background preloader

02/ Vidéo Le magazine de la formation professionnelle continue

02/ Vidéo Le magazine de la formation professionnelle continue
Related:  chap 10 gestion des compétences et employabilitéQG7 - La gest° des compétences - garantie de l’employabilité de

PREZI La FPC en France (auteur Vanessa ANDRE) Les obligations de l'employeur Dernière mise à jour le 13 mars 2014 Synthèse En matière de formation professionnelle, deux obligations sont à la charge de l’employeur : participer à son financement, par le biais d’une contribution dont le taux varie selon la taille de l’entreprise, consulter les représentants du personnel sur la mise en œuvre de la formation dans l’entreprise. A savoir Au-delà de ces obligations, l’employeur dispose d’une large autonomie pour définir la politique de formation de l’entreprise et mettre en place, en fonction des projets de développement de l’entreprise, un plan de formation. Sommaire Fiche détaillée Quelles obligations à l’égard des représentants du personnel ? Tous les ans, le comité d’entreprise (ou s’il n’existe pas, les délégués du personnel) doit être informé et consulté sur les orientations de la formation professionnelle dans l’entreprise en fonction des perspectives économiques et de l’évolution de l’emploi, des investissements et des technologies dans l’entreprise.

La reconversion Recherche avancée Parcours et témoignages Accueil > Parcours et témoignages > La reconversion La reconversion Regarder le reportage sur "la Reconversion professionnelle" sur vimeo Haut de page Plan de formation : Dates à respecter S’il n’est pas obligatoire, une fois en place, le plan de formation obéit à certaines obligations vis-à-vis des instances internes à l’entreprise. Celles-ci sont à réaliser chaque année avant le 1er octobre et le 31 décembre. 02/12/2013 - par Estelle Guiton - Actualités de la formation professionnelle, Actualités sur la formation professionnelle Des dates à retenir pour le plan de formation Le plan de formation, lorsqu’il est instauré dans l’entreprise, répond à plusieurs obligations d’une année sur l’autre. Ainsi, la première phase a pour échéance le 30 septembre. L’étape suivante est, elle, à prévoir au plus tard le 30 décembre. Les détails du plan de formation Le plan de formation comprend deux types d’actions principales à destination des salariés : Dans le premier cas, chaque action de formation doit être menée durant les heures de travail.

Les accords de mobilité interne Dernière mise à jour le 19 novembre 2013 Synthèse Les articles L. 2242‑21 à L. 2242‑23 du Code du travail (issus de la loi du 14 juin 2013 citée en référence) prévoient la possibilité, pour l’employeur, d’engager une négociation portant sur les conditions de la mobilité professionnelle ou géographique interne à l’entreprise dans le cadre de mesures collectives d’organisation courantes sans projet de réduction d’effectifs : dans les entreprises et les groupes d’entreprises d’au moins 300 salariés, les modalités de cette mobilité interne à l’entreprise s’inscrivent dans le cadre de la négociation triennale sur la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences prévue à l’article L. 2242-15 du code du travail ; dans les autres entreprises et groupes d’entreprises, cette négociation, si elle est engagée, portera également sur les évolutions prévisionnelles des emplois et des compétences et sur les mesures susceptibles de les accompagner. A savoir Sommaire Fiche détaillée

Comment optimiser la mobilité interne Décider d’une mobilité interne alors que les concernés n’ont pas forcément les compétences et les qualifications nécessaires mène droit au mur. Dans certaines entreprises, les plans de carrière sont établis par fonction. Au vu de la conjoncture actuelle, beaucoup d’entreprises structurées se voient dans l’obligation d’optimiser leur capital humain. Bien évidemment, les risques d’échec sont importants. De même que des managers qui ne jouent pas le jeu et qui ne mettent pas suffisamment en avant leurs hauts potentiels peuvent porter préjudice à l’instauration d’un système de mobilité et de développement professionnel durable. Une politique de communication transparente et généralisée en amont Ceci dit, les bons exemples ne manquent pas. La mobilité interne nécessite de ce fait une organisation importante. Il y a d’autres questions fondamentales : l’entreprise dispose-t-elle d’un système de suivi et de gestion des compétences ? Brahim Habriche. Authentifiez-vous pour ajouter un commentaire

Responsables formation, où passe votre temps En mai dernier, j’ai publié dans la revue Personnel, un article intitulé « DRH, qu’avez-vous fait de la fonction formation ? ». J’y dressais un constat assez pessimiste, étayé par l’enquête Cegos 2013 sur la formation professionnelle : la fonction formation en France semble souvent « en bout de chaîne » des processus de décision, « poussée dans les cordes » de l’administratif. Je vous propose, amis lecteurs responsables de formation, de dresser ensemble le constat, pour ensuite mieux savoir sur quoi agir. L’outil de suivi d’activités et le sondage associés à ce billet nous permettrons de savoir vraiment d’où nous partons. Une fonction en péril ? En 2008, Sandra Enlart et Monique Bailly publiaient ensemble un ouvrage intitulé « La fonction formation en péril », aux Editions Liaisons. Disons-le, cela ne s’arrange pas. Ces contraintes tatillonnes, conjuguées dans certains cas à une certaine inefficacité adminstrative côté OPCA, ne font que renforcer la charge des services formation.

Ministère de l'Éducation nationale > VAE La validation des acquis de l'expérience est une mesure qui permet à toute personne, quels que soient son âge, son niveau d'études ou son statut, de faire valider les acquis de son expérience pour obtenir une certification professionnelle. Trois ans d’expérience en rapport avec le contenu de la certification visée sont nécessaires. Fonctionnement de la VAE La VAE permet d'obtenir, en totalité ou en partie, un diplôme, un titre ou un certificat de qualification professionnelle inscrit au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP). Le candidat doit remplir un dossier détaillant son expérience professionnelle et les compétences acquises. Tout le monde a droit à la reconnaissance de son expérience salariés,non salariés,demandeurs d'emploi indemnisés ou non,personnes ayant exercé des activités sociales, bénévoles, etc. La seule condition requise est d'avoir exercé une activité d'une durée de trois ans au minimum en rapport avec le contenu du diplôme visé. À qui s'adresser ?

Rôle du DRH dans l'évolution de la culture d'entreprise | RH info Une fonction en profonde transformation La fonction RH connait depuis quelques années une profonde transformation[1] : dans les entreprises du CAC 40, douze DRH ont été changés sur la période 2008-2009, vingt-deux en 2010-2012 et huit en 2013, Seules quatre entreprises ont un DRH ayant cinq ans ou plus d’ancienneté dans la fonction. Soit un taux de turnover de 18 % en moyenne annuelle sur la période 2008-2013, avec une accélération ces trois dernières années, à plus de 20 %. Cette tendance a été confirmée en 2013, puisque huit postes (20 %) ont changé de titulaire sans compter PSA et Alcatel, sortis du CAC 40 fin 2012 (mais cette dernière entreprise, Alcatel, y est revenue en décembre 2013 pour remplacer ST Microelectronics sorti à nouveau de la cote). Cette transformation se caractérise également par l’arrivée à la tête de la fonction de nouveaux profils : les titulaires des postes de DRH du CAC 40 viennent à 60 % de l’interne (23/40). [3] Schein, E.

VAE - Formations qualifiantes La Dares et Pôle emploi publient mensuellement, selon un calendrier arrêté pour l’ensemble de l’année, les statistiques sur les demandeurs d’emploi inscrits et les offres collectées par Pôle emploi dans la collection Dares Indicateurs. Des données plus détaillées sont mises à disposition sur Internet dès la publication du Dares Indicateurs. Elles portent sur les effectifs des demandeurs d’emploi en fin de mois, sur les flux de demandeurs d’emploi ainsi que sur les offres d’emploi collectées et satisfaites par Pôle emploi en France métropolitaine (sauf mention contraire). Une documentation complète relative aux données sur les demandeurs d’emploi inscrits et les offres collectées par Pôle emploi est accessible sur le site de la Dares. Plus précisément, la Dares publie, à partir de l’année 1996, des données mensuelles, corrigées des variations saisonnières et des jours ouvrables sur : ▪ les entrées et sorties des listes de Pôle emploi selon les différents motifs ; brutes sur :

1 junior sur 3 cherche à quitter son premier emploi Une stabilité professionnelle qui ne suffit pas, qui ne suffit plus…et des chiffres parlants ! 72 % des jeunes diplômés de 2012 en emploi disposent d’un contrat à durée indéterminée, 28 % d’entre eux cherchent parallèlement un autre emploi. Quels sont les facteurs qui les motivent à quitter leur premier emploi ? Sortir du job alimentaire. Ils sont nombreux à considérer leur poste actuel comme une situation temporaire, qui leur permet de vivre en attendant de décrocher un emploi plus en adéquation avec leurs attentes : 35 % qualifient leur poste de « job alimentaire », contre 4 % chez les autres jeunes en CDI. Ce sentiment est bien sûr lié au contexte économique. Gagner en responsabilité et gravir plus vite les échelons. Croire en leur rêve. Salaire pas à la hauteur. En résumé.

E-learning : Définition Qu’est-ce que l’E-Learning ? Le E-learning, ou , est une technique de formation reposant sur la mise à disposition de contenus pédagogiques via un support électronique : Cd-rom, Internet, intranet, extranet… Le E-learning désigne les outils, les applications et l’ensemble des contenus mis à disposition d’un stagiaire dans le but d’une . Longtemps réduites à des supports cd-rom, le E-learning à évolué et utilise dorénavant le web et différentes applications. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la formation en ligne n’est pas synonyme d’isolement. Cette solution permet aussi de nombreuses possibilités d’échange et d’interactivité. Quels sont les avantages du E-learning ? L’e-learning est un ultra-flexible, le stagiaire peut apprendre d’où il souhaite et quand il le désire. Le stagiaire avance à son rythme. Les permettent de choisir entre cours individuels ou collectifs. L’E-learning permet de d’une entreprise, même dispersés géographiquement. En savoir plus :

Du DIF au CPF Le compte à rebours a commencé : dès le 1er janvier 2015, le compte personnel de formation (CPF) remplacera le droit individuel à la formation (DIF). Issu de la loi du 5 mars 2014 sur la réforme de la formation professionnelle, ce compte alimenté en heures de formation est utilisable à l'initiative de son titulaire et l'accompagne durant toute sa carrière professionnelle, de son entrée sur le marché du travail jusqu'à sa retraite. Les heures de DIF transférées sur le CPF Dès le 1er janvier 2015, le CPF va se substituer de droit au DIF. Toutefois, les heures de DIF acquises et non dépensées ne sont pas perdues, elles sont transférées sur le CPF. A ce titre, l'employeur doit informer, avant le 31 janvier 2015, chaque salarié du nombre total d'heures acquises et non utilisées au titre du DIF au 31 décembre 2014. La transmission des informations Pour 2015, il appartiendra au salarié d’inscrire son solde DIF sur son CPF disponible sur le site www.moncompteformation.gouv.fr.

La formation des salariés : principes généraux Dernière mise à jour le 12 mars 2014 Synthèse Quelles que soient la forme et la durée de son contrat de travail, le salarié peut se former en tout ou partie pendant le temps de travail. Le statut du salarié pendant la formation - c’est-à-dire sa rémunération, sa protection sociale, ses obligations à l’égard de l’employeur ou encore le mode de prise en charge des coûts de la formation - dépend du cadre juridique dans lequel il se trouve : plan de formation de l’entreprise, congé individuel de formation (CIF), droit individuel à la formation (DIF) auquel se substituera, à compter du 1er janvier 2015, le compte personnel de formation, validation des acquis de l’expérience (VAE), périodes de professionnalisation, etc A savoir A l’occasion de son embauche, le salarié est informé qu’il bénéficie tous les deux ans d’un entretien professionnel avec son employeur consacré à ses perspectives d’évolution professionnelle, notamment en termes de qualifications et d’emploi. Sommaire Fiche détaillée

Related: