background preloader

LE MUR ou la psychanalyse a l'épreuve de l'autisme

LE MUR ou la psychanalyse a l'épreuve de l'autisme

http://www.dailymotion.com/video/x16d4fv

Related:  autismeAutismeSciences Humaines

Être aspie parmi les non-aspies - communication ? - DÉesCAa Strictement personnel Bonjour, Aspie "moyen", je vais essayer de décrire comment je me perçois et comment je perçois les autres. Au passage, je tiens à dire que dans cette description, il y a le coté aspie et des aspects qui me sont propres.

Mon bilan au CRA En janvier dernier j’ai été évaluée par le Centre de Ressources Autisme* de ma région pour confirmer (ou pas) le diagnostic du Dr Tuffreau dont je parle ici. Il était temps que je vous raconte tout ça! J’ai passé différents tests : un test psychomoteur, un test d’intelligence (WAIS IV), l’ADOS (test spécifique à l’autisme), et un entretien avec un éducateur spécialisé pour évaluer mon degré d’autonomie dans différents domaines.

Quelques thérapies folkloriques d’inspiration psychanalytique par Nicolas Gauvrit - SPS n° 293, hors-série Psychanalyse, décembre 2010 « Le trait le plus effroyable commun à toutes ces thérapies est le profond manque d’intérêt pour la vérité ou l’exactitude. » T.D. Carroll Le titre n’étant pas protégé – du moins en France –, tout le monde pouvait encore récemment s’acheter une plaque de cuivre et y faire graver « psychothérapeute »1, pour la visser à sa porte. C’est une voie de sortie pour maints artistes impécunieux qui s’improvisent « art-thérapeutes » pour le meilleur parfois, pour le pire souvent. Mais pour sortir du lot des thérapeutes improvisés, le mieux est peut-être d’inventer une nouvelle théorie.

Autisme : de l’intérêt d’une approche intégrée pour son diagnostic 18 juin 2015 L’autisme est une pathologie qui se manifeste par une grande hétérogénéité à la fois sur le plan de ses manifestations cliniques et sur le plan génétique. On estime aujourd’hui que près de 400 gènes pourraient participer à ce trouble. Le diagnostic de cette maladie est d’autant plus complexe qu’elle est fréquemment associée à d’autres troubles développementaux mettant en jeu les mêmes gènes. Pour améliorer le diagnostic, les chercheurs de l’Inserm ont utilisé une approche originale multi-modale combinant: Une évaluation clinique Une analyse génomique à haut débit pour le séquençage de l’ensemble des gènes Des analyses de l’activité électrique cérébrale en réponse à la perception d’un changement (électroencéphalographie – EEG)

Prenez garde ! Les autistes sont des mutants … - Le blog de Li-Cam Derrière ce titre qui se veut ouvertement accrocheur et provocateur, je souhaite porter votre attention sur plusieurs découvertes faites récemment. Des découvertes concernant l’autisme qui sont sur le point de changer radicalement notre vision de ce « handicap », pour le meilleur ou pour le pire, tout dépendra de la façon dont elles seront présentées et expliquées au grand public. Depuis environ 10 ans, plusieurs instituts de recherche de par le monde, dont l’institut Pasteur en France, travaillent sur la génétique de l’autisme dans le but d’isoler et d’identifier les gènes responsables. La recherche avance à grands pas depuis 2003, année de la découverte des premières mutations incriminant des gènes du chromosome X. Les gènes de l’autisme bientôt isolés et décodés : Aujourd’hui, la recherche a identifiée plus de 300 mutations qui pourraient être impliquées dans le syndrome autistique.

Comment nommer les déficiences ? Monique Vial, historienne de l’éducation spéciale, a montré l’infinie variété des noms, aux alentours de 1900, désignant les enfants, mais aussi les adultes, dits « arriérés » [Stiker, Vial, Barral, 1996]. Une centaine de textes sont cités qui manifestent la plus parfaite hétérogénéité. L’auteure regroupe ce foisonnement terminologique autour de certaines expressions majeures. Celle d’« anormalité », par exemple, mais qui donne lieu à des définitions fondées sur des critères très variables. Selon l’étiologie on parlera de « mentalement anormal », d’« enfant anormal intellectuel », de « faux anormaux intellectuels » (= sans lésion), de « paupérisme psychique persistant », d’« irréguliers extrinsèques ou intrinsèques » (biologiques). Selon que l’on prend des critères d’inadaptation à la société, on parlera d’« anormaux d’école », d’« anormaux d’hôpital », d’« enfants difficiles anormaux », d’« écoliers mentalement anormaux ».

Les autistes hypersensibles aux mini-changements 02 avril 2013 Les personnes atteintes d’autisme sont hypersensibles : n’importe quel changement visuel - même le plus minime - va attirer leur attention, générant peut être une sensation désagréable. C’est probablement ce trait qui les rend réfractaires au changement et les conduit à adopter des comportements répétitifs, orientés sur la stabilité. L’étude de la perception auditive des personnes atteintes d’autisme a déjà été réalisée, mettant en évidence leur hypersensibilité aux variations sonores. Mais le phénomène n’avait pas été vérifié pour la vue.

Qu'est-ce que l'autisme ? Définition L’autisme est un trouble développemental débutant avant l’âge de 3 ans. Il touche simultanément : - Les interactions sociales - La communication, à la fois verbale et non verbale - Le comportement avec des gestes répétitifs, stéréotypés, des rituels, des intérêts restreints D’autres troubles existent dans les domaines de la cognition, de la motricité, de la sensorialité, des capacités adaptatives, mais ils ne sont pas retenus dans les critères diagnostiques. Rites sociaux Il existe alors deux sortes de rites, " ceux qui protègent l'individu contre le contact au numineux, et ceux qui tentent de capter ou de manier la force du numineux. " " En définitive, ou bien l'on veut fixer la condition humaine dans un système stable en l'entourant de règles, et alors on a recours à des rites pour écarter de ce système tout ce qui symbolise son imperfection ; ou bien on se place symboliquement dans le monde de la puissance absolue, irréductible à la règle, et alors il n'y a plus à proprement parler de "condition " humaine. " " Cependant, la condition humaine fixée par les règles reste une création artificielle, elle ne repose en fin de compte que sur l'homme lui-même. " Ce qui échappe à la règle, ce qui se manifeste comme exceptionnel est donc plus réel et se suffit à soi-même. " Il est donc naturel qu'on ait éprouvé le besoin de résoudre l'opposition entre [...] l'ordre et la puissance, par une synthèse qui, elle aussi, ne pouvait se réaliser que symboliquement.

Autisme Dossier réalisé en collaboration avec le Pr Catherine Barthélémy, chef de service honoraire du service de Pédopsychiatrie au CHU Bretonneau de Tours, chercheuse au sein de l’UMR930 Inserm/Université François Rabelais "Imagerie et Cerveau", équipe "Autisme" - Février 2013. © Fotolia L’autisme fait partie des troubles envahissants du développement (TED), un groupe hétérogène de pathologies, caractérisées par des altérations qualitatives des interactions sociales, des problèmes de communication (langage et communication non verbale), ainsi que par des troubles du comportement correspondant à un répertoire d’intérêts et d’activités restreint, stéréotypé et répétitif. Le handicap associé est variable, allant de léger à sévère. Il est presque toujours associé à des difficultés d’apprentissage.

Autisme: "On oublie que les enfants autistes deviennent des adultes" - L'Express Styles J'ai été officiellement diagnostiquée Asperger le 24 décembre 2014. J'ai 33 ans. Si mon cas est passé inaperçu tout ce temps, c'est parce que a priori, mon profil ne correspond pas à la définition classique de l'autisme. Je suis professeur de lettres, j'ai un mari, deux enfants en bas âge. Pavé dans la mare de la psychiatrie: 'les diagnostics de maladies mentales ne valent rien' - Express [FR] La principale instance représentant les psychologues de Grande-Bretagne vient de jeter un pavé dans la mare: elle affirme qu’il n’y a pas de preuve scientifique pour affirmer que les diagnostics de maladies psychiatriques telles que la schizophrénie et les troubles bipolaires ont une utilité, ni même un fondement. Elle rencontre déjà l’opposition indignée des psychiatres, rapporte The Guardian. Cette instance, la division de psychologie clinique (DCP) de la British Psychological Society, affirme qu’il est temps d’opérer un “changement de paradigme” dans la compréhension des maladies mentales.

Autisme : des mutations génétiques perturbent la communication entre les neurones 10 février 2012 Les troubles du spectre autistique (TSA) sont un groupe hétérogène de maladies du développement neurologique dont les origines génétiques sont mal connues. Des mutations dans plus d’une centaine de gènes ont déjà été associées aux TSA, mais il est difficile d'évaluer leurs rôles précis dans les fonctions neurales et de hiérarchiser leur importance relative.

merci mais tu peux signer aussi , c'est un plaisir de connaître des personnes en mesure de parler de leurs souffrances et de leurs richesses aussi ! amitiés Georges by ggay Mar 3

Dans le même genre (?) : Bien cordialement, Une personne autiste by eqdd Mar 2

Related: