background preloader

Starbucks met la franchise à sa carte en France

Starbucks met la franchise à sa carte en France
Présent en France depuis maintenant 10 ans, Starbucks Coffee y compte désormais près de 100 salons de cafés. Ne souhaitant pas s’arrêter en si bon chemin, la chaîne américaine mise également désormais sur la franchise, en ciblant dans un premier temps 5 grandes villes de l’Hexagone : Toulouse, Bordeaux, Nantes, Rennes et Lille. Parallèlement à cela, Starbucks Coffee poursuivra son développera en propre et continue d’ouvrir des salons de cafés en « licence », avec des partenaires comme Autogrill et SSP dans les gares, aéroports et aires d’autoroutes. ​Starbucks Coffee, nouveau franchiseur de taille en France ? Lancement de la franchise en France Après le Royaume-Uni, qui a accueilli son premier franchisé en février 2013, la France est le deuxième pays où la chaîne américaine donne la possibilité à des franchisés d’ouvrir leurs salons. Tous les formats envisageables en franchise Toulouse, Bordeaux, Nantes, Rennes et Lille jugés prioritaires

Les indicateurs de performance sociale et financière Conseils de mise en œuvre 1. L’information financière 1.1 Les normes comptables L’IMF doit d’abord s’assurer d’utiliser des normes comptables adaptées : claires, respectant celles édictées par l’organe de supervision et les standards internationaux en vigueur dans le secteur de la microfinance : comptabilité en partie double (actif = passif), principe de prudence, principe d’importance relative, principe de spécialisation des exercices, principe de rattachement. 1.2 Les états financiers L’IMF présente ensuite clairement les données financières, sous forme d’états financiers. 1.3 Les ratios financiers Enfin, une série d'indicateurs clés de performance financière est utilisée pour jauger les résultats des IMF. Ces ratios seront ensuite analysés et aideront à expliquer la performance de l’IMF. 2. La mesure des performances sociales œuvre à améliorer l’impact de l’IMF sur ses clients et contribue à renforcer ses performances financières. Il existe deux types d’indicateurs : Haut de page

Les performances financières comparées d’Apple, Microsoft, Google La saison de la publication des résultats arrive à son terme, et le site américain The Verge en profite pour proposer une comparaison des performances d’Apple, Google et Microsoft, en termes de CA, de résultat net et de marges opérationnelles. En synthèse, si ces 3 acteurs ont plutôt "déçu" Wall Street, il faut quand même constater qu’ils constituent toujours des machines à engranger des dollars, avec des profits nets trimestriels qui s’échelonnent de 2,7 à 6,9 MILLIARDS de dollars, et des marges opérationnelles nettes (profts/CA) oscillant autour de 20% témoignant du caractère très profitable de leur business. The Verge note aussi que le second trimestre de l’année dernière avait vu Microsoft enregistrer dans ses comptes une charge négative de 6,19 milliards de dollars de dépréciation de ses actifs liée à l’acquisition de la société eQuantive en 2007.

Définition L’Autofinancement Qu’est-ce que l’autofinancement ? L’autofinancement pour une entreprise consiste à recourir à sa propre trésorerie pour financer un investissement. L’entreprise utilise les profits dégagés au cours des années précédentes, et qui n’ont pas été distribués aux associés (ou prélevés par l’entrepreneur). Chaque année, l’entreprise peut calculer à partir de son résultat, sa capacité d’autofinancement (CAF). La CAF, comme elle est définie dans l’article « CAF ou pas CAF ? », est l’ensemble des ressources internes dégagées par l’activité de l’entreprise pour assurer son financement.Pour en savoir plus CAF ou pas CAF ? Faire le choix entre s’endetter ou autofinancer ? Autofinancer intégralement ses investissements n’est pas la plus sûr des façons d’assurer la pérennité de son entreprise. Par ailleurs, le recours à l’emprunt peut générer un effet de levier sur la rentabilité financière de l’entreprise, en fonction du coût de l’emprunt.

Related: