background preloader

Charles de Gaulle : Appel du 22 juin

Charles de Gaulle : Appel du 22 juin

http://www.youtube.com/watch?v=RfU90MTkYE4

Related:  le chant des partisansLa guerre des ondes pendant la Seconde Guerre mondialeMédias et opinion publiqueLa seconde guerre mondiale ( 1939-1945)

Jalons Pour l'histoire du temps présent - Radio Paris La véritable Radio Paris, l'une des meilleures radios de France émet jusqu'au 17 juin 1940. L'occupant allemand, qui en a réquisitionné les locaux et le matériel, va usurper ce nom pour en faire, en zone occupée, l'outil principal de sa propagande, dès le 18 juillet 1940. Disposant de moyens financiers importants, cette radio allemande en langue française recrute de nombreux journalistes collaborationnistes et antisémites. "Les Résistances" : un webdoc sur la Résistance et ses héros Le 27 mai est la Journée nationale de la résistance. C’est l’occasion de découvrir « Les Résistances », un excellent webdoc sur ces années terribles avec de très beaux témoignages. Pour la première fois, une plateforme interactive et pédagogique donne la parole aux derniers témoins de la Résistance et explore les fonds d’archives historiques.

Le rôle de la radio, 1940-1944 Le rôle de la radio, 1940-1944 Jean-Louis CRÉMIEUX-BRILHAC (Chef du service de diffusion clandestine au commissariat à l'intérieur à Londres, 1942-1944) Le rôle de la radio, 1940-1944, Espoir n°66, 1989 Chronologie de l’affaire Dreyfus : faits et débats parlementaires – Assemblée nationale Coll. part. 1859 : naissance d'Alfred Dreyfus à Mulhouse 1870 : occupation de l'Alsace-Lorraine 1894 : arrestation et condamnation d'Alfred Dreyfus 1895 : dégradation du capitaine Dreyfus à l'École militaire à Paris et déportation à l'île du Diable Blitzkrieg Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Opération Barbarossa : les principes de mobilité et d'effet de surprise, qui caractérisaient jusqu'ici les engagements stratégiques de la Wehrmacht sous le terme de Blitzkrieg, semblent encore prévaloir pendant l'été et l'automne 1941. L'armée allemande apparaît encore invaincue ; le cours des choses va se corser pour elle dès l'hiver devant Moscou. Le Blitzkrieg (signifiant en allemand « guerre éclair ») est une stratégie offensive visant à emporter une victoire décisive par l'engagement localisé et limité dans le temps d'un puissant ensemble de forces mécanisées, terrestres et aériennes dans l'optique de frapper en profondeur la capacité militaire, économique ou politique de l'ennemi. Définitions historiques[modifier | modifier le code] Description[modifier | modifier le code]

Une radio de combat 4/5 : Radio-Vichy et radio Paris Pendant que la BBC prête sa voix à la Résistance, les radios de la collaboration exercent une contre-propagande active. Radio-Vichy: Henriot dénonce la BBC (13 juin 1942) A partir de février 1942, Philippe Henriot, ancien député de Gironde élu en 1932 qui dérive par la suite vers l’extrême droite, tient une chronique hebdomadaire sur les ondes de Radio-Vichy. Le jour d'avant : La guerre au fil des ondes Lorsque l'on évoque la Radio en France durant l'Occupation, deux types d'auditeurs viennent à l'esprit. Les uns, peu nombreux, écoutaient la Radio de Londres la BBC (qu'ils prononçaient d'ailleurs sans snobisme "bébéçé"). Les autres se groupaient autour du poste familial pour ne rien perdre des programmes de Radio-Paris. La Radio de Londres et Radio-Paris, se livraient une guerre sans merci sur les ondes mais elles cohabitaient plus pacifiquement dans le vieux poste de TSF familial. L'écoute de la radio de Londres était interdite et en cas de contrôle, il valait mieux ne pas laisser trainer n'importe où l'aiguille du cadran... Ici Londres...

La radiodiffusion en 1939 / 1940 La radiodiffusion en 1939 / 1940 Jean-Paul CLAUDEL Le parc des récepteurs de radio au début de la Guerre

Related: