background preloader

L’avenir selon Google : si vous n’êtes pas connecté, vous êtes suspect

L’avenir selon Google : si vous n’êtes pas connecté, vous êtes suspect
Cyberguerre, fin de la vie privée : dans un livre, deux pontes de Google promettent une apocalypse dont seuls les géants de la technologie pourront nous sauver. C’est un livre de technophiles, et pas des moindres puisque l’un d’eux est patron de Google ; et pourtant, il nous annonce un avenir à faire frémir. Le livre qui vient de sortir aux Etats-Unis, « The New Digital Age » (« Le Nouvel Age numérique », pas encore traduit en français), a deux auteurs de poids : Eric Schmidt, 56 ans, pendant dix ans le PDG de Google et depuis deux ans son président exécutif ; Jared Cohen, de 25 ans son cadet, un jeune premier intellectuel passé de la diplomatie auprès de Hillary Clinton à la tête de Google Ideas, le think tank du géant américain. Eric Schmidt au siège de Google à New York, le 13 avril 2013 (Christopher Lane/The Guar/SIPA) « The New Digital Age » d’Eric Schmidt et Jared Cohen Assange et Kissinger Jared Cohen à New York, le 23 avril 2013 (Evan Agostini/AP/SIPA) Qu’on en juge.

http://rue89.nouvelobs.com/2013/05/07/lavenir-selon-google-si-netes-connecte-etes-suspect-242084

Related:  Le monde qui vientGoogle

En Espagne, "sans l'économie souterraine, il y aurait déjà eu une révolution" LE MONDE | • Mis à jour le | Sandrine Morel Comment l'Espagne n'implose-t-elle pas avec un taux de 27,16 % de sa population active au chômage au premier trimestre ? Chaque fois que paraissent les chiffres relatifs aux demandeurs d'emploi, la même question revient. « La vie privée, une anomalie » : Google de plus en plus flippant « Le vie privée pourrait en réalité être une anomalie. » Non, cette phrase n’a pas été lâchée par James Clapper ni un autre responsable de la NSA. On la doit à Vint Cerf qui n’est autre que le « chef évangéliste de l’Internet » de Google. Cet homme, considéré comme l’un des pères fondateurs d’Internet, avance que vivre sans aucune intimité n’a non seulement rien de neuf, mais rien de bien inquiétant. Il explique ainsi qu’il a lui-même grandi dans une petite ville de 3 000 habitants, sans ligne téléphonique, où le postier savait de qui venait toutes les correspondances.

Edward Snowden - pas de documents, pas de personne Depuis le 23 juin, selon les autorités russes, Snowden se trouve dans la zone de transit de l'aéroport international Cheremetiévo de Moscou. L'ex-agent de la CIA travaillait pour l'Agence américaine de sécurité nationale (NSA). En mai, il s’est enfui des États-Unis et a diffusé les données sur la filature globale pratiquée par les services secrets. Il s'est retrouvé d'abord à Hongkong, puis il a demandé l'asile politique à l'Equateur et il est arrivé à Moscou. On ignore exactement où se trouve Snowden. 2013 : comment l'Europe se prépare à espionner ses citoyens - Libertés publiques Ils portent des noms étranges : Tiramisu, Pandora, Lotus, Emphasis, Fidelity, Virtuoso… En apparence, ce sont d’inoffensifs acronymes. En réalité, ils cachent 195 projets européens de recherche dans le domaine de la sécurité et de la surveillance. Des projets relativement inquiétants pour nos libertés. Et financés par l’Europe dans le cadre de partenariats public-privé. Exemple le plus emblématique : le projet Indect (« Système d’information intelligent soutenant l’observation, la recherche et la détection pour la sécurité des citoyens en milieu urbain »), lancé il y a quatre ans, dénoncé fin octobre par des manifestations dans toute l’Europe. Indect vise à permettre une « détection automatique » des menaces et des situations dangereuses – comme les cambriolages – ou « l’usage d’objets dangereux » – couteaux ou armes à feu.

« Je ne supporte plus quand Google nous vend l’immortalité sur plan » Avec la technologie de nano-diagnostic, Google vient de dévoiler un nouveau tentacule de son projet global. Après les voitures sans conducteur, les Google Glass et les ballons pour permettre la connexion à Internet dans des lieux non couverts par les réseaux, le groupe américain s’immisce dans le monde de la e-santé. L’idée : faire ingérer un comprimé contenant des particules intelligentes qui se diffuseront dans le sang. Une fois dans les veines, elles analyseraient en permanence sa composition et détecteraient les signaux annonciateurs d’une maladie ou d’un trouble cardio-vasculaire.

Penser ? Il y a une application pour ça ! Essentiellement manuscrit dans les monastères, le livre fut longtemps le véhicule de la seule pensée religieuse avant que les laïcs ne s'en emparent bien plus tard. « Avant l'imprimerie, la Réforme n'eût été qu'un schisme, l'imprimerie l'a faite révolution », constatera Victor Hugo. Ainsi le livre installa-t-il pour certains une nouvelle manière de communiquer, mais aussi un schéma de pensée linéaire propice à la pensée argumentative et au retour critique. Selon cette thèse, une partie substantielle de l'expérience humaine fut ainsi façonnée par l'imprimé.

Google vient d'acheter une flotte de robots militaires. Pour quoi faire? Google vient d’acheter une imposante flotte de robots. L’entreprise a confirmé une information du New York Times selon laquelle elle vient d'acquérir Boston Dynamics, le fabriquant de machines aussi célèbres que BigDog, Atlas, Petman, Cheetah et Wildcat. L’entreprise, basée dans le Massachusets, fait partie des plus avancées au monde dans le secteur des machines à quatre et à deux jambes. Certaines sont humanoïdes, quand d’autres ont l’apparence d’animaux prédateurs. La plupart d’entre elles ont été développées sous contrat avec les agences militaires, dont la Darpa, l’agence des projets de recherche avancée sur la défense. publicité

Edward Snowden, le lanceur d’alerte qui a révélé la surveillance des USA Par Anonyme, le 9 juin 2013 Vous en avez marre de ne voir des héros qu’à la TV? vous voulez en voir un vrai? Il ne s’appelle pas Superman, Batman ou spider-man mais Edward Snowden: il s’agit du dénonciateur qui se cache derrière les révélations de documents top secrets concernant la surveillance abusive de la NSA NSA(usa) qui dispose d’ un accès illimité à tous les messages, traces que nous laissons sur facebook, google…et d’autres grandes sociétés américaines.

Ces dangers qui menacent nos identités numériques : dossier pratique Ces dangers qui menacent nos identités numériques est le nom d’un dossier en ligne de la Bibliothèque des Sciences et de l’Industrie (BSI) mis en ligne fin novembre 2012. Au coeur de ce document, des informations et des ressources pour comprendre ce que recouvre la notion d’identité numérique (recherches en lignes, transactions, informations personnelles laissées sur un questionnaire d’inscription ou autre formulaire, articles ou publications laissées sur un site ou un blog, commentaires, participations à des forums et réseaux sociaux, contenus partagés et toutes autres données personnelles proposées) et agir. Le stockage en ligne, les interconnexions et la géolocalisation facilitent certes des pratiques numériques mais exposent les internautes et mobinautes à l’exploitation de données personnelles.

André Comte-Sponville : « J’aime trop la jeunesse pour rêver de vivre mille ans » - 26/11/2014 Pour le philosophe, membre du Comité consultatif national d’éthique, vivre trop longtemps nécessiterait, entre autres, d’arrêter de faire des enfants. Propos recueillis par Julien Solonel | 26 nov. 2014, 15h20 | MAJ : 27 nov. 2014, 17h04 Mon activité Vos amis peuvent maintenant voir cette activité Supprimer X Lutte contre le vieillissement, intelligence artificielle… La volonté de Google d’améliorer l’homme doit-elle nous réjouir ? Elle doit nous réjouir si elle permet de combattre telle ou telle maladie, tel ou tel handicap… Et nous inquiéter si elle prétend...

Ils font valoir que 52% des habitants de cette planète ont moins de 30 ans et, dans leur grande majorité, vivent dans des zones où les opportunités économiques sont faibles. Ils sont les premiers candidats à la radicalisation que suscitera, selon eux, l’accès au monde connecté dans les prochaines années. by ryslainemly May 8

Related:  Internet