background preloader

Utilisation d'Internet et relations sociales

Utilisation d'Internet et relations sociales
1Comme le point de départ de cette recherche est la polarisation des discours sur l'Internet, nous avons d'abord essayé de dégager, des multiples opinions émises, de quelques résultats d'enquêtes les principaux enjeux de l'effet du réseau des réseaux sur le social. Le discours pessimiste 2Le discours pessimiste insiste sur le fait que les technologies de la communication sont à la source d'une idéologie centrale qui conduit à la désinformation des citoyens et qui est, de surcroît, « probablement devenue la grande superstition de notre temps » (Ramonet, 1997 : 7). Ce discours parle aussi d'un antihumanisme de la révolution technologique : on s'interroge sur l'avenir de la vie humaine dans un environnement où le progrès technologique tend vers le développement des machines « intelligentes » (Breton, 2000 ; Joy, 2000 ; Jonas, 1990). 3Les auteurs critiques dénoncent vigoureusement les effets négatifs des technologies de l'information et de la communication (TIC) sur le lien social.

http://communication.revues.org/3395

Related:  en quoi internet a changer la communicationL'impact du web 2.0 sur la promotion du rap // MemoireAGOUPIAN CarolineLes frontiéres culturellesInternet et la convergence médiatique

L'internet de plus en plus prisé, l'internaute de plus en plus mobile Imprimer la page Vincent Gombault, division Conditions de vie des ménages, Insee Résumé En 2012, trois personnes sur quatre résidant en France métropolitaine ont utilisé Internet au cours des trois derniers mois, contre seulement 56 % en 2007.

Genius (site Internet) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le but de Rap Genius est d'interpréter les paroles de chansons rap. Lehman explique qu'elles renferment des figures de style, comme les métaphores filées, les rapprochant de la poésie plutôt que de paroles de chansons ordinaires. Décrypter l'argot des rappeurs n'est donc pas suffisant pour saisir le sens de leurs textes (« Rap lyrics are more closely comparable to poetry than to song lyrics -- there are often complex metaphors and extended conceits at play which a 'slang dictionary' will not help crack. »)[5]. Les contributeurs du site sont récompensés de leur participation par des « Rap IQ ». Le site dispose d'un blog et d'une « Rap Map » (en français : Carte du rap) qui utilise le service Google Earth pour localiser des lieux mentionnés dans les morceaux[6].

Internet et la communication globale Internet et la communication globale Avec Internet, les possibilités de communication ne cessent d’augmenter et de se diversifier. Quelques repères sont nécessaires pour s’y retrouver dans cette galaxie en constante expansion. Comment ça marche ? L’internet est un réseau informatique composé d’ordinateurs ou de réseaux d’ordinateurs qui, réunis en une vaste toile d’araignée mondiale, permettent la circulation d’informations numérisées.

Internet et la culture de la gratuité Marqués par leur culture d’ingénieurs mais pétris aussi par la pensée humaniste, les précurseurs de l’internet – tels Vannevar Bush [1945] ou J.C.R. Licklider [1960] – proposent de connecter en réseau des machines informationnelles, une prouesse technique susceptible de favoriser l’échange entre utilisateurs et le libre accès à la connaissance. Du point de vue des usages, c’est l’adoption, en 1969, de la pratique dite du Request For Comment (RFC) au sein d’un groupe de technologues, qui traduit le mieux les premiers éléments de cette culture de la liberté et de la gratuité des échanges sur le réseau, et qui deviendra la culture de ceux qui inventeront Internet. Ce groupe (Network Working Group) qui travaille à la mise au point de protocoles de communication entre serveurs, adopte en effet le principe de faire appel systématiquement aux commentaires de tous les chercheurs impliqués et de conserver toutes leurs remarques et propositions.

internet: objet social Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Web social[1] fait référence à une vision d'Internet considéré comme un espace de socialisation, un lieu dont l'une de ses fonctions principales est de faire interagir les utilisateurs entre eux afin d'assurer une production continuelle de contenu, et non plus uniquement la distribution de documents. Il est considéré comme un aspect très important du Web 2.0. En particulier, il est associé à différents systèmes sociaux tels que le réseautage social, les blogs ou les wikis.

Chiffres Internet - 2015 Les chiffres liés à Internet donnent le tournis. Et pourtant, aujourd’hui, seul 42% de la population mondiale est connectée à Internet. La création de données numériques n’a jamais été aussi féconde et l’augmentation est exponentielle. Les mails échangés sont toujours aussi nombreux, même si la plupart d’entre eux sont des spams. Régulièrement, nous mettons à jour cette page rassemblant les principales statistiques à connaître sur Internet. Et si vous vous intéressez aux médias sociaux, je vous conseille de consulter notre page dédiée aux statistiques sur les réseaux sociaux.

(151) Le couronnement de Rap Genius Rap Genius a su s'imposer dans le paysage de la musique urbaine en négociant d'une main avec les éditeurs, tout en offrant aux labels les moyens de valoriser leurs oeuvres auprès des fans. Les différents produits déclinés « Genius » - Rap Genius, Rock Genius, Poetry Genius et News Genius - prennent la mesure que désormais le contenu roi est le contenu créé par des professionnels, tout en y ajoutant une sauce de « crowdsourcing allégé » où l’accueil est bien meilleur pour les pros que pour les profanes. "La hiérarchisation des utilisateurs, avec une primauté donnée aux personnes célèbres dans leur domaine garantit la qualité des annotations sur Genius", nous a dit Mahbod Moghadam, l'un des fondateurs. Encore fallait-il que les Geniuses respectent le droit des auteurs dont ils utilisent le contenu comme base de leur site. Pour la musique, c’est en passe d’être réalisé aux Etats-Unis et ne saurait tarder en France.

Supprimer ou rapprocher les frontières ? Présentation Le rêve du « village global » et de la communication comme source de fraternité a traversé les siècles. Or, en dépit des promesses que cristallisent les réseaux sociaux numériques et le Web 2.0, le social et ses tensions ne s’effacent nullement devant la communication virtuelle. Une forme d’endogamie persiste dans la vie virtuelle comme réelle, les frontières étatiques et culturelles ne sont pas abolies. Pratiques culturelles et usages d'internet Notes Avec la collaboration de Nathalie Berthomier pour les traitements statistiques. Par commodité, nous utiliserons dans la suite du texte le terme de « traditionnelles » sans guillemets, pour désigner les activités culturelles et médiatiques qui existaient avant l’arrivée d’internet. internet: évolution Evolution ou révolution, le web 2.0 est bien là. Laurence Allard, maître de conférences à l'Université de Lille, nous en donne les caractéristiques et ce qui fait d'abord sa dimension sociale : « Ecrire, commenter, copier-coller, mixer, publier, partager ou échanger des photos, vidéos, liens et tag, sur des sites de présentation de soi et de ses univers relationnels, développer des expérimentations cartographiques ou de moblogging articulant le web et le mobile dans un "espace augmenté", la dimension massive de l'usage des technologies sociales est frappante.

Hebdo n° 1095 du 27 octobre 2011 Dimanche dernier, le chroniqueur du New York Times Thomas Friedman notait que se déroulaient deux ré­volutions en ce moment aux Etats-Unis, l’une à Wall Street, l’autre dans la Silicon Valley. La première, c’est le mouvement Occupy Wall Street, qui conteste la suprématie de la finance. La seconde, c’est la nouvelle génération d’Internet, marquée notamment par la convergence des médias sociaux, par les avancées de la technologie sans fil et par le cloud computing, c’est-à-dire la faculté de stocker ses données sur un “nuage” de serveurs à distance… Entre ces deux révolutions existe-t-il un lien ? C’est à cette pertinente question, posée no­tamment par Emi Kolawole, la responsable innovation du Washington Post, que nous répondons en partie dans notre dossier cette semaine.

Printemps arabe : les réseaux sociaux suffisent-ils à renverser un régime (LIEN) Des Libyens se réjouissent de la mort de Kadhafi, le 23 octobre 2011, à Benghazi (A.DOMA/AFP). PRINTEMPS ARABE. Les réseaux sociaux facilitent la diffusion et le relais des informations auprès de l’opinion. En ce sens, ils constituent une arme pour les opposants à un régime, comme pour les autorités en place.

Related: