background preloader

Les leviers de motivation ou comment mobiliser les collaborateurs

Les leviers de motivation ou comment mobiliser les collaborateurs
Par Nadège OUARY Directrice RH Quelles sont, d’après vous, les sources possibles de satisfaction du personnel ? Aujourd’hui, je vous soumets ma vision de DRH. Que pouvons-nous entendre derrière ces mots ? Conditions de travail Elles doivent satisfaire au mieux le collaborateur afin qu’il puisse donner son maximum. Salaire et avantages En contrepartie du travail d'un salarié, l'entreprise doit pouvoir proposer un salaire qui, à la fois contribue à impliquer, et qui, dans un même temps, soit adapté aux exigences de compétitivité. L’employeur peut fixer librement les salaires en ayant l'obligation de respecter un salaire minimum et le principe de la négociation collective avec les partenaires sociaux. Pour concilier un objectif de mobilisation des collaborateurs avec les exigences de compétitivité, les pratiques salariales tendent souvent vers une flexibilisation (qui accompagne notamment les flexibilités organisationnelles) et une individualisation des salaires. Management Contenu de la fonction Related:  recrutement

Souffrance et plaisir au travail Travail souffrance, travail plaisir, ces deux images se superposent et renvoient chacune à des réalités fortes. Le travail peut procurer du plaisir, être le lieu et le moyen d’une réalisation personnelle, permettre un certain niveau de vie, apporter un statut social, mais il peut également être vécu comme pénible, contraignant, dans un contexte économique de plus en plus difficile. Aujourd’hui, le mal-être semble dominer : stress, burn out, troubles somatiques, dépression, suicide… Ce mal-être qui se transforme parfois en véritable souffrance ne cesse d’augmenter dans les pays occidentaux, dans le secteur privé comme dans le secteur public. Les médias s’en font régulièrement l’écho depuis plusieurs années, notamment à la suite des suicides dans les entreprises France Télécom et Renault. Choisi ou subi, le travail ne sert pas seulement à gagner sa vie, il est important également pour la reconnaissance qu’il apporte, l’estime de soi.

LaMotivationDansLEntreprise Le salaire, levier de motivation des salariés | Coin du salarié Le niveau des salaires, la politique de rémunération et d’augmentation des salariés sont des variables stratégiques de l’entreprise, dont l’impact sur son fonctionnement est direct. Après deux expériences dans le domaine du marketing, Flore Ozanne a créé son propre cabinet de recrutement et conseil Visconti HR en 2004, puis co-fondé en parallèle une société d’événementiel à Versailles. Aujourd’hui toujours directrice de Visconti HR, et directrice associée de Visconti coaching, elle accompagne des dirigeants individuellement ou en groupe, pour leur permettre de développer leurs équipes, leur entreprise ou eux-mêmes. Dans cette interview, elle aborde, sous tous ses angles, les enjeux de la politique de rémunération, et notamment son influence sur la motivation des salariés. Le salaire, outil de motivation des salariés Le salaire ou les éléments dits ‘de compensation’ au sens large sont un des éléments de la motivation des salariés. Réagir face à un salarié « trop gourmand » Conclusion

Motiver ou mobiliser? par Lyne Talbot, PCC, CPBA, CPVA Quand la motivation n’est pas au rendez-vous, rien ne va. Tout semble plus ardu. Son absence entraîne un sentiment de découragement, voire de désespoir. Pire, une fois altérée, la motivation semble difficile à retrouver. Peut-on vraiment motiver son équipe? La motivation fait appel au « je », à l’individu tandis que la mobilisation fait appel au « nous », à l’équipe. Comment mobiliser son équipe? Comportement = image de marqueLe comportement du chef d’entreprise et du gestionnaire constitue son image de marque. Ce texte a été rédigé par Lyne Talbot, coach et présidente de Lyne Talbot Coach inc.

Chef de projet en informatique Un bac + 4 ou + 5 en informatique, complété par une première expérience dans le secteur informatique, est indispensable. Après quelques années d'expérience en tant que développeur, la fonction de chef de projet en informatique peut aussi être accessible. A l'université, après une licence (bac + 3) mention informatique, mathématiques ou informatique et applications, il est possible de se spécialiser en préparant un master professionnel ou recherche (bac + 5) en infomatique. On peut citer notamment le master pro sciences de gestion mention MIAGE spécialité ingénierie des systèmes d'information et d'aide à la décision (à Aix-en-Provence uniquement), le master pro mathématiques, informatique, décision et organisation mention MIAGE-D (Paris-Dauphine), le master recherche mention informatique spécialité informatique des concepts aux systèmes (Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines).

Définition de la motivation des salariés | La démotivation au travail | Les thématiques | Enjeux et Obligations RH Stressés, mal payés, peu encouragés, seuls 7% des Français se disent vraiment motivés au travail, loin derrières les allemands qui sont deux fois plus nombreux. Selon cette étude qui s'est intéressée à l'Hexagone et à cinq de ses voisins - l'Allemagne, l'Espagne, la Belgique, le Royaume-Uni et l'Italie, les français sont « recordmen de la démotivation en Europe », avec 40 % de salariés qui affirment que leur motivation diminue. Les cadres sont en première ligne: ils sont plus de la moitié à estimer qu'ils passent trop de temps au bureau (51%, soit 4% de plus qu'en 2008), pour une reconnaissance insuffisante (41 % d'insatisfaits), le tout en étant de moins en moins bien dirigés. En découle un niveau de stress « élevé et en hausse ». Tous salariés confondus, le manque de reconnaissance, une rémunération jugée trop faible (à 68 %) et la charge de travail, sont les principaux griefs de la baisse de motivation des salariés.

Motiver par la rémunération, une bonne solution ? En cette période estivale, Clothilde CAPUS nous fait l’honneur d’un premier article sur le Qualiblog. Elle nous parle avec pertinence de la motivation par la rémunération et nous fait part de quelques pistes et bonnes pratiques ainsi que des écueils à éviter. Le tout en faisant le parallèle avec les besoins qui nous constituent tous, identifiés par Maslow… La rémunération est la contrepartie du travail fourni par l’employé suivant les modalités prévues par le contrat de travail auxquelles on peut ajouter différents éléments fixes ou variables. Si l’on reprend les besoins définis par Maslow (Cf. l’article sur les facteurs de l’implication selon Maslow), on s’aperçoit que la rémunération permet en grande partie de les satisfaire. La rémunération pour satisfaire les besoins physiologiques Le premier besoin est satisfait avec un salaire qui permet de satisfaire les besoins physiologiques pour se nourrir, se loger, subvenir à l’entretien de sa famille. Et vous, un avis ? 12 AOûT

Les leviers de motivation ou comment mobiliser les collaborateurs | Formations en management et ressources humaines Par Nadège OUARY Directrice RH Quelles sont, d’après vous, les sources possibles de satisfaction du personnel ? Aujourd’hui, je vous soumets ma vision de DRH. Que pouvons-nous entendre derrière ces mots ? Conditions de travail Elles doivent satisfaire au mieux le collaborateur afin qu’il puisse donner son maximum. Salaire et avantages En contrepartie du travail d'un salarié, l'entreprise doit pouvoir proposer un salaire qui, à la fois contribue à impliquer, et qui, dans un même temps, soit adapté aux exigences de compétitivité. L’employeur peut fixer librement les salaires en ayant l'obligation de respecter un salaire minimum et le principe de la négociation collective avec les partenaires sociaux. Pour concilier un objectif de mobilisation des collaborateurs avec les exigences de compétitivité, les pratiques salariales tendent souvent vers une flexibilisation (qui accompagne notamment les flexibilités organisationnelles) et une individualisation des salaires. Management Contenu de la fonction

Les catégories d'outils collaboratifs Il y a plus de deux siècles, Adam Smith soulignait le rôle du travail collaboratif dans un fameux texte sur la "fabrique d'épingles" : dix ouvriers travaillant chacun de leur côté ne parviennent pas à produire plus de 20 épingles par jour et par ouvrier. S'ils se spécialisent chacun dans une étape de la fabrication, les cadences montent à 4 800 épingles par ouvrier et par jour. Problématique antédiluvienne C'est là le principe même de la division du travail, "une problématique vieille comme le monde, et d'où découle en ligne directe la nécessité d'organiser les interactions entre les employés, de les faire collaborer et coopérer", confirme Serge Levan, consultant en management et en technologies du travail collaboratif chez Main Consultants. L'entreprise a bien changé depuis l'époque où Adam Smith consignait par écrit ses observations : ce ne sont plus des épingles mais des informations qui circulent entre les salariés. La révolution informatique ?

Motivation en entreprise: neuf astuces pour manager sans moyens Pour booster l'implication de chacun, au quotidien le manager peut intervenir par petites touches grâce à des actions simples et efficaces. Et, dans une période de vaches maigres, rendre la carotte financière " accessoire " au regard du respect accordé à autrui et de la qualité de vie au travail. Deux leviers puissants de motivation qui ne doivent pas pour autant être un substitut à de réelles perspectives de carrières. Voici neuf idées pour pimenter l'ordinaire. 1. Engagez vos troupes à créer un environnement convivial. 2. La réunion croissants du lundi matin, les pauses chouquettes de 16 heures, les pots surprise célébrant les anniversaires, le déjeuner de groupe trimestriel... 3. "Il me semble qu'il faut faire ainsi, mais je suis un peu has been, si quelqu'un a une meilleure idée...." 4. Les individus - surtout les plus jeunes - ont soif de liberté, de souplesse. 5. Ce qui est dit est dit. 6. Sortez votre collaborateur de sa routine. 7. Etre chef comporte des privilèges. 8. 9.

Related: