background preloader

Biographies : Steve Jobs et Steve Wozniak

Biographies : Steve Jobs et Steve Wozniak
Les destinées de Steve Jobs et de Stephen Wozniak ont été intimement liés depuis leur rencontre au Homebrew Computer Club, où ils se retrouvaient régulièrement avec d'autres bidouilleurs, aux premières heures de l'histoire de l'informatique. Stephen Wozniak est né en 1950, dans la Silicon Valley. Son père, ingénieur en électronique, l'intéresse très tôt aux techniques électroniques. Wozniak devient vite très doué : à 13 ans, il gagne le premier prix d'un concours de création de machines à additionner et soustraire. En 1971, il crée avec un ami, Bill Fernandez, un ordinateur, dans le garage de son ami. Jobs est né le 24 février 1955. Avec le lancement de l'Altair, Wozniak se rend compte que la révolution de la micro-informatique est en marche. Dès 1981, les deux hommes s'opposent au sujet de l'avenir d'Apple : Wozniak souhaite améliorer la gamme Apple II, tandis que Jobs veut lancer à fond Apple dans l'aventure de l'interface graphique. Photo : Robert Mizono

Steve Jobs A Tribute to an Innovative Leader – Steve Jobs You think you have it tough… some people despite the trials and tribulations that are presented to them still manage to rise above and make history. One such modern day hero is the all inspiring…Steve Jobs. Last week we asked you a simple question on our Job Mail Facebook Fan Page. “Can you guess who said this quote? “Be a yardstick of quality. Some people aren’t used to an environment where excellence is expected.” Today, we pay tribute to the legend. This is Steve’s story: Steve Jobs never graduated from college. It was pretty scary at the time, but it turned out to be one of the best decisions Steve ever made. 10 years later, when Apple Computer Incwas designing their first Macintosh computer, it all came back to him. To quote Steve Jobs: “You can’t connect the dots looking forward; you can only connect them looking backwards. Steve Jobs was a visionary; he found what he loved to do early in life. He’s pretty sure none of this would have happened if he hadn’t been fired from Apple.

Steve Jobs Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Jobs. Steve Jobs Steve Jobs présentant l'iPhone 4 en blanc, lors du discours d'ouverture (keynote) de sa Présentation du 7 juin 2010. Steven Paul Jobs, dit Steve Jobs, (San Francisco, 24 février 1955 - Palo Alto, 5 octobre 2011) est un entrepreneur et inventeur américain, souvent qualifié de visionnaire[1], et une figure majeure de l'électronique grand public, notamment pionnier de l'avènement de l'ordinateur personnel, du baladeur numérique, du smartphone et de la tablette tactile. Cofondateur, directeur général et président du conseil d'administration d'Apple Inc, il dirige aussi les studios Pixar et devient membre du conseil d'administration de Disney lors du rachat en 2006 de Pixar par Disney. En 1986, il rachète la division Graphics Group de Lucasfilm, la transforme en Pixar Animation Studios et rencontre le succès commercial en 1995 avec Toy Story, un film dont il est le producteur délégué. Carrière Début

Les dates clés de l'histoire d'Apple Le mythique ex-patron et cofondateur du groupe américain d'informatique Apple Steve Jobs est mort mercredi après avoir été l'artisan de la réussite de la firme à la pomme. 1976: Steve Jobs et Steve Wozniak présentent le premier ordinateur Apple à Palo Alto, en Californie. Il consiste alors principalement en une carte de circuit imprimé et coûte un peu moins de 700 dollars. 1977: l'Apple 2, le premier micro-ordinateur produit en série, remporte un succès immédiat. 1980: Apple entre en Bourse. 1983: Lisa, le premier ordinateur sur lequel apparaissent une souris pour la navigation, des icônes et des fichiers, est lancé. 1984: le Macintosh fait ses débuts. 1985: Steve Jobs démissionne à la suite d'une lutte de pouvoir interne. 1986: John Sculley devient le président d'Apple. 1996: Apple achète NeXT et fait de Steve Jobs un conseiller. 1997: Steve Jobs reprend les commandes du groupe. 1999: l'iBook, présenté comme un iMac portable, est commercialisé. 2010: Apple présente sa tablette iPad.

The Meaning Of Steve Jobs Gawker curmudgeon Hamilton Nolan is right: "Steve Jobs was not God," read the headline to his recent post slamming those "whose remembrances have already taken on a quasi-religious tone" and advising them to "seek help." He was responding to the flood of grief that consumed the media, media watchers, and many others in the hours and days after Jobs' death was announced. And a mighty flood it was. Journalists recounted their interactions with Jobs over the years while others reminisced about their first Apple computers. Facebook was aflutter and Twitter atwitter, with the outpouring of grief over Jobs' death temporarily causing outages. Meghan O'Rourke, in true New Yorker fashion, offered a more analytical framework, chalking it up to the idea of "public mourning," which has "always been a crucial feature of civic life--it’s just that our form of it is more mediated than ever before. The iPhone isn't just a phone; it's our portal to each other.

Article : Une bio non autorisée : Good Steve, Bad Steve Un article du Times, biographie de Steve Jobs, met en avant la personnalité complexe du gourou de Cupertino. Un "narcissique productif", maniaque du secret, mais aussi un génie capable d'imposer une vision à son entreprise et au monde. L'homme, en tout cas, n'a pas fini de fasciner. Le Times n'a guère trouvé d'aide chez Apple pour rédiger cette biographie. Le culte du secret Comment a-t-il été possible pour le plus grand héros du capitalisme domestique de garder secrète sa transplantation du foie dans un hôpital de Memphis ? La réponse est, qu'avec les ordinateurs, les iPod et les iPhone, le secret est un autre produit estampillé Apple. Jobs de retour sur scène pour présente le Mac Tablet ? La spécialité de Jobs ce sont les Keynote, véritable cérémonies de prières pour les fans, d'une heure trente à deux heures. Un Jobs épineux « C'est quelqu'un de difficile et d'épineux à interviewer » explique Elmer-DeWitt, « et il est toujours en train de vous vendre quelque chose. Henry Ford

God’s answer to Job(s) … and Job(s) said : “You win” Ma pomme trouve le café plus amer que d’habitude. La météo, la crise, la mémoire à booster parce que Steve Jobs nous avait encore changé le système (bien nommé) d’exploitation du client… Et maintenant, "Think Different" qui part en pleine saison des pommes ! Pour une fois qu’un sage qui nous montrait la lune nous donnait (vendait …) un coup de main pour la décrocher … Pour une fois que quelqu’un de talentueux qui avait quelque chose à dire et qui était en examen pour des raisons que la morale ne réprouve pas passait au journal TV … Pour une fois qu’un patron créait des produits et affrontait ses concurrents plutôt que de virer des employés et de mendier des avantages fiscaux pour faire monter le cours de bourse de ses stock-options … Pour un fois qu’un top manager surdoué ne venait pas dans une entreprise pour les repas d’affaires, un golden hello, des fringes indécents ou une retraite chapeau de sénateur prédateur … "Attristé" a dit le Président Obama. Jobs said : "you win". Like this:

Quand Steve Jobs commet le parjure… Wired s'est ingénié à exhumer les citations de Steve Jobs qui entrent en contradiction avec ce qu'il a fait par la suite, et si une chose est claire, c'est que le patron d'Apple n'a pas peur de se contredire dans les faits, à moins qu'il ne cherche à brouiller les pistes intentionnellement. En 2008, Steve Jobs répondait à ceux qui le pressaient de faire un netbook : « Nous ne savons pas faire un appareil à moins de $500 qui ne soit pas de la camelote ». On en connaît quelques-uns qui auront tôt fait de reprendre la citation à leur compte pour l'appliquer à l'iPad… En 2003, à Walt Mossberg : « Nous n'avons aucun projet de tablette. Durant la même interview : « J'ai beaucoup de pression pour faire un PDA. En 2008, au sujet du Kindle dans le New York Times : « Peu importe si le produit est bon ou mauvais, la réalité c'est que les gens ne lisent plus. A Mossberg, en 2003 : « Je ne suis pas convaincu que les gens aient envie de regarder des films sur des écrans minuscules.

TPE Apple - Historique Apple Computer Inc. est créée en 1976 en Californie, à Cupertino par Steve Jobs alors âgé de 21 ans, Steve Wozniak âgé de 26 ans et Ron Wayne qui travaillent alors dans le garage de la famille Jobs. Cette équipe désire créer un ordinateur facile à utiliser. Mais quelques jours après sa création, Ron Wayne, détenteur de 10% des parts de l’entreprise, quitte celle-ci et revend ses parts aux deux autres co-fondateurs pour 800 $ ! Le premier produit créé par l’entreprise est l’Apple I. Au total, 200 exemplaires uniquement sont vendus, la même année, au prix de 666.66$. En 1977, ils sortent l'Apple II, le premier ordinateur personnel au monde, sorti en grande série. Apple I Apple II C’est à ce moment qu’Apple crée son premier logo, inspiré de Newton sous un pommier, très vite remplacé par la fameuse pomme aux couleurs de l'arc-en-ciel. L’entreprise se développe et c'est le 12 décembre 1980 qu'intervient l'entrée en bourse d'Apple, chaque action coûtant 22 $. Apple III Lisa Le Macintosh

My Experience with Jobs and Apple Avant, quand #Apple changeait un truc, ça faisait le buzz. Maintenant, c’est pareil Du temps de Steve Jobs, les designers d’Apple avaient un taf épuisant à essayer de suivre les 3 ou 4 idées par seconde du Leader Maximo, par ailleurs réputé un brin dictatorial limite pénible. Mais c’était gratifiant, chaque nouveau binz faisait un buzz terrible, genre révolution. Tout le monde savait que quand Steve disait "unbelievable price", ça voulait dire "c’est plus cher, mais le rapport qualité prix est meilleur pour Apple, le truc est plus joli et de toute façon, c’est comme ça et si vous étiez actionnaires vous seriez encore plus super contents". Maintenant, c’est à peu près pareil, un grand maigre avec un blue jeans et une fringue noire en haut annonce un nouveau truc Apple à temps pour qu’on n’ait pas dépensé bêtement le budget de Noël, et ça fait le buzz 6 semaines avant, pendant, et 6 semaines après. Tout le monde sait, et s’en fiche. C’est comme ça depuis (presque) toujours, et (probablement) pour l’éternité. Tout le monde en rêve, juste comme avant. Like this:

Histoire d'Apple

Related:  cassiecadars