background preloader

Raciste, irréaliste, esclavagiste : 5 raisons de jeter Barbie à la poubelle

Raciste, irréaliste, esclavagiste : 5 raisons de jeter Barbie à la poubelle
Les Monster High et autres jouets plus rock’n’ roll l’ont ringardisée : la poupée mannequin de Mattel est en recul. Et particulièrement aux Etats-Unis, où elle est née. Les jours de Barbie sont-ils comptés ? Alors qu’il y a dix ans, les ventes de la poupée blonde représentaient 30% du chiffre d’affaires de Mattel, elles ne comptent désormais que pour 20%. Aux Etats-Unis, la situation est encore plus préoccupante pour la marque : les ventes locales ont ainsi chuté de 50% depuis 2000. Ringardisée par les Monster High, beaucoup plus rock’n’roll et moins uniformisées, Barbie est-elle en passe de devenir un objet de collection, car trop superficielle, irréaliste et raciste ? Si vous en cherchiez, voici cinq raisons de jeter définitivement Barbie à la poubelle ! Barbie est inégalitaire Savez-vous qu’une Barbie ingénieure en informatique coûte environ 10 euros plus cher qu’une Barbie fée ou gardienne de zoo ? « Les gens aux revenus élevés dépenseront davantage pour une Barbie. Poupée normale

http://rue89.nouvelobs.com/2013/04/27/raciste-irrealiste-esclavagiste-5-raisons-jeter-barbie-a-poubelle-241849

Related:  Sexualisation /Objetisation des femmeslittérature de jeunesse et jouets non sexisteA trierPOUPEES

Idéalisation (psychanalyse) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Jean Laplanche et Jean-Bertrand Pontalis, Vocabulaire de la psychanalyse, Paris, 1967, éd. 2007, Ed.: PUF - Quadrige, Coll.: Quadrige Dicos Poche, ISBN 2130560504 Les macaques mâles aussi préfèrent jouer aux petites voitures ! J’étais tranquillement en train d’offrir à mes oreilles un délice sensoriel en leur faisant écouter le dernier épisode de podcast science, quand j’entendis une de ces phrases qui ont le pouvoir de me faire sortir de ma torpeur auditive. David je crois commence les hostilités : “Mais sinon le problème [du peu de] femmes dans la vulgarisation scientifique, [...] j’ai peur que ce soit une construction malheureuse [...] qu’on est en train de changer c’est le fameux coup du garçon à qui on donne des legos et de la fille à qui on donne des barbies et on voit que toutes les filles à qui on donne des legos kiffent [ah mais quel langage décidément rien ne vaut la vulgarisation écrite] autant les legos qu’un mec.” Un peu plus loin Florence renchérit qu’

J’emmerde votre liberté – 1 Yep ! Ici, je veux parler en 3 parties de relations humaines, de liberté, d’autonomie, de responsabilité, mais aussi de vulnérabilité, d’estime de soi, de manque de confiance, d’injustice…Bon, c’est vaste, mais y’a un lien quand même entre tout ça. Et puis, plusieurs textes comme celui-là, ou encore des discussions avec des gens qui se sentent excluEs, marginaliséEs ont inspiré tous les questionnements que j’avais sur ce vaste ensemble de thèmes. Des poupées handicapées pour apprendre la tolérance aux enfants Suite à la campagne “Toy Like Me”, une ligne de poupées handicapées visant à promouvoir la tolérance chez les enfants a été créée. Les poupées handicapées proposées par la marque Makies La campagne “Toy Like Me“, visant à apporter plus de diversité dans l’univers du jouet, a été lancée sur les réseaux sociaux par des parents d’enfants handicapés.

« Blurred Lines » : le clip accusé de promouvoir le viol, banni de Youtube Classé numéro 1 des ventes de singles en France et au Billboard Hot 100 américain, le morceau de Robin Thicke « Blurred Lines » fait un carton. Vous risquez d’ailleurs de l’avoir dans la tête une bonne partie de la journée à l’issue de cet article, tant il est entêtant. Les paroles évoquent une jeune fille qui rêve d’une folle nuit de sexe débridé sans oser le dire. PHOTOS. Cette publicité LEGO de 1981 devrait être vue par tous ceux qui fabriquent, achètent ou vendent des jouets Portez bien attention. Cette petite fille tient une construction en LEGO. Les LEGO ne sont pas roses ni «fabriqués pour les filles». La fillette ne porte même pas de rose.

Aux États-Unis, une vague de meurtres touche les femmes transgenres Dix-sept femmes, la plupart noires et hispaniques, ont été assassinées depuis janvier. Depuis janvier 2015, dix-sept femmes transgenres, la plupart noires et hispaniques, ont été assassinées aux États-Unis, souvent dans des circonstances particulièrement violentes. Dans le New York Times, l'écrivain transgenre Jennifer Finney Boylan tire la sonnette d'alarme dans un texte personnel où elle se remémore ce qu'elle faisait le jour de chacun de ces meurtres, afin de souligner le fossé entre sa vie de femme transgenre privilégiée et la violence que subit une autre partie de la communauté. Rien qu'au mois de janvier 2015, quatre femmes transgenres noires ont été assassinées: Papi Edwards, 20 ans, a été tuée par balle devant un hôtel dans le Kentucky, Lamia Beard, 30 ans, a été tuée par balle en Virgnie, Ty Underwood, 24 ans, a été retrouvée morte dans sa voiture au Texas, et Yazmin Vash Payne, 33 ans, a été poignardée à Los Angeles. «La mort qui triomphe» Confusion d'identités

La pub, plus sexiste que jamais ? La représentation de la femme dans la publicité reste une affaire sensible. Pour preuve, la récente interdiction des pubs de la compagnie aérienne irlandaise Ryanair – il est vrai, coutumière de la polémique. Des prix chauds comme l’équipage, pub Ryanair, 2011 Ryanair s’est attirée cette fois les foudres de certaines de ses employées, qui s’estimaient traitées comme des objets sexuels par leur propre entreprise. Littérature jeunesse Détails Publication : 22 janvier 2014 « Pour faire une fille, on prend un garçon et on lui ajoute quelque chose ».

T'es fleur ou t'es chou ? L'avis de Ricochet Cet album s’attache à balayer les frontières entre les genres et rappelle qu’en matière de jeux, les enfants, qu’ils soient nés dans une fleur ou un chou, aiment délaisser leurs jouets de fille ou de garçon pour des compositions plurielles. Nous découvrons ici Lila, Léo et Maël et leurs jeux de prédilection. Des princesses et des poneys certes, des chevaliers et des robots bien sûr, mais surtout de nouvelles combinaisons lorsqu’ils jouent ensemble. Surgissent alors les « dînette-mitraillette » ou encore le « rugby-princesse ». Gwendoline Raisson, nouvelle auteur, signe un texte pétillant et en rime.

Laurence Ruet Informations Quelques détails techniques : Mes sculptures sont toutes des pièces uniques : chaque pièce est modelée individuellement dans une résine polymère (fimo, sculpey living doll ou prosculpt), qui sera figée dans sa forme définitive après cuisson dans un four. Il n'y a pas de moule : la pièce finale est un original, et il n'y a pas la possibilité d'en réaliser une copie. Les détails du visage et des membres sont soulignés en étant peints à l'acrylique. Les yeux sont en verre et les cheveux en mohair ou éventuellement en cheveux naturels. Je crée et réalise moi-même les vêtements, les chaussures et les accessoires. La taille varie de 35 cm pour les plus petites pièces à 60 cm pour les plus grandes.

Related: