background preloader

« Il fallait garder 40% de la viande avariée »

« Il fallait garder 40% de la viande avariée »
J’ai travaillé dans une usine de « transformation de viande », et je suis dégoûté définitivement de toutes les viandes hachées surgelées et des plats préparés. C’était tellement « fou » pour des gens normaux que ma famille m’a conseillé de l’écrire quelque part, ce que je n’ai jamais eu le courage de faire. Rue89 me donne l’occasion de témoigner, donc voici quelques souvenirs. Making of Sous le papier Minerai de viande : « Avant on n’osait pas en faire de la bouffe pour chat », un intérimaire a témoigné sous le pseudo de Kelval. Dans ces usines, on transforme effectivement des bas morceaux tout à fait corrects en merde. On obtenait des quantités phénoménales de purée de viande qu’on mettait dans des bacs de 10 kg et qu’on tassait à coups de poings, puis qu’on renvoyait au surgélateur par palettes de 70 caisses. Azote liquide pour agglomérer la viande Il y avait aussi la ligne des « cubes de viande ». Des petites quantités de viande dans la boucle depuis plusieurs mois

Viande et santé : attention danger Manger de la viande, c’est mettre sa santé, et donc sa vie, en danger. De nombreuses études scientifiques démontrent le lien entre maladies cardiovasculaires, cancers, attaques cérébrales, diabète… et la consommation de viande. Un danger aggravé par les conditions de production de la viande qui sont à l’origine, chaque année, de 90% des cas d’intoxications alimentaires. One Voice milite pour un retour au régime végétarien. L’homme est devenu, au cours de ses sept millions d’années d’évolution, un être omnivore. Un facteur de risque dans de nombreuses maladies Un homme d’âge moyen a trois fois plus de risques de mourir d’une maladie cardiovasculaire qu’un végétarien. Mais ce ne sont pas là les seules conséquences d’un régime riche en matières animales. Un risque sanitaire accru La viande elle-même est porteuse de maladies. « Quand nous tuons les animaux pour les manger, ce sont eux qui finissent par nous tuer car leur viande (…) n’a jamais été destinée à l’être humain. » Dr William C. 1.

La viande mauvaise pour nos intestins Pourquoi la viande ? La viande fait partie des aliments qui étaient pendant longtemps couteux à l’achat ce qui rendait leur consommation plutôt hebdomadaire que bi-quotidienne comme c’est le cas actuellement. Manger de la viande une à deux fois par semaine était un bon rythme. Aujourd’hui, manger de la viande deux fois par jour, au sein d’un plat “idéalement” composé de légumes et de féculents est une règle retrouvée sur pratiquement tous les menus des restaurants français. Les plats végétariens ou proposant des sources de protéines végétales étant encore très minoritaires. L’industrialisation de l’alimentation a permis l’accès aux viandes pour “tous” à un prix plus abordable et d’une consommation occasionnelle de viande, nous sommes passés à une consommation pluri-quotidienne le plus souvent. Quelle viande pour quelles maladies ? La viande qui pose le plus problème à notre corps est la viande rouge. Le cancer du colon Développement du taux de cancer colo-rectal Diverticulose colique

estimations végétariens en europe Nombre de végétariens en France : Nous ne disposons que de très peu de chiffres et de statistiques en ce qui concerne le nombre de végétariens en France. La dernière étude officielle connue de nous date de 1996 et a été réalisée par le CFES "Comité Français d'Éducation à la Santé" (enquête réalisée auprès de personnes entre 15 et 75 ans). Compte tenu de la population actuelle (un peu plus de 44 millions de personnes estimées entre 15 et 75 ans au 1° janvier 2002), les 1,7 % conduisent à estimer qu'environ 750 000 personnes d'âge compris entre 15 et 75 ans seraient plus ou moins végétaRiennes (dont 80 à 90 000 seraient plus ou moins végétaLiennes). On peut donc estimer, actuellement, qu'il existe en France entre 750 000 et 1 000 000 de personnes de tous âges ayant des habitudes de consommation végétarienne plus ou moins strictes (compte tenu des diverses " affaires " de l'agroalimentaire, ce chiffre doit être plutôt proche de sa limite supérieure). Nombre de végétariens en Europe :

Vegetarianism by country Vegetarian restaurant buffet, Taipei, Taiwan. Around the world, vegetarianism is viewed in different lights. In some areas, there is cultural and even legal support, such as in India and the United Kingdom, where food labelling is in place which can make it easier for vegetarians to identify foods compatible with their diets.[1] Asia[edit] China[edit] Eating meat is still seen as a sign of prosperity in China. Native Chinese religion, generally falling under the label of Daoism (though this tends to confuse the native religion with the Daoist school of philosophy, represented by Laotzu, Chuangtzu, and others), is a form of animism. Classical Chinese texts pointed to a period of abstinence from meat as well as sex and contact with other things that are considered impure (e.g. women in menstruation) before undertaking matters of great import or of religious significance. Republic of China (Taiwan)[edit] Thailand[edit] Israel[edit] India[edit] Japan[edit] Europe[edit] Belgium[edit] France[edit]

Mangez Végétarien Joël Robuchon INFO LE FIGARO - Le célèbre chef multiétoilé livre un constat décapant sur la gastronomie d'aujourd'hui. Et présente pour la première fois son projet de restaurant à orientation végétarienne, qui ouvrira à Bombay, fin 2013. LE FIGARO - On peut dire que les légumes ont fait un long voyage depuis votre apprentissage… Joël ROBUCHON - On les considérait comme une garniture. Paradoxalement, le plat icône de votre carrière reste la fameuse purée! La pomme de terre à cette époque (1981) se faisait à la vapeur ou à l'anglaise (cuite à l'eau). Aujourd'hui, vous nous annoncez une ouverture intrigante à Bombay. Mon constat est simple. Les épices ont-elles modifié votre cuisine? Oui, j'en prends conscience en constatant combien le sel effectue un repli dans la cuisine d'aujourd'hui. La cuisine végétarienne est-elle la panacée? Bien sûr que non. Est-elle vraiment de la gastronomie? Oui, regardez ce que font Alain Passard et Frédéric Anton avec une simple betterave. La cuisine doit-elle être locavore?

Le lait de vache,… Dimanche 29 septembre 2013 7 29 /09 /Sep /2013 18:34 Et vous, que pensez-vous du fait qu'on consomme un produit adapté aux veaux, mais qu'on refuse d'utiliser un produit "conçu pour les femmes" quand on est un homme et vice-versa ? Par insolente veggie - Publié dans : Lait 138 Le Rapport Campbell : La plus vaste étude internationale à ce jour sur la nutrition - Colin Campbell, Thomas M Campbell, Annie Ollivier

Animal protein-rich diets could be as harmful to health as smoking A diet rich in meat, eggs, milk and cheese could be as harmful to health as smoking, according to a controversial study into the impact of protein consumption on longevity. High levels of dietary animal protein in people under 65 years of age was linked to a fourfold increase in their risk of death from cancer or diabetes, and almost double the risk of dying from any cause over an 18-year period, researchers found. However, nutrition experts have cautioned that it's too early to draw firm conclusions from the research. The overall harmful effects seen in the study were almost completely wiped out when the protein came from plant sources, such as beans and legumes, though cancer risk was still three times as high in middle-aged people who ate a protein-rich diet, compared with those on a low-protein diet. The study throws doubt on the long-term health effects of the popular Atkins and Paleo diets that are rich in protein. "Spend a couple of months looking at the labels on your food.

Est que tu éduques ton enfant à la nourriture végane? Est que tu éduques ton enfant à la nourriture végane? Que penses-tu des parents végétariens/végétaliens/végans qui donnent de la viande à leur enfants pour leur laisser le choix plus tard? Il est un peu petit pour que je lui explique pourquoi on ne mange pas de viande. The answer has been deleted. Végétarien : interview du Dr Cazelles, généraliste On entend souvent dire que l'homme est "fait pour manger de la viande". Que répondez-vous à cela ? Que c'est une idée préconçue, puisqu'il y a eu une évolution depuis l'homme préhistorique chasseur cueilleur. Ce qui est vrai par contre, c'est que l'assimilation de la viande demande un travail supplémentaire à notre corps. En trop grande quantité, comme dans le cas de régimes hyperprotéinés par exemple, la libération de ces toxines sont très nocives. On rétorque souvent que si on a des canines, c'est pour manger de la viande... Pour moi ce n'est pas un argument. >> Je découvre la version PDF du Hors-Série Végétarien Qui gagne le match protéines animales vs protéines végétales ? Les protéines animales n'amènent rien par rapport aux végétales. En revanche, le surmenage enzymatique que nécessitent les protéines animales entraine souvent des carences en vitamines B12, celle-là même qui est citée dans les « carences » des végétariens. Et le poisson ? Comment l'expliquez-vous ? 1- le soja 2 – l'oeuf

B12: entre sciences et croyances La B12, cette vitamine qui fait tant parler d’elle… Comment une seule petite vitamine peut-elle être autant source de polémiques, alors que tant d’autres vitamines, minéraux et oligo-truc-machins nous sont nécessaires? J’ai déjà parlé de cette fameuse vitamine, j’y reviens aujourd’hui avec un article long mais qui s’imposait. Accrochez vous, parce qu’on va parler créationnisme, La Terre D’abord, cartésianisme, études des marchands de café, lobbies laitiers et caca de gorille. Si des véganes vont ont dit que le végétalisme rendait fort, intelligent, beau, riche et célèbre et faisait revenir l’élu-e de votre cœur en 48 heures, ils vous ont menti. Je ne détaillerai pas ici toutes les informations relatives à la vitamine B12. Le refus de la vitamine B12: pourquoi? Il existe, au sein même du mouvement végane, toute une frange de personnes qui refusent la complémentation en vitamine B12. la nature c'est bô. Mais qu’est-ce que le naturel? une (présumée) représentation ancienne de la Déesse Mère

interview d'un médecin végétalien Médecin et végétalien, cela doit rassurer ceux qui craignent les carences ? Oui cela rassure beaucoup les végétaliens, car l'hostilité du corps médical français (je dis français car c'est très différent en Angleterre ou aux Etats-Unis) vis-à-vis du végétalisme est encore très important. Le végétarisme commence par contre à être assez bien accepté. Pourtant, une alimentation végétalienne bien menée (notamment supplémentée en vitamine B12) ne donne absolument aucune carence. Mais comme dans tous les domaines, les forces d'inertie sont énormes, et ces informations scientifiques ne sont pas encore passées dans l'esprit du corps médical français. Les grandes revues médicales internationales, généralement en anglais, qui font un louable effort de rigueur scientifique, sont très favorables au végétalisme : - Moins de maladies cardio-vasculaires, notamment moins d'angine de poitrine et d'infarctus du myocarde. Quelles sont leurs principales inquiétudes et les réponses à y apporter ?

Related: