background preloader

Droit retraite pèriode chômage

Droit retraite pèriode chômage
Related:  Le Socialnégocier le départ de l'entreprise

Portail des politiques publiques de l’emploi... Les politiques publiques en faveur de l’emploi œuvrent au développement de l’emploi et des compétences afin de favoriser l’accès et le retour à l’emploi des travailleurs (en priorité les plus éloignés du marché du travail), à la sécurisation des parcours professionnels et à la compétitivité des entreprises. Avec les démarches et dispositifs ciblés sur des publics les plus éloignés de l’emploi parmi les jeunes, les seniors ou les personnes en situation de handicap, etc. ; d’accompagnement des mutations économiques et d’anticipation des métiers et des compétences ; de développement de l’emploi, de création et reprise d’activité ; pour accompagner les TPE-PME dans la gestion de leurs ressources humaines d’indemnisation ; etc. Fiches pratiques : récemment ajoutées ou mises à jour Fiches pratiques : les plus lues* *au 4ème trimestre 2018

Liaison Retraite : Conseil, Bilan Retraite, Formation, Chômage Nous vous aidons à prendre la bonne décision ! Vous avez besoin de faire un point sur vos différents documents retraite ? Vous souhaitez obtenir des réponses claires et précises à vos questions ? Vous recherchez une prestation de Conseil Retraite ? Ce que propose Liaison Retraite : 45 minutes d’entretien individuel Au cours de ce rendez-vous téléphonique, votre expert : Décrypte, analyse vos documents retraite (RIS ou EIG), Fait apparaître d’éventuelles lacunes ou anomalies, Vous conseille sur les démarches à entreprendre pour faire corriger les erreurs, Répond à toutes vos questions liées à la retraite. Tarif : 120 € (TVA non applicable art. 293 B du CGI) ETUDES PERSONNALISEES selon différents scénarios L’étude permet de simuler le montant des futures pensions de retraite, en fonction de plusieurs hypothèses : Prolongation d’activité Opportunité d’un rachat de trimestres Cumul emploi-retraite Retraite progressive Changement de statut professionnel Chômage Création d’entreprise …

Départ négocié & Transaction Dernière mise à jour le 18 juin 2010 Synthèse La rupture du contrat de travail peut intervenir : à la suite d’une négociation salarié/employeur, et ce, en dehors de tout licenciement ou démission ; dans le cadre d’un licenciement ou d’une démission dont les conséquences financières sont réglées par une transaction afin d’éviter un contentieux. A savoir En cas de départ négocié, le salarié n’a normalement pas droit aux allocations chômage, sauf exceptions. Sommaire Fiche détaillée Le départ négocié En dehors de tout litige, lorsque le salarié et l’employeur sont d’accord pour rompre le contrat de travail, ils peuvent conclure un accord de départ négocié. Toutefois, si la rupture a une cause économique, l’employeur doit respecter la procédure du licenciement pour motif économique et verser au salarié des indemnités au moins égales à celles prévues en cas de licenciement. Aucune forme n’est requise, mais la rédaction d’un écrit est recommandée. La transaction

Préparons ma retraite article 04/02/2014Le succès de la croisière, en France, ne se dément pas : en 2012, un demi-million de voyageurs, dont quelques milliers sur le réseau... Lire l'article article 27/01/2013Quelle que soit la taille de votre entreprise (grande entreprise, PME, TPE…) lorsque vous désirez céder cette dernière, réaliser un audit... Lire l'article Réseaux sociaux RENDEZ-VOUS SUR FACEBOOK Retrouvez Préparons ma retraite sur Facebook avec des actualités sur la retraite au quotidien ! La sécurité sociale Malgré les efforts, une situation des comptes sociaux toujours préoccupante Des finances sociales à piloter plus efficacement Des dépenses de ville à réguler beaucoup plus vigoureusement Des gains d’efficience à mobiliser plus fermement à l’hôpital Retraites des indépendants : un effort contributif à accroître Des progrès indispensables à faire dans la gestion de la sécurité sociale Malgré les efforts, une situation des comptes sociaux toujours préoccupante Après une inflexion plus nette en 2012, le rythme de redressement des comptes sociaux a marqué le pas. Des finances sociales à piloter plus efficacement Mieux réguler les comptes sociaux et mieux maîtriser la dépense supposent un pilotage d’ensemble des finances sociales sous la forme d’une « loi de la protection sociale obligatoire » incluant les régimes sociaux conventionnels (assurance chômage et régimes de retraite complémentaire obligatoires). Des dépenses de ville à réguler beaucoup plus vigoureusement Recommandations

retraite complémentaire AGIRC-ARRCO Chômage Les régimes de retraite Arrco et Agirc accordent des droits à la retraite pour les périodes indemnisées de chômage, sous certaines conditions. Deux conditions sont nécessaires : La période de chômage doit suivre une période pour laquelle le salarié a obtenu des points de retraite.Il s'agit des périodes d'activité salariée dans le secteur privé ou des périodes d'incapacité de travail indemnisées par la Sécurité sociale.Le chômeur doit être indemnisé par le Pôle emploi. (1) (1) Le salarié doit avoir perçu une des allocations suivantes : Les points de retraite sont attribués pour chaque jour indemnisé par le Pôle emploi.Seules les périodes de chômage indemnisé sont prises en compte sans condition de durée jusqu’à l’âge de 65 ans. Les périodes de carence et de différé d’indemnisation ne permettent donc pas l’acquisition de points de retraite complémentaire. Le Pôle emploi informe la caisse de retraite complémentaire des périodes qu’elle indemnise. Nombre de points = Le savez-vous ?

Le congé de reclassement Dernière mise à jour le 19 juin 2013 Synthèse Les entreprises ou établissements occupant un certain effectif de salariés doivent proposer un congé de reclassement à chaque salarié dont le licenciement pour motif économique est envisagé. Celui-ci peut ainsi bénéficier de prestations d’une cellule d’accompagnement et, le cas échéant, suivre des actions de formation ou faire valider les acquis de son expérience (ou engager les démarches en ce sens). A savoir Dans les entreprises entrant dans le champ d’application du congé de reclassement (voir ci-dessous), un congé de mobilité peut être proposé à ses salariés par l’employeur qui a conclu un accord collectif relatif à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC), lorsque cet accord prévoit et fixe les modalités de ce congé. Sommaire Fiche détaillée Quelles sont les entreprises concernées ? L’obligation de proposer un congé de reclassement s’applique : Quelle est la procédure ? La proposition de l’employeur L’employeur doit :

Rachat point retraite 1. Pourquoi racheter des trimestres ? Racheter des trimestres permet d'atteindre la durée de cotisation nécessaire pour prendre sa retraite à taux plein. Le rachat de trimestres a donc potentiellement un double effet : il donne accès à la retraite de base à taux plein, et il permet ainsi de percevoir sa retraite complémentaire en totalité. 2. On peut racheter uniquement : Les années d'études supérieures. Ces rachats sont possibles auprès du régime général des salariés, des régimes agricoles, des régimes des indépendants, des régimes des professions libérales et du régime des avocats. Le régime auprès duquel vous pouvez racheter vos trimestres d'études est le premier auquel vous avez été affilié après vos études. 3. 3.1. Attention ! L'âge auquel vous les achetez : plus on est jeune au moment du rachat, moins son coût est élevé. Le niveau de la pension dépend en effet de trois facteurs : La pension est égale au produit de ces trois éléments : L'échelonnement du paiement est possible. 3.2. 4.

Minimum vieillesse, allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) et minimimum contributif Le système de retraite français est fondé sur une logique contributive, c'est-à-dire que chaque retraité perçoit une pension proportionnelle aux cotisations versées au cours de sa carrière. Toutefois, dans un souci de solidarité, des mécanismes complémentaires ont été mis en place. Il en existe principalement deux : - le minimum vieillesse, qui est accordé à toute personne de plus de 65 ans dont les ressources se situent en dessous d'un certain niveau ; - le minimum contributif, qui revalorise les pensions de ceux qui ont cotisé sur la base de salaires très faibles. 1. Le minimum contributif est le « montant plancher » de la retraite de base, pour les assurés qui ont cotisé la durée légale (entre 160 et 172 trimestres suivant la date de naissance) ou qui ont dépassé l'âge de la retraite à taux plein (entre 65 et 67 ans). Il est attribué quels que soient les revenus dont dispose le retraité en plus de ses pensions : loyers, revenus du capital, activité professionnelle... 1.1. 1.2. 1. 2.

Dossier DÉPART Aller au contenu principal Partage & réseaux sociaux Vous êtes ici Accueil » 8. DEPART DE L'ENTREPRISE 8. Par : admin le 05/09/2013 17:57 | Toutes les modalités de rupture du contrat de travail , démission, prise d'acte, rupture conventionnelle, toutes les sortes de licenciements. Introduction Bref historique de la question des modes de ruptures du contrat de travail et de l'encadrement récent du licenciement Les modalités de rupture du contrat de travail La démission La prise d'acte La prise d'acte de la rupture du contrat de travail en raison de faits fautifs reprochés à l'employeur Le licenciement généralités Les procédures Le licenciement individuel Licenciement pour une cause tenant à la personne du salarié Le licenciement économique Voir aussi Historique des modes de rupture du contrat de travail en 1928 à la veille de la grande crise, Les graves répercutions sociales des licenciements vont amener les conventions collectives puis très tardivement le législateur à encadrer le licenciement. En 1975

1996 création de la CADES sa mission La Caisse d'Amortissement de la Dette Sociale (CADES) a été créée par l'ordonnance N° 96-50 du 24 janvier 1996. Celle-ci a été modifiée par la loi n° 2004-810 du 13 août 2004, qui s'inscrit dans le cadre de la réforme de la protection sociale française. La CADES apparaît, en conséquence, indissociable des efforts de rééquilibrage des comptes de la Sécurité Sociale. Sa mission est de financer et d'éteindre la dette cumulée du régime général de la Sécurité Sociale pour les exercices 1994 à 2008. Les déficits se sont élevés à 34,2 milliards d'euros pour les années 1994 à 1998, à 47,25 Mds pour les années 2002 à 2006, à 27 Mds pour les années 2005 à 2008 et 132,5 milliards d’euros pour les années de 2009 à 2018. En tant qu'établissement public administratif, la CADES est un démembrement de l'État.

Cadres : il vous reste 90 jours pour négocier votre départ Les nouvelles dispositions Pôle Emploi augmentent le délai de carence de 75 à 180 jours au 1er juillet 2014 pour toutes les indemnités extra-légales supérieures ou égales à 16 200 €. Les différents modes de rupture ont des durées de procédure différentes, il est important de faire le bon choix. Voici les éléments de réponse pour vous aider. Le licenciement pour cause réelle et sérieuse assorti d’une transaction, c’est déjà trop tard ! La rupture conventionnelle avec ou sans transaction, encore jouable Le délai de procédure de la rupture conventionnelle entre la date de signature et l’homologation, est d’environ 45 jours, décomposé en 15 jours calendaires qui est la période de rétractation (chacune des parties peut renoncer à la rupture conventionnelle), et d’un délai de 15 jours ouvrés pour l’homologation. Le licenciement pour faute grave assorti d’une transaction, le joker Comment partir ?

Source de financement de la CADES Bienvenue sur le site internet de la CADES ! Vous y retrouverez toutes les informations essentielles pour vous permettre de mieux comprendre son activité, ses mécanismes, son environnement financier et règlementaire … Depuis sa création en 1996, la CADES a pour mission de reprendre et d’amortir les déficits de la sécurité sociale. A cette fin, elle a recours à une gamme très diversifiée d’emprunts qu’elle émet en euros et dans différentes autres devises en réponse à la demande des investisseurs internationaux. Ces emprunts s’inscrivent dans le cadre d’un programme de financement annuel défini chaque début d’année à la suite du vote au Parlement de la loi sur le financement de la sécurité sociale (LFSS). La LFSS fixe notamment l’objectif d’amortissement de la dette sociale pour l’année et établit, le cas échéant, le montant de dette transférée à la CADES pour l’année à venir.

Related: