background preloader

Energies - Énergie et économies d'énergie

Energies - Énergie et économies d'énergie
Related:  brahimbrahim2

BEMS Consommation d’énergie, habitat et développement durable L’habitat, et le secteur du bâtiment en général, est fortement consommateur d’énergie. La consommation d’énergie dans les habitations représente 43 % de la consommation totale d’énergie en France et 25 % des émissions de gaz à effet de serre. L’énergie est destinée : au chauffage à l’éclairage à la climatisation à l’utilisation de l’eau chaude pour la toilette et la cuisine à l’utilisation des appareils électriques (réfrigérateur, télévision, four, ordinateur etc.) Pour réduire la consommation d’énergie dans l’habitat et les gaz à effet de serre qui en résultent, il s’agit de réduire les besoins et la consommation, en adoptant dans le bâtiment des techniques performantes en termes d’efficacité énergétique : isolation ventilation inertie thermique (capacité à stocker de la chaleur dans les murs, le plancher...) éclairage naturels équipements économes Il s'agit également pour tous les citoyens d'adopter durablement des comportements et des automatismes économes en énergie :

Les coefficients de performance d'une PAC C'est le COP qui est donné par les constructeurs de pompes à chaleur. Pour le calculer, en plus de la puissance du compresseur, on devra prendre en compte la puissance des auxiliaires non permanents (dispositif antigel, pompes et ventilateurs régulés en même temps que le compresseur, etc). La puissance consommée aux auxiliaires permanents (pompes de circulation dans le plancher, tableau électrique, régulation et système de sécurité) n'est pas assimilée. Puissance thermique au condenseur (chaleur restituée dans le bâtiment) Puissance absorbée pour réaliser le transfert de chaleur (compresseur et auxiliaires NP) Les mesures ne concernent que les éléments rattachés à la pompe à chaleur et sont indépendantes de l'installation de chauffage, de l'accumulateur, etc. Le COP est le coefficient le plus utile car il donne des performances réelles d'une pompe à chaleur.

Pour baisser sa consommation d'énergie, faisons une balade thermique... - De La Lys à L'Aa Mardi soir, munis d'une caméra thermique, Sylvain Verriele et Willy Flour ont arpenté les rues Bernard-Chochoy, Prédevaux puis Léon-Blum. Ces deux conseillers info énergie (le premier pour le Pays de Saint-Omer, le second pour le parc naturel régional des caps et marais d'Opale) proposaient de mesurer la performance thermique de cinq maisons, construites entre 1957 et 2005. saintomer@lavoixdunord.fr Si la première balade thermique, proposée à Arques en novembre, avait réuni une dizaine de personnes, seuls quatre habitants d'Esquerdes et des alentours avaient répondu au rendez-vous, mardi, par « curiosité » ou « intérêt » et avec l'objectif de découvrir les points forts et les points faibles de plusieurs habitats pour diminuer la consommation énergétique de leur propre maison. « Les questions que les gens me posent le plus concernent l'isolement de leur maison et les aides financières dont ils peuvent bénéficier », soulève Willy Flour. 50 kw/h par mètre carré et par an

Principe de fonctionnement de la pompe à chaleur La pompe à chaleur ( PAC ) est un dispositif qui permet de récupérer les calories présentes : Dans l’air extérieur, dans l’eau d’une nappe, d’une rivière, d’un puit ….dans la terre. Ces énergies gratuites et inépuisables sont captées pour nous chauffer de façon économique et durable. Le principe de fonctionnement d’une pompe à chaleur est comparable à celui, plus connu, du réfrigérateur qui évacue ses calories pour faire du froid, et rejette de la chaleur. 1/ Pour regonfler une roue de bicyclette on utilise une pompe, en actionnant cette pompe la compression de l’air réchauffe le corps de la pompe. 2/ En mettant dans sa main un peu d’éther, celui-ci s’évapore et procure de la fraîcheur dans le creux de notre main. Une pompe à chaleur est composée d’un évaporateur, un compresseur, un condenseur et un détendeur. - Le détendeur permet de détendre le fluide frigorigène en abaissant sa pression. Par une action mécanique on va donc produire de l’énergie. Pompe à chaleur air air :

notre-planete.info : environnement et sciences de la Terre - notre-planete.info Le stockage de l'énergie solaire pour les particuliers > Solaire Sharp, le premier constructeur mondial de cellules photovoltaïque va développer les premières batteries au lithium-ion destinées aux particuliers alimentés à l'énergie solaire. Japan Sharp Corp. , en partenariat avec le constructeur de maison Daiwa House Industry Co Ltd et la société d'électronique Dai Nippon Printing Co Ltd, devrait mettre en route en 2009-2010 la première usine destinée à commercialiser des batteries de grande capacité à destination des particuliers. Les batteries en question seront développées par une coentreprise, Eliiy Power Co. Elles devraient pouvoir stocker 18 kWh, alors que la consommation moyenne d'une maison tourne autour de 12kWh/jour. Pour Sharp, stocker l'énergie solaire est un enjeu crucial pour élargir son marché de systèmes de production d'énergie solaire. Selon lui, l'avenir de cette technologie pour les propriétaires dépendra de son coût. Un projet solaire ? Un projet de chauffage ?

Batteries included: New wind turbines and solar panels come with built-in storage If you want to use solar power at night or wind power on calm days, you need batteries that can store energy after it’s produced. But why bother with two pieces of equipment when you could have one? Engineers are now beginning to build batteries directly into wind and solar systems. Combined renewable generation-storage systems are just starting to be deployed in the wind sector. From a report last month in Quartz: [W]hat if every wind turbine became a node in an energy internet, communicating with the grid and each other to adjust electricity production while storing and releasing electricity as needed? And the solar industry is trying to catch up. In a quest for a smaller, more self-sustaining solar power source, a UW-Madison electrical engineer has proposed a design for solar panels that can simultaneously generate power from sunlight and store power reserves for later, all within a single device.

Sciences : Stockage de l'énergie solaire : la Corse innove L'électricité est conservée sous forme d'hydrogène afin de resservir à la demande quand le soleil ne brille plus. À quelques kilomètres d'Ajaccio, dans le maquis, au pied de collines sauvages et face à la Méditerranée, se ­cache une installation de stockage de l'énergie solaire unique en Europe. Après un peu plus de deux années et demie de travail, un large champ de panneaux photovoltaïques a été couplé à un système innovant de production et de stockage d'hydrogène qui permet de compenser l'intermittence inévitable liée à la production d'électricité à partir du ­soleil à une échelle préindustrielle. Intermittence de la production Cette plate-forme appelée Myrte a été inaugurée lundi par l'Université de Corse et ses partenaires, l'industriel Helion, filiale d'Areva spécialisée dans les technologies de l'hydrogène, et le Commissariat à l'énergie atomique (CEA). «Absolument propre» Des l'hydrogène le jour, de l'électricité la nuit » Stocker l'énergie du Soleil pour l'habitat

Un projet de stockage d'énergie solaire testé grandeur nature Au cœur du maquis corse, Areva et ses partenaires ont mis en place une plateforme de recherche qui devrait à terme lisser les fluctuations de la production d'énergies renouvelables et contribuer à sécuriser le réseau électrique insulaire. Lundi 9 janvier 2012, l'Université de Corse, Helion, filiale d'Areva, et le Commissariat à l'énergie atomique (CEA) ont inauguré sur le site de Vignola, près d'Ajaccio, une plateforme de recherche et développement qui a pour objectif de stocker l'énergie solaire sous forme d'hydrogène. Baptisée Myrte pour Mission hydrogène renouvelable pour l'intégration au réseau électrique, cette plateforme, unique en Europe par sa taille, permettra de développer un système et une stratégie de pilotage visant à améliorer la gestion et la stabilisation du réseau électrique corse. Ce projet doté d'un budget de 21 millions d'euros sur cinq ans a été financé à 50% par l'Etat, le fonds Feder et la Collectivité territoriale de Corse. Hydrogène comme vecteur énergétique

Related: