background preloader

Lunar Hair Chart

Related:  Cheveux 2

Le Jardin d'Isa et No - Coupe Droite La Coupe Droite : 1 - Tout d'abord, faites une queue de cheval basse en serrant bien l'élastique : 2- Tout en gardant la tête bien droite, faites glisser l'élastique doucement vers les pointes en resserrant dès que ça devient lâche. 3 - Arrêtez-vous un peu plus haut que l'endroit où vous désirez couper, et si besoin, resserrez à nouveau l'élastique. 4 -Passez doucement les cheveux par dessus une épaule : Si vous avez les cheveux trop courts demandez alors à une main de confiance de continuer. 5 - Maintenez bien les cheveux à la base de l'élastique et faites- le glisser jusqu'à l'endroit où vous souhaitez couper, et allez-y ! © Le Jardin d'Isa & No.

Fabriquer son shampoing sur mesure, mode d'emploi On pourrait croire au premier abord que fabriquer son propre shampoing soit difficile, voire contraignant. Eh bien, au contraire, rien de plus simple ! Laissez moi vous le démontrer... Un shampoing, c'est une base lavante et des actifs qui donnent des propriétés particulières au shampoing. Où trouver la base lavante? 1) La base lavante La base lavante est une formule composée de tensioactifs doux. On peut en trouver : - Sur internet : sur le site d'Aroma-zone ou celui de Centifolia, où il est plus avantageux de l'acheter en grande quantité, aussi bien pour le prix que pour l'env ironnement; - Chez Carrefour, le shampoing à l'aloe vera bio a une composition très simple et peut servir de base lavante également. 2) Les actifs On distingue plusieurs types d'actifs: - les huiles végétales; - les huiles essentielles, à utiliser avec précaution (je pense notamment aux femmes enceintes, aux enfants et aux personnes allergiques); - les eaux florales; - les extraits de plantes; a) Cheveux gras

Mon shampoing maison ! Ca y est, je me suis lancée dans la tambouille ! J'ai la grande fierté de vous présenter la recette de mon premier shampoing maison ! Tadaaa ! - 200ml de base à l'aloe-vera bio Carrefour- 2 càc d'huile végétale d'avocat (pour nourrir les cheveux secs)- 1 càc d'huile végétale de jojoba (pour nourrir sans graisser)- 2 càc de phytokératine (pour hydrater, renforcer, donner de l'éclat)- 30 gouttes de protéine de soie liquide (pour rendre les cheveux brillants, doux et faciles à coiffer)- 0.5g d'agar agar (pour solidifier)- 20 gouttes d'huile essentielle de Ylang ylang (pour l'odeur et la pousse)- 10 gouttes d'huile essentielle de Bois de rose (pour soigner les cheveux) J'ai fais une commande Aroma Zone car il me manque quelques ingrédients, quand je l'aurai reçue, j'ajouterai un peu d'extrait de pépin de pamplemousse (EPP) pour la conservation. Quand j'aurai reçu ma commande, j'en ferai un pour mon homme, qui a les cheveux gras à pellicules (comment ça il me sert de cobaye?

Élaboration d'une recette de shampoing solide au SCI [Partie 1] Bonjour ! Je démarre une petite série de 4 articles sur l'élaboration d'un shampoing solide au SCI :) J'ai toujours aimé les shampoings solides, ils sont pratiques, économiques et écologiques. Malheureusement ceux du commerce contiennent tous des sulfates. Même dans la cosmétique maison, la grande majorité des shampoings solides sont fait à partir de Sodium Coco Sulfate (SCS) et de BTMS, deux ingrédients qui sont bannis chez moi. Et les recettes ne contenant pas de SCS contiennent du Sodium Lauryl SulfoAcetate (SLSA) qui n'est pas bon non plus (voire pire que le SCS). Bref, un peu désespérée de trouver une recette sans aucun des ces ingrédients, j'ai décidé d'acheter un paquet de Sodium Cocoyl Isethionate (SCI), le seul tensioactif acceptable à mes yeux pour ce type de shampoing. Je vous fais donc partager cette série de tests et leurs résultat :) La première série de tests Pour commencer, j'ai testé 4 combinaisons d'ingrédients pour faire un petit tour d'ensemble des possibilités.

Élaboration d'une recette de shampoing solide au SCI [Partie 2] Bonjour ! Voici le second article sur l'élaboration d'une recette de shampoing solide au SCI. Vous pouvez trouver le premier ici. La première série de tests m'avait permis de conclure que la cire d'abeille n'était pas la bienvenue, que le shikakai apportait de la douceur et un effet démêlant et que l'huile permettait d'adoucir le shampoing, de le rendre un peu moins agressif et de limiter l'effet crissant en apportant un effet démêlant. Cette fois donc, plus de cire d'abeille. J'ai fais varier la proportion d'huile, puis celle de shikakai pour déterminer quels sont les meilleurs dosages. Les n° 5, 7 et 8 sont compacts, mais le n°6 tombe en miettes et est imbibé d'huile, je sais d'ores et déjà que 30% d'huile c'est trop pour avoir un shampoing qui tient. A l'essai, je les ai notés sur les 4 même critères que le premier test : la mousse, le démêlage, l'effet "cheveux qui crissent", et le pouvoir lavant. Ce qui mène à la dernière série de tests que vous retrouverez dans le prochain article :)

Élaboration d'une recette de shampoing solide au SCI [Partie 3] Bonjour ! Voici la suite de mes tests sans l'élaboration d'une shampoing solide au SCI. Vous pouvez trouver la première série de tests ICI, et la seconde ICI . Suite à mes premiers tests, j'avais établi qu'en mettant 30% d'huile végétale dans mon shampoing solide, il était agréable à l'utilisation mais il se désagrégeait et était tout imbibé d'huile. Voici les proportions des shampoings-tests : Le résultat ne s'est pas fait attendre : Les textures du 9 et du 12 sont super, bien dures et ne s'effritent pas. Voyons voir ce que ça donne à l'essai ! la mousse, même si ça n'est pas synonyme de bien laver, c'est agréable à l'utilisationle crissement des cheveux au rinçage, chose dont personnellement j'ai horreurle pouvoir lavant, c'est quand même la première fonction que doit avoir le shampoingle pouvoir démêlant, parce que c'est toujours mieux si on ne passe pas 3h à démêler en sortant de la douche, et que ça fait des économies d'après shampoing Voici mes constatations : Bon dimanche !

Les Carnets de Tinùviel: Trois recettes type de shampoing solide au SCI Bonjour ! Comme je vous l'ai dis quand j'ai commencé ma série de tests (que vous pouvez trouver ICI, ICI et ICI), j'ai toujours aimé les shampoings solides, ils sont pratiques, économiques et écologiques. Malheureusement ceux du commerce contiennent tous des sulfates. Même dans la cosmétique maison, la grande majorité des shampoings solides sont fait à partir de Sodium Coco Sulfate (SCS) et de BTMS, deux ingrédients qui sont bannis chez moi. Et les recettes ne contenant pas de SCS contiennent du Sodium Lauryl SulfoAcetate (SLSA) qui n'est pas bon non plus (voire pire que le SCS). Aujourd'hui, je vous livre mes conclusions sous forme de trois recettes type :) La première est toute simple :60% de SCI30% de beurre mou (karité, mangue...)10% d'eauExemple pour une barre de 50g : - 30g de SCI - 15g de beurre de mangue - 5g d'eau - 10 gouttes d'extrait aromatique de mangue Le mode de fabrication est le même à chaque fois : mettre le SCI avec l'huile/le beurre/la poudre à fondre au bain marie.

Base lavante : l'acheter toute prête ou la fabriquer ? Comme toutes celles qui fabriquent leurs propres shampoings et gels douche, j'ai besoin d'une base lavante à laquelle ajouter mes actifs. J'ai débuté avec le shampoing carrefour à l'aloe vera bio, donc la composition très simple permet d'être utilisé en tant que base. Son prix de revient est très raisonnable : 3€ pour 200ml (15€/L) et il lave très bien. J'en ai profité pour garder quelques bouteilles dont je me sert maintenant pour conditionner mes shampoings et gels douches. Je suis donc passée à la base lavante d'Aroma-zone. C'est alors que j'ai décidé de fabriquer ma propre base lavante à partir des tensioactifs vendus chez Aroma-zone. J'ai choisi d'utiliser la Base moussante Douceur en association à la Douceur de Coco et la Mousse de Babassu. Voici la recette de ma base lavante pour 250ml : Le prix de revient est de 1,3€ pour 250ml, ce qui fait 5,2€/L ! Je l'agrémente avec divers actifs : huile végétale, phytokératine, protéines de soie liquide, HE, extraits aromatiques...

Les Carnets de Tinùviel: Shampoing douceur au bois de rose Bonjour ! Je vous ai déjà parlé de ma base lavante maison, de la façon de faire son shampoing personnalisé, mais je ne vous ai jamais donné la recette de mon shampoing. Le shampoing que je refais pratiquement toujours à l'identique depuis plusieurs années et qui ne m'a jamais trahi : avec lui mes cheveux ressortent toujours propres et démêlés ! La recette est toute simple, je ne m'encombre pas comme à des débuts d'un tas d'ingrédients censés soigner, nourrir, hydrater ou je ne sais quoi, le shampoing n'est pas fait pour ça. Il ne reste pas en contact avec les cheveux suffisamment longtemps pour en tirer un bénéfice, c'est pourquoi je limite les ajouts. Il a donc deux fonctions : laver et démêler les cheveux. Bien sur, il sent bon, mousse bien et il n'est ni trop solide, ni trop liquide. Il vous faudra pour 200ml : 100g d'eau 100g de base douceur 10g de douceur de coco 10g de mousse de babassu 10g d'HV de macadamia 30 gouttes d'HE de Bois de Rose 20 gouttes d'extrait aromatique de vanille

Related: