background preloader

FPP Travel

FPP Travel

Les Canalous CBF, Cris'Boat Le secteur économique de la plaisance Celui-ci se caractérise par son dynamisme et par l’extrême diversité des produits proposés : voiliers et navires à moteur de tailles et caractéristiques très différentes, mais également voile légère ou sportive, ensemble des services (équipementiers, loueurs, ports de plaisance), sans omettre toutes les innovations ainsi que le développement de nouvelles formes de loisirs. La navigation de plaisance en mer représente une flotte d’environ 979 918 unités (au 31 août 2013 hors DOM-TOM) : 74,6 % sont des navires à moteur, 75,2 % % sont des navires d’une taille inférieure à 6 mètres. La flotte de bateaux naviguant sur les voies et plans d’eau intérieurs est estimée à 35.000 unités (à noter que de nombreux bateaux de plaisance immatriculés en mer naviguent également en eaux intérieures). Les professionnels de la plaisance sont regroupés dans une fédération : la Fédération des industries nautiques (FIN). La filière nautique La construction nautique Les ports de plaisance statistiques Immatriculations

Locaboat Holidays location bateau , location bateau sans permis, Location Bateau,location bateau fluviale, peniche, penichette | river and boat Bateaux de plaisance Nous utilisons des cookies pour vous offrir le meilleur service et vous faciliter votre navigation. En navigant sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir plus sur l'utilisation des cookies Notre site internet www.kompass.com utilise des cookies afin d'analyser la navigation des internautes sur notre site. Vous trouverez ci-dessous plus d'informations sur les cookies notamment la façon dont nous les utilisons et la façon dont vous pouvez en contrôler l'usage. QU'EST-CE QU'UN COOKIE ? LES DIFFERENTS TYPES DE COOKIESCookies de session et cookies permanents Un cookie de session ne persiste que durant la session de navigation, il est supprimé lors de la fermeture du navigateur. QUELS COOKIES SONT PLACES SUR NOTRE SITE ? COMMENT SUPPRIMER LES COOKIES ? CHANGEMENT DANS L'USAGE DES COOKIES Tout changement dans l'usage des cookies fera l'objet d'une mise à jour clairement identifiée de cette page.

Accueil - Louer une péniche pour les vacances Les bateaux de plaisance Les bateaux de plaisance Cap sur la croissance Anne BONIOU - Roger TRÉMARÉ L’industrie nautique française a le vent en poupe. L’industrie nautique comprend trois segments : la voile, les bateaux à moteurs et les pneumatiques à structure souple ou semi-rigide. Après avoir connu une période difficile au début des années quatre-vingt-dix, ce secteur enregistre une forte croissance. Un secteur tourné vers l’extérieur Cette augmentation du volume d’affaires est essentiellement due au dynamisme des exportations, tandis que le marché intérieur croît à un rythme plus modéré. Au cours des cinq dernières années, les exportations ont doublé alors que les importations progressaient de 45 %. En ce qui concerne les importations, l’Italie, spécialisée dans les bateaux à moteur, est le principal fournisseur de la France (45 % des importations). Un marché intérieur pénalisé par le manque de places dans les ports Si la vitalité de la demande extérieure ne se dément pas, le marché intérieur reste stable.

Plaisance (loisir) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La plaisance, ou navigation de plaisance, est l'activité nautique qui est pratiquée pour les loisirs, avec des véhicules nautiques de plaisance (voilier, bateau à moteur, véhicules amphibies, motos aquatiques (jet-ski), aéroglisseurs, hydravions, sous-marin de poche). Contrairement aux bateaux de courses et à certains bateaux à usages professionnels (bateaux de pêche, de commerce...), ils privilégient le confort et la sécurité des passagers à la performance de l'engin. Un usage mixte est représenté par les voiliers dits de "course-croisière". Chaque type de bateau est adapté à une utilisation spécifique[1]. La plaisance a commencé à se développer au XIXe siècle en Europe de l'Ouest et aux États-Unis ainsi qu'en Australie et se pratique notamment sur des voiliers. Le secteur des bateaux à moteur s'est ensuite également développé, dans la seconde moitié du XXe siècle principalement. Parmi les problèmes posés par la plaisance figurent :

Le nautisme à l’export : marché mondial et place de la France Télécharger sous forme de document PDF Résumé - Le commerce mondial des bateaux de plaisance et de sport, qui avait connu une très forte croissance dans la 2ème moitié des années 2000, a fortement chuté lors de la crise en 2009 et stagne globalement depuis cette date. L’année 2014 a vu une légère progression, dont les professionnels anticipent la poursuite en 2015. - Les exportations françaises connaissent une évolution proche, avec une baisse depuis la crise et des parts de marché qui se sont plus dégradées que celles de nos concurrents. - Le secteur reste en France fortement concentré, à la fois en termes d’entreprises – Bénéteau représente environ 60% des effectifs et du chiffre d’affaires – et sur le plan géographique – Vendée, Gironde et Charente-Maritime réalisent près des trois-quarts des exportations Des échanges mondiaux qui stagnent depuis la crise, rompant avec leur très forte croissance de la 2ème moitié des années 2000 – mais un léger redémarrage en 2014. Figure 1 : Figure 2 :

Le marché des yachts a le vent en poupe en Chine - 07/08/2014 - ladepeche.fr Fortune faite dans la finance, le Chinois Li Wang veut compléter sa panoplie en s'offrant un yacht, qu'il cherche en flânant dans la marina de la ville de Dalian, où un bateau peut coûter jusqu'à 80 millions d'euros... Hors taxes. "Je ne connais pas grand chose aux yachts", reconnaît le jeune homme, qui compte pourtant piloter celui qu'il entend acquérir. "J'aime tout faire moi-même. Le port de Dalian vient d'accueillir pour la première fois le mois dernier un salon nautique centré sur le luxe, où les clients se sont vu aussi proposer des jets privés ou des placements à Monaco. Les constructeurs rencontrés par l'AFP sont unanimes: même si les Chinois répugnent à s'exposer au soleil et que la culture du yachting reste embryonnaire en Chine, le marché potentiel est énorme. L'homme fait figure de pionnier. Les choses ont bien changé depuis. Parti de zéro, le marché a décollé, notamment grâce à une clientèle "corporate" combinant loisirs et affaires. - Yacht sans moteur pour l'esbroufe -

La Chine, nouvel eldorado des yachts avec ou sans moteur La Chine compte seulement 3000 bateaux de plaisance, quand les États-Unis en comptent environ un pour 15 habitants. Dalian, la riche ville portuaire de l'est de la Chine, n'a rien à envier à Monaco, berceau du yachting de luxe. La ville industrielle de la province du Liaoning a organisé pour la première fois un salon nautique (notre photo) où les constructeurs de yachts se sont frotté les mains. Tous rapportent que le marché chinois représente un formidable gisement d'acheteurs de bateaux de luxe dont les prix peuvent grimper jusqu'à 80 millions d'euros. La Chine, futur eldorado du nautisme Le marché des yachts y est promis à une belle croissance et attire de prestigieuses marques européennes. La classe moyenne chinoise n'a pas encore pris la mer, mais les milliardaires, eux, ont appareillé. Au Hainan Rendez-Vous, qui dans la grande île du Sud s'est imposé comme le grand salon du luxe chinois - qu'il s'agisse de bateaux, de jets ou de voitures -, les yachts sont partis cette année comme des raviolis. Pour les constructeurs occidentaux, la Chine est devenue un vital relais de croissance. Sur les pontons de Sanya, la taille des bateaux exposés impressionne. Comme souvent, la Chine prend des allures de «marché à l'envers». 0,3 % des chinois riches ont un bateau de loisir Pour l'heure, la Chine est donc l'eldorado des yachts. Mais, selon l'Italian Trade Commission (ITC), seulement 0,3 % de ces riches chinois possèdent un bateau de loisir. Plus “lounge” que bain de soleil Carla Demaria, elle, ne peut que se réjouir de l'aventure chinoise. Des marinas dessinées par les Français

Related: