background preloader

Rapports, études relatifs à l'usage des TIC dans l'enseignement et à la culture numérique — Éducnet

Rapports, études relatifs à l'usage des TIC dans l'enseignement et à la culture numérique — Éducnet
Related:  Enseignement et numérique (1)mathildevervaekeMOOC

Françoise Poyet, Christine Develotte (dir.), L’éducation à l’heure du numérique Etat des lieux, enjeux et perspectives 1Après l’engouement pour l’audiovisuel (les décennies 1960 – 1970), celui pour l’informatique (1980), viendrait celui pour le numérique caractérisé par l’accès gratuit et à distance d’immenses ressources dématérialisées. 2Au regard de pratiques, ô combien multiples, et de l’obsolescence rapide des technologies, Françoise Poyet et Christine Develotte ont judicieusement perçu l’importance de solliciter des collègues issus de différentes disciplines : sciences de l’éducation, de l’information, sociologie, géographie, techniques documentaires, gestion… pour comprendre et anticiper les effets du numérique en matière d’éducation. L’ouvrage qu’elles ont codirigé se place résolument dans une perspective de synthèse qui ambitionne de dresser un état des lieux, d’identifier des enjeux et de discerner des perspectives. 1 L, Cuban Teachers and machines: the classroom use of technology since 1920. NY : Teachers college (...) 3Leur thèse se dessine rapidement.

Quelles TIC dans l'enseignement pour quelles "plus values" Il est courant d’entendre poser la question de la plus value des TIC dans l’enseignement. Cette demande est souvent assortie d’une extension qui concerne l’efficacité des TIC. Ces deux termes « plus value » et efficacité des TIC doivent être explicités afin d’éviter des débats dont la confusion sert aussi bien les zélateurs que les détracteurs de l’usage des TIC dans l’enseignement et la formation. En premier il faut évoquer le sens donné à l’acronyme TIC. Trop souvent la plus value des TIC est réduite à l’amélioration de la réussite scolaire. On peut déjà indiquer trois types de plus values possibles : l’amélioration de l’enseignement, l’enrichissement du curriculum, l’amélioration des résultats scolaire. Ainsi la question de la plus value des TIC dans l’enseignement mérite d’être approfondie. A débattre

MOOCs, numérique, apprentissage… comment les pédagogies évoluent à l’université L’heure est aux évolutions pédagogiques : cours en ligne, extension du domaine du numérique, développement de l’apprentissage, formation tout au long de la vie, l’université est en plein changement. Président de la Conférence des présidents d’université (CPU) et de l’université Paris XIII, Jean-Loup Salzmann, s’interroge sur le sujet en compagnie de Gilles Roussel, président de la commission et de l’insertion professionnelle de la CPU et de l’université Paris Est Marne-la-Vallée. Olivier Rollot : L’arrivée des massive open online courses (MOOC), ces cours en ligne massifs et gratuits, a provoqué un véritable électrochoc dans l’enseignement supérieur sans qu’on sache encore s’il s’agit d’un effet de mode ou d’une vraie révolution. Jean-Loup Salzmann Jean-Loup Salzmann : Comme souvent il y a un effet de mode. Gilles Roussel : Ce qui change vraiment aujourd’hui c’est la capacité que nous avons à traiter des données en grande masse, avec même la possibilité de corrections automatiques. O.

Intégrer les TIC dans l'activité enseignante Jean-François Cardin Professeur à la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université Laval et codirecteur de l’ouvrage Ces contributions approfondissent, sous la forme de réflexions, de récits d’expériences et de résultats de recherches récentes, des communications présentées à l’occasion d’un colloque qui a eu lieu à l’Université Laval en mai 2002 [ 1 ]. Le contexte général est le suivant : à l’heure où les réformes des programmes d’enseignement et de formation à l’enseignement instaurées au Québec et dans d’autres pays industrialisés véhiculent l’idée que les TIC peuvent accélérer le développement d’un éventail de compétences par les élèves, l’intégration des TIC soulève plusieurs problèmes et questions d’actualité qui doivent faire l’objet de recherches plus approfondies. Intérêt des TIC dans un contexte de réforme des programmes d’études Daniel Martin Professeur et directeur de l’Unité d’enseignement et de recherche (UER) à l’UQAT et codirecteur de l’ouvrage Référence de l’ouvrage :

L'ordinateur portable motive les élèves | Claude Plante | Estrie Une étude d'un chercheur montréalais qui s'est intéressé à la Stratégie d'apprentissage amélioré (SAA) montre que l'utilisation d'ordinateurs favorise la motivation, l'autonomie et la persévérance des élèves, comme le révélait La Tribune en mai 2010. Titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les technologies en éducation de l'Université de Montréal, Thierry Karsenti, est venu présenter son étude mercredi à Sherbrooke. Il a mené son enquête auprès de plus de 1000 élèves, et a interrogé environ 80 pour cent du corps professoral. Pour le chercheur, on a avantage à «brancher» les élèves afin d'améliorer la réussite scolaire. Le taux de décrochage scolaire des élèves de la commission scolaire anglophone est passé de 39 pour cent en 2004 à 22 pour cent en 2008. En 2003, le conseil des commissaires de la CSET donnait le feu vert au déploiement de 5600 ordinateurs portables pour ses élèves de la 3e à la 11e année.

MOOC de Culture digitale : le principe d’apprentissage. Dans la salle du serveur – 2 Tout apprentissage est le résultat d’une exposition aux informations, de leur appropriation et de leur transformation. Chacun apprend ce qu’il veut, peut, souhaite, mais jamais exactement comme le formateur l’a imaginé. Une fois l’exposition aux informations réalisée, tout reste à faire ! Utiliser, discuter, comparer, mettre en cause, détruire, reconstruire… L’apprentissage est toujours actif et met en oeuvre des opérations complexes, qui vont bien au-delà de la mémorisation. Parmi les concepteurs du MOOC Le Digital, Vivons-le ensemble chez Orange, on compte nombre de formateurs et de concepteurs pédagogiques pour qui ce qui précède est une évidence ou au moins, une réalité quotidienne dans leur métier. Ce qui n’est pas complètement évident à respecter, tant les ressources sont abondantes (je reviendrai sur les ressources dans le prochain billet). Il a donc fallu aller contre cette tendance spontanée et limiter drastiquement le nombre de ressources à proposer. Like this:

Baromètre 2010 : Usages des TIC dans l'enseignement Aujourd’hui vient d’être publié le baromètre TIC 2010. L’enquête menée par l’AWT (Agence Wallonne des Télécommunications) a porté son regard pour la première fois cette année sur l’école et les nouvelles technologies. Près de 1741 questionnaires de l’ensemble des niveaux du système éducatif entre l’école primaire (non compris le maternel) ont couvert 2 points principaux : Pour ceux qui ne sont pas intéressés par le détail de l’analyse, les constats posés au terme de l’analyse de l’enquête réalisée par l’AWT en décembre 2009 sont, pour le moins, interpellants sinon inquiétants : • Avec 8,5 ordinateurs pour 100 étudiants dans l’enseignement de plein exercice, alors que la moyenne européenne se situe à 11,4, la Wallonie se situe clairement en dessous du niveau atteint, voici plusieurs années déjà, par les pays voisins; • Moins d’un quart de ces ordinateurs sont récents (âgés de moins de deux ans et demi);

Les TIC et l’école du 21e siècle : un changement de paradigme qui s’impose… Clause de désistement – Le texte ci-dessous représente mes opinions personnels et pas nécessairement ceux de mon employeur. J’assume entière responsabilité des propos qu’on y retrouve. Je reconnais toutefois la grande contribution de quelques collègues et amis; Lucie, Robert, Sylvie, Patricia, Rino, Jocelyne, Marc-André, Alain, Laurie et d’autres. Les TIC et l’école du 21e siècle : un changement de paradigme qui s’impose… Préambule – L’urgence d’agir… «En cinq ans, le Canada est passé du 9e au… 19e rang mondial en matière de technologies de l’information et des communications. « Les gouvernements du monde entier craignent que l’accès inégal à Internet n’amplifie les écarts sociaux et économiques entre les particuliers, les entreprises, les régions et les nations. » L’économie numérique au Canada, Industrie Canada[2] Un monde qui change et qui continuera de changer QUI sont nos jeunes? Repenser l’école = Ce n’est pas en améliorant la chandelle qu’on a inventé l’ampoule électrique! Le «plan»…

Apprendre par soi-même, mais pas tout seul et pas pour rien Après avoir compilé le Répertoire des cours ouverts et Moocs (Open Courseware) et celui des ressources éducatives libres (OER), j’ai été impressionné par l’expansion qu’a pris le mouvement de l’éducation ouverte depuis deux ans. Ce ne sont plus quelques centaines de cours en anglais mais bien des dizaines de milliers en plusieurs langues, du polonais au mandarin en passant par l’espagnol, le français ou le portugais et autres langues. À ces cours s’ajoutent des réseaux d’entraide et de diffusion bien organisés. Mais en regardant les chiffres de fréquentation de la plupart de ces sites, on constate qu’ils n’ont rien de mirobolant. Pas tout seul Un individu isolé et ignorant (par définition, il vient pour apprendre) ne peut pas réaliser efficacement ces activités ni même arriver à les obtenir. Pas pour rien Pourquoi un professeur enseigne t’il ce sujet pointu ? Aussi je vous invite à aller visiter ces deux répertoires et constater par vous-même l’ampleur du mouvement en éducation.

Related: