background preloader

Holacratie

Holacratie
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'holacratie est un système organisationnel de gouvernance qui permet à une organisation de disséminer les mécanismes de prise de décision au travers d'une organisation fractale d'équipes auto-organisées. Elle se distingue donc nettement des modèles pyramidaux top-down[1]. L'holacratie a été adoptée par plusieurs organisations (aux États-Unis, en France, en Grande-Bretagne, en Allemagne, en Nouvelle-Zélande). Elle est fréquemment comparée à la sociocratie[2], bien que des différences significatives existent entre les deux approches. Origine[modifier | modifier le code] Le terme holacratie est dérivé de celui d'holarchie inventé en 1967 par Arthur Koestler dans son livre The Ghost in the Machine. Le système holacratique fut développé en 2001 par Brian Robertson au sein de son entreprise de production de logiciels (Ternary Software) en vue de mettre au point des mécanismes de gouvernance plus agiles. Influences[modifier | modifier le code] Related:  Coworking et Tiers-Lieux

Sociocratie La sociocratie est un mode de gouvernance qui permet à une organisation, quelle que soit sa taille — d'une famille à un pays —, de fonctionner efficacement sans structure de pouvoir centralisée selon un mode auto-organisé et de prise de décision distribuée. Son fondement moderne est issu des théories systémiques et date de 1970. La sociocratie s'appuie sur la liberté et la co-responsabilisation des acteurs. Dans une logique d'auto-organisation faisant confiance à l'humain, elle va mettre le pouvoir de l'intelligence collective au service du succès d'objectifs communs. Cette approche permet donc d’atteindre ensemble un objectif partagé, dans le respect des personnes, en préservant la diversité des points de vue et des apports de chacun, ceci en prenant appui sur des relations interpersonnelles de qualité. La sociocratie utilise certaines techniques démocratiques qui fondent son originalité, notamment l'élection sans candidat, et la prise de décision par consentement[1].

Methode Holacratie COMMENT GERER LA TRANSITION VERS UN SYSTEME DE GOUVERNANCE HOLACRATIQUE ?Les 3 règles pour réussir la transition holacratiqueApprendre les principes de base de l’Holacratie« Faciliter » les réunionsOrganiser la structure organisationnelle en cercles semi-autonomes Principes de base L’Holacratie utilise trois principes opérationnels sur lesquels les membres de l’organisation pourront s’appuyer, notamment dans des situations inattendues, pour savoir gérer les tensions, les décisions et les informations : Facilitation des réunions La mise en œuvre de l’Holacratie implique, au minimum, la tenue de deux types de réunions : les réunions de gouvernance et opérationnelles. Cette distinction améliore la qualité des deux processus de base d’une organisation : le processus de gouvernance (« comment s’organiser ? Les réunions de gouvernance"Transformer l’organisation en créant l’espace pour répondre aux tensions" Les réunions opérationnelles"Décider rapidement et efficacement" Les cercles dynamiques

HOLACRATIE L’Entreprise Evolutive: Introduction à l’Holacracy™ Organization Evolved : Introducing Holacracy > par Brian J. Robertson, traduction en français par Marion Peterson : petersonmarion@gmail.com Historique & Cadre Depuis une vingtaine d’années, un certain nombre de précurseurs nous parlent de nouveaux potentiels que nos entreprises doivent développer pour prospérer et faire face aux défis du 21e siècle. Margaret J. Faire ce saut se révèle être un immense défi. La question primordiale dans la plupart des mouvements d’avant-garde est comment réussir ce changement. Nous avons besoin d’un nouveau système organisationnel pour atteindre l’objectif de ce nouveau paradigme émergeant – une remise à niveau fondamentale de la structure de base et des processus que nous utilisons pour gouverner, organiser et réaliser notre travail. Introduction à l’Holacracy Au-delà du modèle Prévision-Contrôle La double liaison

Entrepreneurs d'avenir - Présentation Les dimensions d’éthique et de soutenabilité doivent être fondamentales et stratégiques pour les acteurs économiques car elles deviennent l’essence même du progrès économique et permettent ainsi de répondre aux attentes des parties prenantes, de la société et de faire face aux menaces pour notre planète. Il y a de nombreux entrepreneurs et dirigeants de PME pour qui l’humain, l’environnement et le vivre ensemble, c’est-à-dire le développement durable, se retrouvent au cœur des projets, des produits et des services (commerce équitable, aide à la personne, respect de l’environnement...), en pilier des activités, en repère des modes de management et de gouvernance. Pour impulser ce nouveau modèle de croissance durable, nous identifions les organisations où les avancées sociales, environnementales et sociétales sont les plus innovantes afin de promouvoir les plus exemplaires. Des communautés régionales ou nationales de dirigeants se constituent autour de thèmes et actions à porter.

Intelligence collective Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'intelligence collective désigne les capacités cognitives d'une communauté résultant des interactions multiples entre ses membres (ou agents). La connaissance des membres de la communauté est limitée à une perception partielle de l'environnement, ils n'ont pas conscience de la totalité des éléments qui influencent le groupe. Des agents au comportement très simple peuvent ainsi accomplir des tâches apparemment très complexes grâce à un mécanisme fondamental appelé synergie ou stigmergie[réf. souhaitée]. l'Intelligence Collective se distingue de l'intelligence collaborative (efficacité des échanges centrés sur une tache) et de l'intelligence projective (synergie des motivations individuelles et collectives, porteuse de sens individuel et collectif). Les formes d'intelligence collective sont très diverses selon les types de communauté et les membres qu'elles réunissent. Intelligence collective humaine[modifier | modifier le code] et

L'holacratie : et si on se passait des chefs ? Briser la logique pyramidale pour établir un modèle égalitaire : c'est le pari de l'holacratie. Avec à la clé, la promesse d'une organisation efficace et d'un meilleur engagement. Les start-up n'ont généralement pas froid aux yeux. Pourtant, cette fois, Zappos a surpris par son audace. Le 3 janvier, le pionnier de la vente de chaussures en ligne a annoncé la suppression de tous les postes de managers. Radicale et ambitieuse, l'idée a germé dans l'imaginaire fertile de trois dirigeants d'un éditeur de logiciels américain, Ternary Software, à la recherche d'un nouveau mode d'organisation. Passer de la pyramide aux cercles "L'holacratie propose une nouvelle structure de gestion du pouvoir qui remplace le système pyramidal né avec le taylorisme", explique Bernard Marie Chiquet, converti de la première heure et désormais évangéliste de l'holacratie dans l'Hexagone avec son cabinet de conseil en organisation IGI Partners. Parallèlement, les services (et les chefs de service) disparaissent.

Quelques « Prezi » autour de la Sociocratie et introduction à l’Holacracy Pour bien commencer l’année, je vous propose une série de Prezi et une carte heuristque autour de la « Sociocratie » et du management des organisations. Prezi est un outil de présentations en ligne que j’utilise occasionnellement dans sa version en ligne gratuite, les cartes heuristiques ou mind-maps sont une manière d’organiser l’information, de la structurer afin de la rendre interactive et accessible rapidement. En préambule, je vous offre La définition de wikipédia: La sociocratie est un mode de prise de décision et de gouvernance qui permet à une organisation, quelle que soit sa taille — d’une famille à un pays —, de se comporter comme un organisme vivant, de s’auto-organiser. Son fondement moderne est issu des théories systémiques. L’objectif premier est de développer la co-responsabilisation des acteurs et de mettre le pouvoir de l’intelligence collective au service du succès de l’organisation. Pour démarrer en douceur, un premier Prezi en images, rapide et facile à comprendre:

» D’emmapom à l’Agence Nouvelle Culture : 2012, notre révolution Tout a commencé par un gros raz le bol : raz le bol du manque de temps, raz le bol d’être, parfois, en bout de course, juste pour les Relations Presse sans pouvoir participer à la stratégie de communication complète, raz le bol de ne pas réussir à trouver ma juste place au sein de l’équipe, raz le bol du rapport employeur-salariés qui plombent les relations humaines quoi qu’on en dise, raz le bol des charges incompréssibles qui plombent notre liberté, raz de le bol de n’avoir aucune visibilité sur nos chiffres à l’année et d’être en stress quand l’URSSAF ou la TVA pointaient leur bout de nez. Du coup, je ne m’y retouvais plus. J’avais juste l’impression de courir d’un point à l’autre dans un immense tourbillon, certes grisant, mais qui me décentrait de moi-même et me coupait des autres. Emmapom suivait toujours sa mission « porter des projets créatifs pour une nouvelle culture de société » mais au détriment de ses membres. Bref, Résultats des courses : Emma

Adhocratie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'adhocratie est un néologisme (provenant du terme latin « ad hoc ») utilisé pour désigner une configuration organisationnelle qui mobilise, dans un contexte d’environnements instables et complexes, des compétences pluridisciplinaires et transversales, pour mener à bien des missions précises (comme la résolution de problèmes, la recherche d'efficience en matière de gestion, le développement d'un nouveau produit, etc.). L’adhocratie a d'abord été formulée par Alvin Toffler dans Le choc du futur (1970) puis a été popularisée par Robert Waterman Jr. dans Adhocracy. The power to change (1990). Ce concept organisationnel s'oppose à la bureaucratie. L'organisation adhocratique est utilisée par plusieurs grandes firmes (comme la NASA ou Motorola) pour mener des projets d'envergure. §Selon Toffler[modifier | modifier le code] Alvin Toffler a popularisé le terme d'« adhocratie » dans son étude Le choc du futur (1970).

Instaurer une gouvernance écologique avec l’holacratie Rapport de force, pulsions de l’ego, quête de pouvoir, autocratie : voici ce qui domine dans la majorité des groupes (entreprises, associations) de notre société. Pourtant, des modes de gouvernance existent proposant une alternative à cette façon d'être et de faire. Qu'est-ce que l'holacratie ? L'holacratie qui provient des mots grecs « holos » désignant « une entité qui est à la fois un tout et une partie d’un tout » et de « kratos » signifiant « pouvoir ». Elle constitue une pratique pour les organisations en recherche d’efficacité et d’agilité dans leurs structures de base : organisation, processus de décision, réunions. Un système de pilotage dynamique : Avec ce système de prise de décision, l’entreprise s’ouvre à la créativité de ses membres : les individus travaillent en intelligence collective, créant un champ de conscience supérieur à la somme de ses participants. Quel impact sur le territoire ? Instaurer l'holacratie dans une organisation permet de : 1. 3. Holacracy (en anglais)

Sociocratie

Related: