background preloader

La prévention des risques professionnels des maçons

La prévention des risques professionnels des maçons

Utilisation de machines et outils à bois (/accueil/pages-contact/FormulaireEnvoyerLien.html?currentUrl=http%3A%2F%2Fwww.inrs.fr%2Faccueil%2Fsecteurs%2Fbois%2Fmachine-outil.html¤tTitle=Utilisation%20de%20machines%20et%20outils%20%C3%A0%20bois) ( (/accueil/pages-contact/Choixformulaire.html? Les machines fixes et les outils portatifs utilisés dans la filière bois sont responsables d’un nombre élevé d’accidents du travail, dont certains graves (doigts sectionnés…). Les machines et outils aux arêtes tranchantes, aux engrenages, aux mécanismes rotatifs, fonctionnant avec des vitesses de coupe élevées (de 50 à 80 m/s) sont susceptibles de provoquer des coupures, sectionnements, cisaillements, traumatismes, écrasements, projections d’éclats de bois ou de parties métalliques… Les accidents se produisent au moment de l’usinage mais aussi lors des opérations de nettoyage et de maintenance. Poussières, bruit, vibrations Prévention des risques liés aux machines à bois

La prévention des risques professionnels Dernière mise à jour le 26 février 2013 Synthèse Liés aux conditions générales de travail, les risques professionnels font peser sur les salariés la menace d’une altération de leur santé qui peut se traduire par une maladie ou un accident. Il appartient à l’employeur de supprimer ou de réduire ces risques afin d’assurer la sécurité des salariés et de protéger leur santé physique et mentale. Pour ce faire, il doit prendre les mesures appropriées et les mettre en œuvre conformément aux principes généraux de prévention énumérés par le Code du travail. A savoir L’employeur est tenu de prendre toutes les dispositions nécessaires en vue de prévenir les agissements de harcèlement moral et les faits de harcèlement sexuel. Sommaire Fiche détaillée Mesures et principes généraux de prévention : de quoi s’agit-il ? Les mesures de prévention Elles impliquent : La responsabilité pénale et/ou civile de l’employeur est engagée en cas de manquements à ses obligations en matière d’hygiène et de sécurité.

Fournisseurs EPI France sécurité Fondamentaux de la prévention. Fondamentaux en prévention des risques professionnels - Démarches de prévention La prévention des risques professionnels, c’est l’ensemble des dispositions à mettre en œuvre pour préserver la santé et la sécurité des salariés, améliorer les conditions de travail et tendre au bien-être au travail. Il s'agit d'une obligation réglementaire qui s'impose à l'employeur et dont les principes généraux1 sont inscrits dans le Code du travail. Elle s’inscrit dans une logique de responsabilité sociale des entreprises, visant à réduire les risques d'accidents du travail et de maladies professionnelles et à en limiter les conséquences humaines, sociales et économiques. Afin d'assumer cette responsabilité et répondre à l'obligation de résultat qui lui est faite, l'employeur 2doit pouvoir adapter la démarche de prévention à la nature de l'activité et à l'organisation propres à l'entreprise, mais aussi anticiper ses évolutions. Des principes généraux, des valeurs et des bonnes pratiques

Sécurité : quels risques sur les chantiers ? La problématique de la sécurité sur un chantier est souvent perçue comme une contrainte, jusqu’au jour où l’accident arrive. Le BTP est le secteur d’activité le plus touché par les accidents graves, au tau de fréquence parfois élevé. Même si le risque zéro n’existe pas, des changements d’habitudes et la mise en place de règles simples peuvent permettre de réduire singulièrement le nombre d’accidents sur un chantier. Adapter son comportement pour limiter les risques Certaines attitudes préliminaires doivent être adoptées par le travailleur et son responsable : Connaître les procédures Tout d’abord, il est indispensable de suivre à la lettre les procédures éditées dans le cadre de la démarche de sécurité mise en place sur le chantier. La protection peut aussi être le fait de l’opérateur lui-même, qui se prémunit de blessures potentielles par des postures adaptées. Quels risques existent sur les chantiers ?

Mesures générales de prévention dans la filière bois (/accueil/pages-contact/FormulaireEnvoyerLien.html?currentUrl=http%3A%2F%2Fwww.inrs.fr%2Faccueil%2Fsecteurs%2Fbois%2Fmesure-generale.html¤tTitle=Mesures%20g%C3%A9n%C3%A9rales%20de%20pr%C3%A9vention%20dans%20la%20fili%C3%A8re%20bois) ( (/accueil/pages-contact/Choixformulaire.html? Les salariés de la transformation du bois sont plus exposés que les autres travailleurs à des risques d’accidents du travail ou de maladies professionnelles. Les accidents les plus graves et les plus fréquents se produisent dans les secteurs de la fabrication et des travaux de charpente, la menuiserie et la construction de préfabriqués. Principaux risques dans la filière bois Les travailleurs du bois sont exposés à de nombreux risques, notamment ceux qui sont liés aux : Logique générale de prévention Principales mesures de prévention à prévoir dans la filière bois

Hygiene et Sécurité Mise en place des EPI en entreprise Comment mettre en place le port des EPI (équipements de protection individuelle) en entreprise? Cela peut paraître simple (définition et respect des règles), or il s’avère que selon l’entreprise, les opérateurs, la culture de l’entreprise, les habitudes … l’instauration du port des EPI peut échouer pour de multiples raisons (règles trop ambitieuses, manque de communication, de clarté, erreurs de logistique…). Cet article propose une méthodologie et également des pistes de réflexion, pour s’assurer d’une mise en place efficace et une pérennisation du système. Comment définir des règles dans l’entreprise? Pour définir des règles (quels EPI pour quelles tâches), plusieurs méthodes sont possibles : On peut tout d’abord se référer à l’historique des soins et des accidents du travail : Cette source permet de réaliser un constat des accidents les plus fréquents dans l’entreprise, et seront une base indiscutable pour justifier le cas échéant de la mise en place des EPI.

Mise en œuvre d’une démarche de prévention. Mettre en oeuvre une démarche de prévention - Démarches de prévention Travailler ensemble pour prévenir les risques Travailler en mode projet permet de donner une meilleure cohérence aux actions des différents acteurs de la prévention, qu’ils soient internes ou externes à l’entreprise. Le mode projet nécessite cependant la mise en œuvre de moyens parfois importants. Les très petites et petites entreprises (TPE) peuvent mettre en place des modalités d’échanges moins formelles mais qui sont orientées selon celles d’une gestion par projet, c’est-à-dire : se donner des objectifs, décider des moyens et définir les résultats attendus. Mobiliser les ressources internes La direction et l’encadrement doivent être porteurs de la démarche de prévention et des actions qui en découlent : y croire, la défendre, la promouvoir et assurer les moyens de sa pérennité. Se faire aider ou travailler à plusieurs Des outils utiles au mode projet L’analyse a posteriori d’un accident du travail survenu dans l’entreprise peut être également utile. Planification des actions de prévention

Accidents du travail et maladies professionnelles du BTP (/accueil/pages-contact/FormulaireEnvoyerLien.html?currentUrl=http%3A%2F%2Fwww.inrs.fr%2Faccueil%2Fheader%2Factualites%2Fstatistiques-BTP-2013.html¤tTitle=Accidents%20du%20travail%20et%20maladies%20professionnelles%20du%20BTP) ( (/accueil/pages-contact/Choixformulaire.html? Mis en ligne le 29 novembre 2013 Selon les statistiques de l’Assurance maladie Risques professionnels, le BTP demeure le secteur d’activité présentant le plus haut niveau de risque. Ce point statistique a été établi d'après les données de l’Assurance maladie – Risques professionnels. (/accueil/dms/inrs/img/actualites/stats-BTP-2013-regime-general.jpg) Le BTP au sein du régime général en 2012 Au sein du régime général, le secteur du bâtiment et des travaux publics présente le plus haut niveau de risque d'accident. (/accueil/dms/inrs/img/actualites/stats-BTP-2013-evolution-accidents-travail.jpg)

De quoi parle-t-on ? - Les chiffres-Clés et Statistiques Les Chiffres-Clés 2008 Les Troubles Musculo-Squelettiques sont la première cause de maladie professionnelle reconnue et leur nombre ne cesse de s’accroitre. Elles représentent 95% des MP (avec ou sans arrêt de travail) reconnues pour les salariés agricoles et 80% pour les actifs du régime général. 36926 nouveaux TMS indemnisés pour les actifs du régime général et 3255 pour les salariés agricoles 8,4 millions de journées de travail perdues pour les actifs du régime général 787 millions d’euros de frais couverts par les cotisations des entreprises pour les actifs du régime général et environ 60 millions d’euros pour les actifs agricoles Pour les actifs du régime général, le coût des TMS représentent environ 40% du coût total des MP (avec ou sans arrêt de travail). Pour les actifs du régime agricole (RA), le coût des TMS représentent 89% du coût total des MP (avec ou sans arrêt de travail). Pour les actifs du régime général : Pour les salariés agricoles : Les Statistiques Pour approfondir :

Troubles musculosquelettiques (TMS). Prévention La démarche de prévention des TMS repose sur 3 principes fondamentaux que sont l'approche globale pour prendre en compte tous les facteurs de risque, la participation de tous les acteurs de l'entreprise et le partage des connaissances ainsi que des compétences. La démarche de prévention des TMS repose principalement sur une phase d'intervention qui comporte 4 étapes : mobiliser, investiguer, maîtriser et évaluer. Schéma de la phase d'intervention Mobiliser La prévention des TMS nécessite un engagement de la direction. Celle-ci doit en effet : comprendre les enjeux et adhérer à la démarche de prévention, dégager les moyens nécessaires (humains, financiers, temporels) associer les différents services, les représentants du personnel, le CHSCT et/ ou les instances représentatives du personnel ainsi que le service de santé au travail Faire appel si nécessaire à des partenaires externes à l’entreprise (CARSAT/CRAM/CGSS, IPRP, ergonomes consultants, ARACT…) Investiguer Connaître le risque Evaluer

Related: