouer les ventilateurs, le thermomètre tutoie les 40 degrés en ce début de juillet caniculaire. Sur la route qui relie Crest à Valence, dans la Drôme, l'asphalte ressemble à une bande de réglisse suintant sous les roues des vélos. Peut-on vivre sans argent? Cet homme l'a fait INSOLITE - "Je suis sur le point de pénétrer un monde qui m'est quasiment étranger et, pour la première fois, je me sens vulnérable". Et il y a de quoi. Car le monde que l'idéaliste Mark Boyle s'apprête à découvrir ne connait pas l'argent. Au lendemain de la crise des subprimes, cet Irlandais de 29 ans a fait un rêve, vivre les poches vides pendant un an. Une expérience radicale, l'utopie ultime qu'il a raconté dans un essai, L'homme sans argent dont la traduction vient de paraître (ed. Les Arènes).

Un Toit Pour Tous Le 16 janvier 1951, vingt cinq élus de la CCI de Nîmes créent sur leurs deniers personnels la Société Coopérative HLM de location attribution « Maison pour Tous ». 170 logements sont alors construits pour accueillir les salariés des entreprises locales. En 1967, les pouvoirs publics restreignent les compétences des coopératives d’Hlm; un an plus tard, Jean Bloc, alors président de Maison pour Tous, et Jean Lasserre, Directeur de la CCI de Nîmes, décident de créer une Société Anonyme d’HLM et de transmettre à cette dernière le patrimoine locatif de la coopérative constitué d’environ 500 logements: c’est ainsi qu’est créée la SA Un Toit pour Tous. Outre son effort de construction, Un Toit pour Tous se développe peu à peu grâce à une croissance externe non négligeable, notamment en 1985 par l’absorption du patrimoine de la Société HLM des Cévennes (948 logements et 325 lits en foyers) et en 1990 par le rachat du patrimoine de la société Alésienne (161 logements).

Les militants d’Alternatiba pédalent pour le climat Ce tour de France-là est loin d’être terminé. Dix jours après l’arrivée sur les Champs-Elysées, à Paris, de la 102e édition de la mythique épreuve cycliste, les militants d’Alternatiba devaient encore parcourir, eux, plus de 2 000 km, sur les 5 000 qui les mèneront à Paris, le 26 septembre. Partis de Bayonne le 5 juin, à vélo et tandem à trois et même quatre places, soutenus par quelque 120 groupes locaux, ils veulent alerter et mobiliser sur les problèmes liés au changement climatique. Tous les jours – rares sont les journées de repos –, la douzaine de volontaires pédale, prépare et entretient le matériel, monte le stand qui diffuse tee-shirts et brochures, anime une réunion publique le soir, présente les objectifs du tour autour d’un mot d’ordre, « Changer le système, pas le climat », et discute encore et toujours avec ceux qui viennent les accueillir.

Vivre sans argent en France, pas si difficile que ça Après avoir passé trois ans sur le continent américain à « vivre sans argent », c’est-à-dire sans salaire, me voici de retour en France. Ce choix de vie fonctionnait plutôt bien outre-Atlantique et j’étais curieux de voir comment la France et les Français réagiraient à ce genre d’initiatives. Making of

Related:  ALTERNATIBASpecial Alternatiba