background preloader

Détroit, laboratoire du monde d'après le néolibéralisme - Décroissance forcée

Détroit, laboratoire du monde d'après le néolibéralisme - Décroissance forcée
Des trottoirs et des parkings vides longent les vastes avenues. Une enfilade de magasins aux rideaux baissés quadrille le centre-ville de Détroit, berceau de l’industrie automobile américaine. Les banderoles « à vendre » et « à louer » se succèdent sur les façades des bâtiments. 80 000 logements seraient abandonnés, soit près de un sur cinq. Avec ses maisons saccagées, brûlées ou envahies par la végétation, « Motor City » donne l’impression d’une ville fantôme. Symbole de cette déroute, Détroit vient d’être mis sous la tutelle d’un « coordinateur d’urgence » pour au moins un an. « Pendant les soixante-dix dernières années, les habitants de Détroit ont cru à tort que leurs vies étaient liées à General Motors, Ford et Chrysler, explique Maureen Taylor, militante depuis des années dans la lutte contre la pauvreté. Exode urbain Empruntant l’autoroute qui traverse la ville d’Est en Ouest, Peter Landon s’arrête sur la bande d’arrêt d’urgence, au sommet du pont enjambant Red-River. /

http://www.bastamag.net/Detroit-laboratoire-du-monde-d

Related:  Sur Détroit et la décroissance urbainedetroitDétroitbipbipDécroissance forcée / voie non durable

Détroit, une faillite vue depuis Google Par le spectacle de désolation et d’abandon qu’offrent ses quartiers, la ville de Détroit, qui s’est déclarée en faillite en juillet dernier, est devenue le lieu rêvé des photographes et amateurs d’exploration urbaine. Les «Googles cars», qui sillonnent les rues du monde entier pour mettre à jour l’application Google Street View, en sont elles aussi les témoins. En utilisant la nouvelle fonction mise en place de Google, qui permet de remonter l’historique des passages de la voiture et de les comparer, le tumblr Goobing Detroit montre à quel point la ville s’est délabrée, en à peine quelques années. A voir sur le Tumbr Goobing Detroit Sophie GINDENSPERGER

Jardins, débrouille, partage : comment Detroit redémarre Faillite. Le mot a été lâché la semaine dernière. Sous le poids de ses 18,5 milliards de dollars de dette (14 milliards d’euros), l’ancien bastion de la construction automobile américaine a touché le fond. Détroit, le temps s’est arrêté Détroit, le temps s’est arrêté Depuis juillet 2013, Détroit est déclarée en faillite. Plus de 78000 bâtiments sont à l’abandon… Deux photographes français ont réalisé une série de clichés artistiques de la ville. Les voici. Sans commentaire. Toutes les images qui suivent appartiennent exclusivement à Yves Marchand & Romain Meffre Photography.

Numérique: les sept nouvelles règles du jeu économique L'économie est comme chahutée par des sauvages qui font fi de toutes les règles de bienséance. Amazon a une capitalisation boursière trois fois plus importante que Target. L'action de Tesla connait une croissance rarement observée dans l'industrie automobile. La chaîne de valeur du tourisme s'est métamorphosé avec l'arrivée d'Expedia, Booking et Tripadvisor. David Holmgren : les quatre scénarios de la décroissance David Holmgren n’est pas un inconnu dans le monde de l’écologie et de la soutenabilité. Cet australien né en 1955 a été avec Bill Mollison l’inventeur du concept de Permaculture. Son premier ouvrage Permaculture One, basé sur les travaux de l’écologue américain T. Howard Odum, a posé les bases du mouvement pour une agriculture durable en Australie et plus largement dans les pays anglo-saxons. Son dernier livre Future Scenarios : how communities can adapt to peak oil and climate change a donc suscité un intérêt certain dans le monde, malheureusement restreint, de ceux qui s’intéressent au pic énergétique et ses conséquences sur nos sociétés, tout comme d’ailleurs son site : future scenario.org

Detroit, la ville qui rétrécit L'ex-fleuron de l'industrie automobile américaine vient de se déclarer en faillite. En 2010, nous étions allés à la rencontre des habitants, urbanistes, politiques qui tentaient de panser les plaies de leur ville. Une petite neige cinglante tombe sur Exeter Street, tournoie autour des maisons de bois peint, s'infiltre dans les toits délabrés et à travers les fenêtres sans vitres.

Detroit, la ville afro-américaine qui rétrécit, par Allan Popelard et Paul Vannier «Tu sens ? Tu sens cette odeur ? » Dave, la trentaine, habite sur 7 Miles Road, en plein cœur des quartiers pauvres de Detroit, ceinture d’une dizaine de kilomètres de large entre le centre-ville, downtown, identifiable à ses gratte-ciel, et les suburbs, ces banlieues aisées s’étalant à la périphérie de la ville. En face de chez lui, de l’autre côté de la rue, cinq tas de cendres. Autant de maisons qui, il y a deux mois encore, étaient habitées. « Y en a une autre qui a brûlé cette nuit. Toutes les semaines, y en a une de plus qui part en fumée dans le quartier. Docu : "City of Dreams", la ville de Détroit entre grandeur et décadence Dans le documentaire City of Dreams, le réalisateur Steve Faigenbaum raconte le déclin Détroit, et explore les souvenirs de la ville en mêlant son histoire personnelle, celle de ses habitants et des images d’archive. Rencontre. Aujourd’hui, lorsque l’on pense à Détroit, on a l’image d’une ville en faillite, victime de la crise économique américaine. Des bâtiments vides, des usines désaffectées, des quartiers à l’abandon, et une violence quotidienne qui en fait la capitale mondiale du crime.

Faire suer son immeuble pour le climatiser Imaginez une sorte de méduse géante qui donnerait des sueurs froides à votre immeuble. C'est précisément ce qu'a fait l'architecte espagnole Carolina González Vives. Sa structure flottante, baptisée "El observatorio de nubes" (littéralement : "L'observatoire à nuages"), s'installe sur le toit de votre bâtiment et le fait littéralement transpirer pour mieux le rafraîchir.

Related: