background preloader

Les intelligences multiples

Les intelligences multiples
Related:  Intelligences multiples

La gamification au service de l'éducation Aujourd’hui, de nombreuses écoles doivent lutter contre le manque de motivation et d’engagement des élèves. La Gamification ou l’intégration d’éléments de jeux dans les programmes scolaires, semble être une aide solide à la relance de la motivation des étudiants ainsi qu’à l’éveil de leur intérêt. En effet, l’utilisation de mécanique de jeux dans l’apprentissage scolaire permet de modifier les comportements et de faciliter la réalisation de certaines tâches. Qu’est-ce que la gamification ? Comment fonctionne-telle ? Tentons d’éclaircir ces différents points dans les lignes qui suivent. L’école aujourd’hui Un jeune sur cinq âgé de 15 ans (environ 20%) ne maîtrise pas les savoirs de base, c’est-à-dire la lecture, l’écriture et les mathématiques élémentaires. Cette rupture est notamment liée à des méthodes et outils d’enseignement qui gagneraient immanquablement à être modernisés. La Gamification et son histoire Evolution du début du siècle La gamification dans le système éducatif Pourquoi ?

Aidez vos étudiants à reprendre confiance en eux-mêmes grâce à la théorie des intelligences multiples Dans le cadre de mon travail à l'université, je suis responsable d'un dispositif d'aide à la réussite à destination des étudiants de première année. Depuis cinq ans, j'ai conçu un accompagnement pour aider les étudiants à trouver leur place dans le monde universitaire, à trouver leur voie (= approfondissement du projet professionnel) et à mieux exploiter leur potentiel. Je rencontre les étudiants une heure chaque semaine par petits groupes de douze. Et j'anime mes interventions sous la forme d'ateliers interactifs. Cette année, j'ai rédigé un nouveau livre dans lequel je présente 22 ateliers que j'ai conçus pour favoriser l'autonomie et les capacités d'apprentissage dans le cadre des études supérieures. Je vous en reparlerai quand ce projet sera mis sur les rails éditoriaux…patience… Aujourd'hui, je vous présente un atelier que je viens tout juste de tester : "aider les étudiants à reprendre confiance en eux-mêmes grâce à la théorie des intelligences multiples". – Etc.

Tous les Octofun | 8 boules d'énergie pour le plaisir d'apprendre Voici des affiches pour ceux qui désirent intégrer les intelligences multiples. Ce sont huit propositions pour donner le meilleur de nous-mêmes et vivre harmonieusement avec tous. Version classe : Le principe est simple : je vous propose d’imprimer ce document en format A3, de le plastifier et de le fixer à la porte de la classe (côté couloir). Ceci deviendra alors un petit rituel pour l’élève : chaque fois qu’il passe la porte, il se rappelle qu’en classe, il stimule ses huit intelligences. C’est également une information pour les parents qui comprennent que l’enseignant intègre les intelligences multiples dans sa pédagogie. Affiche pour la classe Version école : Suggestion : document à placer à l’entrée de l’école ou sur la porte de la direction. Affiche pour l’école Version « maison » : Pour les familles qui intègrent les intelligences multiples dans leur éducation. Affiche pour la maison J'aime : J'aime chargement…

Boîte à raconter - La classe de Marion PROJET "boîtes à raconter" Cuvée 2013 Après avoir travaillé sur les contes traditionnels, leurs parodies et leurs différentes versions, nous avons fabriqué des "boîtes à raconter". Chaque enfant a ainsi pu repartir à la fin de la période avec sa boîte à raconter à la maison et réinvestir le travail réalisé en classe. Cette boite à chaussure revisitée est un « trésor » qui va permettre à chaque enfant de raconter tout seul l’un des contes traditionnels étudiés en classe. En effet, par petits groupes, les enfants ont choisi les formes, couleurs, matières à utiliser pour coder chaque personnage. Matériel nécessaire : - 1 boite à chaussure par enfant - des papiers de différentes couleurs et textures - de la peinture - des petits éléments de récupération (allumettes, pot en plastique, ect...) pour symboliser Concept : Notice pour les parents: Boîte à raconter "Boucle d'or et les 3 ours" petite section Lieux : Personnages : Objets : codage choisi par les élèves de ma classe: moyenne section grande section

Théorie des intelligences multiples La théorie des intelligences multiples suggère qu'il existe plusieurs types d'intelligence chez l'enfant d'âge scolaire et aussi, par extension, chez l'Homme. Cette théorie fut pour la première fois proposée par Howard Gardner en 1983. L'origine de la théorie Lorsque Howard Gardner publia son livre Frames of Mind: the Theory of Multiple Intelligence en 1983, il introduisit une nouvelle façon de comprendre l'intelligence des enfants en échec scolaire aux États-Unis. Intelligences multiples et polymathes Selon certains auteurs, l'existence de polymathes invalide cette théorie1. L'intelligence sociale Avec ses rapports L'état social de la France, Jean-François Chantaraud développe une autre forme d'intelligence : l'intelligence sociale est la capacité à réfléchir ensemble pour définir ensemble la notion existentielle de l'être ensemble, support à l'agir ensemble pour réussir ensemble dans la durée. Les diverses catégories d'intelligence pour Howard Gardner L’intelligence logico-mathématique 1.

Les caractéristiques de l'apprenant, élément de la flexibilité d'une FOAD Dans ce billet, je m’intéresse aux caractéristiques des apprenants dont la prise en compte peut rendre plus ou moins flexible une FOAD. Les objectifs personnels de l’apprenant La prise en compte des objectifs personnels de l’apprenant nécessite tout d’abord de les identifier, de les situer, par exemple sur la pyramide de Bloom, puis de les rapprocher des objectifs académiques de la formation. Les compétences de l’apprenant De la même manière que les objectifs, elles doivent être inventoriées et décrites en termes de savoir, de savoir-faire et de savoir-être. Les prérequis de l’apprenant Le contrôle de la maîtrise des prérequis de la formation par l’apprenant permet de le diriger/conseiller/suggérer/inviter à suivre le parcours qui lui est le plus adapté ou vers d’autres formations préalables. Temps de formation de l’apprenant A quels moments l’apprenant réalisera-t-il sa formation : durant son temps de travail, sur son temps personnel, en soirée, le week-end ? La motivation de l’apprenant

Nous avons 8 formes d’intelligence ? Faites-le Test ! | Lamascott En surfant par hasard sur le net je suis tombé sur un article très intéressant qui disait que nous avons 8 formes d’intelligence, je ne savais pas qui y en avait autant et bien tant mieux car il est à présent prouvé que chacun d’entre nous avons des compétences intellectuels entre l’intello qui s’isole dans la classe, le sportif qui fout rien en cour et la girl bavarde que tout le monde admire sans parler de ses groupies qui n’ont dieu que pour elle,… Il suffit donc de connaitre le domaine ou nous avons plus de compétences. Et bien c’est parti ! Culture général : Cette théorie des intelligences multiples vient d’un professeur de Harvard, Howard Gardner. Grace à ce génie nous savons que nous n’avons pas que 1 seule forme d’intelligence mais bien 8, Merci à toi ! Les 8 Formes d’intelligence : 1. C’est l’intelligence des personnes qui sont douées en calcul, qui aiment résoudre des problèmes logiques et qui analysent en permanence les causes et les conséquences des phénomènes autour d’eux.

Les chemins de l'intelligence L'intelligence ne dépend pas de la génétique mais de l'aptitude à utiliser pleinement les possibilités de notre esprit. L'important est la façon dont nous traitons et organisons les informations, dont nous interprétons nos expériences, et plus globalement, la façon dont nous nous représentons la réalité. Voici donc quelques clés pour devenir "plus intelligent"... Penser par soi-même Ne pas faire son jugement en fonction de celui des autres, et ne pas prendre pour argent comptant ce qui est dit ou suggéré par les médias, la publicité, les responsables politiques. Celui dont l'esprit ne produit aucune pensée autonome et ne contient rien d'autre que ce qu'on y a déversé est pour ainsi dire "sans valeur ajoutée". Ecouter son intuition L'hémisphère droit du cerveau possède des capacités intuitives qui sont complémentaires de l'intelligence rationnelle du cerveau gauche. L'intuition est capable de prendre en compte une multitude d'éléments dont nous n'avons pas conscience. Penser en 4D

N°448 - Le jeu en classe Accueil > Publications > Les dossiers des Cahiers > N°448 - Le jeu en classe Dossier coordonné par Yvana Ayme décembre 2006 Le jeu est mal vu à l’école dès qu’on quitte la maternelle... et c’est dommage. Ce dossier propose de nombreux témoignages de « pédagogie ludique », de l’école à l’université : énigmes géographiques, jeux de rôles pour comprendre l’économie ou travailler une langue, jeu de l’oie et calcul littéral, mise en scène d’une proposition de loi dans la République romaine, entraînement à l’inventivité en formation d’adultes... Outre ces exemples, plusieurs entretiens avec des « experts » analysent la façon dont le jeu, qui inclut une dimension affective forte, favorise l’ancrage des connaissances, à condition bien sûr que la situation pose un vrai défi cognitif. Commander ce numéro

Enseigner sous le signe des intelligences multiples La lecture : c’est savoir dire un symbole graphique. Pas certaine que ça donne trop envie… Voyons une autre définition/perception qui change tout, disons même qui change… UN tout… (MON tout en tous cas !) La lecture : c’est… sentir, interpréter, REproduire, raison ner, réSONNER, faire ViVre des sons puis des mOts, les mettre/maître en scène et les écouter frémir, GERMER dans l’esprit, prendre forme pour soi-ême et mieux encore pour les offrir à celui qui est prêt, tout à côté, à les recevoir à travers un joli jeu complice de bouche à oreille. D’un côté, depuis toujours, il s’agit pour un individu de transcrire machinalement un symbole graphique en un son particulier par la retenue automatique d’un signe écrit VU et d’un son ENTENDU/EMIS lui étant associé. On peut ainsi choisir d’apprendre à un enfant à lire par 8 approches différentes … si cela vous tente ! LUCIE, très à l’aise avec son corps, utilise davantage son intelligence kinesthésique. Claire Maurage Commentaires commentaires

L’intelligence émotionnelle : un outil prédictif de la réussite professionnelle Publi-reportage publié le 22/02/2011 Aujourd’hui, nous savons que la réussite d’un individu dépend davantage de son adaptabilité, de son ouverture d’esprit, de ses capacités d'empathie, de sa confiance en soi – autrement dit de son « intelligence émotionnelle ». Pendant longtemps, on a appris à se méfier de nos émotions, car elles étaient perçues comme une marque de faiblesse. L'intelligence émotionnelle est "l'habilité à percevoir et à exprimer les émotions, à les intégrer pour faciliter la pensée, à comprendre et à raisonner avec les émotions, ainsi qu'à réguler les émotions chez soi et chez les autres. Évaluée à travers le quotient émotionnel ( QE), elle commence à être considérée tout aussi importante, voir plus, que le quotient intellectuel (QI) dans la réussite professionnelle. Depuis une dizaine d’années, ce concept fait son chemin au sein des entreprises et des cabinets de recrutement. A quoi sert d'être « émotionnellement doué » au travail? Comment mesurer le quotient émotionnel ?

Pourquoi un document sur la différenciation? | La différenciation pédagogique qui soient prêtes à apprendre en même temps;qui utilisent les mêmes techniques d’étude;qui résolvent les problèmes exactement de la même manière;qui possèdent le même répertoire de comportement;qui possèdent le même profil de champs d’intérêt;qui soient motivées à atteindre les mêmes buts. En acceptant ces énoncés de base, on constate les limites d’un enseignement traditionnel. La différenciation pédagogique implique un changement de paradigme allant de l’enseignement centré sur la matière à l’enseignement centré sur l’élève. En plus de ces énoncés de base, nous croyons que l’enseignant doit posséder une bonne connaissance du Programme de formation de l’école québécoise, de la Progression des apprentissages et du portrait des élèves de sa classe. Une connaissance pointue de ces préalables est nécessaire à la réalisation d’une planification et d’une démarche différenciée.

Strategies d'apprentissage - Quel type d'apprenant suis-je ? Vous avez certainement déjà remarqué à quel point chacun d'entre nous développe des stratégies d'apprentissage qui lui sont propres, et ce, dès le plus jeune âge. Certains vont par exemple tirer profit d'un enseignement si celui-ci est dispensé de façon visuelle. D'autres vont avoir besoin de toucher, de pratiquer. Ces stratégies sont multiples et évoluent dans le temps et selon la tache exécutée ou l'information transmise. Notre cerveau est composé de deux hémisphères qui se sont spécialisés au cours de l’évolution de l’humanité. Même si chacune des parties droite et gauche de ces hémisphères comporte des zones fonctionnelles spécialisées dans des tâches différentes, la séparation entre l’un et l’autre est illusoire : ils sont en communication permanente grâce à un gros faisceau de fibres nerveuses qui constitue un véritable pont entre les deux hémisphères. Ils échangent en permanence ces informations afin d’avoir une « perception » la plus complète possible de la situation.

Jeu sérieux & Gamification Accueil > Dossiers et articles > Jeu sérieux & Gamification Utiliser le jeu pour faciliter l'apprentissage est ue statégie efficace. Quel que soit leur âge, les apprenants semblent sensibles au jeu pour apprendre. Faut-il alors transformer les écoles en vastes plateaux de jeu ? Pas nécessairement. Car la "gamification" consiste moins à donner l'aspect d'un jeu à son cours, qu'à s'inspirer des mécanismes favorisant l'intérêt et l'engagement des joueurs pour accroître la motivation et l'approfondissement des apprentissages chez les étudiants. En effet, l'usage du jeu et la "gamification" des pratiques présentent peu d'intérêt s'ils ne sont pas porteurs d'innovation pédagogique. Par ailleurs, l'immersion dans un univers complet et cohérent et la possibilité de dépasser ses limites en prenant des risques sans conséquences sur la vie réelle, constituent deux puissants facteurs d'engagement. Illustration : mayboro95, Shutterstock.com L'essentiel sur la gamification et le jeu sérieux

Related: