background preloader

Venise et sa lagune, riche iconographie

Venise et sa lagune, riche iconographie
Valeur universelle exceptionnelle Brève synthèse Le bien du patrimoine mondial comprend la ville de Venise et sa lagune, situées dans la région du Veneto au Nord-Est de l’Italie. Fondée au Ve siècle après J.-C. Venise s’étend sur 118 îlots ; et devint une grande puissance maritime au Xe siècle. Dans cette lagune qui s’étend sur 50.000 km², nature et histoire sont indissociables depuis le Ve siècle, lorsque les populations vénètes, se réfugièrent sur les îlots sablonneux de Torcello, Jesolo et Malamocco pour échapper aux incursions barbares. Dans cette mer intérieure sans cesse menacée, un minuscule archipel vit s’élever au ras des flots l’un des plus extraordinaires espaces bâtis du Moyen Age. Venise et son paysage de lagune est le résultat d'un processus dynamique qui illustre l'interaction entre l’homme et son environnement naturel au fil du temps. Venise et sa lagune forment un tout indissociable dont la ville de Venise est le cœur historique et une réalisation artistique unique.

http://whc.unesco.org/fr/list/394/

Related:  villes au Moyen-ÂgeVilles médiévalesarmandopietro

Bref historique Autel de la Basilique Saint-MarcCe retable en orfèvrerie, serti d’émaux et de pierres précieuses a été fabriqué à Byzance au Xème siècle et est considéré comme un des joyaux de l’art byzantin. Photo Jean-Marc Kiener Une histoire mythique faite de paradoxes Venise a dès ses origines alimenté une histoire mythique faite de paradoxes. Après avoir résisté aux tentatives de conquête des Carolingiens et consolidé les institutions communales en 1141, le petit duché devient en 1204, sur les décombres de l'Empire byzantin, une puissance méditerranéenne forte d'un empire colonial. Elle connaît alors deux siècles de prospérité, scandés par le mouvement de métronome de ses flottes, qui apportent à l'Occident les riches marchandises de l'Orient.

La ville et les marchands au Moyen-âge. Accueil --> Liste des articles d'histoire --> La ville et les marchands au Moyen-âge. Théorie Le Moyen Âge est l'époque où les villes connaissent un important essor. Histoire de la république de Venise Introduction Origines de Venise Naissance du duché et conquête de l'indépendance La grande expansion Le déclin Commerce et mer adriatique Au bas moyen âge, Venise devient extrêmement riche, grâce au contrôle du commerce avec l'est, elle commence à s'étendre en Mer Adriatique et au-delà. Cette phase d'expansion débute en l'an 1000, lorsque la flotte guidée par le doge Pietro II Orseolo pour combattre les pirates qui opprimaient de leurs incursions les côtes vénitiennes, reçut la soumission des villes côtières d'Istrie et de Dalmatie. L'empereur byzantin reconnut ensuite les titres vénitiens sur les duchés d'Istrie et de Dalmatie. En 1071 eu lieu la bataille entre Grégoire VII et Henri IV, mais Venise, en restant fidèle à sa politique d'équilibre entre les grandes puissances, ne pris parti ni pour le Pape ni pour l'empereur. Au sud de l'Italie les Normands étaient devenus les vrais protagonistes.

Les communes Émergence des communes Suite à l’essor urbain et commercial, les habitants des villes ont commencé à vouloir défendre leurs propres intérêts et à gouverner leur cité par eux-mêmes. Alors qu’ils étaient assujettis au pouvoir seigneurial, les citadins étaient considérés comme des sujets du seigneur, au même titre que les paysans et les vassaux. Toutefois, les habitants des villes, de plus en plus riches, ne voulaient pas se soumettre aux mêmes règles que les paysans, puisqu’ils ne vivaient pas de la même manière.

Villes et sociétés urbaines en Occident (XI-XIVe siècle) Auteur : BelisaireVisualisations : 34142Modifié : 13/01/2013 à 16h23 Durant le haut Moyen Âge, les villes ont été plongées dans une certaine léthargie. Les cités antiques se rétractaient à l'intérieur de leurs murailles tandis qu'avait lieu un phénomène de ruralisation marqué. LA VILLE DANS LA CHRETIENTE MEDIEVALE (XI - XIIIème siècles) : étude de Paris Objectif : Proposer un cheminement dans le thème 3 qui intègre la question des sociétés et cultures urbaines dans la présentation de la chrétienté médiévale. Ce travail s’appuie sur l’étude de Paris. Viollet-le-Duc et la restauration monumentale L’invention des Monuments historiques Sous la Monarchie de Juillet (1830-1848), la volonté de remettre à l’honneur de grands édifices symboliques de l’Ancien Régime, comme le Louvre, Versailles ou Saint-Denis, conduit l’État à mettre en place un appareil administratif pour les monuments historiques. La création d’un inspecteur général des monuments historiques le 21 octobre 1830, à l’instigation de François Guizot, alors ministre de l’Intérieur, représente l’aboutissement d’une réflexion engagée sous la Révolution puis sous le Premier Empire autour de la notion de patrimoine national. D’abord dirigé par Ludovic Vitet, puis par Prosper Mérimée à partir de 1834, le nouveau service d’inspection a pour mission de classer les édifices et d’y entreprendre des travaux de conservation, ceux-ci pouvant aller d’une simple réparation à la rénovation complète du bâtiment. Viollet-le-Duc et la restauration : un Moyen Âge réinventé Polémiques autour des restaurations

La ville médiévale CR Thierry Dutour, La ville médiévale, Origines et triomphe de l’Europe urbaine, Paris, Odile Jacob, 2003, 315p. Thierry Dutour, maître de conférences à l’université de Paris IV-Sorbonne poursuit à la fois un parcours d’Historien et de sociologue. Il a publié Une société de l’honneur. Les notables à Dijon à la fin du Moyen Age et poursuit des recherches sur les noblesses citadines dans le royaume de France. Écoutez le Paris du XVIIIe siècle Paris comme vous ne l’avez jamais entendu ! C’est l’expérience que propose la musicologue Mylène Pardoen, du laboratoire Passages XX-XXI, à travers le projet Bretez. Un nom qui n’a pas été choisi par hasard : la première reconstitution historique sonore conçue par ce collectif associant historiens, sociologues et spécialistes de la 3D1, a en effet pour décor le Paris du XVIIIe siècle cartographié par le célèbre plan Turgot-Bretez de 1739 – Turgot, prévost des marchands de Paris, en étant le commanditaire, et Bretez, l’ingénieur chargé du relevé des rues et immeubles de la capitale. 70 tableaux sonores

la ville médiévale Une critique, une réaction, un conseil... Je suis preneur ! duronquarre@wanadoo.frv Page mise en ligne en mai 2006, dernière actualisation en juillet 2014. Hygiène et pollution au Moyen-Age Les représentations urbaines du Moyen Âge, iconographies, œuvres de maître, gravures, tapisseries et sculptures nous montrent des rues aux pavés luisants de propreté bordées de maisons bien alignées. La réalité de l'époque est très différente. Si le mot pollution existait peu dans le vocabulaire médiéval aussi surprenant que cela paraisse il eût été approprié !

Ville au Moyen Âge Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La ville, phénomène spatial et social organisé, n'est pas une invention du Moyen Âge. Souvent prolongement ou réactivation d’une ville antique préexistante, les villes au Moyen Âge ont connu un essor important et des formes et des modes de développement originaux. Le concept de ville médiévale dans l’Occident a notamment été défini par comparaison avec celui de ville du monde arabe, peut-être avec exagération. Toutefois le développement du « fait urbain » durant cette longue période historique répond à des logiques opératoires sensiblement différentes selon de vastes ères culturelles et dont les aspects peuvent être étudiés comme des modèles distincts, d’où la spécificité, par exemple, de ce phénomène pour la Chine. La ville médiévale en Occident[modifier | modifier le code]

Related: