background preloader

Clinatec : cette discrète clinique où l'on implante des nanos dans le cerveau - Science-fiction ?

Clinatec : cette discrète clinique où l'on implante des nanos dans le cerveau - Science-fiction ?
C’est une « clinique expérimentale » où l’on teste des dispositifs électroniques implantés dans le cerveau. Baptisée Clinatec, cette neuro-clinique, pilotée par le Commissariat à l’énergie atomique (CEA) de Grenoble, travaille sur les applications des nanotechnologies dans le champ des neurosciences, en particulier sur les maladies neurodégénératives, comme Parkinson. Mais difficile de savoir ce qui s’y passe vraiment : une certaine opacité entoure ses activités. Cas unique en France, l’établissement est situé en dehors du milieu hospitalier, sur un terrain du CEA dont certains bâtiments sont soumis au secret défense. Au sein de Clinatec, on parle interface cerveau-machine, neuro-stimulation profonde, nano-implants dans le crâne. Ces dispositifs médicaux inédits seront testés d’ici quelques mois sur des patients. Des implants cérébraux contre la dépression ou l’obésité Point commun de ces recherches : le développement de dispositifs médicaux implantés dans le corps humain.

Un transhumaniste dans la haute sphère politique « Ce n’est pas nécessairement une mauvaise chose pour nous de devenir moins humains », a exprimé le transhumaniste politique Guiseppe Vatinno : Le transhumanisme est une doctrine philosophique qui vise à améliorer sans cesse l’humanité. Elle encourage la science et la technologie, mais avec des gens qui gravite en son centre. En fin de compte, elle vise à libérer l’humanité de ses limites biologiques, surmontant l’évolution naturelle pour nous rendre plus humain. : Il le fait à travers le développement de technologies qui améliorent la santé et la lutte contre le vieillissement et la maladie – en remplaçant les parties du corps perdues ou défectueuses – et par l’avancée de l’Internet, de la communication et des technologies de l’intelligence artificielle. : Devenir moins humain n’est pas nécessairement une mauvaise chose, car cela pourrait signifier que nous sommes moins soumis aux caprices de la nature, comme la maladie ou les phénomènes climatiques extrêmes. : À mon avis, non.

Ayrault va lancer un pogramme sur les nanotechnologies Jean-Marc Ayrault va lancer, lors d'une visite en Isère lundi, un programme de développement des nanotechnologies, baptisé Nano 2017. Accompagné des ministres du redressement productif, Arnaud Montebourg, de la recherche, Geneviève Fioraso, et des PME et de l'innovation, Fleur Pellerin, il visitera notamment un complexe scientifique européen spécialisé dans les micro et nanotechnologies, Minatec. Le projet Nano 2017, qui succédera au programme Nano 2012 lancé sous le précédent quinquennat, "doit permettre aux industriels des nanotechnologies de franchir le prochain saut technologique nécessaire pour rester compétitifs au niveau mondial", souligne le conseil général de l'Isère. Le conseil général a d'ores et déjà accepté le principe d'une contribution au financement de Nano 2017, tandis que l'Europe pourrait appporter 400 millions d'euros, et l'Etat 600 millions d'euros. L'investissement total est estimé à 3,5 milliards d'euros sur cinq ans, entre 2013-2017.

Transhumanisme H+, un symbole du transhumanisme. Le transhumanisme est un mouvement culturel et intellectuel international prônant l'usage des sciences et des techniques afin d'améliorer la condition humaine notamment par l'augmentation des capacités physiques et mentales des êtres humains. Les transhumanistes considèrent certains aspects de la condition humaine tels que le handicap, la souffrance, la maladie, le vieillissement ou la mort subis comme indésirables. Le transhumanisme partage de nombreux éléments avec l'humanisme, y compris le respect de la raison et de la science, une volonté de progresser et une valorisation de l'existence humaine (ou transhumaine). Il en diffère cependant par la reconnaissance et l'anticipation des changements radicaux que pourraient entraîner les techniques émergentes[1]. Le terme « transhumanisme » est symbolisé par « H+ » (anciennement « >H »[3]) et est souvent employé comme synonyme d'« amélioration humaine ». Histoire[modifier | modifier le code] (en) Allen E.

Dioxyde de titane Le dioxyde de titane, un pigment entrant dans la composition de nombreux produits d’usage courant, comme les crèmes solaires ou les dentifrices, aurait les mêmes effets toxiques que l’amiante. « Avec le dioxyde de titane, on se retrouve dans la même situation qu’avec l’amiante il y a 40 ans », affirme le professeur Jürg Tschopp, prix Louis-Jeantet de médecine 2008, qui a piloté une étude franco-suisse sur les effets toxiques de ce nanomatériau. Le potentiel inflammatoire du dioxyde de titane était déjà connu, mais ses mécanismes d’action n’avaient pas été clairement élucidés jusqu’ici. Un constat d’autant plus alarmant que le dioxyde de titane entre dans la composition de nombreux produits de la vie quotidienne. L’organisme ne parvient pas à s’en débarrasser Le nanomatériau peut être absorbé par voie digestive, cutanée ou respiratoire. Florence Humbert

Augmented reality - Réalité augmenté Plus de 13 microsieverts en vol au-dessus des USA Un article que j'ai repris chez Rusty James, alors que de la "vapeur" s'échappe toujours du réacteur 3 (Ultraman d'hier soir) et que TEPCO maintient que c'est dû à la pluie et aux fortes températures (40° à Fukushima). Pourquoi de la vapeur juste sur le réacteur 3 ? Les niveaux de radiations seraient-ils pires en altitude ? Des spécialistes comme Delphin pourraient-ils nous apporter leur lumière ? Donc voilà l'article repris et retraduit : Niveaux de radiations choquants dans un avion en vol entre le Chili et les USA De la part de Greg sur la côte de l'Oregon*, 1er juillet 2013 * L'Oregon est un état situé sur la côte Pacifique, c'est l'avant-dernier au nord avant le Canada. Voici d'ahurissantes mauvaises nouvelles qui montrent, clairement et indéniablement, que les radiations de Fukushima ont envahi l'atmosphère, même au-dessus de l'hémisphère sud. Nos remerciements à Greg de la côte de l'Oregon pour avoir pris ces photos et pensé à prendre son compteur Geiger pour le voyage. Greg, Oregon.

RFID 'Powder' - World's Smallest RFID Tag The world's smallest and thinnest RFID tags were introduced yesterday by Hitachi. Tiny miracles of miniaturization, these RFID chips (Radio Frequency IDentification chips) measure just 0.05 x 0.05 millimeters. The previous record-holder, the Hitachi mu-chip, is just 0.4 x 0.4 millimeters. Take a look at the size of the mu-chip RFID tag on a human fingertip. Now, compare that with the new RFID tags. (Powder RFID chips next to a human hair) The new RFID chips have a 128-bit ROM for storing a unique 38 digit number, like their predecessor. Hitachi's mu-chips are already in production; they were used to prevent ticket forgery at last year's Aichi international technology exposition. Science fiction fans will have a field day with this new technology. They always played poker with European cash. These tiny RFID tags could be worked into any product; combined with RFID readers built into doorways, theft of consumer goods would be practically impossible.

Hécatombes de microbiologistes depuis 2001 !!!!! Epidémie mortelle chez les microbiologistes Dans ce contexte ultra-sensible de recherches en ingénierie génétique à vocation militaire ainsi que de course effrénée aux profits, une série suspecte de décès touche le milieu des scientifiques en microbiologie depuis le 11 Septembre 2001. Tous ces biologistes, dont certains de renommée internationale, sont morts précocement et dans des conditions troubles si ce n’est tragiques. Coïncidence ou conspiration ? « Nous ne pouvons jamais dire d’un fait que ce n’est pas une conspiration, » dit Bradley Efron, professeur de statistiques à l’université de Stanford. « nous ne pouvons que souligner les chances qu’il ne le soit pas. » En 2001,le 6 novembre, Wall Jeffrey Paris, 41 ans, est retrouvé mort près d’un parking non loin de son bureau. Le 12 novembre, Benito Que, 52 ans, est trouvé dans un état comateux dans une rue près du laboratoire où il travaillait. Le 10 décembre, David Schwartz, 57 ans, est poignardé dans sa maison de campagne en Virginie.

Technoprog' : .: Accueil :. Où va l’économie numérique ? Robotisation ou monopolisation "C'est peut-être difficile à croire, mais avant la fin de ce siècle, 70 % des emplois d'aujourd'hui sera remplacé par l'automatisation. Oui, cher lecteur, même votre travail vous sera enlevé par des machines. En d'autres termes, votre remplacement par un robot n'est qu'une question de temps", affirme Kevin Kelly (@kevin2kelly) dans un passionnant article pour Wired intitulé : "meilleurs que les humains : pourquoi les robots vont (et doivent) prendre votre job". Votre remplacement par un robot n'est qu'une question de temps ! Ce bouleversement est induit par une deuxième vague dans l'automatisation, estime Kevin Kelly : une vague centrée sur la cognition artificielle, les capteurs bon marché, l'apprentissage automatique et l'intelligence distribuée. Et cette automatisation profonde va toucher tous les emplois, du travail manuel au travail intellectuel. Après avoir remplacé les travailleurs à la chaîne, les robots vont remplacer les travailleurs dans les entrepôts. 1.

Entretien avec Etienne Mabille, éleveur réfractaire au puçage de ses moutons Paysans dans la Drôme, Etienne et Irène Mabille ont perdu 8000 € de primes PAC (Politique agricole commune), pour refus de pucer leurs moutons. Menacés d’amendes et de pénalités supplémentaires, ils en appellent au tribunal administratif de Grenoble qui jugera dans quelques mois. Alors que d’autres éleveurs risquent des sanctions similaires pour le même motif, le Collectif 26 organise une transhumance contre le puçage électronique dans la Drôme, du 28 janvier au 1er février 2013 (voir www.piecesetmaindoeuvre.com/...). C’est à cette occasion que nous avons eu cet entretien avec Etienne Mabille. Nous ne sommes pas éleveurs. Faire un bout de chemin avec Etienne n’implique pas que nous soyons d’accord sur tout. De tout cela, nous parlerons entre marcheurs durant la transhumance, le soir après la projection du film Mouton 2.0 – La puce à l’oreille organisée à chaque étape : lundi 28/01 à 20h30 : mairie de Mornans ; mardi 29/01 à 20h30 : salle Coloriage à Crest

"La fabrique du mensonge. Comment les industriels manipulent la science et nous mettent en danger" par Stéphane Foucart Les industriels manipulent la science pour organiser notre ignorance des effets nuisibles de leurs produits. Tel est la thèse, magistralement démontrée, de ce livre. L’auteur entre peut-être un peu trop dans le détail pour exposer les malversations de l’industrie du tabac, déjà largement analysées et connues. Mais ce n’est qu’un exemple parmi d’autres : de l’amiante au gaz de schiste, des pesticides aux perturbateurs endocriniens, sans oublier le climato-scepticisme, notre confrère du journal Le Monde décrypte avec précision la construction intellectuelle du doute et de l’occultation du savoir qu’organisent les multinationales. On ressort proprement sidéré d’un ouvrage où il est clairement démontré que des grandes entreprises, épaulées par certains scientifiques et même par des instituts publics, sont prêtes à tout pour sauvegarder leurs profits, y compris à jouer avec la santé des gens et, au-delà, avec la survie de l’espèce humaine. Collection : Impacts, Editions : Denoël, Nb pages : 304

Related: