background preloader

Vers une définition de l'émotion

Vers une définition de l'émotion
Un anniversaire n'est pas seulement signe que le temps passe… C'est aussi, bien souvent, un événement chargé en émotions : fêter les dix ans de Cerveau & Psycho peut susciter joie, intérêt, fierté ou encore nostalgie. Pendant que Cerveau & Psycho se développait, les connaissances sur l'émotion ont connu un essor remarquable. De fait, les « sciences affectives » et avec elles la recherche scientifique sur les émotions se sont considérablement développées durant cette décennie. Les dernières découvertes ont renforcé certaines approches théoriques existantes et en ont produit de nouvelles. Il n'a jamais existé autant de laboratoires universitaires s'intéressant aux émotions et à leurs effets sur les comportements et les mécanismes cognitifs, tels que l'attention, la mémoire ou la prise de décision. L'émotion : phénomène dynamique et complexe Qu'est-ce qu'une émotion ? Toutefois, malgré ces difficultés, une définition semble s'être imposée.

Le cerveau et les émotions… comment ça marche ? - Harmonie-Spirituelle Mardi 1 mars 2 01 /03 /Mars 16:49 Bonjour, Comment allez-vous ? C'est mardi 01 mars et il fait soleil et plutôt froid ^^ Dans l'article précédent, je vous ai écrit que le cerveau produisait des peptides via des neuropeptides en lien avec une émotion déterminée. Fig 1 : La figure ci-dessus vous montre trois circuits "émotionnels". Les 5 sens amènent l'information au cerveau : Il y a alors 3 possibilités, mettons une personne surprise par un animal. 1. 2. 3. Important : ceci est un descriptif – simplifié –. Il y a 2 circuits (dans le cadre d'une personne équilibrée) pour les émotions, un long et un court. Le court (rouge) : Je l'appelle le circuit court car il déclenche l'émotion instantanément. Par exemple : un chien grande taille, uni couleur, maigre, jeune etc. Le circuit long (bleu) le thalamus réceptionne les informations – mais – il est sous tutelle du néocortex qui décide de dévier l'information vers lui. J'appelle ce circuit long car l'émotion est canalisée, filtrée voire stoppée.

Le cerveau partagé entre peur et panique -- La Science de l'Esprit Cette étude de l'Université de l'Iowa identifie 2 zones différentes du cerveau associées à la peur liée à une menace externe ou interne. La recherche publiée dans l'édition du 3 février de la revue Nature Neuroscience montre que l'amygdale n'est pas le seul gardien de la peur dans le cerveau humain. D'autres régions, comme le tronc cérébral, le diencéphale, ou encore le cortex insulaire sont à l'origine de signaux internes de danger et de panique lorsque la survie est menacée. Lorsque ces chercheurs de l'Université de l'Iowa demandent à une patiente d'inhaler une dose de dioxyde de carbone - qui va induire la panique-, elle n'a peur de rien. Mais après quelques secondes d'inhalation, elle se met à appeler au secours sous le coup de la suffocation. Or cette patiente est atteinte d'une maladie extrêmement rare appelée maladie de Urbach-Wiethe qui a causé d'importants dégâts à l'amygdale, cette région du cerveau connue pour son rôle dans la peur.

ZE BRAIN L'intelligence ne dépend pas de la génétique mais de l'aptitude à utiliser pleinement les possibilités de notre esprit. L'important est la façon dont nous traitons et organisons les informations, dont nous interprétons nos expériences, et plus globalement, la façon dont nous nous représentons la réalité. Voici donc quelques clés pour devenir "plus intelligent"... Penser par soi-même Ne pas faire son jugement en fonction de celui des autres, et ne pas prendre pour argent comptant ce qui est dit ou suggéré par les médias, la publicité, les responsables politiques. Celui dont l'esprit ne produit aucune pensée autonome et ne contient rien d'autre que ce qu'on y a déversé est pour ainsi dire "sans valeur ajoutée". Ecouter son intuition L'hémisphère droit du cerveau possède des capacités intuitives qui sont complémentaires de l'intelligence rationnelle du cerveau gauche. L'intuition est capable de prendre en compte une multitude d'éléments dont nous n'avons pas conscience. Penser en 4D

L'intelligence à l'école L'intelligence en tant que faculté de résolution de problème est, selon l'auteur, trop rarement sollicitée à l'école. Tout apprentissage est le fruit d'une démarche intellectuelle qui part d'un questionnement concret. Les situations pédagogiques font trop souvent abstraction de ce postulat de base. Sans un mot, surprise oblige, le jeune professeur a distribué des feuilles A4 à ses élèves de 6e. - « Pliez cette feuille en deux, n'importe comment ! » Les élèves plient. - « Pliez une seconde fois en mettant les bases bord à bord ! Les élèves replient. - « Dépliez et observez les lignes obtenues ! Les élèves déplient. - « Repliez le tout : qu'obtenez-vous ? Les élèves replient. - « Qu'avez-vous obtenu ? Silence. - « Une équerre, vous ne voyez donc pas !!! Moment de joie intense de la part du professeur. Celle-ci est pourtant une qualité reconnue et admirée par tous, et plus encore peut-être par l'école elle-même. « Toute leçon doit être une réponse » Du problème au concept

Les émotions, obstacle ou source d'énergie vers l'autre ? C 'est pour tendre vers cet objectif qui caractérise le mouvement Pax Christi, que je propose de mettre en perspective quelques repères théoriques essentiels et d'orienter le projecteur sur celles des émotions qui peuvent jouer un rôle particulier dans cette dynamique de paix pour un monde moins violent. Que savons-nous des émotions ? Parmi les définitions colorées par leur époque et leur posture idéologique, je m'appuierai volontiers sur celle-ci. Elle offre l'avantage de présenter un visage de complexité, dans une alchimie entre intérieur et extérieur, corps et psyché, soi et l'autre. " Une émotion est la résultante de manifestations psychiques impliquant l'inconscient avec des retentissements corporels (neurovégétatifs, voire moteurs), largement involontaire et induite par une réactivité personnelle à des événements intérieurs ou extérieurs à soi-même ." Les émotions, un territoire partagé avec l'animal Un modèle possible d'interactions entre cognitif et affect Emotions collectives

Christophe Scudéri : “Université et psychanalyse : “« L’unité de la psychologie » par Daniel Lagache (1949)” | La philosophie au sens large 31 mai 2010 Si l’exercice de la psychanalyse est le plus souvent adossé à une inscription du dit « analyste » à l’annuaire d’une école analytique, le titre reste pour autant libre de tout droit. Seule obligation qui est une obligation « morale » ou éthique, s’être soumis personnellement à l’épreuve du divan. Au regard de cette logique qui est une logique de l’Inconscient empêchant que qui que ce soit ait pour « plan de carrière » de devenir analyste, il est normal que la psychanalyse aitrésisté à son assimilation pure et simple par les instances officielles dont la première, l’Université. Mais, pourquoi cet ouvrage ? Comme le précise une note du livre de 1949, son propos est le « le développement de la leçon inaugurale du cours de Psychologie, professée à la Sorbonne, le 28 novembre 1947 » par D. Or, la petite histoire que nous a rapportée M. - Un premier temps : la première version, celle publiée en 1949 chez F. La première version de 1949 Or, comme le rappelle M. 1) Thèse : le donné

Related: