background preloader

Comment apprendre à apprendre

Comment apprendre à apprendre
François Taddéi (Wikipédia, @francoistaddei) est biologiste de formation. Il est le cofondateur du Centre de recherche interdisciplinaire (CRI). Sur la scène des Entretiens du Nouveau Monde industriel, ce promoteur de l’interdisciplinarité est venu évoquer son obsession : comment innover dans l’éducation, comment apprendre à apprendre… Quand Garry Kasparov a perdu contre Deep Blue, The Economist titrait « si votre métier ressemble aux échecs, il faut vous préparer à changer de métier ». L’évolution du jeu d’échec est devenue une métaphore du futur, estime François Taddéi. Après avoir perdu contre Deep Blue, Kasparov s’est lancé dans le jeu d’échec avancé, c’est à dire une modalité où homme et machine jouent ensemble et pour Kasparov, les sessions de jeu sont devenues beaucoup plus intéressantes. « Aujourd’hui, notre système éducatif sélectionne ses éléments sur leur capacité à mémoriser des leçons. Les 3 niveaux d’intelligence Pour mieux apprendre, nous avons aussi besoin de questions.

http://www.internetactu.net/2014/01/21/comment-apprendre-a-apprendre/

Related:  pedagogieDidactique et pédagogie

Apprendre à apprendre (3/4) : peut-on lutter contre la procrastination La procrastination est un problème qui touche beaucoup de domaines, comme les finances, la santé, voire au niveau collectif, la gestion des crises écologiques, comme Hubert Guillaud l’a expliqué dans nos colonnes (voir aussi ici), mais c’est aussi un cauchemar pour l’étudiant ou le lycéen, surtout lorsqu’il est livré à lui-même, tenu de préparer ses examens et rendre ses travaux… Et cela concerne aussi au premier chef l’adulte désireux d’apprendre par lui-même, que ce soit à l’aide de ressources en ligne, comme les Moocs, ou à l’ancienne avec des livres… Selon une étude publiée en 2014 par le site Studymode et présentée par le Huffington Post, 87 % des étudiants et lycéens américains tendraient à retarder le moment de se mettre à travailler. Les raisons d’une telle attitude ? Elle varierait selon les âges. Assez peu admettent qu’ils n’aiment tout simplement pas faire leurs devoirs.

Pédagogie et didactique %ADSENSE% Une définition première de la pédagogie vient de son origine. En effet le terme pédagogie vient du grec et signifie :"Conduire, élever" / "Enfant" .Il s'agit en effet d'un ensemble de méthodes permettant de guider un élève ou une personne dans ses apprentissages. La pédagogie se distingue de la didactique, qui elle est propre à un domaine donné, on parle par exemple de didactique du français ou de didactique des Mathématiques. La didactique est l'étude d'une discipline donnée et des savoirs qu'elle renferme on parle alors de "Savoirs savants".La pédagogie s'intéresse tout particulièrement à l'apprenant et à la manière dont il va apprendre; alors que la didactique est étroitement liée au domaine et à la discipline concernée. La pédagogie est donc largement transdisciplinaire

7 principes pour un bon enseignement… en ligne ou non: Service de soutien à la formation - Université de Sherbrooke À travers leur veille, des membres du personnel du Service de soutien à la formation croisent parfois diverses allusions aux «sept principes d’un bon enseignement», souvent mentionnés sans autre référence. En fouillant un peu, on trouve qu’il s’agit des Seven Principles for Good Practice in Undergraduate Education énoncés par Chickering et Gamson dans un article de 1987 qui allait faire école. Si ces énoncés semblent basiques, les auteurs ont à l’époque passé en revue 50 ans de recherche en éducation afin de les établir.

Pédagogie et e-learning : les 5 alertes de Philippe MEIRIEU Quels enseignants ne connaissent pas Philippe MEIRIEU ? - Pour Wikipédia Philippe MEIRIEU est un chercheur et écrivain français, spécialiste des sciences de l’éducation et de la pédagogie. Il a été l’inspirateur de réformes pédagogiques (instauration des modules au lycée ainsi que des IUFM au début des années 1990). Apprendre à apprendre (2/4) : l’importance du corps Une chose que les futurs éducateurs devront sans doute prendre en compte, c’est le rôle du corps et de l’exercice dans la pratique éducative. C’est un point que nous avons déjà abordé dans un précédent article, mais qui tend à se confirmer… L’exercice qui semble avoir le plus d’impact sur nos capacités cognitives est aussi le plus simple, puisqu’il s’agit de la marche.

L’objet d’étude des didactiques et leurs trois heuristiques : épistémologique, psychologique et praxéologique Communication au séminaire du GRCDI « Didactiques et culture informationnelle : de quoi parlons-nous ? », le 14 septembre 2007. Liminaire Il convient au préalable de rappeler le but de cet exposé, qui est de définir, à l’occasion de son premier séminaire, l’objet de réflexion du Groupe de recherche sur la culture et la didactique informationnelles (G.R.C.D.I.). Il s’agit en premier lieu de déterminer les composants fondamentaux des concepts que ce groupe se propose d’étudier. Jacques Kerneis et moi nous arrêtons donc sur le « D. », D comme didactique.

Et si l’enseignant innovant était un concept utile pour … ne pas innover Enseignant innovant, le concept est à la mode depuis quelques années. On aime le montrer, valoriser ses travaux, lui attribuer des distinctions, le faire témoigner. Il est de bon ton de dire qu’il existe dans son établissement, qu’il produit des pédagogies différentes. L’Open éducation – Journées Elearning 2013 Dans le cadre des Journées du Elearning 2013 s’est déroulée une conférence fort intéressante sur la thématique « La qualité produite par tous: L’open Education « . La présentation animée par les intervenants Stamenka Uvalic-Trumbic et Sir John Daniel a été rythmée par différentes thématiques : L’open éducation et ses deux dimensions ( Stamenka Uvalic-Trumbic )

Apprendre à apprendre (1/4) : deux modes d’apprentissage Comment apprenons-nous ? Les neurosciences, les sciences cognitives, mais aussi le quantified self et bon vieil empirisme nous ont-ils fait progresser dans notre compréhension des mécanismes de l’apprentissage ? Et s’agit-il de pures découvertes théoriques ou sont-elles applicables à la salle de classe ou à chacun d’entre nous ? Même le plus fameux des MOOCs, Coursera, s’est intéressé à la question et propose maintenant un cursus « Apprendre à apprendre« . A sa tête, on trouve un neuroscientifique connu, Terrence Sejnowski et surtout Barbara Oakley, auteur d’un excellent livre sur l’apprentissage des sciences, A Mind for Numbers. Son éducation scientifique, Barbara Oakley l’a effectuée sur le tas. Impact de l’utilisation d’un support image dans la relation communicative chez les enfants avec autisme 1Très tôt dans leur développement, les enfants qui s’inscrivent dans un processus d’évolution que nous dirons ordinaire, montrent une réciprocité sociale notamment dans leur conversation. Toutes les études spécialisées en la matière indiquent que vers huit mois, les bébés commencent à pointer le monde qui les environne et à identifier les choses. Ce qui implique que, dès l’âge d’un an, les enfants peuvent donc déjà bien communiquer avec leur entourage sans pour autant parler.

Normand Baillargeon s’attaque aux neuromythes de l’éducation Êtes-vous visuel, auditif ou kinesthésique ? Avez-vous une intelligence musicale, plutôt spatiale ou logico-mathématique ? Baby Einstein et Brain Gym, ça marche ? Et si on vous disait que toutes ces théories et ces méthodes à la mode étaient de la pure foutaise ? C’est ce que s’emploie à démontrer le philosophe Normand Baillargeon en déboulonnant un à un et sans ménagement 14 « neuromythes » qui guident pourtant les grandes orientations en éducation.

Related: