background preloader

Art Spiegelman dévoile les secrets de "Maus"

Art Spiegelman dévoile les secrets de "Maus"
Publié à l'automne aux Etats-Unis, cet ouvrage à paraître en France le 18 janvier, est accompagné d'un DVD comprenant la version numérisée de "L'Intégrale Maus : un survivant raconte". S'y retrouvent également des archives sonores (enregistrements de son père, survivant des camps, documents historiques), ainsi que des carnets personnels et des croquis. "MetaMaus", sorte de "making of" de "Maus" (souris en allemand), a demandé cinq ans de travail à l'auteur de ce best-seller mondial, qui avait aussi cofondé le magazine de BD d'avant-garde "Raw" dans les années 80 avec son épouse française Françoise Mouly, aujourd'hui directrice artistique du New Yorker. Traduit en 25 langues Figure phare de la bande dessinée underground américaine des années 70-80, Art Spiegelman, né en 1948, a bouleversé le paysage de la BD en publiant "Maus" en 1986, traduit en plus de vingt langues, et qui retrace la vie de sa famille pendant l'Holocauste, racontée par son père, juif polonais. Related:  cdituband

Maus est une biographie familiale puisque l’auteur a recueilli les souvenirs de son père ; survivant de la Shoah Résumé des albums Maus est un récit autobiographique qui alterne deux époques : les années 1980, les années pendant lesquelles Art Spiegelman écrit son livre et les années 1930-1940 avec les témoignages bouleversants du passé de sa famille et la vie personnelle de Vladek, son père. Ayant une grande difficulté à communiquer avec son père, Art Spiegelman entreprend l’écriture de la vie de son père Vladek, juif polonais, déporté à Auschwitz en 1944 avec sa femme, après une vie périlleuse de 1940 à 1944 allant de cachette en cachette pendant l’occupation allemande de la Pologne. Art questionne donc son père sur les conditions de vie de l’avant-guerre, du ghetto et du camp de concentration. Dès septembre 1939, les drapeaux nazis envahissent la Pologne après l’invasion du pays par l’armée allemande. En 1942, le génocide commence dans les camps avec les chambres à gaz dont tout le monde connaît l'existence et la fonction dans le ghetto. Les dessins sont sobres. Questionnaire Réponses

Spiegelman éclaire ses nuits et brouillards (Art Spiegleman - Wikimédia - Nadja Spiegelman - cc) C'est peu de dire qu'on l'attendait, ce Metamaus. Non que Maus, l'oeuvre maîtresse du New-Yorkais Art Spiegelman, sorti en deux volumes, en 1987 et 1992, qui tente de reconstruire en bande dessinée la réalité de la Shoah à travers le récit de son père, Vladek, juif polonais rescapé d'Auschwitz, ne parle d'elle-même. Descente aux enfers Du même auteur Metamaus, d'Art Spiegelman, Flammarion, 300 p., 30 €. Maus Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Synopsis[modifier | modifier le code] Maus raconte la vie de Vladek Spiegelman, rescapé juif des camps nazis, et de son fils, auteur de bandes dessinées, qui cherche un terrain de réconciliation avec son père, sa terrifiante histoire et l'Histoire. Des portes d'Auschwitz aux trottoirs de New York se déroule, en deux temps (les années 1940 et les années 1970), le récit d'une double survie : celle de son père, mais aussi celle du fils qui se débat pour survivre au survivant. Première partie (Mon père saigne l'histoire)[modifier | modifier le code] L'histoire se déroule du milieu des années 1930 à l'hiver 1944. Art Spiegelman se rend dans l'appartement de son père à New York, à Rego Park, car il souhaite réaliser une bande dessinée relatant l'ensemble des événements vécus par son père lors de la Seconde Guerre mondiale. Vladek Spiegelman est né en Pologne. Mais un jour il fut dénoncé et capturé par les Allemands.

Maus, d'Art Spiegelman - Lire Les grandes oeuvres ont leurs petites histoires. Dans le cas du Maus d'Art Spiegelman, la plus savoureuse reste sans doute la passe d'armes entre le New York Times et l'auteur du livre. Agacé de voir son témoignage sur la Shoah classé dans le domaine "fiction", ce dernier avait en effet demandé à ce qu'il soit placé dans la catégorie "non-fiction". Ce à quoi l'un des éditeurs du journal lui répondit, par voie de presse : "Allons sonner au domicile de Spiegelman, et si une souris géante nous ouvre la porte, je serai prêt alors à considérer le livre comme tel !" Le quotidien américain changera finalement son fusil d'épaule. L'histoire débute avec leur rencontre, en 1936. Ce sera donc Maus, dont les premières pages sont publiées en 1980 dans Raw, la revue d'avant-garde que Spiegelman vient de créer. Montrer la Shoah est un exercice périlleux, susceptible de verser dans une fascination morbide, voire dans l'"Holokitsch". D'autant que Maus n'est pas qu'un livre sur la Shoah.

DUANE HANSON, Supermarket lady, 1969 et sa fiche de révision Par cette sculpture, Hanson dénonce la société de consommation : Les produits agro-alimentaires sont fabriqués en masse aux Etats-Unis et bouleversent les habitudes des consommateurs avec l'apparition des centre commerciaux. C'est ici que D. Hanson nous transporte avec cette sculpture, ou le panier de la ménagère a été remplacé par un caddie qui déborde de nourriture. Cette personne peut être n'importe quelle américaine de classe moyenne et il n'est pas difficile pour le spectateur de s'identifier. Il ne lui est pas non plus difficile de grimacer devant cette silhouette tassée, la cigarette aux lèvres ainsi que devant ce regard vide malgré le caddie plein! Cette célèbre sculpture d'Hanson se présente aux spectateurs comme une vérité crue, dérangeante.

Art SPIEGELMAN, Maus : un survivant raconte Art SPIEGELMAN, Maus : un survivant raconte Mon père saigne l’histoire (volume 1) : Flammarion, 1987 Et c’est là que mes ennuis ont commencé (volume 2) : Flammarion, 1992 Intégrale : Flammarion, 1998 Éléments biographiques : La place de Maus dans la vie et l’œuvre d’Art Spiegelman Art Spiegelman naît au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, en février 1948 à Stockholm, où ses parents, des juifs polonais rescapés du Génocide, font halte avant de reprendre leur route vers les États-Unis. C’est cette histoire familiale qu’Art Spiegelman va raconter dans Maus : un survivant raconte. Lorsqu’il entame la rédaction de Maus, Spiegelman a derrière lui une douzaine d’années de production graphique, fortement ancrée dans la mouvance underground et déjà empreinte de son goût pour l’expérimentation graphique et narrative et du souci autobiographique. Art Spiegelman reçoit en 1992 le premier et à ce jour seul prix Pulitzer jamais attribué à un auteur de bande dessinée. Maus : un survivant raconte

Biographie Andy Warhol Linternaute.com > Biographie > Andy Warhol Andy Warhol Né à Pittsburgh le 06/08/1928 ; Mort à New-York le 22/02/1987 Publiciste mondain et excentrique, Andy Warhol a marqué l’art contemporain. Ses sérigraphies de vedettes de cinéma ont fait le tour de la planète. Au départ, un « artiste commercial » Andy Warhol, de son vrai nom Andrew Warhola, est né à Pittsburgh en 1928. Il commence sa carrière en devenant dessinateur publicitaire à New-York, ville qui l’inspirera fortement. Un thème de travail complètement nouveau Warhol choisit de reproduire les produits de grande consommation en sérigraphie. En 1962, il revisite les photos de stars comme la désormais célèbre série de Marilyn Monroe. Un businessman Doté d’un bon sens des affaires, il recrute en 1963 un bataillon d’assistants, auquel il délègue la production en série de ses créations. « J'ai commencé comme artiste commercial et je veux terminer comme artiste d' affaires » déclara-t-il. Que faut-il voir dans le travail de Warhol ?

La Factory : usine à Pop art d'Andy Warhol | Design Party Andy Warhol, l’art et le capitalisme Andy Warhol, bien que connu pour avoir réalisé les sérigraphies les plus chères de l’Histoire (Marilyn Monroe, Mao, ou d’autres personnalités des années 1960) est allé beaucoup plus loin dans le processus artistique. Il a industrialisé l’art, la chose la plus, en théorie éloignée du consumérisme. Il avait pour idée de rapprocher ses œuvres du capitalisme absolu qui animait les États Unis. C’était l’Après Guerre, l’économie était au beau fixe, c’est l’âge d’or du cinéma américain. Warhol a également rendu la production elle-même des œuvres industrielle. Warhol voulait désacraliser l’art, le rendre le plus accessible possible. La Silver Factory La Factory, située dans l’ancien atelier de Warhol lui-même, près de Grand Central Station en plein cœur de Manhattan était un lieu de création, de réflexion, de fête, de débauche, d’exposition. Warhol demanda à Billy Name de redécorer les murs de la Factory. Warhol : artiste businessman et intransigeant Google+

Related: