background preloader

Pourquoi l’immense majorité des viols ne terminent jamais aux assises

Pourquoi l’immense majorité des viols ne terminent jamais aux assises
Procédures longues, policiers sans tact... Souvent, les victimes de viol que Nolwenn Weiler rencontre soupirent : « Si j’avais su, je n’aurais pas porté plainte. » Entretien. Nous l’avons appris en fin de semaine, la justice rennaise a tardé six mois avant de faire un test ADN dans une enquête pour viol. Une analyse qui aurait peut-être pu éviter trois viols supplémentaires, vraisemblablement commis par celui qui est poursuivi pour l’agression. La victime et son avocat dénoncent un dysfonctionnement dû, selon eux, à un manque de budget, tandis que le parquet rétorque que son choix a été guidé par un souci d’efficacité : il aurait pris la décision de ne pas demander l’analyse, puisqu’il estimait que les chances d’obtenir des preuves étaient faibles. Les réactions des médecins, de la police, voire des proches dans les affaires de viols ne sont pas toujours très compréhensives ou appropriées. Seulement 3% des viols sont jugés Les peurs légitimes des victimes Une procédure éprouvante

Ils inventent une puce pour mettre fin à l’expérimentation animale Une nouvelle accueillie avec enthousiasme par les militants de la cause animale : cette puce informatique développée par l’institut Wyss pourrait à terme voir les laboratoires vidés des animaux captifs. Développée au sein de l’université d’Harvard, celle-ci tente d’imiter le fonctionnement d’organes complets et permet ainsi de prédire plus efficacement les effets d’une maladie ou d’un traitement sur l’Homme. Science sans conscience n’est que ruine de l’âme Controversées et sujettes à de multiples débats, les expériences menées sur les animaux gênent tant sur le plan éthique que qualitatif. Géraldine Hamilton, scientifique en chef de l’institut Wyss a déclaré en ce sens : « Pour chaque milliard de dollars investi, (…) nous mettons de moins en moins de médicaments approuvés sur le marché ». Comment ça marche ? Image : Penn News Issue dans l' »industrie pharma » La recherche avance à grands pas et nous gratifie parfois de bonnes nouvelles qu’il convient néanmoins de critiquer.

Nathalie et Guylaine, victimes d'agression lesbophobe dans le Var, veulent que justice soit faite Nathalie (à droite sur la photo) et Guylaine, deux femmes habitant ensemble à Signes, un village du Var, sont victimes depuis des mois de harcèlement lesbophobe de la part de leur voisin-e-s. Un harcèlement qui est allé jusqu'à une agression physique le 29 mai dernier. Guylaine, artiste plasticienne de profession, raconte le calvaire vécu par le couple à Yagg. UNE ATMOSPHÈRE DE PLUS EN PLUS TENDUE «Nathalie a acheté une maison à Signes en 2004. C’est une femme discrète, reconnue pour son calme et son intégrité dans son travail à Marseille, où elle a été élue déléguée du personnel. En mai et juin 2011, deux jeunes couples hétéros s’installent dans la rue. Fin octobre, début novembre 2011, je suis entrée dans la vie de Nathalie. Cela n’a pas plu que deux femmes vivent ouvertement ensemble, sans homme. Le 4 mai 2012, nous avons été menacées avec une hache. Le gendarme les reçoit avec scepticisme. Nathalie, qui entend sa compagne appeler à l'aide, sort de la maison. Photo DR

Herself : récupérons notre corps | POULET ROTIQUE Si vous n’avez pas encore découvert Herself – superbe site d’interviews intimes de femmes, ponctuées de clichés nus bienveillants – allez y faire un tour. C’est une ode à la diversité, et ça fait un bien fou. A l’origine du projet Herself, l’article australienne Caitlin Stasey (que vous connaissez si vous regardez la série américaine Reign). « J’étais désespérée de ne pas voir de visages et de corps différents dans les médias », expliquait-elle au lancement du site. Ironiquement, c’est un lien racoleur qui a fait monter la mayonnaise autour du lancement du site : « Une actrice lance un site pour les femmes contenant des interviews intimes et des photos nues. » Pourtant, aucun érotisme : l’intimité qui est dévoilée ici est bien plus profonde que les images sexualisées qu’on nous sert à longueur de journée. Pour participer au projet, vous pouvez contacter Caitlin : herselfdotcom@gmail.com Voir aussi Mon article « Toutes les origines du monde » dans le magazine Be. J'aime : J'aime chargement…

L’égalité passe par la pénalisation du client LE MONDE | • Mis à jour le | Christine Delphy (Sociologue), Françoise Héritier (Anthropologue) et Yvette Roudy (Ancienne ministre des droits des femmes) La simple cohérence veut qu'après le droit de cuissage et le harcèlement sexuel (accès sexuel obtenu par le pouvoir), après le viol (obtenu par la force), ce séculaire droit masculin conféré par l'argent, l'achat d'acte sexuel, soit à son tour remis en cause. Dès les années 1980, les études du sociologue suédois Sven Axel Mansson débusquaient, dans la prostitution, un système fortement conservateur, un « espace homosocial libéré des exigences égalitaires des femmes » où « l'ordre ancien est restitué ». En 2004, la seule enquête nationale jamais menée en France mettait au jour un imaginaire sexuel souvent fondé sur la domination, la violence et la chosification de l'autre. Ce qu'achète le client prostitueur, c'est le droit d'échapper aux règles et aux responsabilités qui fondent la vie en société.

Connards ordinaires en une Par Benjamin Lemaire • 14 mai, 2013 • Catégorie: Connards ordinaires , en une Je ne vous aime pas Christine Boutin . Je me rappelle avoir entendu parler de vous pour la première fois en 1998. Où placera-t-on la frontière, pour un enfant adopté, entre l’homosexualité et la pédophilie ? Je ne vous ne vous respecte pas Christine Boutin . Qu’est-ce que l’homosexualité, sinon l’impossibilité d’un être à pouvoir atteindre l’autre dans sa différence sexuelle ? Je vous emmerde Christine Boutin . On construit l’avenir sur la force de son Histoire.

Pourquoi les hommes ont tant de mal à repérer la misogynie Si des hommes ont été surpris par la réaction autour de #YesAllWomen après les meurtres d'Elliot Rodger, c'est parce que les hommes ne voient pas ce que vivent les femmes. Le mois dernier, quand la police de Santa Barbara s'est présentée au domicile d'Elliot Rodger – suite à un signalement de sa mère qui venait de découvrir ses vidéos YouTube dans lesquelles il détaillait son hostilité à l'égard des femmes qui avaient refusé d'avoir des relations sexuelles avec lui, étalait sa jalousie envers les hommes qu'elles avaient pu lui préférer, tout en faisant part de ses intentions de remédier à cette «injustice» en exhibant toute sa «puissance» et sa «magnificence» –, les officiers allaient repartir avec l'impression que Rodger était un «être humain merveilleux, gentil et tout à fait courtois». Ce week-end, les informations sur la tuerie ont rapidement fait le tour du monde, et le réveil a une nouvelle fois été très dur sur les médias sociaux. Amanda Hess Traduit par Peggy Sastre Amanda Hess

L’INFLUENCE DE LA RELIGION SUR LE STATUT DES FEMMES  La place occupée par la religion dans le champ politique n’a cessé de s’affirmer ces dernières décennies. Certes, les pratiques religieuses ont régressé dans plus d’un pays (notamment en Europe occidentale), mais elles ont tendu à s’amplifier à l’échelle mondiale, en lien direct avec la victoire du modèle néolibéral. En effet, si la sortie de la guerre froide a suscité davantage d’attention vis-à-vis de la démocratie, des droits humains et des droits des femmes en particulier, on a assisté dans le même temps à un accroissement des inégalités économiques et sociales, qu’il s’agisse des écarts de revenus ou des taux de pauvreté. Dans ce cadre, et alors que le recours aux arguments religieux restait une pratique courante chez les acteurs politiques de tous bords, nombre de mouvements religieux – en partie grâce au soutien de réseaux transnationaux de la finance et de diverses diaspora – ont vu leur assise et leur influence consolidées. L’égalité des sexes au regard des religions

MariestellPech : "J'ai rien contre les PD mais ... - Pale Moon...

Related: