background preloader

Mythologie grecque

Mythologie grecque

http://lesdieux.fr/

Related:  AthènesGreco-Romaineneggbball

Ulysse Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour l’article ayant un titre homophone, voir Ulis. Chez le Pseudo-Apollodore, qui organise les récits de la mythologie grecque en un ensemble chronologique globalement cohérent, la mort d'Ulysse, annoncée par une prophétie, marque la fin de l'âge des héros, et donc des récits de la mythologie classique. Ulysse est le personnage central du poème de l’Odyssée, à laquelle il donne son nom. Étymologie du nom d'Ulysse

Liste des dieux grecs et romains « Liste des dieux grecs et romains » défini et expliqué aux enfants par les enfants. Statue représentant le dieu Hermès Cette page présente une liste des divinitésgréco-romaines. La monstrueuse descendance de Gaïa De nombreux monstres peuplent la mythologie grecque : les héros des grandes épopées les rencontrent au fil de leurs pérégrinations et débarrassent la terre de leur présence malfaisante, grâce à leur force, à leurs ruses ou avec l’aide des dieux de l’Olympe. Ces monstres sont presque tous les enfants ou les descendants de Gaïa, qu’elle concût seule ou avec Pontos ou même le Tartare. Selon Hésiode, Gaïa "aux larges flancs, demeure à jamais sûre de tous les immortels qui habitent le sommet enneigé de l’Olympe", fut la seconde créature à apparaître dans l’univers, après le Chaos.

Mythologie grecque Comme le montre l’abondance des monuments, des œuvres d’art et toute la tradition littéraire qui va d’Homère aux travaux des mythographes modernes, la mythologie grecque est l’une des plus riches qui soient. Art et Littérature W. BOUGUEREAU (© Arnot Art Museum Elmira, N.Y.) Votre navigateur ne gère pas JavaScript Un examen rapide de ses informations diverses peut laisser croire que ces légendes plus ou moins merveilleuses se présentent comme un tout cohérent, qui aurait été codifié et ordonné par le temps pour être facilement compréhensible pour un esprit moderne et figé une fois pour toute.

Mythologie grecque : Gaia Gaia ou Gaéa ou Gè (Gr. Γαια, Γαιη, Γη; lat. Gaea, Terra, Tellus ) est la personnification de la Terre dans la cosmogonie d'Hésiode, elle est l'ancêtre maternel des races divines et des monstres. Chez les Latins on trouve l'équivalent en Terra Mater ou Tellus. Gaia (Tellus) bas relief de l'Ara Pacis Augustae (Rome) Mythologie grecque « Mythologie grecque » défini et expliqué aux enfants par les enfants. Zeus, le roi des dieux et du ciel La mythologie grecque est l'ensemble des mythes et légendes auxquels croyaient les hommes de la Grèce antique. Elle est constituée de nombreux récits qui racontent la vie et les aventures de plusieurs milliers de dieux, héros et autres créatures mythologiques.

Gaïa et Ouranos (Uranus en romain) - Mythologie Grecque En vérité, au commencement, il y eut l'Abîme (Chaos), puis la Terre (Gaïa) et l'Amour (Eros). Gaïa enfanta Ouranos, le ciel étoilé, égal à elle-même, capable de l'envelopper tout entière. Gaïa épousa Ouranos, ils mirent au monde de nombreux enfants: Les Titans, les Titanides, les Cyclopes n'ayant qu'un seul oeil, les Cent-bras ou Hécatonchires, des monstres aux têtes et aux bras multiples. On lui fait aussi épouser le Tartare ou le monde souterrain, et le Pont ou la Mer, qui firent produire tous les monstres que renferment ces deux éléments : c.a.d., que les anciens prenaient Gaïa pour la Nature, ou la mère universelle de tous les êtres ; c'est pourquoi on l'appelait communément la grand-mère, magna mater. Elle avait plusieurs autres noms, Titée ou Titéia, Ops, Tellus, Hestia, et même Cybèle, avec laquelle on a souvent confondu Gaïa. Elle eut des temples, des autels, des sacrifices, et même des oracles.

Homère Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Homère (en grec ancien Ὅμηρος / Hómêros, « otage » ou « celui qui est obligé de suivre »[1]) est réputé avoir été un aède (poète) de la fin du VIIIe siècle av. J. Odyssée Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’Odyssée (en grec ancien Ὀδύσσεια / Odússeia) est une épopée grecque antique attribuée à l’aède Homère[note 1], qui l'aurait composée après l’Iliade, vers la fin du VIIIe siècle av. J.-C. Iliade Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’Iliade (en grec ancien Ἰλιάς / Iliás, en grec moderne Ιλιάδα / Iliáda) est une épopée de la Grèce antique attribuée à l'aède Homère. Ce nom provient de la périphrase « le poème d'Ilion » (ἡ Ἰλιὰς ποίησις / hê Iliàs poíêsis), Ilion (Ἴλιον / Ílion) étant l'autre nom de la ville de Troie. L’Iliade est composée de quinze mille trois cent trente-sept hexamètres dactyliques et, depuis l'époque hellénistique, divisée en vingt-quatre chants. Le texte a probablement été composé entre 850 et 750 av.

Les Grecs croyaient modérément en leurs mythes Entretien avec Marcel Detienne Quelle importance les mythes avaient-ils pour les anciens Grecs ? Parmi les histoires que la nourrice racontait au petit enfant, certaines furent oubliées, mais d’autres reprises et retravaillées par la mémoire collective, jusqu’à ce qu’un petit nombre d’histoires émergent pour apparaître comme exemplaires aux yeux de tous. C’est ce que Claude Lévi-Strauss appelait la cristallisation du mythe.

Related: