background preloader

Eugène Delacroix

Eugène Delacroix
Peintre français (Saint-Maurice, Val-de-Marne, 1798-Paris 1863). 1. « Le dernier des Renaissants, le premier des Modernes » 1.1. Son entourage Considéré par l'opinion générale comme le chef de l'école romantique et, en tant que tel, opposé à Jean-Dominique Ingres et à ses élèves, Delacroix affirmait pourtant : « Je suis un pur classique. » Contradiction apparente d'où surgit un art d'une richesse et d'une vigueur exceptionnelles, dont les générations suivantes exploiteront les découvertes. Charles Baudelaire donne cette définition du maître : « Le dernier des Renaissants, le premier des Modernes. » Il est né en 1798 de Victoire Œben, fille de l'ébéniste de Louis XV, et de Charles Delacroix, ministre, ambassadeur, préfet ; mais la rumeur publique le dit fils naturel de Talleyrand, qui suivra attentivement les débuts de sa carrière, l'introduisant dans divers salons dont celui du baron Gérard, fréquenté à la fois par des artistes et des hommes politiques en vue. 1.2. 2. 2.1. 2.2. 2.3. 3. 4. Related:  la liberté guidant le peuple Delacroix

Le Romantisme dans la peinture. La Mort de Sardanapale (1827) - Delacroix Ce courant artistique met en avant le sentiment, les tourments de l’âme, tout en faisant une large place, pour la première fois, à l’imagination, aux rêves des artistes, qui sont partagés entre la passion et la mélancolie. Les artistes bénéficient d’une pleine liberté dans le choix des sujets, laissant libre cours à la fantaisie et au caprice. Ils ne recherchent pas la vérité mais le sentiment ressenti. Les ambiances sont souvent brumeuses, étranges, mystérieuses. Le romantique est un héros qui s’interroge sur les mystères de l’existence, l’amour, la violence de la passion, la mort, la contemplation de la nature. Les paysages peints reflètent les émotions humaines, par le biais de la métaphore. Le Radeau de la Méduse - Géricault (1819)

Peinture romantique La peinture romantique est un courant artistique qui de la fin du XVIII siècle au milieu du XIXe siècle domine dans le domaine de la peinture. Le peintre romantique s'intéresse aux sujets fournis par l'actualité dans différents pays européens. L'artiste devant la grandeur de la Nature encore vierge est aussi un des thèmes romantiques. Eugène Delacroix, William Turner, John Constable sont des grands peintres romantiques. Le romantisme s'est aussi développé en Allemagne, dans le Royaume-Uni, en France et en Amérique du Nord. Sommaire De nouvelles sources d' inspirationModifier Rencontre entre deux cavaliers maures. Le peintre romantique puise son inspiration ailleurs que dans les ruines ou les personnages héroïques de la Rome antique, comme c'était souvent l'occasion dans les périodes précédentes. , les légendes nordiques, celtiques ou du Moyen Âge. Un autre regard sur le mondeModifier L'actualité politique et socialeModifier Le massacre de Scio. Le repli sur le monde intérieurModifier

Théodore Géricault Peintre et lithographe français (Rouen 1791-Paris 1824). Considéré comme le premier des romantiques, Théodore Géricault fut aussi l'un des précurseurs du réalisme. Diverse et expérimentale, son œuvre témoigne du monde qui disparut avec l'Ancien Régime et de celui qui lui succéda, de l'Empire à la Restauration. 1. Fils de famille, Théodore Géricault suit ses parents à Paris et fait ses études au lycée Louis-le-Grand. Très tôt, Géricault voue une passion au cheval. Géricault fait « son » voyage d'Italie en 1816-1817. 2. À son retour en France, Géricault s'enferme dans l'atelier qu'il occupe depuis 1813 pour se consacrer à ce qui demeure son œuvre la plus ambitieuse – et l'une des plus grandes pages de la peinture moderne –, le Radeau de la Méduse (1818-1819, Louvre). En 1820-1821, Géricault séjourne à Londres, où l'on expose avec succès son Radeau de la Méduse. 3. Géricault ne fit pas que peindre les fringantes montures des soldats à la guerre.

Related: