background preloader

Holacratie

Holacratie
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'holacratie est un système organisationnel de gouvernance qui permet à une organisation de disséminer les mécanismes de prise de décision au travers d'une organisation fractale d'équipes auto-organisées. Elle se distingue donc nettement des modèles pyramidaux top-down[1]. L'holacratie a été adoptée par plusieurs organisations (aux États-Unis, en France, en Grande-Bretagne, en Allemagne, en Nouvelle-Zélande). Elle est fréquemment comparée à la sociocratie[2], bien que des différences significatives existent entre les deux approches. Origine[modifier | modifier le code] Le terme holacratie est dérivé de celui d'holarchie inventé en 1967 par Arthur Koestler dans son livre The Ghost in the Machine. Le système holacratique fut développé en 2001 par Brian Robertson au sein de son entreprise de production de logiciels (Ternary Software) en vue de mettre au point des mécanismes de gouvernance plus agiles. Influences[modifier | modifier le code]

http://fr.wikipedia.org/wiki/Holacratie

Related:  MAN 26 - Management des Ressources humainesCoworking et Tiers-Lieux

L'holacratie : et si on se passait des chefs ? Briser la logique pyramidale pour établir un modèle égalitaire : c'est le pari de l'holacratie. Avec à la clé, la promesse d'une organisation efficace et d'un meilleur engagement. Les start-up n'ont généralement pas froid aux yeux. Pourtant, cette fois, Zappos a surpris par son audace.

Sociocratie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La sociocratie est un mode de prise de décision et de gouvernance agile qui permet à une organisation, quelle que soit sa taille — d'une famille à un pays —, de se comporter comme un organisme vivant, de s'auto-organiser. Son fondement moderne est issu des théories systémiques. L'objectif premier est de développer la corresponsabilisation des acteurs et de mettre le pouvoir de l'intelligence collective au service du succès de l'organisation.

Le compte pénibilité sera-t-il appliqué Les entreprises sont dans le flou avec le compte pénibilité, selon le baromètre pénibilité 2015 du cabinet de conseil Atequacy présenté le 15 avril 2015. 45 % des employeurs interrogés ne sont pas au courant de leurs obligations actuelles vis-à-vis du compte pénibilité ; 40 % des entreprises n’ont pas consulté le comité d’hygiène de sécurité et des questions de travail (CHSCT) ; Trois entreprises sur dix estiment ne pas disposer des outils nécessaires pour mesurer la pénibilité d’un poste : 53 % des entreprises n’ont pas mis en place les fiches individuelles qui doivent être remplies avant le 31 janvier 2016 pour les salariés dont la pénibilité dépasse les seuils fixés par la loi. Conditions de travail réduisant l’espérance de vie Le compte personnel de prévention de la pénibilité, dit « compte pénibilité », concerne les salariés exposés à des conditions de travail réduisant l’espérance de vie.

Intelligence collective Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'intelligence collective désigne les capacités cognitives d'une communauté résultant des interactions multiples entre ses membres (ou agents). La connaissance des membres de la communauté est limitée à une perception partielle de l'environnement, ils n'ont pas conscience de la totalité des éléments qui influencent le groupe. "La souffrance éthique se retrouve dans beaucoup de métiers" Le conseil de prud'hommes examine ce jeudi 6 mars le licenciement, en avril 2013, d'un salarié de Veolia qui avait refusé de couper l'eau à des familles. En 2012, un agent d'ERDF avait lui aussi failli perdre son emploi dans une affaire similaire. Y'a-t-il des métiers qui exposent plus que d'autres à des conflits entre ses valeurs et son travail? Les conflits de valeurs, ou conflits éthiques, apparaissent chez les salariés quand ce qu'ils croient devoir faire, ce qu'ils pensent être le sens de leur travail, entre en contradiction avec ce qui leur est demandé. Ce décalage occupe une place majeure dans la souffrance éthique.

Adhocratie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'adhocratie est un néologisme (provenant du terme latin « ad hoc ») utilisé pour désigner une configuration organisationnelle qui mobilise, dans un contexte d’environnements instables et complexes, des compétences pluridisciplinaires et transversales, pour mener à bien des missions précises (comme la résolution de problèmes, la recherche d'efficience en matière de gestion, le développement d'un nouveau produit, etc.). L’adhocratie a d'abord été formulée par Alvin Toffler dans Le choc du futur (1970) puis a été popularisée par Robert Waterman Jr. dans Adhocracy. RH Analytics : prochain levier-clé de la performance de l'entreprise La majorité des cadres d'entreprise anticipent une utilisation croissante de l'Analytics RH. Mais ils se disent en même temps sceptiques quant à l'efficacité de la démarche. A l'heure où l'innovation et l'agilité représentent plus que jamais des leviers de croissance, les ressources humaines reviennent sur le devant de la scène comme fonction stratégique de l'entreprise. Et face au défi d'une gestion plus fine de la matière grise, les technologies dites de RH Analytics sont conçues comme leur bras armé. C'est en l'occurrence le message qui transparait d'une étude que vient de publier KPMG en lien avec The Economist Intelligence Unit.

Le manifeste des Tiers Lieux Le manifeste des Tiers-Lieux est un ouvrage collectif qui vise à améliorer la compréhension de la dynamique des Tiers-Lieux de manière à diffuser ses valeurs et à démultiplier son impact sur la société. Toutes les informations autour de ce manifeste sont disponible dans l'onglet discussion de cette page. "Un Tiers Lieux ne se définit pas par ce que l'on en dit mais par ce que l'on en fait..." - #TourTT La présentation à l'écran Les Tiers Lieux sont Les coopératives symbolisent l'espoir de vivre le travail autrement Les jeunes diplômés sont de plus en plus nombreux à s'engager dans des structures participatives, des entreprises où ils se sentent écoutés. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par François Desnoyers Une entreprise avec un petit supplément d’âme. Voilà comment, en écoutant Arnault Leroy, on pourrait définir une coopérative. Cofondateur d’AlterBative, une société coopérative et participative (Scop) spécialisée dans l’écoconstruction en Poitou-Charentes, ce trentenaire se réjouit de cette structure où « tout le monde a son mot à dire lorsque des décisions sont à prendre », et dans laquelle « on est plus qu’un simple salarié. » Déjà, voici quelques années, tout juste diplômé d’un master en intégration de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables dans la conception des bâtiments, il était entré dans le monde professionnel en rejoignant une coopérative d’activités et d’emploi (CAE).

Les troubles de la motivation Apathie ou aboulie ?Ne pas confondre L’apathie caractérise l’état d’une personne qui n’éprouve aucune motivation, aucun intérêt, aucune passion. Jadis employée pour qualifier l’attitude des soldats au retour de la Première Guerre mondiale, ces derniers ayant perdu l’intérêt pour la vie civile, l’apathie se manifeste en cas de dépression, de schizophrénie ou de problèmes neuronaux comme l’hypothyroïdie (insuffisance hormonale de la thyroïde). Prendre des décisions, accomplir des actes pourtant planifiés devient difficile pour ceux qui sont atteints d’aboulie. Une personnalité aboulique a la volonté d’accomplir des actions, mais elle est dans l’incapacité physique de le faire.

VOLUMES : Un espace collaboratif dédié aux acteurs de la ville Après plus d’un an de mise en abîme et d’innombrable péripéties, le nouvel espace collaboratif dédié aux acteurs de la ville est inauguré cette semaine à Paris : VOLUMES coworking. Situé dans le célèbre quartier de la Mouzaia dans le 19ème arrondissement (ici plus exactement), l’espace VOLUMES est conçu sur-mesure pour les urbanistes, architectes, designers et travailleurs indépendants. Pensé comme un outil de travail collaboratif et multifonctionnel, VOLUMES donne à tous ses utilisateurs les moyens de concevoir et de réaliser leurs projets, aussi complexes et transdisciplinaires soient-ils. En effet, il intègre un espace de coworking, une cuisine collaborative et un espace de fabrication numérique inspiré des modèles des maker spaces et fablabs. Regardez plutôt : Pluridisciplinarité du lieu en trois grandes thématiques : Coworking, Fooding, Fablab.

Related: