background preloader

Management de l’entreprise et stratégie de la bienveillance

Management de l’entreprise et stratégie de la bienveillance
Sun Tzu, général chinois, a inspiré de nombreux managers avec son premier traité de stratégie, “L’Art de la guerre”. Pour cette première chronique, je souhaitais vous exposer ici la théorie de Juliette Tournand, qui consiste à privilégier l’Art de la paix. Ou comment maintenir un climat de confiance et de stabilité en ayant recours uniquement à la bienveillance. Cette méthode, décrite dans son ouvrage “La stratégie de la bienveillance”, peut s’appliquer aussi bien dans le domaine du privé que du public. Je m’attarderai ici sur son application dans l’entreprise, en particulier du point de vue du manager. Les 6 conditions nécessaires de la bienveillance stratégique L’idée principale est de faire coopérer les talents. 1/ Oser la bienveillance stratégique, c’est-à-dire faire confiance à ses employés 2/ Initier la coopération, leur permettre de s’ouvrir, de montrer leur vraie personnalité 3/ Se projeter vers un avenir commun avec eux Caractéristiques du manager bienveillant Bruno Rousset Related:  Leadership comme culture d'entreprisesociologie entreprise

La gestion du temps - Les Amphis de France 5 La gestion du temps La gestion du temps doit permettre à chacun d'être organisé et d'avoir une vie équilibrée. Pour cela, il faut identifier, évaluer, hiérarchiser et organiser ses activités. C'est un état d'esprit et une affaire de technique. Gérer son temps, c'est définir sa relation au temps mais aussi gérer son stress : trouver un équilibre entre activité et temps consommé. Il faut aussi suivre quelques règles : être bien dans sa tête, être motivé, s'entraîner à la pratique du stop, hiérarchiser ses priorités etc...adapter ses rythmes de vie. Voir l'ensemble des programmes de la collection "des méthodes pour apprendre" : La gestion du temps GénériqueEmission conçue et préparée par Régine Acquier, Université de Montpellier 1.

"Good to great" par Jim Collins (Résumé en Français) - Le blog professionnel de Benoît LESCOS Nous n’avons pas d’écoles « excellents » parce que nos écoles sont simplement bonnes, de gouvernement « excellent » parce qu’ils se contentent d’être bons.. Un patron de MacKinsey lui dit un jour : « on a beaucoup aimé votre livre « bâties pour durer » mais il n’avance pas à grand chose .. » Pourquoi ? « les en treprises dont vous parlez étaient dès le départ des entreprises « excellentes », aucune n’a eu à passer de « bonnes » à « excellentes ».. Du coup je me suis embarqué avec mon équipe pour un travail de cinq ans : identifier les entreprises qui ont fait le saut de « bonnes » à « excellentes », et qui le sont restées au moins 15 ans. On a découvert qu’en plaçant 1 dollar dans une entreprise passée de Bonne à excellente, et un même dollar dans un panier d’entreprise du marché, le premier avait été multiplié par 471 entre 1965 et 2000, à comparer avec 56 pour l’autre. La manière dont nous avons procédé Phase 1 : la recherche - pas de plans stratégiques mieux élaborés..

L'écoute active, une stratégie au service du tuteur à distance. Par Jacques Rodet Former les tuteurs à l'écoute active, telle étaient une de mes réflexions il y a quelques jours. Aussi, sans prétendre faire oeuvre de formation, il me semble opportun de publier sur ce blog un texte qui a d'abord été une "chronique à distance" publiée sur mon site en avril et mai 2003 puis une version remaniée pour le blog du GRECO en mai 2006. C'est cette dernière version que je reproduis ci-après. Les médiations entre un tuteur et des apprenants à distance sont forcément médiatisées. André de Peretti (1999) affirme que « je ne peux écouter quelqu'un que si, en même temps, je lui témoigne que je l'écoute et que, par conséquent, j'entre en dialogue avec lui, même si mon dialogue est un dialogue réservé ». Les techniques de l'écoute active Reformuler consiste pour le tuteur à redire en résumant ou en paraphrasant, éventuellement en accentuant les propos de l'apprenant. Aussi, la reformulation est susceptible, de faciliter l'identification par l'apprenant des réponses qu'il cherche.

Bonheur au travail : trois théories divergentes Je m’inscris gratuitement à la Newsletter Les chercheurs se cassent la tête depuis des années à propos du bonheur au travail. Trois théories récentes émergent et divergent; qui a raison ? Résumé librement adapté d’un article de Lilian Polderman du journal MT Management Team. Kanter : le bonheur c’est d’être motivé Rosabeth Moss Kanter, gourou du management, professeur à la Harvard Business School et auteur entre autres de : E-voluez! Kanter identifie les trois facteurs de motivation au sein d’une entreprise : “Mastery”, “Membership” et “Meaning” (maîtrise, appartenance et sens). Rao : le bonheur c’est de se sentir responsable Srikumar Rao, auteur de Happiness at Work (Le bonheur au travail) et autrefois professeur à la Columbia Business School, a un autre point de vue. Leadership IQ : le bonheur c’est de ne rien faire Radicalement différente des deux premières théories, la troisième analyse du bonheur au travail provient du cabinet américain de conseil et de recrutement Leadership IQ.

Livres News Dernières actualités : 16/05/2017 - Message Alerte !! Voir la suite >> Espace Membre Top Films du moment Top Séries du moment Espace Publicitaire Catégories Films par Genre / Année Partenaires Livres Classer par : Popularité | Date d'ajout « préc 1 2 3 4 suiv » Notre site n'héberge aucun fichier.

Gestion du temps: savoir distinguer l'urgence de l'importance Après des études de langues et l'exercice du métier d'assistante de direction pendant 25 ans, Elisabeth Durand-Mirtain est depuis une dizaine d'années consultante-formatrice indépendante bilingue sur des thèmes de développement de l'efficacité personnelle et professionnelle (organisation, communication, développement personnel et secrétaires/assistant(e)s) pour des entreprises, des PME/PMI, l'Administration, des écoles, etc. en France et à l'étranger, ainsi que pour tout type de public. Responsable des Relations Publiques d'European Management Assistants France (EUMA) (www.euma-france.org), elle a également été Présidente France, puis Vice-Présidente Europe, elle est également Intervenante pour une Licence Professionnelle en Ressources Humaines et membre du projet EURO-AST (European Assistant), certification européenne de l'assistant(e) avec le Ministère de l'Éducation Nationale et des partenaires de 7 autres pays (www.euroast.eu). Contact: Tél.: 06 13 51 11 26 Site Web: www.mirtain.com

The EFQM Excellence Model "All European organisations, both in the public and private sectors, are facing new challenges. The increasing pressure to compete on a global stage with limited resources means we all have to work together to secure our future prosperity, and that of generations to come. The EFQM Excellence Model provides a framework that encourages the cooperation, collaboration and innovation that we will need to ensure this goal is achieved." Herman van Rompuy, President of the European Council Whilst there are numerous management tools and techniques commonly used, the EFQM Excellence Model provides an holistic view of the organisation and it can be used to determine how these different methods fit together and complement each other. The Model can therefore be used in conjunction with any number of these tools, based on the needs and function of the organisation, as an overarching framework for developing sustainable excellence. The Fundamental Concepts of ExcellenceThe Model CriteriaThe RADAR Logic

10 trucs pour augmenter le plaisir au travail et moins procrastiner Où je démontre que, contrairement à beaucoup de gens, j’ai d’excellentes raisons de céder à la procrastination estivale*. Et comme procrastiner ne signifie pas ne rien faire, mais faire autre chose de plus intéressant, plus fun ou moins pénible, je vous propose à la place des pistes pour construire davantage de plaisir au travail. Là, vite fait, l’air de rien, j’aurais pu vous réécrire une histoire glamour et glorieuse… J‘aurais bien donné dans les petits arrangements avec moi-même emballés dans les papiers cadeaux des bonnes excuses et je vous en aurais fait un billet sur les bienfaits d’une procrastination choisie, parce qu’en effet, elle n’est pas à négliger, en particulier pour les précrastinateurs, les excessivement disciplinés, les nez dans le guidons et les cohortes de bons petits soldats qui s’épuisent à vouloir toujours bien/mieux faire sans penser à eux-mêmes. J’aurais pu vous raconter une histoire édifiante dans ce genre-là, ça aurait eu de la gueule.

DISC, un nouvel outil pour évaluer son comportement et son style DISC : c'est l'activité que veut développer le cabinet Success Insights L’évaluation des comportements, c’est l’activité que veut développer le cabinet Success Insights, filiale de l’Américain Success Insights, avec son outil phare, le langage DISC. «Cet outil, qui s’appuie sur les travaux du docteur Martson, initiateur et développeur de la théorie du DISC, permet de mettre en évidence les forces et faiblesses comportementales d’une personne et ses préférences vers un style de comportement à travers une batterie de tests», souligne Ghizlaine Riachi, directrice du cabinet. En effet, les individus réagissent en fonction d’un environnement qu’ils perçoivent comme hostile ou favorable. Ils adoptent en général quatre attitudes : L’outil est disponible dans plus de 35 langues et plus récemment en arabe où la version est déjà disponible au Maroc. Brahim Habrichewww.lavieeco.com Authentifiez-vous pour ajouter un commentaire DISC : c'est l'activité que veut développer le cabinet Success Insights

Coachs et Vous Les 16 conseils de Joël de Rosnay pour mieux gérer votre temps Rédigé par Notre Invité Joël de Rosnay, Docteur ès Sciences, est Président exécutif de Biotics International et Conseiller du Président de la Cité des Sciences et de l'Industrie de la Villette dont il a été le Directeur de la Prospective et de l'Evaluation jusqu'en juillet 2002 Voici ses 16 conseils pour mieux gérer votre temps. "Il n'existe aucune règle valable pour tous et dans tous les cas de figure ; seulement des conseils ponctuels (des " tips "), tantôt naïfs, tantôt pertinents, souvent ironiques, résultant des observations, des expériences ou du simple bon sens de chercheurs ou de gestionnaires… 1- Triez vos activités. 2- Ne négligez pas le planning. 4- Ne réagissez pas à chaud aux crises. 5- Comptez vos manipulations. 6- N'encombrez pas votre bureau de dossiers dans l'espoir de ne pas les oublier. 8- Respectez les lois sociologiques. 10- Fiez-vous aux statistiques ! 11- Hiérarchisez dans tous les sens du terme.

Leadership Is a Conversation The command-and-control approach to management has in recent years become less and less viable. Globalization, new technologies, and changes in how companies create value and interact with customers have sharply reduced the efficacy of a purely directive, top-down model of leadership. What will take the place of that model? Part of the answer lies in how leaders manage communication within their organizations—that is, how they handle the flow of information to, from, and among their employees. We arrived at that conclusion while conducting a recent research project that focused on the state of organizational communication in the 21st century. Smart leaders today, we have found, engage with employees in a way that resembles an ordinary person-to-person conversation more than it does a series of commands from on high. Physical proximity between leaders and employees isn’t always feasible. Intimacy: Getting Close Gaining trust. Where there is no trust, there can be no intimacy.

Des solutions simples pour améliorer le quotidien au travail En vertu sans doute du principe de l’emmerdement maximum, notre quotidien professionnel est souvent infesté d’enquiquinements divers qui nous hérissent le poil aussi facilement qu’un boucher expérimenté découpe un chateaubriand dans le filet. Bye bye le plaisir au travail, l’accumulation de petits désagréments et de contrariétés majeures devient vite pénible et génératrice d’anxiété, de tensions et de stress. Nous pouvons remédier à certains avec un peu d’imagination et de volonté, grâce à la mise en place de petits objectifs simples. Au delà de notre activité professionnelle en elle-même, c’est souvent notre environnement au travail qui est à l’origine de nombre de ces contrariétés et d’une déperdition navrante du nourrissant plaisir au travail. Ensuite: les autres. – De réparer votre ordinateur avec un démonte-pneu. – D’envoyer paître la prochaine personne qui téléphonera,/déboulera dans votre bureau, et ce dans un langage digne de B.B. – De passer votre boss au moulin à légume.

Comment équilibrer ma personnalité ? Introverti ou extraverti ? Puisez-vous votre énergie plutôt en vous, ou à l'extérieur ? Le questionnaire MBTI sur les types de personnalité vous donne la réponse : vous êtes soit introverti (I), soit extraverti (E). Or, les introvertis peuvent trouver les extravertis excessifs, distraits et irréfléchis ; ces derniers, eux, ont tendance à accuser les introvertis d’être inexpressifs et distants. Pour travailler ce qui pourrait être un défaut : Si vous êtes "introverti" : • Sortez de votre tour d’ivoire. Sensitif ou intuitif ? Intuitif ? Les sensitifs (F) s'appuient beaucoup sur l'observation, les intuitifs (N) davantage sur l'intuition. Pensée ou sentiment ? Vous êtes un ''penseur'' logique : et si vous écoutiez aussi votre coeur? Le "penseur" (T) ne se décide qu'après avoir pesé froidement et logiquement les choses tandis que le "sentimental" (F) donne priorité au coeur et à l'humain. Jugement ou perception ?

Related: