background preloader

Mesurer l’efficacité de la pub digitale au cœur de l’expérience consommateur - Ipsos ASI

Mesurer l’efficacité de la pub digitale au cœur de l’expérience consommateur - Ipsos ASI
Related:  Pertinence et complémentarité des moyens de communicationillustration info

média-planning GRP Une petite présentation sur le médiaplanning à télécharger via ce lien : médiaplanning.ppt Quelques grandes lignes du médiaplanning, indispensable pour tous ceux qui veulent travailler dans la publicité : comprendre ce qu'est un GRP, une mesure d'audience, affimétrie ou l'affinité. En un mot les grands principes avant que le digital ne balaie tout avec ses impressions, son CTR ou son e-CPM. Le GRP (ou gross rating point ) est un indicateur de mesure d’audience destiné à évaluer la pression média des campagnes publicitaires sur différents segments de population. Elle a été rendue possible par la technologie (principe de l’audimat conçu par la société Médiamétrie pour la télévision), puis adaptée et généralisée à l’ensemble des média. Sa première caractéristique est qu’il est possible d’agréger les GRP délivrés par exemple par la presse ou la radio entre eux au sein d’un même plan média. La troisième caractéristique est que le GRP a une dimension temporelle incontournable.

annonceurs et médias / audace Les annonceurs et la presse magazine : plus d'audace? Publié le 14 avril 2010 Comment les annonceurs perçoivent-ils la presse magazine ? Est-elle adaptée à leurs préoccupations ? Quel media est le plus efficace ? Les résultats de l'étude commanditée par l'APPM et Express Roularta Services* apportent des réponses mitigées. La nouvelle réjouira les éditeurs : la presse mag est ″indispensable dans le cadre d'une action de communication″ (89% des répondants)″, elle est la mieux adaptée pour ″nourrir une image haut de gamme″ (84%) et toucher les CSP (79%) et son contenu est ″valorisant″ (43%) Mais le conte de fées s'arrête là. Quelles solutions pour la presse magazine ? En revanche l'idée de « marques media » en presse magazine n'est pas encore bien perçue. 36% des sondés pensent que ″cela reste pour l'instant un concept fou et théorique et n'en ″voient pas l'utilité à court terme″ et seuls 36% les utilisent déjà pour ″structurer leurs plans de communication″. Isabelle Musnik

La stratégie digitale du PMU depuis la fin de son monopole L’opérateur historique des paris hippiques s’est ouvert aux paris en ligne et au poker avec, depuis mi-2010, une concurrence 100% web sur ces deux secteurs d’activité. Le PMU, c’est un CA global de 9.3 milliards d’euros en 2010 dont 10% réalisés sur les activités web et mobiles. Un CA numérique confortable, appuyé par les 10 M de VU mensuels de PMU.fr et un historique de présence sur mobiles depuis 2006. Aujourd’hui , la stratégie digitale du PMU se décline sur le web, les mobiles et les tablettes pour ses activités de paris hippiques et paris sportifs. Le poker reste, pour l’instant, uniquement présent sur le web Entretien avec Guillaume Dolbeau, Responsable de e-PMU.

Quand Ikea accumule les casseroles Mea culpa, une fois de plus. Le groupe a reconnu cet après-midi avoir eu indirectement recours au travail forcé de détenus est-allemands dans les années 80. Après le scandale de l'espionnage et la publication du catalogue "sans femme", l'année 2012 se conclut donc sur une nouvelle polémique. Quand Ikea faisait fabriquer ses meubles par des prisonniers de RDA Accusé par d'anciens détenus est-allemands d'avoir eu recours au travail forcé dans les années 80, Ikea commandait en mai une étude à Ernst & Young pour faire la lumière sur l'affaire. "La société avait pris des mesures pour s'assurer que des prisonniers n'étaient pas utilisés mais il est maintenant clair que ces mesures n'étaient pas suffisamment efficaces", a expliqué Ikea. C'est le cas de l'Association d'aide aux victimes de la RDA, pour qui le document est "une mise en scène non scientifique". Quand les femmes disparaissent des catalogues saoudiens Quand la direction française espionnait ses employés

Efficacité RPF Le poids des images, le choc des mots : comment une bonne présentation peut tout changer Voici une présentation réalisée par Olivier, du blog Simple Slide. Elle reprend des concepts que j’ai développé sur Webmarketing Junkie au fil des mois : Les 3 secrets de Webmarketing Junkie En visionnant cette présentation, j’ai eu un choc : le poids des images est incroyable, et la façon dont on utilise habituellement Powerpoint n’est visiblement pas la meilleure. J’ai voulu en savoir plus, et j’ai interrogé Olivier : - Bonjour Olivier. Bonjour. - Sur le web, on a tendance à accorder plus d’efforts à la création de texte qu’aux visuels. Aujourd’hui quand je regarde la blogosphère, j’ai l’impression qu’absolument tout le monde veut créer et vendre son produit d’information. Pour se démarquer, il ne s’agit plus seulement de transmettre de l’information brute. Un produit d’information consiste avant tout à enseigner des choses nouvelles à un public qui souhaite s’auto-former. Voici 3 conseils pour sortir votre présentation des sentiers battus : 1) Soyez visuel : Une image vaut mille mots.

Les DSI manquent de compétences juridiques L'éditeur d'une solution de sécurisation des connexions Internet Olfeo a fait passer un QCM juridique à 2 000 responsables informatiques. Les résultats sont peu brillants. 2 000 responsables informatiques (DSI, RSSI...) ont répondu, en ligne, à un questionnaire à choix multiples (QCM) sur dix questions de droit de l'informatique. Les résultats sont loin d'être brillants : 4 questions sur 10 ont vu une réponse fausse choisie par la majorité des répondants, 5% seulement ont répondu sans faute, 23% n'ont pas eu la moyenne...L'expérience a été réalisée par l'éditeur d'une solution de sécurisation des connexions Internet, Olfeo. Réjouissons nous d'abord que la responsabilité directe du DSI soit un concept bien intégré. 82,7% des répondants ont en effet compris que les actes illicites réalisés par un salarié grâce aux outils informatiques de l'entreprise entraînaient la responsabilité tant du dirigeant que du DSI (en plus de celle du salarié, bien sûr). Ainsi seul 1,2% (!!!)

Analyses de fond et études Médiamétrie sur les usages et l'audience des médias auduiovisuels et interactifs, ainsi que les comportements du public à leur égard Rien de surprenant à les voir constamment pianoter fébrilement des pouces, les yeux rivés sur l’écran de leur téléphone. Chez les jeunes, la possession de ces téléphones « intelligents » est de presque 15 points supérieure à celle observée dans l’ensemble de la population, selon l’étude Mobile Consumer Insight, qui porte sur le 1er trimestre 2012. Et cet écart n’a cessé de se creuser : le taux d’équipement en smartphones progresse plus vite chez les jeunes que chez l’ensemble des utilisateurs de mobiles. La pénétration a gagné en un an près de 20 points sur les 15-24 ans, contre + 15 points « seulement » pour l’ensemble des utilisateurs de mobiles. Android, l’OS des jeunes Les jeunes ont adopté Android, le système d’exploitation (OS) pour mobile de Google. La part d’Android dans les smartphones des 15-24 a progressé de 12 points par rapport au 3ème trimestre 2011. Rester connecté à sa communauté • Le SMS est l’usage numéro 1, pratiqué par la quasi-totalité de la population équipée (95%).

Related:  Média Internet