background preloader

N°3 : La classe inversée en neufs épisodes sur toute l'année scolaire 2013/2014.

N°3 : La classe inversée en neufs épisodes sur toute l'année scolaire 2013/2014.
Les webdocs de l’ESPE de l’académie de Strasbourg présente Les webdocs de l’ESPE de l’académie de Strasbourg présente Ces webdocumentaires présentent des pratiques pédagogiques utilisant le numérique : Apprendre autrement en classe inversée : le suivi d’une classe inversée à Erstein pendant l’année scolaire 2013-2014 Encore en cours de construction (accès réservé) : Apprendre avec le numérique : le quotidien d’une école primaire Apprendre avec des tutoriels : un exemple d’utilisation de tutoriel dans un cours d’arts appliqués Et prochainement : une expérimentation avec les tablettes au lycée Kastler de Guebwiller, les mondes virtuels au lycée Koeberlé de Sélestat Le site Web : Apprendre autrement en classe inversée : le suivi d’une classe inversée à Erstein pendant l’année scolaire 2013-2014 Les épisodes sont diffusés à un rythme de 1 par mois environ. Related:  Expériencesbabdu73recrutement

Autorité : où sont passés les modèles ? - Martine Fournier, article Éducation Si les formes de l’autorité ont évolué avec la progression des pratiques démocratiques, l’institution scolaire semble démunie devant ces transformations. Les anciens modèles n’opèrent plus, les nouveaux restent à trouver… « Je veux bien apprendre à lire, mais je veux pas qu’on me force », annonça Mathilde, 6 ans, à ses parents dont la maîtresse venait de faire état de quelques turbulences dans le comportement de leur fille. Cela commençait bien ! De cette phrase spontanée et péremptoire, l’enfant ne résumait-elle pas l’état d’esprit qui anime les générations d’écoliers, de collégiens et de lycéens depuis lors ? Nées dans des sociétés porteuses d’un idéal démocratique, les jeunes gén&eacut [ lire la suite... ] Article de 2250 mots.

La classe inversée pourrait être pour vous! J'ai intégré la classe inversée à ma pratique pédagogique. Non seulement celle-ci me permet de dynamiser les interactions avec mes étudiants, mais aussi de valoriser les échanges et le partage en les plaçant au cœur de l'apprentissage de l'anglais langue seconde. Je vous présente ici comment j'ai réalisé cette intégration ainsi que les avantages et désavantages de la classe inversée. Une nouvelle stratégie À ma seconde année à la barre du cours Formation Générale en anglais langue seconde j'ai décidé d'essayer la classe inversée. Misant davantage sur l'échange, la collaboration et le partage en cours, la classe inversée me permet aussi de passer beaucoup plus de temps sur la matière venant des champs d'études de mes étudiants. Par exemple, pour l'examen oral de mi-session, trois étudiants dans des programmes d'études différents devaient aborder un même sujet selon leurs perspectives respectives (ex. administration, traduction, sciences humaines, etc.). Comment ça fonctionne?

Effet Pygmalion Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. En pédagogie, l'effet Pygmalion (parfois nommé effet Rosenthal & Jacobson) est une prophétie autoréalisatrice qui désigne l'influence d'hypothèses sur l'évolution scolaire d'un élève et sur les aptitudes de celui-ci. Le problème est d'importance, car si les enfants des milieux défavorisés réussissent moins bien à l'école que les enfants des milieux favorisés, la cause pourrait ne pas être uniquement liée aux carences de ces enfants et de leurs milieux. L'effet Pygmalion est principalement étudié dans le cadre des effets positifs. Origine du nom[modifier | modifier le code] Expérience de Rosenthal & Jacobson[modifier | modifier le code] Rosenthal a découvert l'effet Pygmalion en réalisant l'expérience suivante : Après avoir constitué deux échantillons de rats totalement au hasard, il informe un groupe de six étudiants que le groupe n° 1 comprend 6 rats sélectionnés d'une manière extrêmement sévère. Une classe aux États-Unis

Pédagogie de l'autonomie Empowerment Au plan individuel, Eisen (1994) définit l'empowerment comme la façon par laquelle l'individu accroît ses habiletés favorisant l'estime de soi, la confiance en soi, l'initiative et le contrôle. Certains parlent de processus social de reconnaissance, de promotion et d'habilitation des personnes dans leur capacité à satisfaire leurs besoins, à régler leurs problèmes et à mobiliser les ressources nécessaires de façon à se sentir en contrôle de leur propre vie (Gibson, 1991 p. 359). Les notions de sentiment de compétence personnelle (Zimmerman, 1990), de prise de conscience (Kieffer, 1984) et de motivation à l'action sociale (Rappoport, 1987, Anderson, 1991) y sont de plus associées ACP (approche centrée sur la Personne) quelques principes de fonctionnement d’une approche centrée sur la Personne, ainsi qu’a pu la développer Carl Rogers, relayée en France par André de Peretti : · Les émotions sont constitutives de la Personne · La motivation est conçue comme autonome. Trois facteurs:

Jeux sérieux gratuits Vous voici devant la plus récente version de notre célèbre Répertoire des Jeux sérieux gratuits. Principales nouveautés : Septembre 2013 : 22 jeux nouveaux ! Les nouveautés se situent dans les catégories suivantes: Pour les tout-petits (1), Administration - Finances - Marketing (2), Alimentation - Agriculture (1), Biologie-Nature (1), Droit et justice (1), Entraide - Bénévolat - Citoyenneté (1), Environnement-Développement durable (1), Informatique-Internet (2), Langues (3), Mathématiques (1), Musique (1), Orientation professionnelle (2), Physique (1), Psyché (1) et Santé-Hygiène-Prévention (3). Pour vous éviter de parcourir une très longue liste, nous vous proposons de cliquer ci-dessous sur les sujets qui vous intéressent. Sommaire du répertoire N’hésitez pas à explorer les catégories que vous ne connaissez pas, vous y découvrirez certainement des merveilles ! Bonne découverte, et bons jeux ! Pour les tout-petits (1 nouveauté) Administration - Finances - Marketing (2 nouveautés) (1 nouveauté)

Qu'est-ce qu'un bon prof ? L'avis du Centre d'analyse stratégique Avoir un bon professeur permet aux élèves de progresser, nous dit une note d’analyse – synthèse de plusieurs études internationales – du Centre d’analyse stratégique (CAS), adressée au Premier ministre. Ah bon ? De combien ? « “Toutes choses égales par ailleurs”, notamment à niveau initial et catégorie professionnelle des parents identiques, 10 % à 15 % des écarts de résultats constatés en fin d’année entre élèves s’expliquent par l’enseignant auquel l’enfant a été confié. » (Télécharger la note d’analyse « Que disent les recherches sur l’“effet enseignant” ») Dans le jargon de l’Education nationale, on appelle cela l’« effet enseignant » ; aussi efficace que d’avoir des classes à effectif réduit et plus important que la réputation de l’établissement. Cette année, quelque 33 000 profs devraient cesser leur activité. Un bon prof a de l’expérience L’expérience distingue fortement les enseignants débutants de ceux qui ont au moins deux ans d’ancienneté. Un bon prof est exigeant

La classe inversée en accompagnement personnalisé en 6ème 44 Shares Share Tweet Email La classe inversée bouleverse ce principe en proposant à l’élève de visionner le cours avant d’arriver en classe. J’applique cette démarche en accompagnement personnalisé en 6ème, décrit Marie Soulié, enseignante au collège Argote d’Orthez dans les Pyrénées Atlantiques. Les étapes sont les suivantes: Etape 1 : la capsule Les élèves visionnent chez eux une capsule vidéo que je dépose sur le site de mon collège. Ils remplissent une fiche qui permet de résumer très simplement le contenu de la capsule et de lister les questions à poser au professeur. Etape 2 : la phase d’interaction en classe Les élèves échangent sur le contenu de la capsule, comparent leur fiche, répondent aux questions. La différenciation devient donc réelle. Etape 3 : la phase de construction de la notion Le professeur rassemble les groupes et rédige au tableau sous la dictée des élèves la leçon. Etape 4 : la phase de production Plus d’infos : Retrouvez la classe de Marie en vidéo iciLe blog de Marie ici

Les quatre piliers de l’apprentissage - Stanislas Dehaene L’enfant est doté d’intuitions profondes en matière de repérage sensoriel du nombre. Avant tout apprentissage formel de la numération, il évalue et anticipe les quantités. Apprendre à compter puis à calculer équivaudrait à tout simplement tirer parti de ces circuits préexistants, et, grâce à leur plasticité, à les recycler. L’apprentissage formel de l’arithmétique se « greffe » sur le « sens du nombre » présent chez l’enfant, et sollicite la même zone cérébrale. Le maître-mot, alors, est la plasticité cérébrale. Les circuits cérébraux : des capacités disponibles dès l’origine Les circuits cérébraux qui sous-tendent les apprentissages ne sont d’ailleurs pas si variés. L’apprentissage de la lecture active une région spécifique, mais il mobilise et active aussi d’autres zones. Différentes zones du cerveau La zone de la lecture recycle un « algorithme » préexistant, celui de la reconnaissance des visages : au scanner, on voit nettement la même zone s’activer. 1. 2. 3. 4. Stanislas Dehaene

Expérience de Milgram Reconstitution de l'expérience de Milgram (extrait)[1]. L’expérimentateur (E) amène le sujet (S) à infliger des chocs électriques à un autre participant, l’apprenant (A), qui est en fait un acteur. La majorité des participants continuent à infliger les prétendus chocs jusqu'au maximum prévu (450 V) en dépit des plaintes de l'acteur. L’expérience de Milgram est une expérience de psychologie réalisée entre 1960 et 1963 par le psychologue américain Stanley Milgram. Cette expérience cherchait à évaluer le degré d'obéissance d'un individu devant une autorité qu'il juge légitime et à analyser le processus de soumission à l'autorité, notamment quand elle induit des actions qui posent des problèmes de conscience au sujet. La date de l'expérience est importante, car quelques années plus tard, 1967-1968, s'installeront au contraire des formes de méfiance envers l'autorité. Déroulement de l'expérience[modifier | modifier le code] Les réactions aux chocs sont simulées par l'apprenant. Divers Fictions

Chercher et trouver des jeux sérieux Des critères de sélection Louise Sauvé [1] propose différents indicateurs permettant de choisir efficacement un jeu éducatif. Cette dernière propose notamment de tenir compte : du contenu : exactitude, concordance avec le public cible, degré de difficulté des activités, rétroactions proposées ;de la structure du jeu : aspect ludique, intuitivité de l'interface, dynamique du jeu et lisibilité pédagogique. On retrouve ici l'équilibre nécessaire entre la scénarisation ludique et la scénarisation pédagogique déjà évoquée plus haut. Le Service de soutien à la formation de l'université de Sherbrooke [2], dans son dossier sur les jeux sérieux convoque les travaux de Marne et Roberge en 2011. Objectifs pédagogiques : qu'est-ce que l'on veut faire apprendre par ce jeu ? La grille d'analyse proposée par l'académie de Toulouse et les enseignants d'Ecogestion lors des TRAAM [3], reprennent quelques-uns de ces éléments. Trouver des jeux sérieux De nombreux sites proposent des sélections de jeux sérieux.

Constante macabre Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. André Antibi considère que la constante macabre est à l'origine de nombreux échecs scolaires. La constante macabre est un phénomène qui serait observé lors de la notation d'examens, par lequel la proportion de mauvaises notes serait similaire quel que soit le sujet de l'examen et quel que soit le correcteur, indépendamment de la qualité véritable des réponses données par ceux qui passent l’examen. « Par “Constante macabre”, j'entends qu'inconsciemment les enseignants s'arrangent toujours, sous la pression de la société, pour mettre un certain pourcentage de mauvaises notes. Ce phénomène de « sociologie dans l'évaluation » a depuis fait l'objet de plusieurs études, notamment dans le cadre de la sociologie de l'éducation[4],[5]. Définition[modifier | modifier le code] Ce concept ne s'adresse pas qu'aux filières élitistes, mais également aux filières généralistes et à tous les niveaux de l'éducation. Références[modifier | modifier le code]

Une méthode pédagogique: la classe inversée Avantages de cette méthode Elle permet de former les élèves à des compétences très utiles pour la suite de leur formation et dans leur vie: - être capable de travailler en équipe, - être capable d'expliquer à un autre quelque chose qu'on a compris soi-même; - être capable d'apprendre en se servant d'un livre (et maintenant d'un cours sur Internet) Elle facilite aussi un travail plus individualisé du côté de l'élève et du côté de l'enseignant. Enfin elle permet de faire travailler les élèves plus qu'ils ne le font habituellement et paradoxalement de donner moins de travail à l'enseignant ! Qu'est-ce qu'une classe inversée? Habituellement l'enseignant doit préparer "son" cours chez lui ainsi que quelques exercices d'application; puis vient la présentation de ce cours que les élèves prennent en note (plus ou moins bien !) Un descriptif possible du déroulement (comme je l'ai pratiqué) Évaluation du travail des élèves Les difficultés sont moins évidentes:

Pédagogie Freinet Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les pays avec des Mouvements de l'École moderne, les associations de la Pédagogie Freinet. La pédagogie Freinet est une pédagogie originale, mise au point par Célestin Freinet, fondée sur l'expression libre des enfants ; texte libre, dessin libre, correspondance inter-scolaire, imprimerie et journal étudiant, etc., qui se perpétue de nos jours. C’est dans les camps de concentration de Vichy, que Freinet trouva le temps et l’occasion de repenser en profondeur son œuvre pédagogique. Célestin Freinet pensait avant tout en termes d'organisation du travail et de coopération. Freinet parle de « technique Freinet », pas de méthode ou de pédagogie, car les techniques évoluent. La pédagogie Freinet veut bouleverser profondément l’école au bénéfice de tous les enfants et de tous les adolescents. Les techniques Freinet[modifier | modifier le code] Les techniques Freinet ont de grandes valeurs :[pas clair]: L'idée vient de Barthélemy Profit.

Hannah Arendt Hannah Arendt en 1975 Hannah Arendt, née Johanna Arendt[1] à Hanovre le 14 octobre 1906 et morte le 4 décembre 1975 à New York, est une politologue, philosophe et journaliste allemande naturalisée américaine, connue pour ses travaux sur l’activité politique, le totalitarisme, la modernité et la philosophie de l'histoire. Elle soulignait toutefois que sa vocation n'était pas la philosophie mais la théorie politique (« Mein Beruf ist politische Theorie »)[2]. C'est pourquoi elle se disait « politologue » (« political scientist »)[3] plutôt que philosophe. Ses ouvrages sur le phénomène totalitaire sont étudiés dans le monde entier et sa pensée politique et philosophique occupe une place importante dans la réflexion contemporaine. Biographie[modifier | modifier le code] Vie et études en Allemagne[modifier | modifier le code] Hannah Arendt est née à Hanovre en 1906. La rencontre avec Martin Heidegger en 1925 est un événement majeur de sa vie, tant sur les plans intellectuel que sentimental.

Related: